Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Publié le par lariegeoise

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Samedi matin, j'envisage de faire la sortie club à Tarascon pour revoir les copains et puis c'est tout de même plus agréable de rouler à plusieurs. Départ prévu à 8H30'. Pas le bon truc pour moi quand on veut faire une longue distance. Bon je me rallie à aller les retrouver mais tout en sachant que je ne ferai pas le parcours prévu pour la matinée. Je les laisserai à Varilhes le cas échéant et me suivra qui voudra. Le parcours que j'envisage est aux alentours de 100kms, ce qui n'est pas si mal, non? Je passe récupérer Didier à Surba comme maintenant il est sur mon passage pour arriver à Tarascon. Vers la gare, on aperçoit au loin Claude, le fidèle des fidèles! On attend quelque peu au parking de l'espace Mitterand comme à chaque fois. Seul Eric arrive. Et malheureusement il ne faut pas s'attendre à plus de participants. Je leur précise mon intention de parcours et tout le monde se rallie à mon attention. 35 départ en direction de Varilhes en prenant l'ancienne N20 comme à chaque fois. Un petit coup de cul en sortant de Tarascon comme d'habitude, de quoi s'échauffer un peu. Bompas, Mercus n'est pas loin!

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Montgaillard, Foix, les passages habituels et on file directement en direction de Pamiers. Nous roulons déjà à bonne allure. Il faut dire que pour l'instant, le parcours n'a pas de vraies difficultés. Pas trop de circulation pour un samedi matin. Les bouchons doivent être plutôt sur la quatre voies car la journée est prévue par Bison Futée, noire!

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

On s'approche de Varilhes. Nous roulons un peu en sénateurs. J'ai même le loisir de prendre le duo Didier/Eric. Un peu de papotage comme à chaque fois en début de parcours et le soleil est bien présent, tout comme la chaleur. Un vrai temps d'été. Cela aurait été dommage de rester enfermés!

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Petit détour dans la ville à cause des sens uniques et on se retrouve sur la route de Pamiers qui n'est plus qu'à 5kms environ. Je les préviens qu'il faudra traverser la ville pour arriver à la montée de Vicaria qui sera notre première difficulté.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Et oui, on respecte les feux tricolores! Plus sage, surtout quand on est en ville. Et très vite, on arrive au pied de la montée de Vicaria. Je dis à mes compagnons "bonne route" car je sais que je vais me faire décramponner. Pas grave, ils vont m'attendre en haut. Toutefois je leur dis qu'on filera sur Benagues donc il ne faudra pas oublier de tourner à gauche en haut de la bosse de quatre kilomètres environ.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Je monte à ma main sans vouloir me mettre dans le rouge comme d'habitude. Et nous retrouvons le style de route , granuleuse comme toujours dans cette région. Pas de vent, ce qui est bien agréable mais en général, ici, il se lève vraiment vers 10H. Inutile de vous dire que nous croisons encore peu de cyclos.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Et nous arrivons sur le plateau de Pamiers comme on dit. On peut admirer le paysage sur une grande distance. Nous allons avoir des bosses à répétition.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Mes potes, toujours sympa, m'attendent en haut des bosses. Je ne m'arrête pas à leur passage, voulant leur indiquer la route à prendre. Didier envisage de venir avec nous jusqu'à Vernajoul pour ensuite retrouver sa belle à St Jean du Falga.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

On croise comme toujours des champs de tournesols qui sont une des principales cultures en ce moment. La fenaison du blé a déjà commencée.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Et toujours de belles bosses! On peut admirer un peu plus loin la vue de Pamiers qui est à nos pieds. On est vraiment sur le plateau de Pamiers. Mais on va redescendre très vite pour retrouver un parcours plus tranquille.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Petit cliché de mes compagnons de route et moi en plein effort. Et oui, je monte souvent les bosses en danseuse. L'essentiel est de les monter ces pentes!

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Traversée du village de Benagues pour se retrouver sur la route de Rieux de Pelleport que nous prenons à droite. Bon, Didier en s'arrêtant me bloque un feu au stop, me faisant risquer la chute. C'est vrai que lui est un spécialiste des chutes! Mais jusqu'à là pour lui aucune. On va prier les cieux pour que cela continue pour lui. Pour l'instant quelques kilomètres tranquilles avant de réattaquer une bosse.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

La voilà, cette fameuse bosse de 6kms pour atteindre le village de Loubens. Un superbe cheval sur la gauche rigole à notre passage. On en voit de plus en plus dans les champs maintenant.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Une belle cavalière croise notre chemin, nous saluant au passage et on arrive au sommet. Un peu plus bas Claude et Eric avaient pris un petit chemin détourné pour nous rejoindre, s'offrant un petit Péguère. Claude sait dénicher quelques endroits particuliers. Et on plonge sur Loubens.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Après le croisement de la route de Montégut Plantaurel/Foix, on a droit une nouvelle fois à une montée de 3kms pour rejoindre le col du Pas du Portel. Bon, pas très haut mais il faut le monter surtout que maintenant on commence à sentir vraiment la chaleur. Quelques voitures de conducteurs qui veulent filer directement sur Foix.

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers
Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Baulou, dernière petite montée avant de plonger sur Vernajoul. Labouiche, et Eric va nous quitter pour retrouver sa belle. Un bon repas l'attend, je suppose!

Sortie Club sur les coteaux de Pamiers

Foix et on retrouve un peu de circulation tout comme notre circuit de départ. 20kms nous restent à accomplir. Mercus, Claude nous quitte, regagnant Arignac et avec Didier nous filons sur Tarascon. A la gare, je dis à Didier de plus m'attendre car je vais monter tranquille la bosse des quatre kilomètres qui me reste à monter. Toujours terrible pour moi en fin de parcours, surtout quand la chaleur est vraiment là.

Résultat de la sortie : 103kms pour 1300m de dénivelé

Prochaine sortie avec le club enfin le peu qu'il y aura, pour monter à Bonascre, un haut lieu du TDF.

Voir les commentaires

Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier

Publié le par lariegeoise

Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier
Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier

Mardi matin, je prévois une sortie avec mon pote de route, Didier. Départ souhaité à 7H30, une heure raisonnable pour un homme qui a travaillé tout le week-end! Je le retrouve déjà prêt à sa nouvelle demeure de Surba. Super, on n'aura plus à monter la belle bosse d'Amplaing! J'ai concocté un parcours dans la plaine, enfin sans col, d'une centaine de kms. Une reprise en mains pour moi dans l'Ariège. Go, vers Foix comme très souvent. Pas trop de circulation encore à cette heure et des cyclistes encore moins.

Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier
Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier

Premier bémol pour moi, je m'aperçois que la batterie de mon appareil photo s'est encore déchargée! Il faudra que Didier assure pour le reportage. Mais de ce côté là je lui fais confiance. Traversée de la ville de Foix sans encombre pour prendre la direction de Vernajoul. Et le tout sans pluie! Une pensée pour mon ami Joel qui dit toujours que le soleil est un mythe en Ariège. Petite confidence, j'avais mis mon Kway dans une de mes poches. Tiens un col, celui du Pas du Portel. Oh, tout juste, 546m! Descente rapide pour arriver à Loubens. Là, il y a un peu de voiture de travailleurs voulant rejoindre plus vite Foix, certainement.

Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier
Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier

Loubens, une petite bosse car en Ariège le plat n'existe pas trop! Descente vers Pamiers mais on tournera avant, à l'entrée de Rieux de Pelleport. On bifurque à gauche en direction d'Artix. Bon, ça monte une fois de plus et Didier a déjà pris les devant. Normal, son anniversaire lui a offert des ailes! Bon, là, il est allé un peu loin car j'avais prévu que l'on prenne la direction d'Artix pour rejoindre plus vite Montegut Plantaurel. Résultat, on va rallonger sérieusement notre parcours. Victor Rouzaud et on se retrouve au croisement de la route Pamiers/Esccosse. Résultat, il va falloir se faire la bosse qui va à Pailhès. Pas terrible car on est balayé par un vent fort de face et le dénivelé se fait sentir. On est sur une route qui n'est pas du tout protégé du vent. Une bosse sur deux bons kilomètres. Ouf, on peut plonger sur Pailhès mais nous ne pouvons nous lâcher vraiment car c'est à une série de virages à laquelle nous avons droit. Je préviens Didier qu'on prendra peut-être la direction du Mas d'Azil. Mais arrivés au croisement dans le village, je lui précise qu'il vaut mieux que l'on rejoigne directement Montégut car d'après mon compteur, le parcours sera augmenté de 16kms. Pas terrible pour une reprise!

Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier
Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier

Pailhès, on file à gauche en direction de Montégut, telle fut ma décision de dernière heure car j'ai déjà compris qu'on allait allongé sérieusement le kilométrage de notre sortie. Montégut atteint très vite , cinq kilomètres plus loin. Des traces de la fête du village! Et on file à droite à la sortie du village pour reprendre la route qui va à Aigues Juntes. On reprend notre tracé de départ mais en sens inverse. C'est à dire qu'il va falloir gravir une pente douce jusqu'à l'embranchement de Loubens/Foix. Une quinzaine de kilomètres à parcourir. Mais là, nous avons le vent dans le dos, ce qui nous fait progresser plus rapidement.

Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier
Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier

La route est granuleuse comme très souvent dans cette région. Un plan d'eau qui n'est pas à sec. L'Ariège ne subit pas actuellement les restrictions dues à la sécheresse sur la France. Heureusement car les agriculteurs ont besoin dans la région d'avoir la possibilité de pouvoir arroser leur maïs.

Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier
Retour en Ariège pour une belle sortie avec mon pote Didier

Vernajoul et on arrive à Foix. Je commence à avoir les cuisses qui brûlent. J'imagine que je vais devoir rouler à l'énergie pour grimper les quatre derniers kilomètres qui me hisseront à mon domicile. Surba, Didier me quitte en me disant à la prochaine car le lendemain, il reprendra le boulot.

Fin du périple : 119kms pour 1370m de dénivelé

Après cette sortie où je finis un peu cramé, je me dis qu'il va falloir que je m'y remette sérieusement pour retrouver mon niveau dans les bosses avant l'Ariègeoise.

Voir les commentaires

29 ème Randonnée de la Lèze

Publié le par lariegeoise

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Dimanche matin, lever de bonne heure comme d'habitude quand je décide de sortir et cette fois-ci, Serge m'a invité à participer à cette randonnée autour de Labarthe sur Lèze, région que je connais un peu et que je parcours quand je ne veux pas trop forcer mais le futur me donnera une autre idée de la région. Je compte partir en vélo depuis Toulouse comme le parcours 1 n'annonce qu'une distance de 85kms, ce qui fait que de chez moi, je ferai environ 115/120kms, ce qui est dans mes cordes en général. Donc départ pour Labarthe vers 6H15' pour être aux inscriptions vers 7H. Mais comme j'arrive un peu avant cette heure, je décide de faire abstraction de celle-ci et file directement sur Lagardelle sur Lèze. Je croise un ou deux coureurs isolés qui arrivent. Pour l'instant, le terrain est plat et je le connais parfaitement. La température est fraîche mais je n'ai mis qu'un blouson. 13° était annoncé sur Toulouse. Et très vite sur la route je repère les indications directionnelles de la randonnée. En conséquence, ce sera pour moi, le parcours 1. Bifurcation à gauche pour rejoindre le centre de Lagardelle et au feu, je file à droite vers Beaumont sur Lèze. Jusqu'à là, je connais comme c'est une route que j'ai pris un jour par accident pour rejoindre Miremont.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Pour l'instant, personne sur la route, je pense qu'un grand nombre de participants partiront que vers 8H comme mon ami Serge mais comme je veux faire le grand parcours, je pense que j'ai choisi le bon compromis. Et non, je ne fais pas partie des avions! Les champs sur les bas côtés ont été plus ou moins moissonnés. Il faut dire qu'avec la chaleur les cultures ont pris de l'avance. Au loin, je devine la D919. Pour l'instant, je suis en plaine donc le parcours est encore facile.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Beaumont sur Lèze, je traverse le village pour me diriger vers Auribail et là je sais que ça va monter un maximum. Et très vite je domine la vallée qui reste encore dans la brume. Malheureusement, ce sera le climat que j'aurai tout au long de ma sortie. Les premiers tournesols! Et oui, je vais retrouver les cultures habituelles de la région. Un terrain qui pourrait plaire à Jean-Michel car il est tout en relance.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Après quelques bosses, je quitte la direction d'Auribail qui m'aurait ramené vers Miremont et le parcours 1 qui doit ramené les cyclos vers le point de départ. Par contre, très vite je me retrouve sur la D48 qui vient tout juste d'être gravillonnée. Prudence, prudence, je me dis après toutes les chutes que j'ai vu la veille sur l'étape du TDF. Mais ma prudence va m'égarer car je vais rater la D28 qui m'aurait ramené directement en direction d'Esperce, prochaine grosse étape. Il faut dire que je n'ai pas vu les marques directionnelles sur la route. Bref, je me retrouve à une intersection plus bas et je suis obligé de mettre pied à terre pour consulter mon plan que je n'avais pas oublié d'emmener. Conclusion, j'ai droit à la remontée d'une belle bosse pour me retrouver au croisement de Saintes. Et toujours ces champs de tournesol que n'aiment pas trop mon ami Alex! Lol! Bref, je suis revenu sur le bon parcours.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Et c'est toujours autant vallonné. Pour l'instant, je ne suis toujours pas rattrapé par les avions! Mais ça ne saurait tarder. Impossible de voir la chaîne des Pyrénées, ce matin. Et je change de département, arrivant devant le panneau de l'Ariège. Oh! ce sera d'une courte incursion.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Passé le village, j'entends derrière moi, des groupes qui soufflent en montant car cela devient de plus en plus vallonné. Les avions tant envisagés arrivent. Le bruit du frottement des roues carbone ça se reconnaît facilement. Je n'essaye même pas de les suivre. Mais je les garde à distance me permettant de mieux voir la direction que je dois prendre car ça tournicote encore pas mal. Et il faut relancer sans arrêt. De quoi faire monter rapidement le cardio.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Et je retrouve sur la D10, un peu plus fréquentée qui m'emmène à St Ybars qui est mon point maximum de mon parcours. Petit arrêt avant de plonger vers la vallée pour ce cliché de la vallée. Dommage, le ciel est vraiment plombé ce matin et pas la vision d'une vue superbe avec en toile de fond la chaîne des Pyrénées. Et je retrouve une route plus tranquille la D19, qui est parallèle à la D919 et je reconnais un parcours que j'avais pris avec mon ami Nicolas et Philippe quand ils étaient encore sur région toulousaine. Pour l'instant, c'est pas trop bosselé mais la route est assez étroite. A gauche, un plan d'eau qui est une retenue de la Lèze. Quelques cyclos par ci par là. Lézat sur Lèze n'est plus tellement loin.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Et j'arrive en douceur à Lézat où je retrouve les avions qui sont en pleine discussion. Les organisateurs de Labarthe sont là et racontent leur crainte de la veille quand ils ont subi les orages importants, craignant l'annulation de l'épreuve. Je ne m'attarde pas trop, voulant rester chaud et n'ayant pas de compagnon de sortie. Un verre de coca, un bout de pain d'épice et c'est reparti. A partir de là les deux derniers parcours se séparent. Le 2 regagne directement St Sulpice pour retrouver le parcours commun avec le 1.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Ca commence en douceur mais c'est de courte durée car au premier virage, la route recommence à monter. Un simple détour pour retrouver de multiples bosses et là, les cuisses commencent à chauffer sérieusement. Les avions qui étaient au ravitaillement qui sera l'unique de la sortie, me dépassent mais cela ne m'affole pas pour autant. La route va devenir de plus en plus étroite mais les montées de plus en plus nombreuses et à des pourcentages plus importants. Je prends la direction de Carbone mais que je vais très vite quitter pour retrouver une route encore plus bosselée. Comme quoi les organisateurs savent nous éprouver.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Et toujours ce paysage à perte de vue. Latrape et je vais remonter en direction de Lacaugne. Et le soleil n'a toujours pas percé. Et je n'ai pas droit à l'eau, c'est déjà cela.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Ca monte et ça descend sans arrêt. Pour l'instant les indications au sol sont bien visibles mais les avions étant nombreux, je peux voir les différentes directions à prendre. Tout en ne me mettant pas dans le rouge, je garde une bonne vitesse, galvanisé par tous ces avions! Et peut-être les maillots roses de David.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Et une chose qui ferait plaisir à Alex, des champs de tournesol à perte de vue. Leur fleuraison ne fait que commencer. Et je commence à reconnaître certaines routes que j'avais prises venant des routes bordant la Garonne. A force de sillonner dans le coin, j'ai des points de repère.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Allez une dernière bosse sérieuse sur plusieurs kilomètres avant d'arriver à St Sulpice. Et après une route tranquille, offrant quelques bosses mais qui permet de mettre les dernières forces sur la fin du parcours jusqu'à Beaumont sur Lèze. Inutile de vous dire que les avions sont toujours là! Et il vaut mieux tenir sa route car ils dépassent un peu n'importe comment!

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Beaumont sur Lèze n'est plus tellement loin et l'on file sur Lagardelle sur Lèze pour retrouver les cyclos du circuit 3. Et la circulation quelque temps. Mais la randonnée si elle est belle, ne permet pas de discuter avec les cyclos rencontrés car ils font plutôt la course. Les seuls cyclos que l'on croise, saluent quand on leur fait un petit signe.

29 ème Randonnée de la Lèze
29 ème Randonnée de la Lèze

Lagardelle sur Lèze et son église pittoresque mais pas la vision de cyclo du parcours 3. Et je file sur Labarthe sur Lèze par le parcours fait à l'aller. Comme je n'ai pas pointé au départ, je file directement sur Pins Justaret pour regagner Toulouse. il ne me reste plus que quinze kilomètres à parcourir. Mais là, cela n'a rien à voir avec les bosses parcourues.

Fin de la sortie pour moi avec 123kms pour 1000m de dénivelé. Une rando, quoi! A refaire!

Voir les commentaires