Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Et oui, c'est encore l'hiver....

Publié le par lariegeoise

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Mardi matin, le gel n'était pas présent cette fois-ci et j'allais enfin pouvoir rouler le matin. De plus, le jour commençait à se lever de plus en plus tôt. Par contre j'allais avoir droit à un ciel plombé comme tous ces jours derniers. Enfin c'était mieux que rien. Mon projet était de faire au moins un 90kms comme la plage horaire me le permettait.

Direction de départ, toujours la même, Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte, Neufmoutiers Vivement que les jours rallongent vraiment pour que je varie un peu plus mes parcours. Je déteste la monotonie des parcours toujours identiques. J'aime voir d'autre horizons et essayer de trouver le cliché que je n'ai pas fait. Au croisement après les Lycéens, je tournais à gauche pour rejoindre La Chapelle Bourbon. Tiens, je croisais un cycliste. Mardi, cela devait être normal. La route n'était pas gelé mais la température était toutefois assez basse et je m'étais toutefois bien couvert. Marles en Brie était en vue.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Je n'allais pas atteindre le centre du village puisque je tournais à droite pour rejoindre Fontenay Trésigny que j'allais traverser rapidement car par chance, j'allais avoir droit à tous les feux au vert. Chaumes était en vue mais bien avant d'y arriver, j'allais tourner à gauche pour rejoindre Vilbert. Tiens, un jogger qui n'était pas sur le bon côté. Comme quoi, tout le monde ne connait pas le code de la route. Vilbert, dans le centre du village, j'allais tourner à droite pour rejoindre Bernay. Je retrouvais la route qui allait de Rozay à Beauvoir.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

J'allais tourner à gauche pour rejoindre la route qui allait m'emmener à Courpalay. Et là beaucoup de passage. Tranquillement, je pouvais rouler. J'étais dans la Seine et Marne profonde. Et peu de kilomètres après avoir dépassé Courpalay, j'allais prendre une route plus bucolique pour rejoindre Mormant.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Même si j'allais arriver à Ozouer le Repos, je ne devais pas m'endormir sur mes lauriers et je conservais une bonne moyenne car cette fois-ci le vent ne soufflait pas trop. Le bonheur à l'état pur. Mormant n'était plus qu'à quelques encablures. Là il y avait un peu plus de circulation car j'étais sur la route qui venait de Nangis. Et j'allais me retrouver sur des routes habituelles. Traversée de la ville pour rejoindre la direction de Guignes.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Et là aussi, pas mal de camions car je n'étais pas loin de Melun. Mais la route était large et il me suffisait de rester sur ma droite pour ne courir pas trop de risque. Guignes et je croisais quelques feux tricolores mais pas question de les griller. Direction Ozouer le Voulgis.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Pour y arriver, il me fallait quitter la route de Coubert en tournant à droite après être passé au dessus du cours d'eau l'Yerres. Et après c'était une route classique. Je me rapprochais de mon domicile. Courquetaine où la bande des oies m'accueillaient toujours. Bon à repérer pour la fin de l'année. Et oui, le foie gras, il vient d'où? Retour vers Liverdy mais je ne m'attardais pas trop.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Passage dans le centre où les daims paissaient toujours mais je ne me laissais pas attendrir par leur beauté. Go sur Tournan avec passage au centre de la ville pour me diriger vers Favières. Et la grande ligne droite boisée m'attendait et pas de chasseur.

Et oui, c'est encore l'hiver....

Belle sortie comme je le souhaitais de 90kms pour 426m de dénivelé.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Mercredi pause car ma petite fille était chez moi et puis le papy en avait peut-être besoin!

Jeudi matin impossible de sortir avec une température de -3°, un brouillard givrant et une visibilité réduite à 50m. C'était plus raisonnable de rester à la maison mais il y avait tout de même des cyclos sur la route. Mais moi, beaucoup plus sage, l'âge peut-être, j'avais décidé de sortir l'après midi. Et oui le soleil était là et en plus la température positive était revenue. J'avais établi sur Strava le parcours car je voulais revenir sur les lieux de mon dernier accident qui remontait déjà à 3 mois. Je voulais savoir s'il était possible que je sois tombé tout seul suite à un mauvais état de la route.

Donc go! Traversée de la forêt de Ferrières pour rejoindre l'entrée de Favières et filer sur les Lycéens. Pas trop de cyclo à cette heure comme de voiture. Au carrefour suivant, je continuais vers Chatres pour me diriger vers Fontenay Trésigny que je n'atteindrai pas comme souvent dans mes parcours.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Passage par le château du Vivier où la gondole pour les amoureux étaient déjà en place avant la saint Valentin. Quelques eiders traînaient dans le parc et des canards s'ébattaient dans les points d'eau aux alentours. Je partais en direction de Chaumes, mais bien avant l'entrée du village je tournais à gauche pour aller sur Vilbert. Et pour montrer mon changement de direction, je jetais un coup d'oeil en arrière avant de tourner, comme la mise du bras tendu suivant le sens. Prudent le bougre. Traversée d'un petit bois avant le village et pas trop de vent, me permettant de faire quelques pointes à plus de 30kms/H. Je filais ensuite sur Rozay.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Je contournais la ville pour partir en direction de la Chapelle Iger. Pas un chat dans les rues. Normal à cette heure-ci. Petite montée vers Gastins.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Au loin, je commençais à voir le moulin de Gastins qui remonte au 15ème siècle car il faut savoir que les terres de la Brie étaient très riches en blé. L'un des rares moulins à vent encore en bon état. Comme quoi qu'il est bon d'entretenir son patrimoine. Traversée du village pour filer en direction de Gastins et je n'étais pas loin du lieu de mon accident.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

J'arrivais à Clos Fontaine après être monté la côte qui m'emmenait au centre du village. Pour l'instant, rien d'anormal. Et j'arrivais en haut et je regardais si la chaussée était déformée. Rien de tout cela. Je traversais la chaussée et je voyais q'un peu plus haut il y avait un dos d'âne. Donc aucune raison que j'ai roulé très vite à cet endroit. En conclusion, je ne pouvais qu'avoir été renversé que par une voiture. Comme quoi il y avait eu un lâche à l'instant de mon accident. Comme quoi les cyclos ne sont jamais à l'abri de rien.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

En face, l'école où mon vélo avait été entreposé pendant mon passage à l'hôpital de Melun. Et très vite, j'allais tourner à droite pour partir en direction de Mormant mais par des chemins bucoliques.Mais auparavant je traversais le village de Quiers.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

J'allais contourner la raffinerie total qui finançait pas mal d'activités à Mormant. Je passais à côté du château de Bisseaux qui était privé mais très joli. Le style des châteaux de la région parisienne. J'allais me retrouver sur une route de grande circulation puisqu'elle venait de Nangis/Provins.

Et oui, c'est encore l'hiver....
Et oui, c'est encore l'hiver....

Traversée de Mormant pour aller vers Aubepierre et des routes que je prenais assez souvent. Et c'est là que mon appareil photo allait donner des signes de faiblesse. Impossible de prendre d'autres photos. Beauvoir, Chaumes, Châtres, Les Lycéens, Favières étaient les lieux que j'allais traverser pour arriver à mon domicile.

Et oui, c'est encore l'hiver....

Dernière sortie de la semaine de 92kms pour 526m de dénivelé.

La semaine prochaine, je serai sur d'autres cieux à pratiquer un autre sport : le ski!

Voir les commentaires

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Publié le par lariegeoise

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Difficile de me stimuler pour partir rouler le matin tellement le froid m'embrumait l'esprit. Alors seule solution rouler l'après-midi avec tous les risques que cela comportait. Mais le plaisir de pédaler était toujours là et comme je n'avais pas réussi mon score pour janvier, j'espérais bien afficher presque 500kms pour février. Il faut dire qu'aux vacances scolaires je serai sous d'autres cieux avec d'autres risques. Devinez?

Donc 13H passés, j'enfourchais mon cher mulet pour une sortie sympa, tout au moins je l'espérais. Passage par le bois de Ferrières comme d'habitude et je voyais qu'il m'était plus sérieux de rester sur la route que de rouler dans les bois. Quoique certains animaux étaient annoncés sur la route. Direction Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte, Tigeaux, des routes habituelles quoique variées mais en hiver on a beaucoup de mal à faire autrement.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

J'essayais de trouver des routes pas trop verglacées. Toujours : éviter le risque de chute. J'allais longer le Morin pour retrouver Crécy la Chapelle car j'avais prévu d'aller sur les hauteurs et me faire quelques bosses. Belle grimpette après l'église pour revenir sur les hauteurs de Bouleurs. J'avais envisagé de me diriger vers Coulommes. Mais cela n'allait être qu'un souhait car j'allais me planter de route, la direction ne m'étant pas indiquée, (j'entends déjà les commentaires de Cigogne!) et je me retrouvais à nouveau en direction de Crécy la Chapelle. Je n'avais fait qu'une boucle en définitive. Mais cela n'allait pas me perturber pour autant. Au croisement j'allais reprendre la 934 qui m'emmenait en direction de Coulommiers.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Et une belle bosse de 2kms allait s'offrir à moi avec parfois des pourcentages atteignant les 8%. De quoi régaler un bon grimpeur. Par contre j'avais droit à un peu de circulation mais en gardant ma droite je ne courais guère de danger. J'arrivais sur pratiquement un plateau, jusqu'à l'aérodrome de Coulommiers où j'allais tourner à droite pour rejoindre Pommeuse, Mouroux.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

A l'entrée de Mouroux, j'allais tourner à droite pour remonter vers la gare SNCF avec un passage au dessus du Grand Morin. L'eau était dense et sa couleur reflétait les pluies nombreuses de ses derniers jours mais pas encore de crues. Courrois, village qui dépend de Mouroux, direction Bautheuil pour remonter vers la route qui allait vers Touquin. Mais très vite, j'allais emprunter cette route que je n'avais pas sillonné depuis bien longtemps qui allait me faire passer près des Etangs Fleuris très prisés par des étrangers de passage dans la région parisienne.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Par une route pas trop sale mais assez étroite, j'arrivais au village de Touquin. Direction Pézarches pour rejoindre la route de Provins mais j'allais partir dans l'autre direction pour rejoindre Lumigny, sur la gauche de cette route. Je devais prêter attention aux camions qui étaient assez nombreux sur celle-ci. Et dans le centre du village, j'allais filer vers Marles en Brie. Une route que je ne trouvais pas agréable à cause de cet état rugueux qu'elle avait.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

J'allais Chapelles Bourbon en longeant une voie ferrée après être passé en dessus de la N4. J'allais rencontrer quelques cyclos isolés. Retour sur la route La Houssaye/Tournan et je revenais sur Neufmoutiers et plus exactement aux Lycéens où Cigogne avait fait une pause lors de sa dernière sortie. Retour vers Favières pour rejoindre mon domicile.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Belle sortie tout de même car j'aurai parcouru 90kms pour un peu plus 500m de dénivelé. Mais la prochaine fois, je regarderai mieux la carte!

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Mardi après midi, j'allais y opter comme tous les jours de la semaine car le matin les départs auraient été "hards", vu le froid qu'il sévissait. Mais le ressenti pour le moment, ce n'était toujours pas mieux. J'allais partir un peu à l'improviste car je ne m'étais pas tracé de circuit. Et je ne comptais pas faire plus de 80kms comme la bise sévissait encore.

13H, ça y était, j'étais prêt pour ma petite sortie. Départ, un peu toujours le même depuis tous ces jours derniers. Direction la forêt de Ferrières mais cette fois-ci les chasseurs n'étaient pas là, les cyclistes, non plus. Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte, Neufmoutiers et ce vent fort de face. Pas terrible pour bien s'échauffer. Direction Châtres.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Dans le centre du village, j'allais tourner à gauche, juste après la petite bosse. Je prenais le cliché de cette maison qui devait être classée. Cela faisait longtemps que je l'avais repérée. J'allais en direction de Fontenay Trésigny. La route n'était pas trop sale malgré une largueur assez restreinte et le passage de pas mal de camions car il y avait une décharge un peu plus loin.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Avant d'arriver au village, j'allais tourner à droite pour revenir sur Forest. Tiens, quelques cyclos isolés mais ils étaient bien couverts! Je me dirigeais vers Liverdy mais il n'était pas question de rentrer déjà. Dans le village, j'allais tourner dés l'entrée à gauche pour remonter la petite bosse passant au dessus de l'Yerres pour retrouver la route Tournan/Coubert. Au passage à niveau, j'allais être arrêté par le train local. Cela me permettrait de boire un petit coup mais l'eau était bien froide.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Et très vite, j'allais reprendre la direction de Courquetaine où je rencontrais un cyclo toujours isolé. En ce moment, je ne rencontrai guère de club. A droite toute pour aller vers Solers. Petite bifurcation car ils refaisaient des travaux à l'entrée du village. Un calvaire mais rien à voir avec la beauté de ceux de la Bretagne. Descente sur Soignolles. J'espérais enfin retrouver le vent dans le dos.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

J'envisageais de revenir par Chevry Cossigny mais le destin allait me guider par un autre. Impossible de passer par le gué de Cordon, l'Yerres était en crue. Bien normal en cette saison. En conséquence, je devais me faire deux petites grimpettes par le détour habituel pour rejoindre le village. Je reprenais la direction de Suisnes mais j'allais être détourné à l'entrée du village à cause de travaux. Et j'allais rejoindre Coubert par une route plus tranquille en passant par le centre de rééducation.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Encore d'autres travaux à Coubert, à croire qu'ils me poursuivaient! Il valaitb mieux être sur la voie de droite car à gauche, la route était totalement défoncée. Passage au dessus de la ligne TGV pour retrouver Presles et passer par le haut de Gretz/Tournan. Favières n'allait être qu'à quelques kilomètres. Et plus qu'une dizaine de kilomètres à parcourir pour rejoindre mon domicile.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Petite sortie froide et éventée de 83 kms pour un dénivelé toujours à peu près semblable de 460m. Vivement le printemps.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Mercredi, je faisais une pause, devant m'occuper de ma petite fille qui venait passer son après-midi à la maison. Un autre sport mais aussi très agréable. Le monopoly sera mon sport cérébral!

Jeudi après-midi, toujours autant frileux, j'allais attendre l'après midi pour sortir mais il n'allait pas faire beaucoup plus chaud. Direction Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte par le bois de Ferrières pour ne pas changer car je préférais prendre les routes assez utilisées par les automobiles pour éviter de tomber sur une plaque de verglas. Les chutes j'ai assez donné dans le passé. Le panneau de 70 n'était certainement pas pour moi car ma moyenne n'allait guère dépasser le 25kms/H, étant soumis à un vent violent qui refroidit tout sportif. Petite prise photo à l'église de Villeneuve le Comte où Cigogne avait dû passer la veille. Je continuais ma route pour aller en direction de Châtres que j'éviterai.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Au premier carrefour, je tournais à gauche pour prendre la direction de La Houssaye pour rejoindre Mortcerf. De belles lignes s'offraient à moi mais bonjour quand j'arrivais à découvert car le vent violent me givrait les joues. Petit côte pour rejoindre Mortcerf et son centre où je passerai pour partir vers Faremoutiers que je n'atteindrai pas une fois de plus.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Au deuxième croisement après le village, je tournais à droite pour rejoindre Cordon, Hautefeuille où je passais à côté de la maison de retraite. Bon, j'étais heureux que ce ne soit pas encore pour moi. Passage par quelques sens giratoires en passant par Pezarches et me retrouver sur la route de Rozay en Brie. Passage par des routes assez fréquentées et toute mon attention était de mise.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Passage à côté du parc aux Félins mais moi je jouais plutôt l'ours polaire ayant porté un maximum de vêtement pour ne pas avoir froid. Je contournais Rozay. Direction Courpalay. Au passage, j'admirais toujours les tours du dernier château de La Fayette. Mais je n'allais pas jusqu'au village car au croisement juste avant, je tournais à droite pour me diriger vers Beauvoir. Le retour s'amorçait.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Le vent m'était favorable et je l'appréciais grandement. Je pouvais apercevoir sur la droite le village de Courtemer que j'éviterai pour rejoindre directement Beauvoir. Pas l'ombre d'un chasseur cette fois-ci. L'église de Beauvoir était assez belle depuis qu'ils avaient pratiqué à son ravalement. Mais je n'étais pas là pour admirer le paysage. Chaumes était à ma portée.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Et les derniers kilomètres commençaient à être présents. Traversée de Chaumes pour rejoindre directement Châtres. Plus que 15kms à parcourir. Les Lycéens, un bolide me dépassait mais je n'essayais pas trop de m'accrocher à ses roues, l'arrivée n'étant pas tellement loin. Favières, 9kms et j'étais à mon domicile.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Sortie de 85 kms pour un peu moins de 500m de dénivelé mais je ne cherchais pas trop à forcer en début de saison. D'ailleurs la vitesse ne dépassait pas les 25kms/h.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Vendredi et Samedi, je faisais un break sur mes sorties bike comme je devais préparer un apéritif dînatoire chez moi le vendredi, et le lendemain je devais aller à un autre chez des amis. Comme quoi boire ou conduire, il faut choisir.

Mais en ce dimanche matin, je comptais bien me faire une sortie même si je ne devais pas beaucoup dormir mais le fait que je voulais éliminer les toxines, aller m'encourager. 7H le réveil sonnait et hop, j'allais me préparer pour une sortie classique dans un terrain que je connaissais bien, et surtout un bon petit déjeuner.

8H et c'était parti pour une sortie d'au moins 80kms comme les jours commençaient à se rallonger mais pas de soleil et toutefois du vent très fort qui allait souvent me casser.

Direction la forêt de Ferrières pour partir en direction de Soignolles qui sera le lieu le plus éloigné de mon domicile. Le Lever du soleil, ce sera plutôt hard pour le voir. Mais ce n'était pas ce qui allait m'arrêter. Tournan, Gretz et je partais en direction de Presles en Brie. Petite séance de pavés pas toujours agréable pour les pneus. Je prenais la direction de Coubert.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Passage boisé mais pas trace de chasseurs. Ce ne devait pas être leur coin! Premier passage à niveau mais là pas de train. Je pouvais continuer ma route tranquillement. Quand je me prenais le vent de face, je devais m'arracher sur le vélo. L'enfer, surtout quand on n'a pas tous ses moyens. Quelques cyclos isolés qui souffraient autant que moi mais là pas de club. D'ailleurs je n'en rencontrerai qu'un juste avant d'arriver chez moi. Le vent leur avait fait peur? Je passais à côté du centre de rééducation de Coubert. Traversée du village en étant à la limite du raisonnable car la voie de gauche était défonée. Les seules personnes qui étaient dehors, se limitaient à ceux qui allaient chercher leur pain frais pour le petit déjeuner. Et je descendais sur Soignolles.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Une belle bosse m'attendait pour rejoindre Solers. Quelques cyclos me saluaient mais le week-end, c'était assez rare. Je n'oubliais pas de boire de temps à autre quand le vent me le permettait. Courquetaine, un cyclo me précisait au passage que lui aussi souffrait du vent. On n'avait pas choisi notre jour! Direction Ozouer le Voulgis.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

Le seul marchand de légumes à Ozouer commençait tout juste à sortir ses légumes. Il fallait préciser que les clients ne risquaient pas de précipiter par ce vent. Et là je commençais à rencontrer pas mal de chasseurs. Traversée de Fontenay Trésigny qui était tout juste, plus animé, ne serait-ce que le nombre de voitures en mouvement. Marles en Brie pour rejoindre Lumigny. Mais après le village, j'allais assister à un superbe spectacle dans les champs : un sanglier mâle, deux femelles et deux marcassins étaient en arrêt. Et pourtant les chasseurs n'étaient pas loin. Comme quoi rien ne les perturbaient!

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

J'allais au niveau de Lumigny, au plus simple, en tournant à gauche pour prendre la route la plus directe pour revenir à hauteur de Mortcerf. L'eau était encore partiellement gelée dans les ruisseaux. Mais cette fois-ci la température était positive mais toujours pas loin du 0°. A l'entrée du village, je filais à gauche en direction de Crêvecoeur. Et là, je voyais une pancarte me précisant que la prudence devait être de mise car les chasseurs étaient là. Et après m'être arrêté, j'entendais le bruit des coups de fusil qui claquaient. Comme quoi, j'avais intérêt à quitter cet endroit.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!
Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

La Houssaye, l'agitation commençait à se faire sentir dans les villages que je traversais. Je rencontrais le club de cyclotouriste de Gournay mais je n'avais pas l'intention de rester avec eux et je gardais ma vitesse surtout que le vent m'était favorable à cet endroit. Mais j'allais déchanter bien vite arrivant sur un terrain découvert en direction de Neufmoutiers. Mais j'allais entamer les derniers kilomètres. Retour vers Villeneuve le Comte, Villeneuve St Denis et là le vent m'était favorable. Il valait mieux appuyer sur les pédales tant que je pouvais. Rencontre avec des jeunes de Torcy. Dernière montée au dessus de l'autoroute et j'arrivais à mon domicile.

Brrrrrrrrrr..........Il ne fait pas chaud en ce moment!

J'avais parcouru 87kms pour une vitesse minable mais le vent en était surtout le principal handicapt pour 485m de dénivelé.

Et ce qui terminait mes sorties de la semaine. J'avais dépassé mes 1000kms depuis le début de l'année mais ce mois-ci je serai bien loin de mon score de l'an passé.

Voir les commentaires