Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Presque 120kms!

Publié le par lariegeoise

100 2191 (Large)

 

 

A croire que l'hiver ne voulait pas mourir car c'était par une température de -2° que je me lançais pour une rando cycliste que je n'avais pas faite depuis longtemps. D'ailleurs j'allais me faire piéger par la distance car je rentrais beaucoup plus tard que prévu. Donc la douche.....plus tard!

 

Départ pour les bosses de la région de Faremoutiers par un passage par Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte pour attérir dans le bas de Tigeaux et monter cette première bosse de Monthérand. Mais même là, il y avait encore de la voiture. Pour sûr, Has Been, cela faisait un peu tôt mais hardis les petits, mon courage m'accompagnait.

 

100 2192 (Large)

 

Descente sur Guérard pour remonter vers Villeneuve mais près de La Celle d'en Bas, plongée sur Faremoutiers pour retrouver le centre du village dans la montée pour replonger vers Pommeuse. Les montagnes russes comme le dit si bien mon ami Cigogne dont je n'ai plus de nouvelle depuis un certain temps. En tout cas, j'espère que sa santé est meilleure!

 

Petit arrêt devant le moulin de Pommeuse qui reçoit Le Grand Morin , bien loin de l'Aubetin. Remontée vers St Augustin pour rejoindre Mauperthuis, réveillé par quelques voitures d'usagers allant au travail.

 

100 2193 (Large)

 

Cliché habituel à chaque randonnée de l'église de Saints mais en ce jour de vendredi saint, je ne pouvais que trouver ce genre d'édifice. Bautheil, et j'allais me diriger un peu plus loin que d'habitude pour effectuer une  boucle qui me ramènerait à mon domicile.

 

100 2194 (Large)

 

Passage à côté du jardin d'un apiculteur mais par ce froid et en l'absence de fleurs en éclosion, pas le moindre trace d'abeilles. Elles étaient au chaud les petites! Mais moi, je savais affronter le froid mais cette fois-ci, j'avais mis mes couvre-chaussures!

 

jeudi-005 (Large)

 

Passage par Amillis où Régis devra m'indiquer ce lieu de pélerinage en pleine Seine et Marne. On peut croire à un miracle. Mais si quelqu'un d'autre connait, je suis preneur. Juste le temps de visiter le site car là, le cliché est un piqué au blog de Régis. Et dire qu'il était au chaud à Bayonne, délaissant son club. Grrrrr............

 

100 2195 (Large)

 

Dagny, Pécy où j'admirais le chateau de Beaulieu. Ah, il y a de belles choses en Seine et Marne. Les chateaux, ça ne manque pas!

 

100 2196 (Large)

 

J'aurai dû à l'intersection filer sur Rozay pour diminuer mon kilomètrage mais que cela tenait, je continuais mon périple en direction de Mormant. Mais j'amorçais toutefois ma route du retour. Gastins est le deuxième moulin à vent de la Seine et Marne et il se visite.

 

100 2197 (Large)

 

Le temps de la photo, un cyclo passait et je me faisais un plaisir d'essayer de le rattraper. Chose que je réussissais dans la montée vers Rozay. Malheureusement il allait me quitter à l'intersection mais rien n'allait me perturber. Direction Beauvoir, Chaumes en ayant une pensée pour Serge car je passais à côté du nouveau centre équestre, Châtres, Neufmoutiers que j'éviterai comme d'habitude pour passer par Les Lycéens, Favières et j'allais égrainer les derniers kilomètres qui étaient au nombre de 9. J'avais déjà dépassé les 100kms. Bonne reprise!

 

100 2198 (Large)

 

Traversée de la forêt de Ferrières et voilà la dernière ligne droite de Jossigny. Bon, j'avais eu un peu moins de vent que ces derniers temps, et je n'allais pas le déplorer.

 

Résultat des courses :

 

Pas mal de bosses et peut être un repérage pour un circuit à faire avec d'autres de VT. A voir avec mon ami Cigogne mais comme je n'ai pas de ses nouvelles.....

 

118,7kms pour une moyenne s'approchant des 25kms/h.

 

Une bonne sortie mais que je pourrai renouveler que plus tard car ce dimanche, le changement d'heure va diminuer mes sorties matinales pendant quelques temps.

Voir les commentaires

Que cela tienne....

Publié le par lariegeoise

100 2185 (Large)

 

 

Eh oui, j'avais une revanche à prendre avec cette sortie de la semaine dernière que j'avais stoppée à cause d'une crevaison stupide mais cette fois-ci mon bike était bien chaussé donc j'avais des chances de réaliser mes objectifs. Et pourtant le temps n'était pas terrible car il n'y avait pas un rayon de soleil et le vent soufflait toujours aussi fort. Mais ce n'était pas le genre de chose qui allait m'arrêter. Pas de Cigogne pour m'accompagner malgré une sortie en après-midi.

 

Donc démarrage 13H10, quoique je n'aime pas rouler après le repas. Question de digestion. Mais ma femme m'avait fait réchauffer quelques pâtes donc je ne devrais être au top.

 

Direction Tournan par Favières, route habituelle. Gretz, Prèles et j'arrivais à Ozouer Le Voulgis où réside un de mes compagnons de VT. Remontée vers Chaumes que je traversais cette fois-ci pour rejoindre Vilbert et arrivée à Chaumes.

 

100 2186 (Large)

 

Juste le temps de prendre le cliché de la maison située à la sortie du village et qui a un superbe cachet depuis qu'elle a été restaurée. Direction Beauvoir, Chaumes mais par l'autre entrée, et là je filais en direction de Fontenay Trésigny.

 

100 2188 (Large)

 

Petit détour avant d'arriver à Fontenay Trésigny pour voir ce magnifique chateau de La Plumasserie qui accueille des réceptions. L'endroit doit être à rêver l'été. On s'imagine facilement d'être chatelain. Mais je ne m'attardais pas trop pour refiler sur Fontenay que je traversais pour arriver à Marles que j'évitais pour rejoindre Les Chapelles Bourbon. Là, je filais à droite et je me plantais sur le circuit que je désirais faire pour me retrouver presque à La Houssaye. Que cela tenait, je tournais à gauche à l'intersection pour revenir sur Beaumarchais.

 

100 2189 (Large)

 

Le manoir qui fait gîte, était encore en réparation. Mais visitez son site et vous aurez envie de connaître un peu mieux. De quoi faire rêver les amoureux. Bon, je n'étais pas là pour rêver et je devais terminer ma course. Direction Neufmoutiers, Villeneuve La Comte, Villeneuve St Denis et là je commençais à avoir le vent dans le dos. Donc mon compteur dépassait les 30kms/h!

 

100 2190 (Large)

 

Montée par la route qui me menait au moulin de Jossigny avec une petite pensée pour mon ami Cigogne qui passe toujours par cette route quand il est dans la région. Mais là, pas d'oiseau!

 

Et j'arrivais à mon domicile vers un peu moins de 17H.

Résultat des courses :

89kms à une moyenne dépassant les 26kms.h en solo et avec ce vent et ce froid.

 

J'étais assez content de moi et donc partie à remettre. Il faut dire qu'il n'y avait pas trop de bosses.

Voir les commentaires

Du Grand Morin à l'Aubetin....

Publié le par lariegeoise

100 2174 (Large)

 

Par un dimanche matin encore un peu frais, je décidais d'aller me faire quelques bosses, histoire d'entretenir la forme avant les grandes chevauchées pyrénéennes. Mais là, ce sera une autre histoire.

 

Vers 7H du matin, je partais dans la région de Faremoutiers passant du Grand Morin à l'Aubetin, deux célèbres cours d'eau que m'a fait reconnaitre mon ami Régis. Eh oui, j'avais la fâcheuse idée de me tromper. Mais maintenant, je pense que c'est bien fini. Ou presque!

 

Petit circuit que je ferai connaître à mon ami Cigogne dès qu'il aura retrouvé la forme car là encore, il est abattu par un virus. Comme quoi, on peut être vite par terre, et j'en sais quelque chose!

 

Villeneuve St Denis, Villeneuve Le Comte, Monthérand , première bosse avant de plonger sur Guérard encore endormi et je peux vous dire qu'il n'y avait pas grand monde dans les rues. Tout juste quelques coureurs à pied mais parfois un peu trop emmitouflés, à croire qu'ils voulaient transpirer pour perdre les kilos accumulés dans la semaine.

 

Pour indication, il y avait le Grand Morin qui coulait un peu plus loin. Mais je n'étais pas là pour m'attarder au bord de l'eau.

 

100 2175 (Large)

 

Petit montée vers Rouilly Le Bas, bizarre mais c'est comme cela pour atteindre Farmoutiers où je retrouvais Le Grand Morin. Et il ne manquait pas d'eau comme vous pouvez le constater. Pour les kayackistes, ce sera pour plus tard. Montée vers le village où je commençais à croiser quelques voitures ou quelques personnes qui allaient chercher leurs croissants mais il était encore tôt!

 

100 2176 (Large)

 

 

Plongée vers Pommeuse, cher à MJo, une collègue de bike mais de la région bordelaise, où je retrouvais l'Aubetin qui ne s'était pas jeté encore dans le Grand Morin, et son célèbre viaduc. Bel ouvrage!

 

100 2177 (Large)

 

Direction Mouroux, en passant à côté du moulin de Pommeuse, qui fais aussi gîte,  et je découvrais un pêcheur (eux ils se lèvent tôt) puisque l'ouverture de la pêche était faite depuis plusieurs semaines. Toujours pas de bruit. Attention, ça mord! Et là, c'était le Grand Morin!

 

100 2178 (Large)

 

 

Et je remontais vers la gare de Mouroux pour atteindre un peu plus loin, St Augustin. Juste le temps de faire une pause pour prendre le cliché à l'attention de JP, le copain de MJo! Et je filais sur Mauperthuis. Pour plonger à nouveau dans la vallée près du moulin de Mistou que ne connait pas mon ami Cigogne. Mais je ne manquerai de lui faire découvrir lors d'une prochaine sortie. S'il s'en remet de son virus!

 

100 2179 (Large)

 

Traversée de la vallée, longeant l'Aubetin jusqu'à Aubierge pour remonter sur St Augustin, histoire de faire un peu plus de bosses. Petit lavoir qui avait été remis en état, il y a quelques temps. C'est très à la mode!

 

100 2180 (Large)

 

Plongeon sur Le Poncet où je découvrais une mamie qui lisait au bord de l'eau. L'air de la campagne conserve. Remontée sur Farmoutiers pour traverser le village et reprendre la direction de Morcerf qui je n'atteindrai pas, prenant la direction de la Celle d'en Haut. Je passais à côté de l'habitation d'une de mes amies qui devait dormir profondément.

 

100 2181 (Large)

 

Et toujours des joggers me rappelant mon ami Claude que j'avais dû faire souffrir un peu la semaine passée sur son bike. Lui, c'est plus CAP. A chacun sa discipline!

 

100 2182 (Large)

 

Plongeon sur La Celle d'en Bas où une autre amie devait dormir , se remettant du théâtre de la nuit précédente. Eh, oui, je connais du monde. Mais je n'en ai pas une dans chaque port. Encore un magnifique moulin. La vue est celle de l'autre côté du pont. Remontée sur Guérard avant de tourner au stop dans le village pour retrouver Tigeaux.

 

100 2183 (Large)

 

Tiens, des cyclos en goguette mais pas aussi matinal que moi. Après le passage à niveau, je les quittais pour rejoindre Morcerf où j'effectuerai encore un plongeon pour revenir sur La Houssaye. Eh oui, quand on parle d'eau, on ne peut parler que de plongeon! Cela coule de source! Et là, j'allais rencontrer de plus en plus de cyclos. Je me faisais dépasser par un petit groupe qui roulait à plus de 40kms/H. Je suivais un peu, histoire d'imiter JP avec ses copains mais l'arrivée n'était pas loin. Encore une quinzaine de kilomètres.

 

100 2184 (Large)

 

 

Direction Neufmoutiers que j'éviterai ne tournant au niveau des Lycéens où Cigogne s'attarde parfois. Une pause! Et plus que 13kms, et je suivais quelques mobylettes! Jargon cycliste! Et ligne droite jusqu'à Jossigny.

 

Résultat des courses. Comme prévu vers 11h, j'étais rentré comme promis car j'avais une AG à préparer le midi.

 

89kms au compteur pour une moyenne de 24,60kms/h avec quelques bosses dont mon ami Cigogne me calculera le dénivelé un peu plus tard.

 

Bonne aération mais l'hiver traîne vraiment cette année. Vivement les premiers rayons de soleil.

Voir les commentaires

Je suis passé coach pour un après midi!

Publié le par lariegeoise

100 2163 (Large)

 

 

Pour un après-midi , effectivement, j'ai voulu entraîner un nouveau partenaire qui s'appelle Claude et qui est le charmant époux de mon amie Annie qui fait partie d'un de mes groupes de théâtre. Il voulait se lancer dans l'exercice du vélo comme il était à la retraite depuis quelques mois. Vaste programme pour lui malgré qu'il n'ait pas tellement roulé en bike mais plutôt pratiqué  la CAP. Bon entraînement mais la musculation qui travaille qui n'est pas la même. Donc, grand test pour lui. Bon, il avait déjà la résistance, ce qui n'était déjà pas mal. Donc là, vous pouvez le voir tout fringant!

 

100 2164 (Large)

 

Je ferai remarquer à mon ami Cigogne qu'il avait adopté le cuissard court, ce qui est bien courageux de sa part. De toute façon, il en était bien fourni en courage pour se lancer dans une telle aventure. Au départ, j'avais prévu une petite sortie tranquille de 45kms pour démarrer. Mais le sentant assez résistant, j'allais pousser un peu plus loin le bouchon. Et nous atteignons assez facilement une vitesse de 30kms/H, ce qui devait être un peu trop pour un début!

 

100 2166 (Large)

 

 

Point de départ classique : Tournan en Brie qu'il connait bien par ses activités de modéliste, Gretz, Presles avec déjà quelques petites bosses. Très vite, il allait adopté un rythme à sa portée pour ne pas trop se flinguer. Prudent , le garnement pourtant au début il me refusait de ralentir. Mais parfois.....

 

100 2167 (Large)

 

Et c'est grande ligne droite où le vent sévit de face. Terrible! On avait traversé le passage à niveau que j'aurai dû éviter pour revenir directement sur Liverdy.

 

100 2168 (Large)

 

Courquetaine traversé, nous allions nous diriger sur Ozouer Le Voulgis où je lui préconisais de boire largement avant d'avoir soif car cela évite souvent les crampes. Il avait son Camel Pack , ce qui l'alimentait largement. Dans le village, à gauche toute, pour revenir sur Chaumes.

 

100 2169 (Large)

 

Et nous allions reprendre la bosse de Forest pour entamer le chemin du retour. Plus prudent car il commençait à avoir des prémices de crampe, ce qui le calmait un peu et l'inquiétait de peur de ne pas pouvoir terminer. Donc la petite bosse et nous allions revenir sur Liverdy. Je faisais souvent le tour des ronds points pour le récupérer. Mais il avait du mal à se mettre dans mon profil, étant plus grand que moi. Et évité de se mettre en danseuse. C'est un homme, quoi! Vous avez vu ses jambes poilues! Lol!

 

100 2170 (Large)

 

A liverdy, nous n'allions pas nous attarder à regarder les daims et Claude ne désirant pas s'arrêter, de peur de ne pas pouvoir repartir, nous filions sur Tournan où nous rencontrâmes quelques cyclos (Même pas de pause technique, il ne connaissait pas, encore). Pas question de les suivre car nous n'en avions pas les moyens physiques. Dur, dur, la fin.....

 

100 2171 (Large)

 

J'allais lui égrainer les kilomètres pour l'encourager. Cela pouvait être motivant. Franchissement de la banlieue de Tournan par le moulin pour retrouver Favières.

 

100 2172 (Large)

 

Nous allions atteindre la dernière ligne droite puisqu'il ne restait plus que 10kms à parcourir et le vent était plus favorable. Et toujours mes encouragements. Mais il tenait bon le bougre! Un battant, quoi!

 

100 2173 (Large)

 

Et voilà la dernière bosse avant d'arriver à la fin de notre périple.

 

Belle sortie Claude. Tu t'en es bien sorti. Annie va être fière de son chevalier.

 

58kms, plus que prévu au départ avec une moyenne honorable de 24kms/h. Et avec le vent s'il vous plait.

 

Claude, il faut persévérer car le vélo est un sport difficile où il faut être tenace, et rouler, rouler, rouler avec du fractionné au départ pour bien adopter un rythme cardiaque suffisant.

 

Allez, nous aurons encore de belles occasions pour sortir ensemble. Mon ami Cigogne est encore en convalescence!

A plus!

Voir les commentaires

On ne décourage pas comme cela un JP!

Publié le par lariegeoise

100 2150 (Large)

 

Deux jours avant , j'avais dû stopper mon périple de reprise après mon passage à la neige en Ariège  suite à une valve récalcitrante. Mais ne dit-on pas qu'il ne faut pas hésiter à se remettre sur l'ouvrage quand le temps le permet. Et en ce moment, c'est bien ce qu'il faut dire car l'hiver ne veut toujours pas mourir. Et on ne dira pas cette fois-ci que les nappes fréatiques sont à sec!

 

Donc je repartais en solo pour un circuit improvisé car je ne prévoyais rien de vraiment spécial. J'allais aller où le vent me pousserait mais pour démarrer , c'était plutôt le contraire, et je dirai même qu'il était violent. Et comme dit Cigogne, cela vaut bien quelques bosses. Mais d'ailleurs mon compagnon de route était coincé à la maison, soumis au virus de la grippe. Celle-ci aussi ne veut pas mourir, cette année! Donc nos projets communs seront reportés à la semaine prochaine et si le temps le permet.

 

Donc par un après-midi gris, je partais par un circuit habituel ou presque. Démarrage de Jossigny comme d'hab pour rejoindre Favières, Tournan en Brie où je rencontrais des lycéens qui regagnaient leus cours. Ah, que c'est beau d'être à la retraite. On fait ce que l'on veut et quand on veut. Bon, à condition d'être en forme!

 

100 2151 (Large)

 

Presles, Courquetaire avec son église à l'attention de mon JP et un bonjour aux oies qui plongent dans la mare de la ferme du coin. Direction Ozouer où le vent est super violent et de face. Donc je devais m'arracher pour arriver à des vitesses de 23/24kms/h et personne pour me protéger. Je plongeais à gauche pour rejoindre Chaumes.

 

100 2152 (Large) 

 

Ah, j'oubliais avant de rejoindre Chaumes , je me faisais la petite bosse qui montait au village de Forest.

 

100 2153 (Large)

 

Et là, je descendais vraiment vers Chaumes pour quelques clichés à l'attention de mon ami Serge du nouveau centre équestre qui vient toujours d'ouvrir. Quelques cavaliers faisaient trotter leurs chevaux. Arrivé dans Chaumes, je tournais à gauche en direction de Fontenay Trésigny que je n'atteindrais pas, prenant la direction de Vilbert. Dans le centre du village, un agent technique me sollicitait d'accélérer pour me flasher. Il y en a qui ont le sens de l'humour. Nesles La Gilberde atteint après avoir approché Rozay.

 

100 2155 (Large)

 

Les champs regorgeaient d'eau et même nous en avions un peu sur la route. Les inondations continuaient à faire leur oeuvre. Et je ne vous dis pas la qualité de la chaussée. C'est bien pourquoi je préférais encore quelques temps, rouler avec mon mulet. Il y aurait bien encore quelques silex dangereux pour mes pneumatiques et pourtant j'ai hâte de reprendre en main Madone qui est plus souple.

 

100 2156 (Large)

 

Touquin et direction les Etangs Fleuris où je remarquais qu'ils étaient en train d'aggrandir l'espace par de nouveaux mobils homes. C'est un endroit qui est surtout fréquenté par des anglais ou des gens du nord de l'Europe. J'allais entamer le retour de mon périple en prenant la direction de Faremoutiers que j'allais abandonner quelques temps pour découvrir un endroit peut-être inconnu de Cigogne.

 

100 2158 (Large)

 

Dans le bas de Mauperthuis, je découvrais ce moulin de Mistou. Endroit très bucolique dont la tour est en pleine restauration. Il peut être loué pour des réceptions et cela semble assez grand. A recommander. Alors Cigogne, tu avais deviné l'endroit?

 

100 2160 (Large)

 

 

 Cet endroit charmant, méritait bien un autre cliché. Mais je n'allais pas m'arrêter dans ces rêveries car le temps passait et je devais reprendre le chemin du retour avant la nuit. Direction Thibierge pour remonter sur Farmoutiers que j'allais traverser.

 

100 2161 (Large)

 

Enfin, je pouvais apprécier un peu de vent dans le dos mais j'avais déjà accompli 60kms. Mais dieu qu'il y avait de la circulation. Comprenez pourquoi je préfére les routes un peu plus calmes. Bosse à franchir dans la foulée à la sortie du village pour rejoindre La Houssaye. Là, j'amorçais sérieusement le retour. Mais j'avoue que ce n'était pas un mal car je commençais à avoir de grosses cuisses. Les spécialistes connaissent!

 

100 2162 (Large)

 

Au centre, j'allais à droite, toute, pour rejoindre Neufmoutiers et le circuit habituel du retour par Les Lycéens, lieu de pose technique pour Cigogne, Favières mais je ne rencontrais que ces cyclos en sens inverse. Pourtant cela m'aurait aidé pour rentrer dans des conditions plus cool. Enfin on ne peut pas tout avoir!

 

Bref, résultat des courses : 98kms à une moyenne de 25,5kms/h sous un vent fort et en solo.

 

Demain, je referai une sortie avec un nouvel équipier qui voudrait que je le coache. Un nouveau métier quoi! Mais ce sera plus cool!

 

Mais ma reprise aura été agréable. Dommage que la vraie chaleur ne soit pas encore là. Mais après je reprends les bosses! Promis! Surtout que Cigogne m'a proposé de sérieuses randos. Et il faut que je rattrappe le temps perdu.  La Mountagnole m'attend aussi!

Voir les commentaires

Et pourtant j'étais vraiment décidé.....

Publié le par lariegeoise

100 2130 (2) (Large)

 

 

Après avoir passé quinze bons jours en Ariège avec mes petits loups, j'étais décidé à en découdre avec les routes de la Seine et Marne.

 

Petit indication : le cliché ci-dessus est la vue de la station de Bonascre au dessus d'Ax Les Thermes à 1500m que franchira le TDF 2013 lors de l'étape ariègeoise.

 

Donc de bon matin ou presque, soit 7H10, j'enfourchais mon mulet pour essayer de faire une sortie de 90kms, histoire de me mettre en jambes, soit sans trop de difficulté.

 

Le temps était propice malgré un vent fort, mais de cela j'avais l'habitude depuis le début de l'année et pour une fois, la neige était restée dans les montagnes. Donc direction Favières, Tournan en Brie, Courquetaine où les enfants attendaient le ramassage scolaire. Je n'étais pas trop ennuyé par les automobiles.

 

100 2144 (Large)

 

Juste un arrêt à la ferme à la sortie du village où des oies me jouaient leur concert de coin-coins! Eh oui, un visiteur pour eux, cela ne se voit pas tous les jours. Par contre la route était bien crottée par le passage des tracteurs sortant des labours.

 

Direction Ozouer Le Voulgis pour rejoindre Forest après la petite bosse qui me permettait de voir que ma clavicule tenait. Je pouvais donc m'inscrire à La Mountagnole 2013 sans problème. Il me suffira de m'entrainer sérieusement en montagne, dès mon arrivée en Ariège.

 

Direction Fontenay Trésigny que je n'atteindrais pas , bifurquant vers le chateau du Vivier.

 

100 2145 (Large)

 

Eh oui, je crois toujours que je vais retrouver la belle au bois dormant. On peut toujours rêver même à mon âge! Mais pas de pose technique!

 

Je démarrais vers Chaumes ou plutôt l'entrée car j'allais prendre la direction de Vilbert pour retrouver Rozay. Là, je retrouvais ma route superbement bien goudronnée et faire un peu la vitesse habituelle de JP!

 

100 2146 (Large)

 

Les cours d'eau étaient hauts et les champs bien encore détrempés. Et encore la fonte des neiges n'étaient pas amorcées. Et dire que dans le Nord, il neigeait encore.

 

Retour vers le domicile car j'avais déjà 42kms au compteur et je roulais toujours en solo comme d'hab, et avec le vent de face fort, je ne vous dis pas! Mais le courage ne me manquait pas. Il valait mieux!

 

100 2149 (Large)

 

 

 

Dernier cliché écclésiastique pour mon ami JP et je regagnais Chaumes sans trop de problème. Les vrais allaient commencer un peu plus tard. Bosse pour traverser Chaumes et je filais sur Fontenay Trésigny, sentant que j'avais de bonne jambes. Mais c'était sans compter sur mon pneumatique avant qui subissait l'attaque d'un silex. Donc crevaison et pas de bande de copains pour m'aider. C'est toujours l'horreur pour moi ce genre d'événement. Je ne suis bon que pour rouler. Donc j'essayais de réparer mais c'était sans compter sur la valve qui ne voulait pas sortir assez de la jante et résultat, je n'ai jamais pu repartir. Je n'avais qu'une solution de continuer jusqu'à Fontenay Trésigny qui était à deux pas et d'attendre ma femme que j'appelais pour qu'elle vienne me récupérer.

 

Bref, je n'avais fait que parcourir 60kms à 25 de moyenne. Peu pour un retour mais j'avais pris l'air.

 

Bon, là, j'ai changé mes pneumatiques et je suis prêt à repartir. Mais toujours avec mon mulet car les routes sont encore très sales.

 

A moi, l'aventure......

Voir les commentaires

J'ai retrouvé Beille!

Publié le par lariegeoise

100 2077 (Large)

 

Je vous avais promis de vous envoyer quelques boules de neige de l'Ariège.Donc voilà celles de l'Ariège et encore vous n'avez aucune idée du monde qu'il y avait. Et en plus, si la température s'y met, plus rien ne vous arrête.

 

100 2071 (Large)

 

Mon petit fils voulait faire quelques essais en ski de fond. Rien à voir avec le ski alpin pour lequel il m'avait entraîné en m'obligeant même à prendre des cours. Ah, les papys qu'est-ce qu'ils ne feraient pas!

 

100 2075 (Large)

 

Et de la neige, il y en avait tant que cette maison de berger avait disparu sous la neige. 2,80m à 1800m, imaginez! Et alors je ne vous dis pas quand cela va fondre. De vrais murs! Et dire que j'ai même vu un cyclo descendre de là-haut, de Beille bien sûr! Cela donne des espoirs pour cet été!

 

100 2079 (Large)

 

Le domaine s'était bien modernisé puisqu'ils avaient mis des pistes de luge avec tapis roulant pour remonter les jeunes. Les monos de l'ESF entrainaient qui le voulait pour le bihatlon. Il y avait des chiens de luge. Donc un espace magnifique à faire rêver.

 

100 2080 (Large)

 

Donc pas de score mais rien que du plaisir sur de grands espaces. Mais Beille aura un tout autre aspect cet été.

Voir les commentaires