Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La Montapeine

Publié le par lariegeoise

100 2335 (Large)

 

Quelques jours auparavant, nous avions envisagé Cigogne et moi, sans oublier son lieutenant JC, d'aller faire le 200kms de la Montapeine, après la belle sortie des Andelys, la semaine précédente. Mais une fois de plus, le temps prévu n'était pas clément et cela refroidissait toujours mon ami Cigogne, alors.... Donc au dernier moment, nous avions annulé notre participation.

Mais mal, nous en avait pris car il n'avait pas plu du tout de la journée. A croire qu'il ne faut pas se fier à la météo! Mais de toute façon, le samedi matin, je n'étais pas en forme car j'avais attrappé un coup de froid dans la semaine. Donc le regret était mitijé! Et pourtant, je décidais d'aller faire le 105kms le dimanche matin pour me rattrapper. Mais là, j'allais y aller tout seul car la météo ayant prévu de rares averses, je savais à l'avance que Cigogne ne viendrait pas.

Donc départ de chez moi vers 6H30 en direction de Meaux pour y être à l'ouverture des inscriptions vers 7H. Eh oui, j'étais le premier et on allait m'attribuer le numéro 1. Enfin j'allais être le prem's comme disent les jeunes! Bon, la journée était surtout pour les VTTistes qui allaient être nombreux.

 

100 2327 (Large)

 

Donc j'attaquais tranquillement mes 105kms en solo car il n'y avait pas d'autres cyclos à l'horizon et j'allais attendre un bon moment pour en rencontrer un. Eh oui, nous étions dimanche. Départ vers le centre de Meaux en passant au dessus de la Marne pour bifurquer à l'entrée de l'Autoroute vers Nanteuil. Premières bosses dans des rues assez étroites et tortueuses. Mais je connaissais assez bien la région, venant roder souvent en vélo dans ce coin. Vincelles, St Fiacre....

 

100 2328 (Large)

 

Ma première église sous un ciel cahotique car il y avait même quelques gouttes. Bon, la météo ne se serait pas trompée. Pas grâve, j'avais prévu un kway léger que j'allais enfilé en attendant l'acalmie. Et comme me disait Joël de VT, dernièrement, la pluie n'arrête pas le pélerin! Bon, le circuit, je le connaissais partiellement car Régis, l'an passé, m'avait fait découvrir un peu le coin.

 

100 2329 (Large)

 

J'allais passer par différents petits passages forestiers qui allaient me prouver que la nature était vraiment partie, les arbres commençant à se couvrir de feuilles. Villemareuil, Moras, Signy Signets, Signy, Pereuse. Les routes étaient assez étroites et pas de très bonnes qualités, voire avec pas mal de gravillons. De plus, c'était assez tortueux. Donc on ne pouvait pas vraiment se lancer à grande vitesse, les bosses se succédant. Des montagnes russes,quoi!

Jouarre, bourgade assez importante, proche de La Ferté sous Jouarre, Romeny, Ru de Vrou, Les grands Mongoins...

 

100 2330 (Large)

 

 

St Cyr sur Morin où j'allais retrouver le Petit Morin que je confondais souvent avec d'autres cours d'eau mais maintenant j'ai bien compris les explications de Régis. Donc j'étais dans sa vallée. D'ailleurs j'allais voyagé entre la vallée du Petit Morin et celle de la Marne.

St Ouen sur Morin, je découvrais le premier contrôle qui avait à peine sorti les victuailles et comme vous vous doutez, j'étais le premier à passer. Une courte pause car je n'aime jamais m'attarder et hop, c'était reparti, surtout que j'avais promis à mon épouse de rentrer pour 12H. J'avais déjà accompli 39kms.

Peu de temps après, j'allais découvrir la séparation des circuits des 154kms et 200kms de la veille. Ils avaient été dans le coin du champagne mais avaient eu beaucoup de vent. Pour ma part, je ne le sentais pas trop encore. Il faut dire que tôt le matin, en général, on ne le subit pas trop.

 

100 2331 (Large)

 

Orly sur Morin, je retrouvais des passages boisés et pas beaucoup de ciculation. Mais cela grimpait sur de longues distances. Boitron.....

 

100 2332 (Large)

 

En haut de la bosse, je découvrais même un troupeau de Salers, à croire que le Cantal était arrivé en Seine et Marne. Pas besoin, d'aller retrouver Veloblan de VT. Petit Villiers, La Belle Idée.....

 

100 2333 (Large)

 

Les Maillots, un nom prédestiné pour les cyclos. D'ailleurs, je rencontrais mon premier. Mais j'allais le laisser filer car je n'avais pas envie de me mettre déjà dans le rouge. D'ailleurs, je lui demandais si j'étais bien sur la bonne route car les indications n'étaient faites qu'au sol et ce n'était pas terrible. Et même j'allais un peu plus loin me planter sur le parcours.

 

100 2334 (Large)

 

La Noue Brayer, je basculais dans la vallée de la Marne. Pavant, Citry, je restais sur les flancs de la vallée  sur une route qui serpentait. Saacy sur Marne et là, j'allais attaquer la montée de la Montapeine qui n'était vraiment difficile sur le premier kilomètre. Elle comportait 3kms de montée.

 

100 2336 (Large)

 

L'Hermitière, Biercy, je rencontrais quelques haras et appréciait ces magnifiques chevaux dans les champs. Il valait mieux surveiller les flêches car je devais changer assez souvent de direction. De plus des indications d'une autre rando subsistait.

 

100 2337 (Large)

 

Romeny, Jouarre, j'avais attaqué le chemin du retour depuis un bon moment. J'appréciais son abbaye. Mais là, j'allais me planter sérieusement, ne voyant plus les indications sur le sol. Résultat, j'allais plonger sur la Ferté sous Jouarre par erreur. En bas, comprenant, je remontais la bosse de 3kms pour revenir jusqu'à la dernière flêche. En définitive, jallais pendant un certain temps, reprendre la route de l'aller en sens inverse.

 

100 2338 (Large)

 

Signy Signets, Le Paradis, il existait vraiment sur terre. On pouvait vraiment y construire une église! Deuxième ravitaillement où je leur précisais le manque de bonnes indications. Je m'arrêtais juste pour faire tamponner ma fiche et hop, je repartais comme en 14! J'avais déjà 70kms dans la musette.

 

100 2339 (Large)

 

Montceaux les Meaux, j'apercevais au loin la ville de Meaux. Donc je n'étais pas tellement loin mais comme ils ne m'avaient donné qu'un plan pour les 60kms, dans mon esprit, je pensais revenir directement sur la ville. Et là, double erreur. Brinches, Trilport, Germiny l'Evêque...... Des VTTistes en perdition!

 

100 2340 (Large)

 

Varredes, j'avais des doutes sur la direction que je prenais, voyant plein d'autres cyclos en sens inverse. J'oubliais que nous étions dimanche et que des cyclos s'ébrouaient aussi, entre autre un groupe de Crecyvelo77 mais pas Régis. D'ailleurs je me demandais où il pouvait être en ce moment.

 

100 2341 (Large)

 

 

Chambry, j'allais faire route avec le compagnon cité ci-dessus après lui avoir demandé confirmation de la bonne direction. Cregy les Meaux, l'arrivée était toute proche.

 

109kms dans ma musette pour une vitesse de croisière d'un peu plus de 24Kms/h avec 1075m de dénivelé. Le 1% rêvé de Cigogne. 12H, il ne me restait plus qu'à rejoindre ma voiture pour regagner mon domicile pour un bon repas mérité!

 

Numériser0014 (2) (Large)

 

Un bon périple à renouveler mais l'année prochaine, je n'écouterais pas la météo, ni les copains. Ces circuits de 200kms ou presque me plaisent vraiment.

 

Numériser0015 (2) (Large)

 

J'étais bien loin des graphiques de route de JP37. Une bonne préparation pour mes montagnes!

 

Et maintenant, à moi l'Ariège.....Et avec du beau temps, j'espère!

Voir les commentaires

Une petite dernière avec Cigogne.....

Publié le par lariegeoise

100 2315 (Large)

 

Par un bel après-midi, presque d'été puisque nous atteindrions la température maxi de 33°, que je convenais d'aller faire une belle sortie avec mon CIgogne. Je savais que cela risquait d'être la dernière avant de se retrouver en automne, prenant mes quartiers ariègeois dans les jours à venir. Bon, c'est vrai qu'on avait envisagé d'aller faire La Montapeine dans la région de Meaux, samedi mais comme la météo prévoyait des averses, je savais que Cigogne resterait au chaud. Il déteste mouiller son plumage. Donc c'était avec joie que je le retrouvais vers 13H20' sur les rives du plan de Vaires. Pas de tracé prévu à l'avance comme très souvent mais certainement pas non plus, des bosses car on se reservait le cas échéant pour samedi.

 

100 2316 (Large)

 

Donc départ vers des lieux bien connus : Gouvernes, Guermantes, Bussy St martin, Bussy St Georges, Ferrières, Pontcarré, Favières. Et le tout fait à une allure appréciable. J'accélérais simplement pour me positionner un peu plus loin et prendre des clichés dans de meilleures conditions. Nous allions recontrer pas mal de cyclos isolés car par cette température, il valait mieux en profiter. Les jours à venir seraient moins propices.

 

100 2317 (Large)

 

Ce genre d'exercice me convenait parfaitement pour un bon entrainement car j'allais pratiquer un peu le fractionné pour rattrapper mon ami Cigogne qui gardait son allure de sénateur.Tournan, Gretz et nous allions bien vite arriver à la section pavée de Presles. Direction Coubert après la petite bosse avant le passage à niveau. Cigogne ne se rappelait plus au départ, ce style de tracé que je fais régulièrement. Ah, point de détail, le vent était tournant mais pas trop fort.

 

100 2318 (Large)

 

Soignoles et sa petite bosse et nous allions rejoindre Courquetaine pour se diriger vers Chaumes que nous ne ferions que contourner.

 

100 2320 (Large)

 

Ozouer le Voulgis où habite notre ami SEB77 de VT.  Cela commençait à chauffer et je m'apercevais que j'aurai dû prendre deux bidons de liquide pour me désaltérer. Donc à revoir surtout l'Après-midi.

 

100 2321 (Large)

 

Encore une bosse pour arriver à Forest mais elles n'étaient pas nombreuses et de peu de distances. Direction Fontenay Trésigny.

 

100 2322 (Large)

 

Nous allions même rencontrer un club. Il fallait dire que nous étions jeudi et que c'était la sortie club pour certains. Le long des routes, les champs commençaient à prendre leurs couleurs jaune et verte. Le colza est vraiment la fleur du printemps.

 

100 2324 (Large)

 

Fontenay Trésigny arrêt au lieu de pause habituelle de Cigogne mais voilà-t-il pas qu'il y avait un ancien qui avait lâché ses clebs. Résultat l'oiseau n'a pas pu faire sa vraie pause technique qui devra faire quelques kilomètres plus loin. Ah, j'oubliais une église pour JP à Marles. Direction La Houssaye où Cigogne pourrait se soulager. D'ailleurs il irait plus vite.

 

100 2325 (Large) 

Neufmoutiers, nous allions attaquer le chemin du retour. Mais nos bidons commençaient à se faire vide et nous avions vraiment soif.

 

100 2326 (Large)

 

Cigogne me précisait que nous ferions le plein à Villeneuve le Comte où il s'approvisionnait souvent. Mais peine perdue car la source était tarie. Donc nous repartions en direction de Villeneuve St Denis, la bosse du moulin de Jossigny et j'allais l'accompagner jusqu'à Gouvernes. Là, après lui avoir dit au revoir et promis que je lui donnerai de mes nouvelles du fin fond de mes montagnes, j'amorçais le retour vers Jossigny.

 

Une belle ballade de 110kms à 26kms/h de moyenne pour un petit 500m de dénivelé.

 

Bon, samedi sera un autre challenge puisque La Montapeine annonçait 210kms pour 1800m de dénivelé. Je risquerai de rencontrer FLECHEVERTE de VT.

 

Donc je risque de faire une sortie en solo et après , à moi la montagne......

Voir les commentaires

Villepreux Les Andelys

Publié le par lariegeoise

 100 2276 (Large)

 

 

4H30, le réveil sonnait. Il fallait se lever! Eh, oui, j'avais donné RDV avec mon ami Cigogne pour une sortie de haut vol avec son lieutenant JC. Et cela n'allait pas être de la rigolade. Un 200kms, mon premier de l'année, plus exactement 217kms annoncés. Mais comme il était fixé du côté de Versailles ( pour mieux situé aux forts en géographie) il valait mieux se lever tôt car une 50' de voiture était nécessaire pour arriver au lieu de RDV. Villepreux, lieu de départ, que je regagnais vers 6H20'. Mes deux amis n'étaient pas encore arrivés mais cela n'était pas un problème. Un café et des chocolatines étaient offerts mais j'évitais ce genre d'alimentation car j'en connais les conséquences. Certains me comprendront!

 

Bon, il ne faisait pas tellement chaud et même, nous avions droit à un ciel assez brumeux : 4°. J'avais été un peu téméraire sachant que l'on risquait d'avoir chaud dans la journée car quantité de bosses nous était promise. Simplement un cuissard court et un blouson léger. Bon, Cigogne et JC avaient adopté le long, sachant qu'ils feraient du streap tease en course de journée. Vous jugerez sur pièce.

 

100 2279 (Large)

 

 

7H10 et c'était parti. Et déjà à la sortie de Villepreux, nous avions droit à une première bosse que certains montaient gentiment. J'allais me réchauffer rapidement car j'avais toujours tendance à partie sur les chapeaux de roue, style départ cyclosportive. Mais bien vite , j'allais me caler dans de bonnes roues. Prudent le bougre ou tout simplement l'expérience.

 

100 2281 (Large)

 

Je me calais donc derrière deux petits gros pour me protéger du vent qui allait être fort toute la journée. Pas mal de clubs assez étoffés. Un peu de toute la région parisienne. Et cela papotait un maximum mais cela allait bien vite s'arrêter dans les bosses successives qui nous attendaient et pas des moindres.

 

100 2283 (Large)

 

Même Cigogne se mettait en danseuse. Mais il n'avait pas le tutu de petit rat! Je m'amusais à monter assez vite pour me caler un peu plus loin et prendre la photo dans de bonnes conditions.

 

100 2284 (Large)

 

JC allait même quitter le sillage de notre ami Cigogne car il était plus fatiguant d'essayer de suivre son compagnon que de monter à son rythme.

 

Chavenay, Thiverval, Crespieres, Herbeville, Bazemont, La Falaise, Epone allaient être traversés successivement, nous accordant quelques beaux dénivelés. Ah, nous allions nous réchauffer rapidement et les chapelets de cyclos allaient s'égrainer rapidement. Certains costauds attendaient leurs copains en haut des côtes.

 

100 2285 (Large)

 

Dès que nous arrivions sur une route assez fréquentée, il valait mieux se montrer prudent car les voitures étaient un peu énervées de voir ce troupeau. Nous n'étions pas loin de Mantes la Jolie et la première traversée de la Seine dont nous suivrions les méandres de multiples fois dans la journée.

 

100 2286 (Large) (2)

 

Nous traversions le Parc naturel du Vexin et dans les champs, il y avait de multiples magnifiques chevaux mais n'étions nous pas prêts de la Capitale, riche en hippodromes. Et le ciel ne se dégageait pas pour autant. Bon, j'avoue que je n'avais pas froid aux jambes!

 

100 2287 (Large)

 

Gargenville, Breuil en Vexin, Sailly, Drocourt, Villeneuve,  nous  traversions différents villages comme parfois la morne plaine. Il y en avait pour tous les goûts. JC sprintait en haut de la bosse!

 

100 2288 (Large)

 

Cigogne adoptait son rythme régulier de bon cyclotouriste, gardant ses distances. Il fallait dire que les cyclos commençaient à être de plus en plus distancés. La matinée s'avançait et nous n'étions plus très loin du premier ravitaillement.

 

100 2289 (Large)

 

Et j'allais commettre la première erreur en voulant m'éloigner pour photographier le premier chateau et qui ne serait pas le dernier de notre périple. Eh oui, nous étions pas loin de Versailles. Je montais une rue, me dissociant du parcours mais qui allait me faire priver du premier ravitaillement de Villiers en Arthis. Après le cliché, j'apercevais d'autres cyclos mais pas mes oiseaux de compagnie. Du coup, je décidais de prendre mes distances pour avoir le temps de prendre certains clichés tranquillement. Et puis, j'avouais que j'avais envie de rouler à mon rythme. Enfin j'espérais avoir garder le bon parcours car au départ, il y en avait un de 139kms.

 

100 2290 (Large)

 

Un peu plus loin, je me permettais même de m'éloigner totalement de la route mais apercevant de loin des cyclos pour prendre cette habitation transformée en ferme, à Haute Souris. Et dans ces chateaux, il y avait un mélange des siècles. Très intéressant à découvrir tout comme le soleil qui commençait à pointer ses rayons. Enfin nous allions nous réchauffer quelque peu.

 

100 2291 (Large)

 

Chaussy et son magnifique chateau de Villarceaux, sans parler du golf qui l'entourait. On avait envie de s'arrêter quelques temps. Mais nous n'étions loin de la fin de notre parcours car le compteur n'affichait que 60kms.

 

100 2292 (Large)

 

Ambleville où l'église était incorporée dans le chateau à croire que ces chatelains avaient besoin de se confesser de leurs pêchés assez souvent! Les cyclos qui passaient, me regarder avec des yeux ronds, m'arrêter pour prendre quelques clichés alors que eux suaient sur leur vélo. A chacun ses plaisirs!

 

100 2293 (Large)

 

Pont d'Aveny, Ecos, Tilly où je croisais le premier enterrement. J'allais en voir plus d'un sur mon circuit. A croire que l'on enterrait beaucoup en ce moment. Panilleuse, Notre Dame de l'Isle, Port Mort, Clery,  j'étais dans le département de l'Eure après avoir été pendant quelques temps dans le Val d'Oise.

 

100 2294 (Large)

 

Les Andelys où j'allais goûter , non pas à mon dernier repos mais à mon premier puisque j'avais rater le premier ravitaillement mais je n'en avais pas tellement été privé étant bien approvisionné en boisson. Je prenais mon plateau repas sur l'herbe, ne sachant quand arriveraient Cigogne et JC. Eux avaient décidé de prendre leurs victuailles sur eux.

 

100 2295 (Large)

 

Une demie heure plus tard, ils arrivaient, m'ayant permis de finir de manger tranquillement mais le repas était largement copieux et de qualité.

 

100 2296

 

Nous allions avoir le plaisir de rencontrer FLECHEVERTE , un autre internaute de VT. Eh, oui, il avait repéré le maillot de Cigogne. Juste le temps de faire les présentations et de permettre à Cigogne de faire un appel à sa belle, se ravitailler quelque peu , de faire le vide nécessaire (je me comprends!), de permettre à JC de prendre plusieurs cafés pour reprendre la route car nous n'étions qu'au KM 105. Nous avions déjà plus de 1100m de dénivelé. On n'avait donc pas chômé.

 

100 2297 (Large)

 

Les Andelys et c'était reparti pour la boucle finale. Passage en ville assez compliqué quand il y a de la circulation mais très vite, nous allions nous retrouver sur des routes nettement plus tranquilles.

 

100 2298 (Large)

 

Nous passions au dessus de la Seine, tout en n'étant pas loin de la ville de Rouen. Nous allions emprunter une route tranquille en bordure de la Seine. Là, le parcours allait être moins accidenté. Un juste repos pour nos jambes mais tout était relatif.

 

100 2299 (Large)

 

Tosny, Aubevoye furent traverser à une allure de sénateur. Nous allions pouvoir profiter du paysage qui nous aurait inciter à flaner.

 

100 2301 (Large)

 

Même pas une voiture! Et les cyclos avaient adoptés le rythme cyclotouriste, ce qui convenait parfaitement à mes compagnons de route que j'allais accompagner encore quelque temps.

 

100 2302 (Large)

 

On était loin de la Garonne de notre ami JP qui faisait aussi son premier 200kms et même plus selon son CR. Cette image ne faisait-elle pas rêver?

 

100 2303 (Large)

 

Gaillon, les fourmis commençaient à me titiller les jambes et j'allais prendre la poudre d'escampette en suivant quelques petits groupes de cyclos. Le besoin de me jauger.

 

100 2304 (Large)

 

Bon, d'accord, j'allais me laisser charmer par ces belles demeures normandes assez bien remises en état. Un cyclo me confiait qu'il appréciait cette route, plus tranquille et bucolique.

 

100 2305 (Large)

 

Ne parlons pas de ces bords de Seine où pas mal de résidences secondaires étaient appréciées. Et ce petit bateau au bord de l'eau. Hum..........

 

100 2306 (Large)

 

Et voilà que je m'accrochais à ce groupe qui avait adopté un bon rythme qui me convenait parfaitement. Pour l'instant du plat mais cela ne saurait durer.

 

Crevecoeur (un nom qui me rappelle quelque chose!) St Vigor (un autre détergeant!) Fontaine/Jouy, nous allions changer de cours d'eau et passer à l'Eure, le département et le cours d'eau. Hardencourt, Croisy S/Eure, St Aquilin de Pacy, Merey où nous allions traverser la forêt et les quelques bosses revenaient. Neuilly où je ratais la photo du chateau ne semblant pas avoir d'angle pour une bonne prise.

 

100 2307 (Large)

 

Garenne S/Eure où nous passions sur l'autre rive pour rentrer dans les terres.

 

100 2308 (Large)

 

Le Mesnil Simon et son magnifique chateau qui devait appartenir à des particuliers car je voyais des gens pique niquer. Il fallait dire qu'avec ce soleil!

 

100 2309 (Large)

 

Tilly et aussi son chateau mais un tout autre style, à moins que ce soit une maison bourgeoise. Un cyclo qui passait avec un groupe me criait : "C'est fermé", comme il me voyait à la grille.

 

100 2310 (Large)

 

Boisset, ultime ravitaillement avant l'arrivée. Certains préféraient ne pas trainer car certains commençaient à avoir des crampes. Moi, j'attendais tranquillement mes compagnons que j'avais quittés en cet après-midi. Bon, je ne suis pas un oiseau mais parfois j'aime prendre l'air.

 

100 2311 (Large)

 

 

Un quart d'heure plus tard, je les voyais arriver mais toujours aussi couvert. Il fallait dire que le vent n'avait pas spécialement baissé de force.

 

100 2312 (Large)

 

Cigogne allait se précipiter sur la table d'hôte et reprendre un peu son souffle. Remplir les bidons, manger quelque chocolat ou autre sucrerie.

 

2013-04-20 15.57.02[1] (2) (Large)

 

Dernière photo ensemble car nous n'avions eu tellement l'occasion de le faire lors de cette randonnée Et il ne nous restait plus que 42kms à faire. Par contre, le mauvais sort allait s'acharner sur moi car je voyais que je venais de casser un rayon à la roue arrière. Que cela tenait car il me fallait bien revenir, je débloquais le frein arrière car automatiquement la roue serait voilée. A priori, cela tenait mais j'allais avoir un peu de mal à me mettre en danseuse dans les bosses.

 

100 2314 (Large)

 

La route allait être assez dégagée et donc nous allions subir un peu le vent. Mulcent, Prunay le Temple, Orgerus où j'admirais ce dernier chateau. Mais dernier incident, je ne faisais pas attention et ma roue avant butait sur un plot et je faisais un soleil mais rien de grave, juste une petit égratignure que je ne vis qu'une fois arrivé chez moi. Je me gardais bien de raconter cet incident à mes compagnons.

 

100 2313 (Large)

 

 

Ils s'étaient flanqués d'une belle rencontrée au ravitaillement. Des chevaliers servants dont elle ventait les mérites à d'autres cyclistes. De plus, elle emmelait son tricot dans les rayons de sa roue arrière. Bref, nous allions rentrer tranquillos jusqu'à l'arrivée.

 

Flexanville, tout près du parc de Thoiry, Villiers le Mahieu, Antouillet, Auteuil, Saulx Marchais, et la célèbre montée de Beynes , dernière vraie difficulté à 10kms de l'arrivée et nous allions prendre le chemin inverse du départ. Grignon, Chavenay et enfin Villepreux. Vers 17H45' nous regagnions le gymnase Mimoun. Un coca et on remettait nos vélos respectifs dans nos voitures pour reprendre la route mais d'automobiliste cette fois-ci et bonjour les embouteillages!

 

Route Villepreux - Les Andelys 20-04-2013, Altitude (2) (La

 

 

Parcours de 220kms dont je vous laisse apprécier le tracé graphique car malheureusement je ne peux vous basculer la carte. Problème de transmission du fichier! Un peu plus de 9H de selle pour une moyenne d'un peu plus de 24kms/h de moyenne pour 1695m de dénivelé. Beau parcours, très bien flêché avec des points de ravitaillement au top.

 

Vivement la prochaine rando mais ce n'est pas gagné car La Montapeine prévue samedi prochain risque d'être mouillée en plus du froid. Donc????????

 

 ob ccf4177 route-villepreux-les-andelys-20-04-2013 (Large)

 

Après avoir pu pomper l'image de Cigogne, je vous offre le tracé de cette magnifique boucle!

Voir les commentaires

J'ai retrouvé Madone!

Publié le par lariegeoise

100 2260 (2) (Large)

 

Par un bel après-midi de printemps, j'avais proposé à Cigogne de faire un circuit bosses en prévision de notre randonnée de samedi "Les Andelys" près de Versailles qui devrait en compter 220kms et qui était dans un temps passé La Stephen Roche. Mais la plus belle chose pour moi, c'est que je retrouvais mon carbone, beaucoup plus léger et agréable à monter. J'allais bien vite trouver la différence dans la première bosse que nous ferions ensemble vers Torcy car j'avais retrouvé mon compagnon de route sur le pont de la Marne au niveau de Vaires. Par contre je remarquais un petit bruit anormal qui m'inquiétait un peu, bruit qui semblait diminuer en fin de parcours. A croire que Madone me faisait un caprice de retrouvailles.

 

100 2261 (2) (Large)

 

Nous allions zigzaguer dans la région pour essayer de trouver le plus de bosses possibles. Donc montée vers Bussy St Martin, Bussy St Georges, Guermantes pour se retrouver dans les hauts de Lagny. L'échauffement se faisait rapidement. On était en condition! Chanteloup auquel Cigogne me donnait un autre nom mais pas grâve, j'avais percuté.

 

100 2262 (2) (Large)

 

Chessy où nous rencontrions d'autres belles montures, Chalifert , Coupvray où nous devrions zigzaguer pour éviter certains travaux, pour arriver au coeur de Chessy, Condé St Libiaire où je me faisais dépasser par une de mes amies dans sa superbe Dacia mais je ne sais pas si elle m'a reconnu! Je ne devais pas être assez brillant!

 

100 2263 (2) (Large)

 

 Et nous attaquions la belle côte de Quincy Voisins dont Cigogne n'arrête pas de dire que c'est l'une des plus longues.

D'ailleurs on ne la fera pas en entier, plongeant à un moment sur la direction de Bouleurs mais nous étions encore à Quincy qui est assez étendu. Je fus par ailleurs arrêté par mes amis de théâtre au téléphone. J'allais un peu imiter les transactions de Cigogne!

 

20130416 150214 (Large)

 

Cigogne prenait un peu d'avance sur moi pour réussir ce superbe cliché. Et oui, il avait un appareil beaucoup sophistiqué que le mien. Moderne, l'oiseau. Nous allions monter une belle bosse qu'il allait monter à la moulinette comme il le disait si bien. On allait se retrouver en bordure de l'autoroute qui allait sur Meaux.

    

   

100 2264 (2) (Large)

 

Il n'était pas beau en plein effort. Et puis il y avait le panneau danger, donc comme tout bon cycliste, il le respectait! Et nous prenions la direction de Bouleurs.

 

100 2265 (2) (Large)

 

 

Au loin, nous apercevions l'A4. on allait prendre partiellement la route que nous avions emprunté en sens inverse dimanche. Mais nous éviterions Bouleurs pour tourner à gauche et partir sur Coulommes, lieu favori du chasseur Serge. Mais sur les hauteurs, nous allions subir le vent de face.

 

100 2266 (2) (Large)

 

Sancy où nous faisions un arrêt au feu rouge. Eh, nous respections les signalisations. Bon, d'accord, cela permettait à Cigogne de s'alimenter un peu. Maisoncelles et nous allions couper la route qui allait sur Coulomiers. Mais nous, nous prenions la direction de Pommeuse.

 

100 2267 (2) (Large)

 

Lors de notre périple, nous allions rencontrer quelques cyclos en solitaire qui ne manquerait pas de nous saluer. Et oui, il y a un certain respect dans le cyclisme.

 

100 2268 (2) (Large)

 

16H30, Cigogne réclamait sa pause technique ou autre dès le passage de Rouilly le Bas. Nous allions jusqu'à Guerard après avoir été arrêté  par un appel téléphonique. Ah, on n'est jamais tranquille! Et nous traversions le pont pour aller un peu plus loin sur la rive du Morin, tranquille car la pluie ne sévissait plus depuis un moment.

 

20130416 161747[1] (2) (Large)

 

Moi aussi, j'en profitais pour faire une petite vidange et me désaltérer un peu mais pas de solide, j'avais oublié de l'emmener. Mais nous allions attaquer le retour, donc ce n'était pas grâve.

 

100 2269 (2) (Large)

 

Cigogne en profitait pour donner sa position à sa belle et mettre à jour le circuit. Eh, c'est grâce à lui si on a un plan précis de nos virées. Futé l'oiseau.

 

 100 2270 (2) (Large)

 

Et l'une des dernières bosses qui nous amenait vers Montbrieux.

Et là, je pouvais prendre tranquillement mon ami Cigogne comme elle était assez longue.

 

100 2271 (2) (Large)

 

 

Je m'arrêtais aussi pour prendre le cliché du lavoir qu'ils avaient fini de remettre en état. C'est très tendance en ce moment dans les villages.

Nous poursuivions jusqu'à Monthérand pour se faire l'avant dernière bosse de notre périple en passant par Tigeaux.

Villeneuve le Comte en vue, mais mon compagnon de route refusait de se mettre dans mon sillage. Il préférait garder des forces pour la suite des événements.

 

100 2272 (2) (Large)

 

Fin de la sortie pour moi car j'allais laisser Cigogne rentrer seul. Je lui promettais de rouler avec lui, le jeudi suivant avant la journée de repos pour être en superbe forme pour les 220kms d'Andelys, près de Versailles. Une autre histoire.

 

Résultat des courses :

87kms pour moi à une moyenne de 24kms/h

 

Et en pleine forme.

 

profil (Large)

 Juste pour vous prouver qu'on ne traine pas sur du plat! 690m de dénivelé. Et dire que dans quinze jours en un col, j'aurai atteint ce score. Bonjour le dénivelé à venir.

Voir les commentaires

La Flêche Verte

Publié le par lariegeoise

100 2239 (Large)

 

7H5, j'étais déjà prêt pour partir pour la randonnée organisée par le club de Courtry et j'avais eu vent quelques jours avant du circuit que nous allions faire car enfin j'allais retrouver mon ami Cigogne qui avait lâché son HT et son nid. Un véritable exploit qu'il fallait relevé! Bon, ce circuit n'aurait rien de bien nouveau pour nous puisque ce serait des routes que nous parcourions régulièrement quand il fait beau! Mais une rando où l'on peut se frotter avec d'autres cyclos, j'avouais que j'aimais bien.

 

 100 2240 (Large)

 

7H20, le bel oiseau noir et blanc arrivait mais avec d'autres couleurs. Eh oui, il s'était vêtu de l'habit de lumière de notre club VT. Et moi, j'avais gardé le blouson Bianchi car en début de matinée, il faisait encore frais : 8°, mais rien à voir avec les -2° des semaines précédentes. Il était à l'heure et avait parcouru 9kms depuis chez lui. Petite annecdote, il met sur VT, cette distance dans la rubrique "velo taf". Et dire qu'il est en retraite, enfin semie retraite, le monde du spectacle l'accapare encore!

 

100 2241 (Large)

 

7H30, nous partions pour notre périple à l'heure prévue. Bon, il n'y aurait que 102kms à faire comme le circuit prévu de 120kms avait été supprimé , faute d'organisateurs pour les ravitaillement.

Direction la grande ligne droite de Le Pin pour arriver à Bordeaux, déjà, en ayant une petite pensée pour notre ami JP qui devait se remettre de sa grosse sortie de la veille.

 

100 2242 (Large)

 

Première montée de Pomponne , histoire s'échauffer un peu, pour arriver sur Carnetin et plonger sur Lagny S/Marne. Bosse faite, ce qui nous ramenait sur les hauts de Gouvernes par le côté de l'ancien hôpital de Lagny pour aller jusqu'à mon domicile de Jossigny. Je faisais faire à certains coureurs la déviation par la zone pavillonnaire pour éviter les gravillons sur la route, dûs à la mise en place du tout à l'égout dans mon village.

 

100 2246 (Large)

 

Direction le moulin de Jossigny pour rejoindre Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte et sa forêt qui allait nous amener à notre premier ravitaillement. Eh oui, nous avions déjà parcouru 30kms, distance réglementaire pour un premier arrêt. Pour moi, je jugeais celui-ci un peu trop tôt. Toujours le problème que je ne m'arrête jamais lors de mes sorties en solo. 

 

Le compagnon de Cigogne faisait cette boucle tous les ans. Il allait nous accompagner jusqu'au ravitaillement.

 

100 2247 (Large)

 

Très vite le ravito allait être envahi par le club de Gournay, Annet, enfin ceux de la région. Et c'était bien fourni. Le saucisson était de la partie.

 

20130414 085329[1] (3) (Large)

 

Le cliché pour moi, avait pris avant l'arrivée de l'essain de Gournay. D'ailleurs, nous allions repartir rapidement pour ne pas se trouver engluer par des troupeaux car les petites routes à venir étaient étroites. Mais nous ne serions pas surpris de la bosse à venir.

 

100 2248 (Large)

 

Dans la belle montée qui nous était réservé depuis Dammartin, le troupeau allait très vite se clairsemer. La belle bosse de Monthérand n'était jamais montée par nos soins par ce côté. Mais on n'était pas déçu. D'ailleurs le graphique de la sortie le montrera.

 

100 2249 (Large)

 

Une fois en haut, nous allions replonger sur Tigeaux pour rejoindre l'autre rive du Morin et arriver jusqu'à Crécy la Chapelle mais personne du club de Crécyvélo 77 malgré leur participation prévue par notre ami et président Régis. Nous allions emprunter la N34 pendant 500m pour remonter sur les hauteurs de Bouleurs que nous contournerions de multiples fois, à croire que les organisateurs cherchaient à faire du kilomètre à défaut.

 

100 2250 (Large)

 

Sarcy, Coulommes et nous allions retrouver des routes étroites et assez boueuses. La pluie avait sévi, il n'y avait pas longtemps. Nous retrouvions un groupe d'Annet que nous suiverions pendant un petit moment. Il fallait dire que rouler en groupe , cela avait un côté sympa.Et surtout se protéger du vent. Certains se laisseront décrocher dans les bosses.

 

100 2251 (Large)

 

Dans le village, le groupe d'Annet faisait une pause pour attendre les lachés. Moi, c'était plus pour mieux prendre mon ami Cigogne. Sur le plateau le vent se faisait un peu sentir mais rien à voir avec les jours précédents.

 

100 2253 (Large) 

 

Et une fois de plus, nous nous trouvions dans la région de Bouleurs apercevant à notre droite l'A4. Beaucoup de circulation car les gens voulaient profiter de cette belle journée à juste titre. Les bosses se succèdaient mais sans grosse difficulté, parfois nous étions entraînés par les descentes. Donc juste un petit coup de rein nous permettait de franchir l'obstacle.

 

100 2254 (Large)

 

Nous atteignions l'entrée de Quincy Voisins que Cigogne aime tant franchir. Il y a des lieux comme cela mais il y a peut-être de délicieux souvenir!

 

100 2255 (Large)

 

Traversée assez longue où je n'oubliais pas de prendre un clocher pour mon ami JP. Désolé mais nous roulions si vite. Je ne voulais pas perdre l'oiseau.

Plongée sur Condé Ste Libiaire, Coupvray, Esbly et on se demandait où devait se trouver le deuxième ravitaillement prévu alors  que nous abordions presque les 70kms. On allait repasser sur la Marne pour se diriger vers Vignely et Trilbardou.

 

100 2256 (Large)

 

Un petit coup de manivelle avec un club qui avait repéré notre sponsor ou club VT. Et il me charriait en disant que Cigogne ralait derrière parce que je ne l'attendais pas. Que neni, l'oiseau n'est pas comme cela!

 

100 2257 (Large)

 

Et il pouvait se permettre de boire, une fois de plus au deuxième ravitaillement bien après Tribaldou. Nous étions déjà fait 72kms et le soleil était toujours là.

 

20130414 105414[1] (3) (Large)

 

Cigogne me réclamait de dévoiler cette fois-ci le nom de notre club. Mais je ne ferai qu'un aperçu car je n'allais pas mettre dans ma poche arrière mon blouson. Cigogne par contre se mettait avec son nouveau maillot à l'air. Il était prévu que l'on soit de retour au point de départ pour midi et nous avions encore quelques petites bosses.

 

100 2258 (Large)

 

.La bosse de Lesches qui se montait sans problème, puis celle de la Violette après le passage dans Jablines, Annet.

Pour moi, cela commençait à être dur pour les derniers kilomètres et la chaleur commençait à faire son effet.

Passage par la piste cyclabe de Montjay la Tour, Villevaudé, Le Pin et nous allions attaquer la grande route où j'allais appuyer à fond sur les pédales (40kms/h!) pour la dernière ligne droite avant d'arriver à Courtry.

 

100 2259 (Large)

 

J'avais lâché mon ami Cigogne pour les derniers kilomètres car pour ma part, il me restait à remettre mon vélo démonté dans la voiture pour être de retour chez moi  une demie heure plus tard.

Cigogne allait boire un petit coup à ma santé dans le gymnase. Et dire que l'on aurait pu avoir une autre coupe pour le club le plus éloigné. Eh oui, on pensait à notre club.

 

Résultat des courses : 102kms pour moi à une moyenne de 25,4kms/H

 

Assez satisfait de la sortie et promesse faite à Cigogne de remettre le couvert sur un autre parcours le mardi AM.

 

Et puis, je savais que je reprendrai mon carbone pour être plus à l'aise dans les bosses.

 

Route La Fleche Verte - Courtry 14-04-2013 (3) (Large)

 

 

Le circuit fait le matin.

 

Route La Fleche Verte - Courtry 14-04-2013, Altitude (3) (L

 

Et cette configuration n'était-elle pas plus parlante? Nous avions réalisé 850m de dénivelé. Bon, rien à voir avec la montagne!

Voir les commentaires

Un tour de chauffe.....

Publié le par lariegeoise

100 2233 (Large)

 

Pour poursuivre ma préparation en vue de la rando de dimanche, je convoitais d'aller faire un peu de bosses, histoire de voir où j'en étais.

 

Donc départ à 7H, soit au lever du soleil mais j'aime bien cette fraîcheur et ce silence qu'il règne dans la nature à ce moment-là. J'allais refaire un circuit que j'ai fait déjà plusieurs fois mais qui comporte pas mal de difficultés dans les pourcentages. Bon, bien sûr, rien à voir avec la montée d'un col : chose qui m'attend dans une quinzaine de jours.

 

Donc routes habituelles pour retrouver les bosses de Faremoutiers : Villeneuve St Denis en passant par le moulin de Jossigny mais là je ne verrai personne à part une jeune fille qui partait au boulot à la Guêtre (maison de retraite!), Villeneuve le Comte, Tigeaux, Monthérand, Guérard, La Villeneuve, Pommeuse et le centre de Faremoutiers. Et là j'avais déjà cumulé pas mal de bosses. Tout allait bien.

 

100 2235 (Large)

 

Plongée sur le centre de Pommeuse, Mouroux, St Augustin pour arriver à Mauperthuis qui venait de terminer la place qui avait été conçue devant l'église. Descente vers le moulin de Mistou, Ste Aubierge où là, la route allait être souvent inondée suite aux gros orages de la veille. Je ne vous dis la quantité de gravillons qu'il y avait un peu partout. Il valait mieux être bien chaussé en pneus. Remontée vers St Augustin, où il y avait aussi peu de personnes le long des rues.

 

100 2234 (Large)

 

Le Bisset et je redescendais sur Pommeuse pour reprendre la vallée de l'Aubetin. Eh non, ce n'était pas la jonction du Morin avec l'Aubetin mais simplement un détournement d'un de ses bras pour passer par un moulin. Ah, il y en a dans cette région. Là, aussi, l'eau ressortait des égoûts sur la route. Et quelques pêcheurs n'avaient pas été emportés par la montée des eaux.

 

100 2236 (Large)

 

Arrêt à la cascade du Poncet avant de remonter sur Faremoutiers où l'activité semblait un peu plus dense. Eh oui, il leur fallait bien des croissants pour le petit déjeuner. Direction Morcerf que je n'atteindrais pas pour l'instant, allant vers La Celle d'en Haut.

 

100 2237 (Large)

 

J'admirais une fois de plus, le moulin bercé par le Morin à La Celle d'en Bas. Direction Guérard, virage à gauche au stop pour aller sur Dammartin sur Tigeaux, Morcerf et là , j'allais me payer un violent vent de face. Il fallait dire que jusque là, il n'avait pas été trop génant. Pour une fois! Remontée vers La Houssaye pour atteindre Les Lycéens mais par le croisement de Châtres/Tournan. Quelques cyclos apparaissaient mais pas dans mon sens comme trop souvent à mon goût. Favières et plus que 9kms pour arriver à Jossigny. Je gardais une bonne cadence, oscillant entre 27/30kms/h. J'avais les jambes.

 

Résultat de la sortie :

95kms pour une moyenne de 25,5kms/h. Pas mal à mon goût sachant les difficultés que j'avais franchies.

 

J'étais fin prêt pour la rando de dimanche avec mon ami Cigogne que j'allais enfin retrouver. Eh oui, la chaleur était attendue! Bon, vu le commentaire de Jean-Charles sur le blog de Cigogne, c'est moi qui devrait trembler en premier! Eh oui sur son HT, il atteint des vitesses que je n'ai jamais réussi à atteindre. Futé, l'oiseau. Mais à nous deux, Cigogne!

 

A suivre..........

Voir les commentaires

Avant les gouttes..........

Publié le par lariegeoise

100 2230 (Large)

 

L'envie de prendre l'air étant très forte après une pause de quatre jours, j'allais braver les entempéries prévues, soient des averses locales mais de courte durée. Bon, pour sûr que j'avais prévu de faire court, soit entre 70/80kms, le score que fera très certainement mon ami Cigogne sur son HT. Mais n'étant pas un grand adepte de ce genre d'entrainement, je me risquais à me faire mouiller quelque peu. Qui risque rien, n'a rien! Et puis le printemps n'avait-il pas été annoncé?

 

Donc départ pour le sud avec le vent fort de face comme me l'avait conseillé mon ami 'Normand' de VT. Et il fallait avouer qu'il était toujours aussi intense. 7H15 et c'était parti. Et dire que mon autre ami JC est au chaud dans son lit douillé. Une douce allusion à sa dernière sortie! Lol! Je m'étais habillé un peu plus légérement , soit le corsaire mais en conservant un cuissard court par dessus et un blouson léger. Et d'ailleurs, j'étais très bien car à l'arrivée mes vêtements n'avaient pas trop de transpiration.

 

Direction Tournan, Gretz, Presles, Courquetaine et là j'avais bien le vent de face. Mais pas d'autre difficulté. Ozouer, Chaumes et enfin, j'allais apprécier le vent de dos. J'atteignais des vitesses dignes des compagnons de JP le WK! Retour vers Fontenay Trésigny et bifurquation vers Marles.

 

100 2231 (Large)

 

 

Les prunus étaient en fleurs. D'ailleurs les premiers arbres fruitiers aussi. Je traversais le village pour aller sur Crêvecoeur, La Houssaye où je me faisais dépasser par une bombe mais je n'essayais pas de le suivre étant déjà une vitesse de 30kms/h. Bien assez pour mon niveau!

 

Direction Villeneuve Le Comte pour la fin de mon périple matinal.

 

100 2232 (Large)

 

En dégainant assez vite, je réussissais à prendre un cyclo isolé. Bon d'accord la photo n'était pas nette mais quand on va vite! Lol! Il ne me restait plus qu'une dizaine de kms à faire. Et j'allais passer par ma route habituelle au dessus de la ligne TGV à Villeneuve St Denis, donc pas passage près du moulin de Jossigny. Et là, je me prenais une belle averse. Pas de quoi, toutefois  pour m'inonder mais de quoi  passer un coup de chiffon à mon bike.

 

Résultat des courses : 74kms à une vitesse de 27kms/h. Le vent avait dû être plus favorable.

 

Et dimanche, il parrait que le vrai soleil est attendu! Youpi!

Voir les commentaires

Sortie à l'aveugle.........

Publié le par lariegeoise

100 2220 (Large)

 

Déjà je partais à la pointe du jour et de la température puisqu'il faisait -2° et qu'il était 7H15. Matinal mais que c'est bon de voir le jour se lever. Pratiquement pas de voiture puisque nous étions dimanche matin. Bon, au départ, j'avais envisagé d'aller rouler avec le club de Crécyvélo77 de Régis mais comme il n'était pas là ce week-end, j'ai reporté cela pour une autre fois mais cela risquerait d'être réduit puisque bientôt j'irai retrouver mes montagnes!

 

Passage par le moulin de Jossigny comme le faisait à chaque fois mon ami Cigogne mais c'était une bonne option pour une mise en jambes. Direction Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte, Tigeaux et là, j'allais en direction de Crécy la Chapelle que j'allais contourner en prenant l'autre rive. Mais je ne rencontrais pas de biche comme cela m'est arrivé, simplement en passant au dessus de l'A4, deux oies passaient au dessus de moi à basse altitude. Mais ne dit-on pas que la journée appartenait à ceux qui se lèvent tôt.

 

Donc pas d'itinéraire bien précis mais une direction allant vers le nord de Crécy la Chapelle et après je ferai selon où le vent me pousserait, ne connaissant pas trop la région. Je devais faire appel à mon sens de l'orientation et surtout ne pas trop m'éloigner pour être de retour à mon domicile pour 12H comme je le faisais à chaque fois.

 

100 2221 (Large)

 

Et si c'était ma troisième sortie de suite , cétait parce que la météo qui était promise pour la semaine prochaine était assez pluvieuse. Donc accumuler des kilomètres le plus possible était mon maître mot.

 

Direction la montée par des petits villages en pleine campagne et par une route plus ou moins pratiquable, j'allais me retrouver en direction de La Ferté sous Jouarre que j'allais garder jusqu'à Haute Maison, La Pierre Levée où j'allais prendre une autre orientation pour revenir sur Giremoutiers, route très agréable, bordée par d'immenses champs agricoles. J'allais atteindre une vitesse assez appréciable, digne du groupe 1bis de JP, soit vers 35kms/h. Et pas un cyclo en vue. Et en plus, il n'y avait pratiquement pas de vent. Il faut dire que cette route était assez déserte. Bon, je ne savais pas trop où j'allais atterrir, n'ayant pas de GPS et n'ayant pas regardé de carte avant de partir. Quel fût mon étonnement quand je vis que j'arrivais à Mouroux.

 

J'allais emprunter la route allant vers Coulommiers, ville que j'allais éviter en allant sur Coubertin.

 

100 2223 (Large)

 

Petit cliché au bord du Morin où je ne vis pas quelque pêcheur que ce soit. Une pensée au professeur de piano de mon épouse qui est un féru de ce genre d'activité, à ses temps perdus et surtout en présence de son fils.

 

100 2224 (Large)

 

Et là, ne serait-il pas heureux, sachant qu'il n'aurait qu'à tendre sa ligne de la fenêtre de sa chambre. Il n'avait peut-être pas acheté la maison idéale! Lol!

 

Mais je n'étais pas là pour flâner mais pour faire quelques kilomètres. Donc je prenais une route un peu parallèle à celle de St Augustin, voulant l'éviter et je croisais la route qui allait de Mauperhuis à Coulommiers. Je partais une fois de plus en une direction inconnue. Les Bordes, je vis la direction Saints/ Bautheil donc à l'instinct, je retrouvais ma direction. un autoctone me saluait, chose à laquelle je lui répondis, jugeant la chose rare. Direction Amillis! Une idée me trottait dans la tête : dénicher cette grotte dédiée à la St Vierge de Lourdes que Régis m'avait indiquée l'existence mais donc il ne m'avait pas donné le lieu précis.

 

100 2225 (Large)

 

Trouvé et ce n'était pas une copie de la photo de Régis. Elle était à la sortie du village en prenant la direction de Dagny. Parfois, il faut être curieux. Ce lieu avait été créé pour le centenaire de la vénération de la vierge de Lourdes. Me voilà, un peu moins idiot. Que je me cultivais ces derniers temps!

 

100 2226 (Large)

 

Et comme un miracle n'arrive jamais seul, je croisais un cyclo qui errait comme moi sur ces routes tranquilles et bien entretenues. Bon, il était un peu plus couvert que moi. Question d'habitude mais il était seul comme moi.

 

Dagny, là, je n'étais plus en terrain inconnu puisque c'est une route que j'empruntais quand je faisais mes longs parcours mais là j'avais déjà 50kms à mon compteur. Donc il fallait que je jauge le kilomètrage me restant pour savoir quelle direction j'allais emprunter.

 

100 2227 (Large)

 

Déjà direction Jouy le Chatel pour revenir sur Pécy en direction de Mormant. Et au village, j'allais filer directement sur Rozay en Brie car c'était bien la route la plus directe pour rentrer. J'avais la réaction de Cigogne dans la tête quand il faisait des circuits : juger combien de kilomètres , il restait à faire!

 

 100 2228 (Large)

 

Arrêt au Chateau de Vilpré avant d'arriver à la ville, juste pour le cliché. Des demeures qui me séduisaient toujours!

 

Rozay où il y avait une brocante que j'allais éviter en contournant la ville. Et dire que  j'avais calqué mon circuit pour éviter ce genre de manifestation.

 

Bon, j'arrivais sur Vilbert, Chaumes ou plutôt l'entrée, car je revenais sur le chateau du Vivier, Châtres, les  Lycéens et je croisais des cyclos mais pas dans mon sens.

 

100 2229 (Large) 

 

Je sentais que j'étais suivi par des cyclos qui étaient au nombre de trois. Je me faisais dépasser dans la bosse qui passait au dessus du TGV et j'allais très vite me faire distancer mais j'en étais déjà à 110kms et je commençais à sentir quelques tiraillements musculaires.

 

Favières et il me restait 9kms à faire. Distance que j'allais franchir sans trop de difficulté mais j'avais le vent contraire et j'aurais bien apprécié d'avoir des cyclos pour me tirer.

 

Résultat des courses :

121kms à une moyenne de 25,9kms/h. J'étais assez content.

 

Demain repos puisque la pluie va arriver mais j'aurai cumulé presque 300kms en trois jours, de quoi essayer de rattrapper mon retard dans ma préparation pour la Mountagnole. Donc, maintenant, bonjour madame La Pluie!

Voir les commentaires

A la recherche de bosses!

Publié le par lariegeoise

100 2211 (Large)

 

Par une matinée encore un peu fraîche, à croire que l'hiver ne voulait pas mourir, je partais vers 7H30 du matin pour me faire quelques bosses, histoire de commencer à avoir la forme dans ce genre de parcours. Eh oui, les montagnes me tendaient déjà les bras. Du peu, quoi!

 

Passage par ce lieu qu'appréciait mon ami Cigogne qui devait se tenir encore au chaud, juste le temps de prendre le cliché pour mémoire. D'ailleurs, j'allais faire un peu d'histoire pendant mon parcours ou plutôt enrichir mes connaissances. Cela ne gâchait en rien.

 

100 2212 (Large)

 

 

Pendant que je prenais le cliché, je me faisais dépasser par un autre cyclo auquel j'emboîtais la roue assez rapidement. Nous allions faire un bout de route ensemble en prenant quelques relais, ce qui n'était pas désagréable par cette matinée encore venteuse. Eh oui, il y avait déjà des cyclos dehors! Il fallait dire que nous étions samedi, jour de repos pour certains qui en profitaient généralement pour s'ébrouer dans la campagne. D'ailleurs, je pensais à mon ami JP de Cestat qui devait se préparer pour son rally. Espérons pour lui qu'il ait meilleur temps.

 

Nous traversions Villeneuve le Comte pour nous diriger vers Tigeaux. A ce moment, nous nous séparions car lui allait vers Crécy la Chapelle, route que je prendrais certainement demain car plein de brocante sont annoncées dans la région et les villages seront difficiles à traverser.

 

Mais que cela tenait , je montais Monthérand pour plonger sur Guérard, remontée vers Villeneuve pour plonger sur Faremoutiers.

 

100 2213 (Large)

 

Là, je croisais quelques personnes qui promenaient leur chien, ou d'autres qui regagnaient la gare pour aller travailler. A chacun son plaisir. Moi, j'avais cette bosse à franchir. Mais j'avouais que la forme commençait à être là, et ce genre de route ne me faisait pas peur. Encore que je roulais toujours avec mon mulet qui est un acier, donc plus lourd à bouger.

 

En haut du village, je plongeais sur Pommeuse où j'apercevais déjà quelques pêcheurs. Eh oui, ils s'en donnaient à coeur joie comme le temps s'y prêtait. Direction Mouroux pour aller vers St Augustin. Deux nouvelles bosses étaient franchies. Mais je pouvais voir un soleil qui voulait sortir de derrière les nuages. Mais ce sera vain!

 

100 2214 (Large)

 

Premier arrêt à ce vestige de St Augustin le vieux qui me précisait qu'il existait depuis le 7ème siècle faisant partie d'une route gallo-romaine. J'en aprennais une fois de plus. Il fallait dire que je ne m'étais jamais vraiment penché sur cette information.

 

Traversée du village pour rejoindre Mauperthuis et descendre vers Ste Aubierge.

 

100 2215 (Large)

 

Deuxième arrêt à cette église où une source passait en dessous de l'église et était vénérée tous les ans à la mi-août puisqu'elle avait été le lieu favori d'une sainte et où certaines femmes venaient en pélerinage, portées sur deux chaises, espérant trouver un "épouseu" (dans le texte!). Là encore, je poursuivais mon instruction.

 

Après cette courte pause, je remontais sur les hauteurs de St Augustin où plusieurs femmes circulaient mais simplement pour chercher leur pain. Un loisir bien différent. Il fallait dire que les hommes, on pouvait les trouver differement à notre époque et ils sont moins farouches. En vélo par exemple! Plongée sur Pommeuse pour reprendre la vallée de l'Aubetin.

 

100 2216 (Large)

 

Petit regard au magnifique ouvrage d'art où un TER circulait au moment de mon passage. Le calme était de la partie mais le vent aussi. Encore un autre plaisir.

 

Le Poncet que je gravissais pour rejoindre le centre de Faremoutiers et je me dirigeais vers La Celle d'en Haut, puis le Bas et enfin Guérard que je quitterais au stop pour filer sur Dammartin sur Tigeaux.

 

100 2217 (Large)

 

Je me faisais dépasser par quelques coursiers du club de Créteil mais on ne pouvait pas dire qu'il y avait foule sur les routes. Je continuais pour rejoindre Mortcerf et jallais allonger ma route en allant vers Crêvecoeur. Là, je serai un peu abritté du vent en passant par la forêt. Pas mal d'ouvriers étaient en train d'entretenir les espaces.

 

100 2218 (Large)

 

La Houssaye, j'allais encore allonger mon périple après avoir jeté un oeil sur l'heure pour rejoindre Marles en Brie, Les Chapelles Bourbon, Beaumarchais, Neufmoutiers, Les Lycéens.

 

100 2219 (Large)

 

Là, j'allais trouver un autre compagnon de route avec qui j'allais finir une grosse partie des derniers kilomètres à faire, en prenant chacun un peu de relais, passant par Favières. Et nous gardions une bonne vitesse malgré le vent de plus en plus persistant et contraire. Et c'était là, l'utilité de rouler à deux. J'allais le quitter au croisement de la Dénnicherie mais il ne me restait plus que 6kms à faire. Donc je pouvais encore me battre en solo avec le vent!

 

Résultat de ma sortie en solitaire :

97kms pour une moyenne de 24,5kms/h avec pas mal de bosses.

 

Demain, je comptais bien me refaire dans un autre paysage mais plus vers le nord pour varier les plaisirs et rencontrer d'autres cyclos. Le soleil était promis. Alors on ne pouvait qu'espérer. Il fallait en profiter car la semaine prochaine était annoncée très pluvieuse. Parfois il faut saisir l'occasion. Entendra qui voudra!

Voir les commentaires

Raté..........

Publié le par lariegeoise

100 2208 (Large)

 

Eh oui, j'espérais retrouver mon complice des randonnées dans la Seine et Marne et ne voilà-t-il pas qu'il a préféré son HT. Ah, depuis que notre Président autorise certaines alliances......

 

Donc j'allais partir seul pour un petit tour de chauffe avant le WK. J'allais croiser quelques cyclos solitaires de temps en temps et j'allais varier les plaisirs en faisant un parcours zig-zag, à l'inspiration. Seul un cyclo du coin retrouvera ses petits.

 

Départ vers 13H pour Favières comme très souvent, Les Lycéens, Villé, Le Moulin de Tournan, Châtres, Liverdy, Coubert, Soignolles, Courquetaine, Ozouer le Voulgis. Vous suivez? Bon j'essayais de faire avec ce parcours de courts moments avec le vent car il était toujours présent et assez fort. C'était peut-être cet élément qui avez fait fuir l'oiseau blanc et noir!

 

100 2209 (Large)

 

Traversée de Chaumes, Chateau du Vivier pour partir sur Fontenay Tresigny où j'allais passer au dessus de l'A5 bravant cette angoisse que j'avais de passer par cet endroit. Eh, oui, j'y étais tombé quelques mois auparavant et depuis ma fracture de la clavicule, je suis assez craintif. Mais tout est relatif!

 

100 2210 (Large)

 

Moment de recueillement pour moi devant le passage où Cigogne fait toujours une pause. Bon là, les feuilles ne sont pas encore sorties mais les arbres ne sont pas morts! Vu, l'arbre en boule!

 

Traversée de Marles pour revenir sur La Houssaye, Beaumarchais, Neufmoutiers, Villeneuve le Comte, Villeneuve St Denis et je filais sur le croisement de Favières/Pontcarré. Pas de passage par le moulin de Jossigny. Après, c'était une ligne droite de 4kms pour regagner mon domicile mais pas de cyclo dans mon sens. Tant pis, j'allais appuyer un peu plus sur les pédales!

 

Bon, là, au score depuis le début de l'année, j'avais dépassé mon ami JP mais lui devait se préparer à ses futurs rallys. Une autre paire de manche.

 

Et moi, je comptais bien remettre cela demain.

 

Sortie de 85kms avec une moyenne approchant les 26kms/H et en solo!

Voir les commentaires

1 2 > >>