Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Une belle sortie!

Publié le par lariegeoise

100 1048 (Large)

 

Après un appel la veille à mon ami @ph_o, nous avions convenu de se faire une belle sortie avant le repos recommandé en vue de La Mountagnole qui commençait à se dessiner pour samedi 30/6.

Donc 7H, j'étais déjà en place à notre RDV habituel mais quelle ne fut pas ma surprise de voir des groupes de cyclos déjà sur la route. Mais rien d'étonnant puisque c'étaient des légionnaires bien escortés qui faisaient un périple cycliste de trois jours. Mais ils n'étaient pas dans notre sens!

 

crouzette-saraille-agnes 0169 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Programme du jour et pas pour des rigolos : Col de la Crouzette par St Girons, Col de Saraillé, Col d'Agnes pour une distance approximative de 100kms. Pour le dénivelé, on verra après. Les cyclos du club @ph_o refusaient de nous accompagner. Il parrait que c'était un circuit de fous! Donc j'attendais la préparation de mon compagnon de route.

 

100 1051 (Large)

 

 

 

 

7H15 nous allions partir en direction de St Girons. Deux ariégeois en déroute mais pas sous le même maillot.

 

100 1052 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coupe vent de rigueur pour @ph_o mais il faisait déjà 13° et nous allions nous réchauffer très vite car le premier col était à portée de fusil.

 

100 1054 (Large)

 

 

 

On adoptait déjà une bonne vitesse de 35kms/h. Nous n'étions pas encore fatigués!

 

 

 

100 1056 (Large)

 

 

 

 

 

On longeait l'Arac jusqu'à la route qui allait nous entraîner vers le col. Les pêcheurs étaient déjà en place. Mais vous n'aurez pas de photos d'eux car notre vitesse étant tellement grande, impossible d'avoir un cliché net.

 

100 1057 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Le village de Lacourt franchi, nous attaquions déjà une bonne entrée avec une montée de 15kms.

 

100 1058 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Cela montait en douceur jusqu'au village de Rivèrenert pour atteindre le Col de Rille qui est l'intersection de la montée vers le Col de la Crouzette et Rimont. Le tout sur 8kms environ.

 

100 1059 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Quand on vit ce panneau, cela nous indiquait que les choses sérieuses allaient commencer. Exact!

 

100 1060 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais la route était bonne, donc cela se montait en souplesse.

 

100 1061 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais les pourcentages allaient atteindre rapidement les 7%. Pour ma part, je commençais à avoir des goutelettes d'eau qui tombaient sur mon bike.

 

 

100 1062 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Nous allions rencontrer quelques petits hameaux avec les chiens que nous dérangions. Ma crainte!

 

100 1063 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah, @ph_o en danseuse, c'était un signe car nous avions garder le plateau intermédiaire, que la pente s'élevait.

 

 

100 1064 (Large)

 

 

 

 

 

 

Dernier hameau et les zigs zags de la montée allaient nous prouver que la pente dure allait commencer.

 

100 1069 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, ce n'étaient pas les vaches que nous allions rencontrer sur notre route. Donc après on savait qu'on aurait droit à leurs crottes! On ne va pas en faire un fromage.

 

 

100 1070 (Large)

 

 

 

 

 

Premier col de Rille franchi, au suivant! Mais il restait encore 4kms avant d'atteindre le col de la Crouzette et là les pourcentages oscilleraient plutôt vers le 9%.

 

100 1073 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montée boisée mais la chaleur n'était pas encore là!

 

100 1074 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Cool la montée pour arriver à la Crouzette. 

@ph_o procède à sa photo habituelle avec la pancarte et son vélo sur le panneau pour qu'il se rappelle du col! Pour ses vieux jours! 

 

crouzette-saraille-agnes 0171 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

Moi, je m'attarderai sur les clichés du paysage qui est magnifique et super agréable pour les randonneurs.

 

100 1075 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour sûr que par ici, il doit y avoir des champignons. Il parrait que les girolles étaient déjà sorties.

 

100 1076 (Large)

 

 

 

 

 

 

Ce n'était pas une belle place pour pique niquer? Avec ce panorama magnifique mais que malheureusement sur le cliché vous ne distinguez pas les montagnes en arrière plan. Mais avec de l'imagination! Vous pouvez bien travailler!

 

 

100 1077 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Et dire que nous venions de monter cette bosse mais nous arrêtions de rêver car il y avait encore du chemin à faire.

 

100 1078 (Large) 

 

 

 

 

 

 

 

Les trois premiers kms seront à 14%. Donc attention aux freins.

 

 

crouzette-saraille-agnes 0177 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

100 1079 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On ne résistait pas à s'arrêter pour prendre un dernier cliché. On en prenait vraiment plein les yeux.

 

 

 

 

crouzette-saraille-agnes 0179 (2) (Large)

 

Et on plongeait avec une descente vertigineuse de 8 kms.

 

 100 1081 (Large)

 

 

Et nous voilà à Biert. Bon le Col de Saraillé, c'était en face.

 

 

 

100 1033 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On traversait le village et déjà quatre kms de pente à 7% nous attendaient. J'avais repéré la bosse deux jours avant. Mais une première pour @ph_o.

 

crouzette-saraille-agnes 0181 (2) (Large)

 

 

 

100 1082 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même dans les pentes, on s'amusait à se photographier. Nous étions vraiment des acrobates, non!

 

100 1083 (Large)

 

 

Le soleil était déjà là et ces passages ombragés étaient les bienvenus.

 

 

100 1084 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des habitations tranquilles longeaient la route avec des vues superbes sur la vallée.

 

100 1035 (2) (Large)

 

 

 

 

Bon, on devait aller là-haut.

 

100 1085 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

@ph_o montait facile. Il ne voulait pas forcer avant la course de samedi.

 

100 1086 (Large)

 

 

 

Ca y était, on était à l'intersection du lieu dit Saraillé avant d'arriver au col. L'autre jour, j'avais rencontré deux papys qui menaient une vie tranquille.

 

100 1087 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 1088 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Après un passage en sous-bois, on arrivait au deuxième col de la journée : le Saraillé.

 

crouzette-saraille-agnes 0182 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Je laissais @ph_o prendre son cliché habituel de passage de col.

 

100 1089 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

crouzette-saraille-agnes 0185 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je plongeais sur Cominac où mes yeux savoureraient encore des paysages magnifiques.

 

100 1090 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Je vous l'avais bien dit.

 

 

crouzette-saraille-agnes 0186 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Grange typique de Cominac.

 

100 1091 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On quittait la direction d'Oust pour aller sur Erce qui nous mènerait vers ce 3ème Col d'Agnes.

 

100 1092 (Large)

 

 

 

 

 

 

L'autre face de la vallée.

 

100 1093 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrêt à l'église d'Erce où @ph_o attendait un miracle comme il n'arrivait pas à passer son Tweet depuis un bon moment.

 

100 1095 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 1096 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chaleur était bien là et il était 11H, déjà! Aulus était une dizaine de kilomètres.

 

 

100 1097 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Et on faisait la chasse aux fontaines. Eh oui, il y avait le col le plus difficile à monter et il ne nous restait qu'un bidon rempli chacun.

 

100 1098 (Large) 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne nous restait plus qu'à monter ces 12kms avec les trois premiers assez pentus puisque le pourcentage allait parfois au delà de 9%.

 

100 1099 (Large)

 

 

 

 

 

 

@ph_o partait assez rapidement mais bien vite j'allais le rattraper.

 

 

100 1101 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et même le laisser sur place! Non, il avait un problème avec un de ses genoux , vieille douleur qui venait de se réveiller après la suite de la montée de ces trois cols.

 

100 1102 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'allais l'attendre tous les 3kms en prenant quelques clichés. La vue étant tellement belle. Au fond la vallée d'Aulus.

 

100 1103 (Large)

 

 

 

 

 

 

Et la pente restait vers 8% environ. Plus facile peut-être mais il fallait monter tout de même!

 

100 1104 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour sûr que @ph_o jouait de la moulinette bien connue pour certains.

 

100 1105 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Pour sûr, quand on n'est pas bien, il faut boire.

 

 

100 1106 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Et toujours pas mon nom sur la route!

 

100 1107 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En contre bas, la route que nous venions de prendre. Impressionnant non?

 

100 1108 (Large)

 

 

 

 

 

Avec @ph_o dans le virage, on se rendait compte de la pente.

 

100 1109 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore 2 kms d'effort.

 

 

100 1110 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà , le dernier col de la journée.

 

100 1111 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cliché du héros qui a sû surmonter sa douleur.

 

 

100 1112 (Large) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Des touristes de l'Héraut nous proposaient de nous prendre en photo. Cela ne se refusait pas.

 

crouzette-saraille-agnes 0204 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'arrivée dans l'autre sens.

 

crouzette-saraille-agnes 0205 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

En face, on aurait pu voir l'ensemble de la vallée d'Aulus.

 

100 1113 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il nous restait plus quà plonger sur la vallée. On rencontrait quelques cyclos en perdition.

 

100 1114 (Large)

 

 

 

 

Vue sur l'étang de Lers et sur le Port de Lers que franchiront les coureurs du TDF dans un peu plus de quinze jours.

 

100 1115 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

@ph_o réclamait un arrêt car il avait plein de terre dans sa cale de chaussure. Je comprends que certains préférent d'autres blocages!

 

100 1116 (Large)

 

 

Après une bonne bosse après une vitesse importante lors d'une descente sans risque, on se dirigeait vers Massat à 12kms.

 

100 1117 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Massat franchi vers 12H, il valait mieux trouver une nouvelle fontaine car il nous restait encore 15kms à faire.

 

 

100 1118 (Large)

 

 

Après avoir fait le plein de nos bidons et répondu à un habitant subjugué par nos vélos, nous terminions notre circuit.

 

100 1119 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Biert que nous franchissons dans l'autre sens.

 

 

crouzette-saraille-agnes 0208 (2) (Large)

 

 

@ph_o restait en admiration devant de superbes vélos exposés à une chambre d'hôte un peu plus loin. Il aurait presque rconnu celui d'amiral bibi! lol!

 

100 1120 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fraîcheur de la vallée à suivre allait nous rafraîchir.

 

 

 

100 1121 (Large)

 

 

Fin du parcours après 100kms de course pour une vitesse de moins de 20kms/h. Le dénivelé annoncé par @pho de 4000m était loin du mien qui était de 2050m. Qui croire maintenant!

 

Mais trois beaux cols franchis!

 

Maintenant on allait presque se mettre en roue libre jusqu'à la Mountagnole de samedi 30/6.

 

Toutefois on se promettait un autre beau circuit allant d'Ax les Thermes en passant par les gorges de l'Aude et par le col de Pradel mais surtout Pailhères. point culminant à 2000m.

Voir les commentaires

Découverte de Guzet

Publié le par lariegeoise

 

guzet 0076 (2) (Large)

 

 

Le baromètre de @ph_o ayant annoncé le beau temps pour la journée, nous avons pris RDV pour faire un petit tour dans la vallée de GUZET que mon ami et coéquipier ne connaissait pas. Eh oui, moi, je n'ai pas de lieutenant! Lol! Et en même temps, un clin d'oeil à mon ami Cathare, pour la région de son épouse.

 

 

100 0969 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et il m'avait nargué car il était déjà avant moi au parking habituel et presque prêt. Je lui dévoilais le parcours : départ vers Seix , Col de Latrape, Col de Saraillé en montant par ERCE. Mais je lui proposais un petit détour par la station de Guzet Neige que l'on prend en montant le Col de Latrape. Cela ne lui disait pas grand chose!

 

 

100 0971 (Large)

 

 

Il avait déjà sorti le grand plateau et gardait son petit coupe vent. Moi, les manchettes. Mais le plafond était encore bas mais comme ils avaient prévu du soleil, je me doutais que cela devrait se lever assez tôt.

 

 

100 0972 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Direction SEIX pour prendre la vallée d'ESTOUR longé par le cours d'eau, l'Alet. Très agréable le matin. Il y avait quelques véhicules qui partaient en direction de St Girons pour bosser!

 

100 0974 (Large)

 

 

 

 

On laissait à gauche la vallée de Garbet qui menait à Aulus avant le Col d'Agnes. Mais on retrouverait cette ville par un autre côté.

 

 

100 0975 (Large)

 

 

 

 

 

 

SEIX que nous traversions. A droite, la descente du Col de la Core. Vous suivez? quand je vous dis qu'il y a des cols partout.

 

 

100 0977 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remarquez que l'eau coule très fort. Nous rencontrions quelques pêcheurs qui étaient déjà en place pour taquiner la truite. Nous allions tellement vite que je n'ai pas arrivé à faire de bonnes photos.

 

 

100 0979 (Large)

 

 

 

 

 

Petite pause pour enlever mes manchettes. Nous étions bien sur la vallée d'Estours mais sur mon plan, on m'indique Vallée d'Ustou. Qui a raison?

 

guzet 0080 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je commençais à avoir chaud. Cela promettait pour le reste du parcours.

 

 

100 0980 (Large)

 

 

 

 

 

Les orthographes ne sont pas les mêmes en Ariège car sur mon plan , j'avais Col de L atrape. Du patois, peut-être! Mais l'essentiel, c'était qu'il était ouvert.

 

100 0981 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand je vous disais qu'ils n'aiment pas les ours.

 

100 0982 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Cela montait gentiment pour qu'on s'échauffe en douceur.

 

100 0983 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah l'orthographe varie suivant les pancartes. Mais dernier village avant la bosse.

 

 

 

 

100 0984 (Large)

 

 

 

Les passages de village étaient toujours aussi étroits.

 

 

100 0985 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

guzet 0084 (2) (Large)

 

 

Bon, là c'est @ph_o qui commencait à avoir chaud. Nous en profitions pour prendre quelques clichés, tant le paysage était si magnifique.

 

 

100 0986 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On ne pouvait que rester muet devant cette montagne qui s'éveille.

 

 

 

guzet 0086 (2) (Large)

 

 

 

 

 

100 0987 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux cols s'offraient à nous et @ph_o acceptait de faire ce col de Guzet qui était une déviation du Col de Latrape. Vous avez vu aussi que l'orthographe n'était pas encore le même. Le col de...

 

 

100 0988 (Large)

 

 

 

Et le pourcentage avoisinait les 7/8%. Un bon entraînement pour la semaine prochaine. A un peu plus de la moitié du col, on allait rencontrer la déviation pour le col de Guzet.

 

100 0989 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez vu ces virages. Bon, détail important 6,5kms pour arriver au col de Latrape et 11kms pour la station de Guzet.

 

100 0990 (Large)

 

 

 

 

 

Quand on voit le village en contre bas, on s'apercevait qu'on sélevait un peu.

 

 

 

100 0991 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

@ph_o carracolait en tête. Normal, je prenais des photos je ne pouvais être bon partout! Lol!

 

 

100 0992 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

A droite, Col de Guzet. Bon, ça descendait au début mais très vite on allait trouver de bons pourcentages positifs soit du 8%. Et tout ça pour 6kms encore.

 

 

100 0993 (Large)

 

 

 

 

 

 

Pas faux, non? Une altitude qui était en dessous de Beille puisqu'on nous annonçait une altitude de 1520m.

 

100 0994 (Large)

 

 

 

 

On voyait la route s'élever mais on avait retrouvé le soleil et une vue magnifique sur la vallée. Et nous n'étions pas au bout de nos surprises.

 

100 0995 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montée à l'ombre. Je peux vous dire qu'on appréciait.

 

 

100 0996 (Large)

 

 

 

 

 

Il n'est pas beau @ph_o en plein effort. Et il me cachait même son beau maillot de l'Ariègeoise.

 

100 0997 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et déjà , on se doutait que la station était au virage.

 

 

100 0998 (Large)

 

 

 

 

 

 

guzet 0091 (3) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques mètres, et on voyait les choses différemment.

 

guzet 0092 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 Il y avait bien du soleil et cela allait nous aider pour faire de belles photos.

 

 

 

 100 0999 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

On arrivait à Guzet 1400m mais je l'incitais à monter plus haut : 1520m. On pouvait le faire! Il l'a fait et ne ralant presque pas! Lol!

 

100 1000 (Large)

 

 

 

 

 Pose photo obligatoire, non!

 

guzet 0095 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il valait mieux que les vélos ne s'écroulent pas! 

 

 

 

 

guzet 0096 (2) (Large)

 

 

 On ne pouvait rester indifférent à un tel paysage.

 

100 1001 (Large)

 

 

 Impressionné de cette montée que nous venions de faire! Lol!

 

 

100 1003 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela valait le coup d'avoir fait 100m de dénivelé de plus tant le paysage était beau.

 

guzet 0098 (2) (Large)

 

 

 

 

Des ouvriers de St Girons qui fabriquait un chalet au point le plus haut, nous permettaient de prendre ces clichés.

 

 

100 1004 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 1005 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus beau le village que nous avions quitté.

 

100 1007 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

@ph_o jouant les reporters. Lui, il ne téléphonait pas! Lol!

 

100 1008 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Arbre qui sort peut-être du passé!

 

100 1009 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos vélos étaient bien là!

 

 

 

 guzet 0101 (2) (Large)

 

Ca ne vous donne pas envie de passer les sports d'hiver ici et en plus ils ont gardé ce cachet familial en construisant que des chalets.

 

100 1011 (Large)

 

 

C'est haut tout de même mais la semaine prochaine à Beille ce sera 1800m! Mais il fallait redescendre....de notre rêve!

 

100 1012 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Descente comme une bombe avant de remonter la fin du Col de Latrape, notre objectif de départ.

 

100 1013 (Large)

 

 

 

100 1014 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Non, non, on n'avait pas rêvé! C'est moins haut!

 

guzet 0112 (2) (Large)

 

 

 

Bon, le dernier cliché!

 

guzet 0113 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 1016 (Large)

 

Et on plongeait sur Aulus. La route est large comme les virages en épingle à cheveux. Très technique.

 

 

100 1018 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site thermale moins connu et pourtant situé dans un endroit magnifique.

 

100 1019 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On laissait la montée du col d'Agnes à droite et on descendait sur ERCE pour monter vers le col de Saraillé.

 

 

100 1020 (Large)

 

 

 

 

 

La vallée s'élargissait et on pouvait mettre le grand plateau.

 

100 1021 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le village et au niveau de l'église, il fallait monter sur Cominac et la pente était assez surprenante. Passage de l'Ariègeoise de l'an passé.

 

guzet 0116 (2) (Large)

 

 

C'est vraiment magnifique avec ce soleil!

 

100 1023 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 1024 (Large)

 

 

 

 

L'autre vue de la vallée , vers Aulus.

 

100 1025 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On ne s'en lassait pas!

 

 

guzet 0120 (2) (Large)

 

 

 

Dommage que ces fils électriques défiguraient la beauté du paysage.

 

100 1026 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

guzet 0122 (2) (Large)

 

 

 

 

100 1027 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On s'élèvait tranquillement vers ce sommet.

 

 

guzet 0123 (2) (Large)

 

 

@ph_o se laissait décrocher pour un dernier cliché et ses granges, assez typiques et conservées par des Toulousains!

 

guzet 0125 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 1028 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fait assez spécial : nous arrivons à franchir ce col en descendant lors de la traversée d'une forêt.

 

@ph_o fait sa pause technique bien connue pour certains et faire son dernier panorama de la sortie.

 

 

 

 

 

guzet 0128 (2) (Large)

 

 

 100 1029 (Large)

 

 

 

Nous n'irions pas jusqu'à Massat pour revenir sur Biert . A mi-parcours on plongera sur Mourès où la pente relevée était de 14%. A faire dans l'autre sens. Peut-être lors de la sortie de mardi prochain.

 

 

 

100 1030 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On sortait le grand plateau pour revenir au point de départ à gauche du village.

 

100 1031 (Large)

 

 

 

 

 

 

Castel d'Aleu et nous avions fini notre périple.

 

Résultat des courses : 80kms avec 1495m de dénivelé pour ma part mais le compteur de @ph_o indique 3000m. Qui dit la vérité.

 

Mais ce fut une belle sortie.

 

Par ailleurs, pardon pour la mauvaise qualité de certaines images mais la buée s'était mise sur mon objectif!

Voir les commentaires

Montée aux cols de Marmare et de la Chioula

Publié le par lariegeoise

100 0924 (Large)

 

Par une belle journée de juin, je me décidais à remonter le col que j'avais descendu, il y a quelques jours car c'est toujours intéressant de faire l'ascension des cols dans les deux sens.

Donc ce sera la montée du Col de Marmare que Moustache de VT n'avait pas apprécié lors d'une rando de sa traversée des Pyrénées, il y a quelques années, trouvant cette montée trop longue. Effectivement il fallait grimper 35kms depuis la N20 pour rejoindre ce col.

Et j'avais prévu une petite variante pour le retour, car dans une sortie, il vaut mieux effectuer une boucle sympa. Donc ce serait ensuite une montée de la Chioula qui se trouve à un peu plus de trois kms du col de Marmare, puis descente sur AX pour remonter vers la route des corniches par une route que Has Been de VT avait découvert en venant me retrouver pour la montée de Beille.

 

100 0925 (Large)

 

 

Donc 6H15' Madone était prête et hop, c'était parti mais normalement le parcours devrait tourner autour de 100kms, chiffre intéressant pour une bonne ballade, si l'on peut dire. Le temps était clément, alors quoi espérer de mieux. En ce moment, on sort suivant ce que nous permet le temps!

Descente d'enfer comme d'hab pour rejoindre Tarascon, puis direction Arignac, Mercus et je revenais sur Bompas pour tourner à gauche et rejoindre cette route des corniches.

 

100 0926 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Montée en souplesse jusqu'à Arnave pour un petit échauffement. Bonne préparation pour le final de La mountagnole de cette année qui passera par là. Mais ce n'est pas de tout repos car je montais une pente de 5kms à 7% environ jusqu'au village de Cazenave.

 

 

100 0927 (Large)

 

 

 

 

 

Oh, c'était une route bien calme à cette heure-ci. Les cyclos, je les rencontrerai quelques heures plus tard. Mais je resterai dans l'idée de rouler à la fraîche. Un jour Cigogne de VT me comprendra! Lol!

 

100 0928 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, le pourcentage de la route était moins élevé mais j'allais avoir droit à une succession de montagnes russes, un peu casse patte tout de même car il faut relancer sans arrêt.

 

100 0929 (Large)

 

 

 

 

 

Et toujours ces cours d'eau qui descendent de la montagne. C'était le seul bruit que je pouvais entendre. Et je ne vous dis pas ce que l'on ressent quand on monte l'AM par grosse chaleur. N'aurait-on pas envie de poser le vélo et de tremper les pieds dans l'eau fraîche!

 

 

100 0930 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Toujours ce paysage magnifique qui s'offrait à mes yeux. Et dire qu'il faudrait monter tout là-haut!

 

 

100 0931 (Large)

 

 

 

Une petite pose dans la montée, pour le dénivelé bien sûr, car je ne mettais vraiment pied à terre que pour quelques clichés mais aussi pour enlever mes manchettes. Je commençais à avoir chaud.

 

 

100 0932 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sommet n'était qu'à 20kms. Courage!

 

 

  100 0933 (Large)

 

 

 

J'arrivais à l'intersection du chateau de Lordat connu pour ses animations de rapaces. Et j'allais dominer la vallée de la N20.

 

100 0934 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La N20 en été, est une véritable autoroute car c'est la seule route qui mène en Andorre.

 

 

100 0936 (Large)

 

 

J'appréciais ces petits villages comme posés sur la montagne car il y a encore de la vie dans ce département, et pourquoi ne pas venir dans ces lieux pour passer des vacances paisibles.

 

 

100 0937 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme je vous l'ai dit de multiples fois, quand on arrive à ce genre de panneaux, les choses sérieuses commencent. J'arrivais à l'intersection de la route qui vient de Luzenac et le village d'Aussou.

11,5kms d'ascension à 5/6% restaient à faire. Donc cela se monterait en souplesse.

 

100 0938 (Large)

 

 

La route devenait plus étroite et allait serpenter jusqu'au sommet. J'aurai de multilples fois la vue sur la vallée.

 

  100 0939 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette herbe tendre attendait les vaches qui étaient montées en estive depuis quelques jours. Plus trop de traces de bousses! Madone ne salirait pas trop!

 

 

100 0940 (Large)

 

 

 

 

 

Je commençais à m'élever et je contournais la vallée, en laissant en contre-bas le village de Caussou.

 

 

100 0941 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière intersection qui menait à Ax Les Thermes et que j'emprunterai pour revenir sur la route des Cornichesaprès la montée des cols. Je l'avais pris une fois en voiture et je savais que les pourcentages seraient hards. D'ailleurs Has Been me l'avait confié la dernière fois que nous nous étions vus.

 

100 0942 (Large)

 

 

 

 

 

La montée était assez aérée avant le passage en sous bois.

 

 

  100 0944 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et maintenant j'avais droit à une montée tortueuse, très agréable par contre dans ce cas, on n'en voit pas la fin.

 

 

 

 

 

 

100 0945 (Large)

 

Le sommet était là-bas dans le creux, soit à 3kms environ.

 

100 0946 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore un petit effort, la clarté n'était pas loin!

 

100 0947 (Large)

 

 

 

 Premier col franchi : Col de Marmare 1361m.

En face on peut plonger sur le Col des Sept Frères et Belcaire.

 

  100 0948 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je filais à droite sur 3kms pour rejoindre le Col de la Chioula 1431m.

Station de ski de fond opposé à la station d'Ax les 3 Domaines sur l'autre versant.

 

 

100 0949 (Large)

 

 

Je plongeais sur 6kms pour rejoindre Ax Les Thermes que beaucoup de gens connaissent, dernière grande ville avant l'Andorre.

 

 

100 0950 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En face, je pouvais admirer les pistes de la station d'Ax les 3 Domaines où j'étais en février. Station tranquille de ski alpin.

 

 

100 0952 (Large)

 

 

 

Mais la station thermale d'AX me tendait les bras. On pouvait dicerner la déviation de la ville qui a été commençée depuis de nombreuses années et qui est restée en plan, faute de budget et pourtant ce serait bien de désengorger cette ville l'été. Il ne reste plus qu'à attendre un miracle.

 

100 0953 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques kilomètres plus loin, j'arrivais à l'intersection de la route qui mène à Pailhères où un magnifique col situé à plus de 2000m me tendait les bras. Mais ce sera pour une autre fois.

 

100 0954 (Large)

 

 

 

 

Je zigzagué pour rejoindre la ville d'AX et la N20.

 

100 0955 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ville qui est très vivante par un AX routier, sa station thermale, son casino, sa thalasso....bref un truc pour jeunes!!!!!

Et même que @ph_o y est tombé en panne de voiture! Il vous racontera! Lol!

 

 

100 0956 (Large)

 

 

 

Je sortais de la ville et au niveau du terrain de camping, je tournais à droite et passais sous la voie ferrée pour escalader cette belle bosse pour rejoindre la route des corniches. Que voulez-vous, je m'y plais mais c'est plus tranquille que la N20.

 

100 0957 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ca montait tout de suite, non? J'allais traverser deux petits hameaux.

 

100 0958 (Large)

 

 

 

 

 

Une mamie en contre-bas qui bêchait son petit bout de jardin. J'avais bien dit : Ariège, terre courage!

 

100 0959 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ça grimpait toujours. Le dénivelé ne serait pas dérisoire.

 

100 0960 (Large)

 

 

 

 

 

 

Il valait mieux tenir la route. Des agents de la DDE m'encourageaient! Ils ne faisaient pas que regarder.

 

100 0961 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7kms, j'atteignais cette fameuse route des corniches et j'allais plonger sur le village de Caussou que j'avais croisé à l'aller. Je prenais le chemin de retour. La DDE aménageait ce magnifique virage où l'on peut admirer la vallée.

 

100 0962 (Large)

 

 

 

 

Je commençais à croiser des cyclos.

 

100 0963 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Village atteint et j'allais subir les montagnes russes!

 

 

100 0964 (Large)

 

 

 

La route était assez dégagée et surplombait la vallée.

 

100 0965 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n'étais plus seul! Et après il y a eu une pléiade de cyclos, à croire qu'ils connaissaient tous la route! Grrrrrrrrr!!!!!!!!!!!!!

 

100 0966 (Large)

 

 

 

Pour eux, tous ces cols, c'est de la rigolade. Et il y en a de plus en plus. Avis aux amateurs! On est loin de nos petits carbones. Un peu Amiral Bibi de VT.

 

100 0967 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eh oui, dans dix jours , je prendrais cette route à gauche pour monter à Beille. Encore un clin d'oeil pour Has Been où l'on s'est retrouvé une année!

 

100 0968 (Large)

 

 

 

 

Fin du prépiple par Tarascon avant de remonter sur Bedeilhac.

 

Résultat de la sortie :

108kms avec 2000m de dénivelée pour une moyenne d'un peu plus de 21kms/h

 

Donc je rassure Cigogne de VT car je suis bien rentré. Prêt à repartir demain avec PHO si le temps le permet!

 

Petite excuse aussi pour les lecteurs de mes articles, dont pour celui-ci que j'ai basculé avant de l'avoir terminé par erreur. Je ne recommencerai plus. Promis! Lol!

Voir les commentaires

A la course des Cols

Publié le par lariegeoise

100 0876 (Large)

 

De bon matin, comme d'hab, mais sachant quelle distance j'allais effectuer, l'ayant déjà faite, je partais à l'assaut du Col de Péguère en passant par la route parallèle à la N20 mais sur l'autre versant de la quatre voies, par Foix.

Donc départ 6H15 pour profiter de la fraîcheur vers Arignac, Amplaing et ses deux belles bosses.

 

100 0877 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De belles lignes droites où l'on peut mettre le grand plateau surtout que le vent ne se fait pas trop sentir.

 

 

100 0879 (Large)

 

 

 

 

 

Foix et son chateau : tout était calme car en plus un samedi matin qu'espérer de plus.

Très vite je me retrouvais dans la montée du col qui est facile sur 10 premiers kms puisque les pourcentages n'étaient  que de ¨4% environ. St Pierre de Rivière et c'est parti pour 25kms d'ascension.

 

100 0880 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Route granuleuse comme toutes les routes de montagne dans la région mais nous sommes sur une montée large, ce qui change de certaines montées de cols avoisinants.

 

100 0881 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Eh oui, nous protégeons au maximum cet environnement. Eh, c'est qu'il y a des champignons mais l'ours est beaucoup plus loin sans parler des vautours. Sur la route, vous découvrirez ces messages : NON A L'OURS!

 

100 0882 (Large)

 

 

 

 

 

Bon, là quand vous arrivez à ce genre de panneau, c'est que les choses sérieuses vont commencer. Deux cols déjà signaler : Col des Marrous, Col de Péguére. Et ce n'était pas les derniers! Et ça se montait en souplesse! Lol!

 

100 0883 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Là je rencontrais des indications de % plus conséquentes : 5/6%. C'était plus sérieux non, mais je n'étais pas au bout de mes peines. Mais pas d'autres cyclos en vue. Et pourtant c'était tellement bon de rouler à la fraîche. Le pied, quoi!

 

100 0885 (Large)

 

 

 

 

 

 

Et même déjà le bon dieu était sur les hauteurs. Une chapelle du 13ème siècle. Mais on n'allait pas se faire prier! Là j'avais un panneau à 7%. Il fallait se gagner le ciel!

 

100 0886 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Circuit ombragé , ce qui était très agréable en cas de grosse chaleur.

 

100 0887 (Large)

 

 

 

 

 

 

J'arrivais au Col des Marrous : 990m et cette route à droite qui va à la vallée de La Bastide de Sérou , où il y a la route de Foix à St Girons. Une pose pour enlever les manchettes car la chaleur était là.

 

100 0889 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit clin d'oeil à KIKI 03 de VT qui a dégusté dans ce restaurant, l'an passé , une délicieuse tarte aux myrtilles. La gourmande!

 

 

100 0890 (Large)

 

 

 

Mémorisez le lieu! Et de là partent beaucoup de randonnées car il y a de magnifiques sous bois de sapins....et des champignons!

 

 

100 0891 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Certains auraient fait une halte! Là, les pourcentages commençaient à être conséquents et on allait plutôt du côté des 8%. Je mettais le petit plateau pour monter en souplesse.

 

100 0892 (Large)

 

 

 

 

 

 

Circuit à l'ombre grâce aux sapins qui sont assez nombreux.

 

100 0893 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En  bas, je pouvais apercevoir la vallée de La Bastide du Sérou, vallée qui nous amène à St Girons.

 

 

 

100 0895 (Large)

 

 

 

J'étais dans le domaine forestier de SENTENAC où il y a des....champignons!

 

100 0896 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Et un col de plus : Col de Jouels 1247m. Je montais!

 

100 0898 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait 6kms avant d'arriver à la Tour Laffont où les coureurs du TDF déboucheront le 15/7.

 

 

100 0899 (Large)

 

 

Mais c'était aussi un col : Col de Péguère 1375m. Et en face, on plongeait sur la montée du col de Port.

 

 

100 0900 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Je tournais à droite pour aller vers le Col de Portel. Vous voyez que je m'en lassais pas!

 

100 0901 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Une plongée vers le prochain qui n'en était pas une en définitive puisque c'était une série de montée et descente sur 5kms.

 

Mais le paysage que j'allais découvrir , était magnifique, entre autre le village de Massat que j'allais rejoindre après mon plongeon dans la vallée.

 

 

 

 

 

100 0902 (Large)

 

 

Cela valait bien une grande vue.

 

100 0903 (Large)

 

 

Et voilà mon point culminant de ma sortie : Col de Portel 1432m.

 

100 0904 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0905 (Large)

 

100 0906 (Large) 

 

 

 

La descente allait commencer sans oublier de faire un arrêt au Col de la Crouzette  1243m qui a de chaque côté un final d'enfer.

 

Là, je rencontrais un cyclo qui faisait une pose. On se saluait et on se disait qu'il faisait déjà chaud.

 

 

100 0907 (Large)

 

 

 

 

 

C'était très impressionnant car il faudrait 8kms pour rejoindre la vallée.

 

100 0909 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

La descente était beaucoup plus impressionnante en live. Et c'est là que je perdais une fois de plus, une partie de mon appareil photo mais je le retrouvais un mètre plus haut. Difficile de remonter en bike quand le pourcentage est de 13%. Lol!

 

100 0910 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

J'arrivais au petit village de Biert et à l'intersection  je filais à gauche pour rejoindre MASSAT.

 

100 0912 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Très vite, je traversais le village pour m'attaquer au dernier col ou presque.

 

100 0913 (Large)

 

 

 

 

 

 

Je le montais en souplesse en atteignant des vitesse de 11/14kms/h pour 12,5kms.

 

100 0914 (Large)

 

 

 

 

 

 

A vol d'oiseau, ce n'était pas loin. et déjà cette chaleur.

 

 

100 0915 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand je vous disais qu'on n'était pas au bout des cols. Encore un à 3kms du départ de Massat. C'était très amusant car ils se situaient tous à des distances pratiquement identiques.

 

 

100 0916 (Large)

 

 

 

 

Je me faisais dépasser par quelques petits jeunes que je ne cherchais pas à suivre. Montée en souplesse, j'avais dit!

 

100 0917 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous avais bien dit que l'on en rencontrerait d'autres. A droite les coureurs du TDF monteront le mur de Péguère. Moi, il me restait 6kms pour rejoindre le Col de Port. Et la pente semblait moin raide puisqu'on allait plutôt à une moyenne de 6%.

 

 

 

 

100 0918 (Large)

 

En regardant ce panorama, on se rend compte de l'effort fourni pour arriver à ce niveau.

 

100 0919 (Large)

 

 

Juste une petite pose à la source située à 300m un sommet. Et je ne vous dis pas comme c'était bon.

 

 

 

 

100 0920 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon là, c'était bien le dernier col : Col de Port 1243m.

 

 

100 0921 (Large)

 

 

 

Un petit coucou à mes copines. Elles ne sont pas belles! Mais le paysage de la vallée était magnifique et toujours baignée par le soleil.

 

 

100 0922 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En contre bas, je voyais des cyclos descendre mais je n'arriverai pas à le rejoindre et pourtant je n'étais pas loin d'une vitesse de 60kms/h.

 

 

  100 0923 (Large)

 

 

 

 

Descente sur 12kms en passant par SAURAT avant d'affronter ces deux bosses d'un km qui font mal après une grosse descente. Et je reste sur l'idée qu'il faut mieux faire tourner les jambes en descente pour pour pouvoir affronter ce type de pente, sans crampe.

 

Résultat des courses : 91kms en 6H16' pour un dénivelé de 1825m et plein de cols à l'actif.

 

Une bonne sortie en solo.

Voir les commentaires

Sur la terre des ancêtres de @ph_o!

Publié le par lariegeoise

100 0794 (Large)

 

Arrivé depuis une dizaine jours dans "l'Ariège que j'aime", j'avais envisagé de retrouver mon ami @ph_o de VT pour aller faire une ballade dans ses terres pour changer un peu des circuits que nous avions fait l'an passé, ensemble.

Avec beaucoup de mal, j'avais réussi à fixer un jour de RDV, cumulant la disponibilité de chacun et le temps car nous subissions depuis quelques jours  des périodes pluvieuses.

 

 

100 0796 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc nous avions convenu de se retrouver en ce jeudi matin (car je n'aime pas rouler l'AM à cause de la chaleur) au lieu de RDV habituel de l'an passé, soit au croisement de la route de SEIX et MASSAT.

Bon, comme d'hab, j'étais largement en avance et mon ami @ph_o l'était aussi. Que demander de mieux! Surtout que j'avais fixé un circuit assez conséquent sans vraiment calculer la longueur mais @ph_o n'étant pas regardant sur ce sujet, je savais que nous le réaliserions.

 

 

portet--dAspet 0001 (2) (Large)

 

 

 

 

Et en plus le beau temps était prévu. Le baromêtre de @ph_o ne ment jamais! Foi d'Ariègeois!

 

 

100 0798 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Donc départ vers 7H15' en direction de St Girons en longeant l'Arac et en prenant les Gorges de Ribaouto. Bon, moi, un peu plus prudent, j'avais gardé le coup vent car il ne faisait que 9°. Quand je pense que certains sont encore en longs!

 

 

 100 0799 (Large)

 

 

Bon, je lui dévoilais le circuit prévu dans ma tête qui était celui que j'avais fait, il y a une dizaine d'années et que j'avais beaucoup aimé.

Donc direction St Lizier puis on longerait le Salat jusqu'à Touille. Voilà déjà un début.

 

 

100 0800 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous traversions St Girons qui est la région du Bethmale de l'Ariège Ouest pour se diriger sur St Lizier.

 

 

 100 0802 (Large)

 

 

 

 

 

 St Lizier a été classé par l'UNESCO comme site historique.

 

 

100 0803 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Bon, on avait un peu tourné en rond dans St Lizier mais on s'en ait sorti!

 

 

 

 100 0805 (Large)

 

 

 

 

Une fois sortis de la ville, on empruntait une  route assez accidentée mais de quoi se réchauffer rapidement. D'ailleurs très vite, je débâchais et mon ami, en profitait pour faire une pose technique. Eh oui, le froid donne parfois certaines réactions!

Il n'y a pas qu'en S/M! Lol!

 

 

100 0806 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, j'allais lui révéler le circuit que j'avais envie que l'on fasse : direction Aspet pour monter le Col du Portet d'Aspet, puis le Col de La Core pour revenir sur notre point de départ par SEIX. Vaste programme, non!

 

100 0807 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

N'ayant pas calculé le trajet jusqu'à Touille, je proposais de couper sur la gauche et regagner la D117 jusqu'à la direction de Montgaillard, où après la route serait plus tranquille. Là, il valait mieux que l'on reste l'un derrière l'autre car c'était une route très fréquentée. On apercevait le chateau de Castagnède. On en profitait pour demander notre chemin , n'ayant aucun plan sur soi, simplement le directionnel dans notre tête.

 

 

100 0808 (Large)

 

 

 

 

 

 

Très peu de kilomètres après, nous tournions à gauche au niveau de HIS pour prendre notre cicuit envisagé.

 

 

100 0809 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allions jouer aux montagnes russes et même arriver dans une cour de ferme!

 

 

portet--dAspet 0005 (2) (Large)

 

 

 

 

 

portet--dAspet 0008 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais on s'était pas trompé de route. C'est ça la montagne! Bon on allait rater le col de Pérès que j'avais prévu mais vous comprendrez plus tard que nous aurions assez de nos bosses.

 

 

100 0810 (Large)

 

 

Là, la route était tout de même plus correcte.

 

 

100 0811 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On s'approchait des massifs.

 

 

100 0812 (Large)

 

 

On s'amusait à jouer l'arroseur arrosé. A savoir celui qui aurait le plus beau cliché de l'autre.

 

 

portet--dAspet 0021 (3) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela avait bien changé de l'an passé où c'était @ph_o qui prenait tous les clichés. Et d'ailleurs nous avions progressé dans la qualité de ceux-ci.

 

 

 

100 0813 (Large)

 

 

Nous arrivions au directionnel du Col de Larrieu que @ph_o connaissait bien mais qu'il prenait dans l'autre sens avec Loutcho de son club de Huos. Il parrait qu'ils montent à 70kms/h!

 

100 0815 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Effectivement, je n'arrivais pas à prendre des photos corrects car les pourcentages avoisinaient les 10% ou presque!

 

 

 

100 0818 (Large)

 

 

 

Même @ph_o se levait de sa selle, c'est peu dire alors que moi, je suis un acoutûmier du fait.

 

portet--dAspet 0023 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0819 (Large)

 

 

 

 

 

Une belle ligne droite nous attendait avant de regrimper un peu et voir de magnifiques paysages. D'ailleurs nous allions être gâtés lors du parcours.

 

100 0820 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Col de Larrieu franchi : 707 m. Au suivant!

 

 

100 0822 (Large)

 

 

 

 

 

 

portet--dAspet 0024 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

portet--dAspet 0025 (2) (Large)

 

 

 

 

portet--dAspet 0026 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

portet--dAspet 0030 (2) (Large)

 

 

 

 

100 0825 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les images parlent d'elles-mêmes donc inutile de faire de commentaire. Nous n'étions pas loin d'Aspet et le morceau dur de notre parcours allait commencer!

 

100 0826 (Large)

 

 

 

100 0827 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

portet--dAspet 0031 (2) (Large)

 

 

ASPET, nous mettions pied à terre pour faire le cliché obligé, tant le lieu semble paisible. Même @ph_o voulait m'inviter à boire un café mais moi, raide dans mes bottes, je décidais de continuer tout de suite notre périple qui ne serait pas de tout repos.

 

 

100 0829 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'était reparti. Au loin ce massif qui nous poursuivra pendant longtemps!

 

 

portet--dAspet 0033 (2) (Large)

 

 

 

Le Portet d'Aspet n'était pas loin.

 

 

100 0830 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous tournions à gauche , laissant à d'autres la montée du Col des Ares. Les massifs à grimper étaient nombreux dans la région.

 

 

 

 

  100 0831 (Large)

 

Nous arrivions dans le vif du sujet. Nous commençions à rencontrer plusieurs cyclistes monter ce col mythique. Un venait de le monter et nous encourager. Il faut dire qu'il est court mais avecun pourcentage assez important où le 10% était de rigueur.

 

 

100 0832 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais ce col était gardé dans nos mémoires par la mort de ce champion olympique (équipir de Lance Amstrong) qui s'est tué en le descendant lors d'un TDF.

Un peu plus haut, une plaque immortalisée le lieu et ausi un bouquet de fleurs artificielles. Mais une stèle a été faite un peu plus loin. Une cyclosportive portant son nom est faite tous les ans.

 

portet--dAspet 0037 (2) (Large)

 

 

100 0833 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre incident, je m'apercevais que j'avais perdu la batterie de mon appareil. @ph_o me précisait que je n'avais pas du la perdre depuis longtemps puisque je venais de prendre une photo. Effectivement @ph_o la retrouvait un peu plus bas. Donc je pourrais mémoriser le reste du parcours! Lol!

 

100 0834 (Large)

 

 

@ph_o me précisait un peu plus loin, à gauche était la maison d'un membre de sa famille. Nous allions emprunter un chemin de pierres pour la découvrir et faire ce plan qui enverrait à son cousin pour le narguer.

 

 

100 0835 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et l'ensemble! Ils ont indiqué : maison piégée! Ils ont de l'humour!

 

portet--dAspet 0039 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais on n'était pas là  pour faire que du tourisme!

 

100 0836 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Bon, une petite dernière que le site étant tellement merveilleux et je n'étais pas au bout de mes ravissements.

 

 

 

portet--dAspet 0042 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

@ph_o était déjà là pour la photo souvenir.

 

100 0838 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En haut des motards allemands faisaient une pose. Je les charriais en leur disant qu'un col pareil se montait en vélo!

 

 

100 0839 (Large)

 

 

 

 

 

J'en profitais pour appeler Mme que je ne serai pas rentré

pour midi. Eh oui, il était déjà 11H et il y avait encore le col de Core à monter.

 

 

100 0840 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On allait plonger dans la vallée de Belle Longue et c'était vrai qu'elle était belle. On ne pouvait s'arrêter pour prendre le cliché.

 

 

 

100 0841 (Large)

 

 

 

 

 

En bas , la route qui serpente.

 

portet--dAspet 0049 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

@ph_o commençait ses essais de panoramiques et c'était de toute beauté. Un agrandissement est presque essentiel.

 

 

 

 

portet--dAspet 0051 (2) (Large)

 

 

Un concours s'engageait entre nous pour savoir qui ferait le plus beau cliché. Plongeon sur le village du Portet d'Aspet où @ph-o avait encore des souvenirs.

 

100 0842 (Large)

 

 

 

100 0843 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un passage dans la Haute Garonne, on revenait dans l'Ariège.

 

100 0844 (Large)

 

Encore un lieu marqué d'histoire pour @ph_o!

 

 

 

  100 0845 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une pose pour remplir nos bidons à la source n'était pas de trop car nous allions atteindre de hautes températures. 34°! Et d'ailleurs, en pareil cas, il faut boire pour tenir.

 

portet--dAspet 0056 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et nous reprenions la route, en traversant différents villages en faisant attention car il y a toujours des chiens qui trainent et ce serait bête de tomber en cette belle journée.

 

 

 

100 0847 (Large)

 

 

 

 

 

100 0848 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivions à l'intersection de la route qui nous menait à ST Girons mais nous avions décidé de monter le Col de Core.

 

 

100 0850 (Large)

 

 

Nous traversions le village de Castillon de Couserans avant de filer à gauche et aller monter ce fameux col. Nous étions maintenant dans la vallée du Bethmale, célèbre pour son fromage.

 

100 0851 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montée annoncée de 14,5kms avec un début assez facile sur 8kms avec une moyenne de 4% mais après cela se corserait jusqu'à l'arrivée avec des pourcentages de 8% en moyenne.

 

100 0852 (Large)

 

 

  100 0853 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A peine le col monté, @ph_o crevait de l'arrière. Il y avait un peu moins de monde autour de lui, qu'en S/M! Lol! Mais un cyclo qui passait nous demandait si on avait des problèmes! Sympa! Non? Au fait, notre passage sur son chemin de pierres était peut-être pas étranger à cet incident.

 

portet--dAspet 0058 (2) (Large)-copie-1

 

 

Et c'était parti. Mais la chaleur allait faire des dégâts, entre autre pour moi car je me suis arrêté plusieurs fois et pas toujours pour prendre des photos.

 

100 0854 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le col était là , devant nous. Il suffisait de monter.

 

100 0856 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0857 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour l'instant, la montée était facile mais très vite cela allait se compliquer.

 

100 0858 (Large) 

 

 

 

 

 

Et toujours ce col en ligne de mire.

 

100 0859 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un virage, nous découvrions ce passage qui menait au lac de Bethmale.

 

portet--dAspet 0061 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

Et toujours ce massif que nous apercevions depuis des kilomètres et des kilomètres

 

 

 

100 0862 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivions de la vallée. C'était là qe l'on se rendait compte de l'effort fourni.

 

 

100 0863 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0864 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus que 2kms et c'était la délivrance.

 

100 0865 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivée Col de Core : 1395m

 

portet--dAspet 0064 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ariège : Terre courage dit la pub sur le sol.

 

100 0867 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un panorama de mon ami @ph_o mérite bien cela.

 

 

 

 

portet--dAspet 0065 (2) (Large)

 

Et cela allait être la plongée su SEIX sur 13kms. Une descente qui aurait pu être plus rapide si elle n'avait pas été contrariée par le vent.

 

100 0869 (Large)

 

 

 

 

100 0870 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un dernier arrêt pour admirer cette magnifique vallée d'OUST et un dernier panorama de mon ami @ph_o.

 

 

  portet--dAspet 0066 (2) (Large)

  100 0871 (Large)

 

Une dernière photo en bas, à SEIX avant de rejoindre nos voitures.

 

 

  100 0872 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0873 (Large)

 

 

 

 

100 0874 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vélo, c'est autre chose que taquiner la truite. Non!

 

 

  http://app.strava.com/activities/10813612

 

Je vous laisse aller sur le lien pour en savoir plus sur le circuit.

 

Mais tout de même 130kms en un peu plus de 6H de route , et surtout 4116m de dénivelé. Avis aux amateurs.

 

C'était une merveilleuse sortie!

Voir les commentaires

Début Mountagnole 2010

Publié le par lariegeoise

100 0740 (Large)

 

 

En ce samedi un peu frais (10°), je m'étais décidé de refaire le parcours de la Mountagnole 2010 sans la montée de Beille et retour à mon domicile par la route des Corniches. Je savais que ce serait un beau parcours, mais ce serait en solo. Mais parfois on se trompe, le futur me le montrera!

 

6H15, un calme dans la ville comme vous devez vous douter. Je prenais le départ comme le veulent les organisateurs de l'Ariègeoise depuis la rue qui longe l'Ariège àTarascon.

 

 

100 0741 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

J'empruntais la N20 qui longeait la voie ferrée et l'Ariège (la rivière) en direction de Foix. Je bifurquerais à droite en arrivant à la Remise pour prendre la direction de Lavelanet.

 

Au passage, mes narines étaient chatouillées par l'odeur des croissants à Mercus. De quoi réveiller certaines envies mais j'avais du chemin à faire et pas question de faire déjà un break.

 

 

100 0742 (Large)

 

 

 

J'avais déjà parcouru 20 kms en arrivant à Celles où la Mountagnole de cette année prendra la direction de la montée à droite du Col de Lauze.

 

 

100 0743 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nalzen, la première véritable première bosse avant d'arriver à Lavelanet.

 

 

 

100 0744 (Large)

 

 

 

 

 

Je me faisais dépasser par pas mal de voitures qui portaient des vélos à l'arrière. Il devait y avoir une concentration un peu plus loin comme l'avait précisé le journal régional "La Dépêche". J'allais peut-être rencontré des compagnons de route.

 

 

100 0745 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Je traversais rapidement la ville de Lavelanet mais ce n'était pas là, la concentration. Je gardais une bonne allure n'ayant pas de vent contraire.

 

 

100 0746 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Belesta, je savais que les choses sérieuses aller commencer. Eh oui, il faudrait monter la grosse bosse d'en face. Premier col!

 

 

100 0747 (Large)

 

 

 

 

 

 

Elle était donc là, la concentration, à Belesta. Je ne serai pas seul sur la route puisque les flêches directionnelles allaient vers ce premier col.

 

 

100 0748 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Le début était assez hard puisque les panneaux affichaient déjà des pourcentages de 8%. De quoi se réchauffer rapidement. Premier col : Col de la croix des morts.

 

 

100 0749 (Large)

 

 

 

 

 

Très vite, je me retrouvais avec des compagnons de route mais pas très locaces. Tant pis. Enfin celui-là croyait que j'avais le même objectif que lui, à savoir la montée vers le Col de la Chioula pour finir au Col de Pailhères. Il fut étonné que je venais de Tarascon en solo, donc 45kms déjà de parcourus.

 

100 0750 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me faisais dépasser par des petits jeunes mais pas question de me mettre dans le rouge car je savais ce qu'il me restait à faire. Un groupe de Villefranche de Lauragais. Ils roulaient en club et je restais persuadé que c'était pour eux l'occasion de s'entraîner en réel pour l'Ariègeoise.

 

 

100 0751 (Large)

 

 

 

5kms de vraie montée et je me retrouvais sur un faux plat montant où on pouvait lancer les chevaux.

 

 

100 0752 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A peine 10kms de montée et franchissement du premier Col de la Croix des Morts.  Oh que 898m d'altitude.

 

 

100 0753 (Large)

 

 

Je retrouvais le groupe de Villefranche et restais bien au chaud car je savais que quand je retournerai à droite pour rejoindre Belcaire, je risquais de prendre le vent de plein fouet. Là, on se retrouvait sur un plateau et j'allais franchir deux cols dans la foulée.

 

 

100 0754 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je restais avec une demoiselle et son chevalier servant bien calé. Devant leurs copains restaient derrière un tracteur pour monter sans effort! Mais ils allaient le quitter dans le village.

 

 

 

100 0755 (Large)

 

 

 

A Belcaire, l'an passé, on avait fait une halte avec @Ph_o pour recharger nos bidons. Mais là le Col des Sept Frêres était en face et là il faudrait forcer un peu plus.

 

 

100 0756 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De plus en plus de groupes roulaient à une bonne vitesse. Mais je restais dans mes objectifs.

 

 

100 0757 (Large)

 

 

 

 

On pouvait voir la route qui serpentait un peu plus haut.

 

 

100 0758 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est un peu plus haut que l'on se rendait compte de l'effort qu'on a dû faire. Beaucoup de cyclos roulaient en solo.

 

 

 

 

100 0759 (Large)

 

 

Col franchi. On s'élevait toujours: 1253m.

 

 

 

 

100 0760 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0761 (Large)  Descente en douceur jusqu'au village de PRADES avant d'attaquer en douceur la montée du Col de Marmare pour 5kms avec un pourcentage de 6%. Donc cela se montait en douceur.

Je notais un plafond assez bas et qui me faisait dire que j'avais eu raison de garder un blouson léger.

 

 

100 0762 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un passage assez court dans l'Aude au niveau de Belcaire, je revenais dans le bon département de l'Ariège.

 

 

100 0763 (Large)

 

 

100 0764 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

100 0765 (Large)

 

 

 

Le Col de la Chioula était ouvert mais je n'allais pas le franchir puisque je basculerai dans la vallée au passage du Col de Marmare.

 

 

100 0766 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0767 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Dernier coup de collier mais je n'étais pas encore arrivé!

 

 

100 0768 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Col de Marmare franchi pour une altitude de 1363m.

 

 

 

100 0769 (Large)

 

 

 

 

 

Le plongeon allait commencer avec une descente vertigineuse avec un panomara grandiose, faisant attention aux gravillons, aux traces de branches tombées suite aux orages de la veille, à une descente tournant sans arrêt.

 

 

100 0770 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Col passé était déjà loin.

 

 

 

100 0771 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

J'apercevais la vallée. Mais que de chemin à faire.

 

 

100 0773 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0774 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait de quoi s'arrêter devant la beauté du paysage.

 

 

100 0775 (Large)

 

 

 

100 0776 (Large)

 

 

 

On aperçevait la vallée de la N20 où apparaissait la ville de LUZENAC connue mondialement pour son talc.

 

 

100 0777 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et au loin cette route des corniches qui jouera les toboggans.

 

 

100 0778 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Je traversais divers petits villages où il fallait mieux traverser tranquillement car il a parfois des chiens hargneux!

 

 

100 0779 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait encore des pourcentages assez conséquent et cette route des corniches devenait un peu interminable.

 

 

100 0780 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

On voyait les petits vagonnets qui descendent de la carrière située ci-dessus.

 

 

100 0782 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Au loin les ruines du chateau de Lordat où il y a de célèbres aigles à voir. Pareil vous remarquerez le traces de bousses de vache qu'il vaut mieux éviter....quand on peut!

 

 

100 0783 (Large) 

 

 

 

 

 

 

Une magnifque chapelle du 13ème siècle.

Des paysans me prévenaient que j'allais recontrer un célèbre troupeau.

 

 

100 0784 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et là, je ne pouvais mettre que pied à terre, tant le troupeau était important. C'était l'époque des transhumances!

 

 

100 0785 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

100 0787 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0788 (Large)

 

 

 

 

 

 

Je ne faisais pas le poids. Une halte quoi! Obligatoire!

 

 

 

 

100 0789 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ces merrens ne sont-ils pas beaux!

 

 

100 0790 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'apercevais en contre bas, le village des Cabanes qui nous amènait à Beille mais c'était une autre histoire.

 

 

100 0791 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

L'embranchement que je laissais évoquer. Il ne me restait donc que quinze kms pour rejoindre la N20.

 

 

100 0792 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bompas passé, je n'étais plus loin de Tarascon. Plus que 10kms pour rejoindre Bedeilhac. Je sortais le grand plateau.

 

 

 

100 0793 (Large)

 

 

 

 

 

Ca y était, la boucle était bouclée. Résultat des courses :

 

120 kms en un peu plus de 5H avec 1680m de dénivelé, soit une moyenne de 23,75kms/h.

 

Un bon bol d'air quoi!

Voir les commentaires

Un parcours que j'aime particulièrement

Publié le par lariegeoise

100 0673 (Large)

 

En cette belle matinée qui s'annonçait, j'avais décidé de m'attaquer à un super circuit que j'aime particulièrement par la beauté du paysage et aussi de sa difficulté.

Ce serait quatre cols à mettre à mon actif mais je les connaissais bien donc pas de mise dans le rouge possible dans la montée de ceux-ci mais je savais que certains pourcentages seraient assez costauds.

Donc ces cols s'appellent : Col de Port, de Saraillé, d'Agnes et Port de Lers avec des pointes à plus de 10% de moyenne. Pour le dénivelé et le kilomètrage, je verrai à l'arrivée mais je savais que cela pourrait se réaliser dans la matinée. Toujours mon objectif de rouler au frais le matin et rentrer avant midi ou presque.

 

 

100 0674 (Large)

 

 

 

Départ à 6H15 avec la montée du Col de Port dès le départ mais j'avais l'habitude car c'était souvent un tracé que je faisais pour rejoindre @Ph_o l'an passé. Bon les pourcentages seraient sur les 7 premiers kilomètres aux alentours de 7% pour finir les 5 derniers, puisqu'il me fallait 12kms pour rejoindre ce premier col.

Départ de Bedeilhac bien sûr, altitude 646m pour arriver à 1249m . Pas grand monde et surtout pas de vélo.

Premier village traversé SAURAT.

 

100 0675 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Et c'était parti car la pancarte annonçait 9kms encore à faire.

Je savais que les estives avaient montées le week-end dernier et il me faudrait certainement faire des zigs-zags pour éviter les bouses de vache.

 

 

100 0676 (Large)

 

 

 

 

 

Le seul village que j'allais rencontrer, était celui de PRAT COMMUNAL où divers concerts sont joués dans la petite église.

 

 

100 0677 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La route s'élevait bien puisque je pouvais apercevoir le village de Saurat en contre bas. Le ciel restait brumeux et la chaleur ne dépassait pas 11°. Suffisant pour monter les cols.

 

 

100 0679 (Large)

 

 

 

 

Là, j'avais atteint des pourcentages de dénivelé beaucoup plus gérable : 5%.

Petit détail, je montais ce col avec le 42X25 sans trop d'effort.

Une voiture des vachers passait pour s'arrêter un peu plus loin pour compter ses bêtes aux jumelles.

 

 

100 0680 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sommet n'était plus tellement loin : 3kms. Mais cela serpentait avant le franchissement final.

 

 

 

100 0681 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0682 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voyez que je n'étais pas seul sur les routes. Mais petit conseil, ne touchez pas aux veaux sinon la mère vous fonce dessus. Mais ils ne sont pas beaux ces petits!

 

 

100 0683 (Large)

 

 

Premier col franchi en un peu moins d'une heure, sans trop forcer. Et je gardais des réserves pour la suite.

J'avais décidé de monter avec des manchettes mais surtout emmener avec moi un coupe vent que j'ai mis pour éviter d'avoir froid en descendant vers Massat.

Un plongeon  de 12kms pour un pourcentage de 6% en moyenne.

 

 

 

100 0684 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0685 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le décor était éblouissant. Mais il faut le voir de près.

Par contre, ils avaient gravillonnés certains virages que je prendrais au ralenti pour éviter toute chute.

 

 

 

100 0686 (Large)

 

 

 

 

 

100 0687 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Massat à l'horizon et j'allais me retrouver dans la vallée.

 

 

 

100 0688 (Large)

 

 

 

Mais cette vallée, je ne l'allais pas la franchir car à la sortie de Massat, je tournais à gauche pour monter vers le Col de Saraillé distant de 6kms avec un démarrage assez hard puisque sur 800m, un pourcentage de 13% s'offrait à moi et après c'était un peu des montagnes russes avec circuit tortueux.

 

 

 100 0691 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visage magnifique des Pyrénées Ariègeoises.

 

 

100 0692 (Large)

 

 

 

 

 

Circuit très agréable car il est assez ombragé par le passage dans des sous bois.

 

 

 

 

100 0693 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Col que l'on franchit en descendant mais très vite on remonte.

 

 

100 0694 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un paysage magnifique allait s'offrir à moi car je plongeais sur l'autre vallée qui allait de St Girons à Aulus.

 

 

100 0695 (Large)

 

 

 

 

 

Mais avant, j'allais franchir le village de Cominac qui est assez typique avec ses granges, style du Couserans.

Elles sont remises en état par beaucoup de Toulousains.

 

 

100 0696 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est grandiose et vous comprenais pourquoi  je suis amoureux de cette région!

 

 

100 0697 (Large)

 

 

 

 

Et je plongeais à gauche vers ERCE pour rejoindre la vallée.

La pente est interéssante puisque c'est du niveau 9%.

 

 

100 0698 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ERCE et au loin, je pouvais voir déjà de magnifiques cascades.

 

 

 

100 0699 (Large)

 

 

 

 

 

 

12kms pour rejoindre AULUS et attaquer cette bosse! Si on peut appeler cela comme cela!

 

 

100 0701 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un magnifique cours d'eau longeait la route. L'eau était transparente et idéale pour les pêcheurs de truite.

 

 

100 0702 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

100 0703 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aulus est là devant moi où il y a une colonie de vacances mais surtout une station thermale.

 

 

100 0704 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0706 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le gros morceau de la matinée se présentait devant moi : la montée du Col d'Agnes : 1523m avec les trois premiers kilomètres assez difficiles puisque le pourcentage oscille entre 9,5% et 10,5% mais après ce n'était que du 8%! Pour une distance de 12kms.

 

 

100 0707 (Large)

 

 

Et c'était parti mais pour l'instant le col est encore loin!

 

 

100 0708 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rêver en voyant ce paysage en soufflant bien. Bon mon rapport est petit plateau 30X25. Et ça passe sans problème mais j'ai 64ans!

 

 

 

 

100 0709 (Large)

 

 

 

 

 

 

Au loin, cette magnifique cascade et le tintement des cloches des vaches installées dans les estives. Mais elles se sont pas sur les routes, trop contentes de brouter cette herbe tendre.

 

 

Et il y a de multiples chemins de randonnées qui partent de là.

 

 

100 0710 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0712 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On dicerne au loin Aulus et la route qui serpente pour en arriver là. Cela fait de la route!

 

 

100 0713 (Large)

 

 

 

 

 

 

Au bout de 6kms, j'allais gravir ces virages et à gauche, on pouvait voir la route qui s'élèvait. Et pour tenir, boire, boire, boire.....

 

 

 

100 0714 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai cherché mon nom mais en vain. Des traces de l'ancien TDF.

 

 

100 0715 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

J'aperçevais la fin du col. Plus que 4kms! Que dalle!

 

 

100 0716 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0719 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0720 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus bas, la route qui serpentait . Et dire que j'ai monté tout cela!

 

Bon, le point le plus haut de la matinée. Cela valait bien un agrandissement. L'année passée, je m'étais fait filmer par un touriste avec le maillot de l'Ariègeoise, bien sûr!

 

En bas, c'était marqué : Ariège, Terre courage!

 

 

 

100 0721 (Large)

 

 

 100 0722 (Large)

 

 

 Et hop, on plonge pour 5kms pour retrouver l'étang de Lers avant de monter le col.

 

 

 

 100 0723 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 100 0724 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 Et cela descend très vite mais il ne faut pas se laisser s'embarquer car il y a sans arrêt des virages. L'année , je me suis retrouvé avec trois taureaux en travers la route. Bon, j'en suis sorti!

 

 

 100 0725 (Large)

 

 

 

 

 

 100 0727 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour arriver à ce départ, j'ai dû monter une petite bosse de 800m mais à 9%.

Il restait 5kms pour arriver au Port de Lers.

 

 

100 0728 (Large)

 

 

 

 

100 0729 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0730 (Large)

 

 

Seul cet agrandissement permet de vous montrer ces deltas planes qui survolent cette descente vers Massat.

 

 

100 0731 (Large)

 

 

 

 

100 0732 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lieu de décollage pour amateurs de grande sensation.

 

 

 

100 0733 (Large)

 

 

 

 

 

100 0734 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais j'étais plutôt venu pour monter ce col, ce qui est chose faite.

 

 

100 0735 (Large)

 

 

 

Et hop, descente pour 12Kms jusqu'à Vicdessos avec pas de problème car il y a plein de travaux en epérant que tout sera terminé avant le passage du TDF!

 

 

100 0736 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je descendais à fond en dépassant une voiture qui hésitait.

 

 

100 0737 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Vicdessos ateint, je plongeais sur Tarascon pour 15kms en espérant que le vent me pousserait. Que dalle! Vent contraire!

 

 

 

100 0738 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Niaux, on n'était plus qu'à 5Kms. En hauteur, on aperçevait la grotte où il y a de magnifiques peintures préhistoriques.

 

 

100 0739 (Large)

 

 

 

 

 

 

Tarascon atteint, il ne me restait plus que ces 4kms de montée et j'avais bouclé mon circuit.

 

Résultat : 105kms à une moyenne de 21kms/h pour un dénivelé de 2300m.

 

Mais un plaisir des yeux gigantesque. A refaire.

 

 

Voir les commentaires

Un remake de la Mountagnole 2011

Publié le par lariegeoise

100 0617 (Large)

 

En cette belle matinée de début juin, j'avais une petite pensée pour mon ami jpb37 qui s'était lancé au petit matin pour un 300kms dans sa région.

 

 Si le dénivelé que je fais en Ariège actuellement lui fait peur, j'allais faire un parcours ce matin avec des pourcentages raisonnables pour non habitué aux cols.

 

Je me rappelais le début de la Mountagnole de l'année dernière et je savais que c'était des bosses aux alentours de 4à 5% maximum avant de franchir le premier col : celui de la Crouzette mais celui-là est assez costaud.

 

 

100 0618 (Large)

 

 

 

Démarrage comme d'habitude vers 6H30 mais je n'allais pas atteindre des vitesses aussi importantes que l'année dernière car je comptais bien faire quelques clichés. Je rappelle que l'an passé, la vitesse souvent atteinte était aux alentours de 40kms/h.

 

Mais je n'allais pas rejoindre Tarascon où est fait le départ mais me diriger vers Arignac et franchir ces deux bosses que je n'avais pas encore franchies.

 

Je laissais Mercus sur la droite et son plan d'eau pour me diriger vers Foix qui est situé à 20kms de chez moi.

 

100 0620 (Large)

 

 

 

 

Donc les voilà ces deux bosses de 500m chacune mais avec un pourcentage de dénivelé de 13% mais pour une fois, je ne passais pas le petit plateau mais je les franchissais en force. De quoi, m'échauffer.

 

Il y avait un petit vent mais en montagne, on ne le sentait pas tellement (petit clin d'oeil pour Cigogne qui se plaint du vent actuellement). Et là une belle ligne droite m'attendait.

 

 

 

100 0622 (Large)

 

 

 

 

J'arrivais aux portes de Foix qui est la préfecture de l'Ariège.

 

 

100 0623 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'arrivais sur l'allée de Vilotte où sera jugé l'arrivée de l'étape du TDF Limoux/Foix. Je vous rappelle que les coureurs arriveront sur la ville en face, descendant du Col de Péguère mais ils feront un détour pour arriver dans les meilleures conditions sur la ligne d'arrivée au cas de sprint groupé mais cela m'étonnerait!

 

 

 

 

100 0624 (Large)

Je contournais le chateau de Gaston Phébus (pour la petite histoire) pour revenir à la hauteur de la préfecture et remonter sur Vernajoul en longeant l'Ariège. Les coureurs touneront à droite en haut.

 

Moi, je filais en face en direction de Loubens avec une pente douce de 4% sur une quinzaine de kilomètres.

 

 

 

100 0625 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0626 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Un parcours qui toune sans arrêt. En assez bon état.

 

 

100 0628 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je passais près de l'entrée de la rivière souterraine de Labouiche qui est assez pittoresque et que l'on peut découvrir en barque sur plusieurs kilomètres.

 

 

 

100 0629 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je passais quelques kilomètres après, au dessus de cette piste cyclabe qui part de Vernajoul jusqu'à St Girons qui a remplacé la voie ferrée. Sympa comme lieu.


100 0630 (Large)

 

 

 

 

 

Juste avant le Pas du Portel qui allait sur Loubens, je tournais pour me diriger vers le Mas d'Azil , premier lieu touristique.

 

 

100 0631 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n'allais pas être dérangé par les voitures. Eh oui il dormaient mais j'allais croiser quelques cyclos isolés. En Ariège les sportifs se lèvent plus tôt et en plus on était samedi.

 

 

100 0632 (Large)

 

 

 

 

 

 

Je traversais quelques lieux dits! Et je roulais toujours comme une bombe car cela descendait un peu. La première bosse,  ce serait pour plus tard.

 

 

100 0635 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Un peu plus tard,  je croisais la direction du plan d'eau de Mondely où l'on peut se baigner. C'est un barrage qui était fait pour parer aux manques d'eau des agriculteurs. Avant dans les rivières, on est ramassé des écrevisses! Hum! C'est mon beau-père qui m'avait enseigné ce genre de pêche.

 

 

 

100 0636 (Large)

 

 

 

 

 

 

Sur la route, je rencontrais des tas d'animaux qui n'étaient pas éffarouchés par mon passage. Un écureuil, un faisan qui faisaient la cour à deux faisanes, et ce faucon qui prenait son envol..

 

Cela sentait bon, l'herbe fraîchement coupée. La campagne quoi. C'est ça le plaisir que l'on rencontre en roulant tôt le matin.

 

 

100 0637 (Large)

 

 

 

 

 

Après cette plongée vers le Mas d'Azil, j'arrivais au pied de la ville qui me menait à l'entrée de la grotte, lieu touristique. La rivière passe en dessous.

 

 

100 0638 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0639 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Tout véhicule peut la traverser mais normalement nous pouvons le faire qu'avec un éclairage. Bon, là, j'ai un peu désobéi car je l'ai fait et sans lumière. Promis, je ne recommencerai pas. On peut passer au dessus de cette grotte en vélo mais attention au "coup de cul" pour passer au dessus.

 

 

 

100 0641 (Large)

 

 

 

 

 

Peu de kilomètres après , on pouvait voir ce chemin de croix assez pittoresque du côté de Camarade.

 

 

 

100 0643 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir de Clermont (c'est bien en Ariège!), une montée de 5% sur quatre kilomètres avant de tourner à gauche pour me diriger sur Rimont.

 

Bon, je suis un cyclotouriste et la nature m'a conseillé de faire une pose technique avant d'attaquer le gros morceau de la Journée.

 

 

100 0645 (Large)

 

 

 

 

 

Rimont, haut lieu de la résistance pendant la dernière guerre mondiale. Une belle bosse pour arriver au village.

 

 

 

100 0646 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En haut, je tournais à gauche pour prendre qui me dirigeait en direction de Foix mais que je vais quitter à, à peine un petit kilomètre, en tournant à droite.

 

 

 

100 0647 (Large)

 

 

 

 

 

100 0648 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un gros morceau, tout de même, avec des pourcentages allant de 7,5 à 9,5% et tout cela sur 11kms. Et là, j'avais mis tout à gauche. Il faut savoir parfois être modeste.

 

 

100 0650 (Large)

 

 

 

Et les trois premiers kilomètres sont très doux mais après!!!!!

 

 

 

100 0651 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  100 0652 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est vrai que sous cet angle, on s'aperçoit que ça monte et on se dit que l'on vient du bas de la vallée. Allez encore un petit effort.

 

 

 

100 0653 (Large)

 

 

 

 

 

Par ces chaleurs, on apprécie ces passages de sous bois.

 

 

 

100 0654 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Col de Rille, il reste 4kms à faire mais la pente est toujours aussi dure et cela oscille plus vers du 9%. L'ariègeoise de l'année dernière plongeait sur St Girons.

 

 

100 0655 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

100 0656 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Je me fais dépasser par un  plus jeune qui m'encourage. Eh oui, le plus dur était derrière nous. Il avançait tranquille mais je ne me faisais pas trop vite distancé.

 

 

 

100 0657 (Large)

 

 

 

Ca y est, je suis arrivé!

Il ne me reste plus qu'à plonger sur Biert. 8kms de descente avec un début assez hard puisque cela avoisinne les 13% de moyenne. J'en connais qui flipperait! Non, je n'ai désigné personne. Je dénoncerai pas les copains!

 

Un arrêt sur image avant, était bien mérité, tant le paysage était magnifique.

 

Elle n'est pas belle ma montagne!

 

 

 

 

 

 

 

  

 

100 0658 (Large)

 

 

100 0659 (Large)

 

   

Et hop, c'était parti pour le plongeon sur Biert. Il valait mieux être prudent car parfois des voitures montent et il y a des virages à épingle à cheveux et des gravillons mais quand on connait bien le terrain, cela aide. Mais il valait mieux porter le casque.

 

Lors de la course de l'an dernier, il y a eu de graves accidents dans la descente. Donc un cyclo qui a été hélitroyé!

 

 

 

100 0660 (Large)

 

 

 

 

 

 

Biert, le village était en fête. Il y avait la transhumance des vaches qui commençait mais je ne les verrai pas car elles étaient déjà parties, mais j'entendais les cloches. Elles montaient sur le l'étanf de Lers. Je serai moins tranquille lors de mes prochaines descentes.

 

 

100 0661 (Large)

 

 

 

 

 

 

   

 

Pas le temps de m'attarder car j'avais encore un col à faire. 3kms de semi grimpette jusqu'à Massat.

 

 

 

100 0662 (Large)

 

 

 

 

 

 

Et hop, j'avais 12,5kms à monter mais la pente n'était pas trop séverte : 6% en moyenne. Mais la chaleur était là et la distance.

 

Pas mal de cyclos.

 

 

100 0664 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

  Même pas le temps de regarder le paysage car le temps s'avançait, il fallait bien compter une heure d'ascension. En montagne, il faut toujours se fier aux distances car on ne va pas aussi vite qu'en plaine. Non?

 

 

 

 100 0665 (Large)

 

 

 

 

 

J'arrivais au milieu de la montée, soit 6kms et je laissais à gauche la montée du mur de Péguère que l'on peut apercevoir à gauche. Vous connaissez maintenant!

 

 

 

100 0666 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sommet n'était pas loin et je l'apercevais. Il n'était qu'à 4kms d'ascension. Mais là je croyais que je subissait un petit coup de fringuale. Cigogne a raison de faire une pose à chaque sortie mais parfois on est limité par le temps si on ne veut pas rentrer trop tard. Il a encore raison!

 

 

 

100 0667 (Large)

 

 

 

 

Je me faisais dépasser par quelques cyclos qui m'encourageaient. Des clubs descendaient en me saluant en passant. On est vraiment dans une région sympa.

 

 

100 0668 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je les retrouvais en haut du col mais moi la pause, je l'avais faite 500m plus bas pour me ressourcer auprès une fontaine. Et l'eau coulait à flot. Ouf, ça y était, j'allais basculer pour 12kms mais attention je savais qu'avant le village il y avait une rampe de 800m, casse pattes après une descente à fond. Mais je restais sur l'idée qu'il vaut mieux mouliner en descendant.

 

 

 

 

 

100 0669 (Large)

 

 

 

 

100 0670 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et hop, c'était parti! J'allais atteindre des vitesses de 60kms/h et en continuant de m'alimenter. Une barre de céréales ne serait pas de trop.

 

 

100 0671 (Large)

 

 

 

Je passais le village de Prat Communal avant d'arriver à Saurat qui est un peu plus important.

 

 

 

100 0672 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ca y était, Bedeilhac apparaissait.

 

 

 

 

 

Résultat des courses : 115kms avec 1900m de dénivelé avec une vitesse moyenne supérieure à 21Kms/h.

 

C'était une belle sortie.

 

 

Voir les commentaires

Montée de Beille par la route des Corniches

Publié le par lariegeoise

100 0570 (Large)

Une belle journée m'attendait car la météo avait annoncé des températures avoisinantes à 30° en cours de journée. J'avais donc pris la décision de faire ce parcours que j'apprécie beaucoup par son charme : La montée de Beille en passant par la Route des Corniches.

 

Le départ étant toujours chez moi à 6H30, je plongeais sur Tarascon avant de me diriger vers Arignac, à gauche au dernier rond point avant la ville. Passage par Mercus et son plan d'eau et je revenais en direction de Tarascon.

 

Au passage à Mercus, l'odeur des croissants frais me chatouillait les narines mais pas question de s'arrêter.

 

 

100 0571 (Large)

 

 

 

 

Un peu plus loin, je filais à gauche pour prendre cette célèbre route que je connaissais parfaitement. A ma droite, l'Arnave coulait paisiblement. Par grosse chaleur, tu as envie de t'arrêter et de tremper les pieds.

 

 

 

100 0572 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais déjà la route s'élevait mais la vraie difficulté commençait après ce village pour une distance de 5kms à une moyenne de 8%. Un bon truc pour s'échauffer avant la montée de Beille.

 

Ce sera le final de l'Ariègeoise de cette année. Et plus d'un, risque de se casser les dents s'ils n'en ont pas gardé sous la pédale. Mais moi, vieux briscard, j'aurai économisé mes forces.

 

 

 

 

100 0573 (Large)

 

 

Oh, cela ne bougeait guère dans ces villages.

 

 

 

100 0574 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Passé Cazenave, la route jouait les toboggans sur 3kms.

 

 

 

100 0575 (Large)

 

 

Arrivait le croisement où je devais plonger vers Verdun. Non, non, c'est bien en Ariège. La descente était assez hard. Et il valait mieux être prudent car la descente était rapide et jonchée de gravillons suite aux orages des jours derniers et avec des virages en épingle à cheveux. Mais quand on connait bien , pas de problème.

 

Ah, si nous allons tout droit, nous allons au col des Marmarres que certains connaissent bien.

 

 

100 0577 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Dans certains virages, on pouvait voir le village des Cabanes qui est le départ de la montée de Beille. Eh oui, il faudra monter pour arriver en haut de la bosse d'en face!

 

 

 

100 0608 (Large)

 

 

 

 

 

Ca y était, j'étais au pied de la grosse difficulté. Pour les mals voyants : Altitude 1785m Dénivelé 1250m sur 16kms avec une moyenne de 8% avec des pointes à 10%. De quoi, régaler ses jambes! Je mettais tout à gauche, soit 3OX25 pour les puristes. Je me gardais le 27 au cas où. Mon compteur allait osciller entre 8/11kms/h maxi. Eh, je suis cyclotouriste!

 

 

100 0580 (Large)

 

 

 

 

 

 

Ca s'élevait très vite et dès le départ un bon petit coup de cul. Il faisait une température agréable et le matin, il y avait pas mal d'ombre sur le parcours. Il y a deux ans , nous avions eu 36° l'AM, lors de l'arrivée de l'Ariègeoise. Et pas un point d'ombre. Un enfer!Heureusement ils avaient mis des points d'eau tous les 2kms vers la fin.

 

 

 

100 0581 (Large)

 

 

 

 

C'est une montée sans véritable point de récupération et on ne peut vraiment boire que dans les virages. Désolé, les images ne reflettent pas exactement les pourcentages. Là, le 8% est plus que présent.

 

 

 

100 0583 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0584 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

On apercevait quelques sentiers de randonneurs pour rejoindre quelques villages. Mais ce n'était pas mon sujet d'activité actuel.

 

 

100 0585 (Large) 

 

 

 

 

 

 

 

J'attaquais le kilomètre difficile vers le 6ème qui donnait un dénivelé supérieur à 9% en moyenne. A gauche , à travers les arbres, je devinais la vallée de la N20.

 

 

100 0586 (Large)

 

 

 

 

 

 

Quelques virages qui me permettaient de récupérer. Et surtout de boire largement. Là j'avais prévu 2 bidons mais avec toutes les sources, j'aurai pu me réalimenter.

 

 

 

100 0587 (Large) 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les kilomètres, il y a ces panneaux qui annoncent le kilomètrage parcouru et le pourcentage moyen du kilomètre suivant. Mais là, il n'y a pas trop de surprise car cela monte tout le temps.

 

Là, j'arrivais à mi parcours, soit au 8ème kilomètre et les pourcentages allaient être moins difficiles : du 7,5% en moyenne!

 

 

100 0588 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Henri IV était peut-être passé par là car il avait sa fontaine et toujours ces débiles qui écrivent sur les rochers.

 

 

 

100 0589 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Si quelqu'un est concerné! En général ils écrivent cela sur la chaussée. Ils veulent tous le tuer! L'ours! Mais Hollande quand il est venu, a refusé de se prononcer! Lol!

 

 

 

100 0590 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ça monte toujours! C'est où l'arrivée? Heureusement qu'il y a ces balises de kilomètrage!

 

 

 

100 0591 (Large)

 

 

 

 

 

 

Enfin un faux plat sur un kilomètre mais cela monte tout de même à 5%. L'arrivée est là-bas?

 

 

 

100 0592 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

On dirait la neige toute proche. Y en aura-t-il là-haut?100 0593 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vue sur l'autre vallée est magnifique. Un peu plus bas, un refuge pour gardien d'estive.

 

 

 

 

100 0600 (Large)

 

 

 

Eh, bien, ce n'est pas encore là!

 

 

100 0594 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ca y est un panneau m'indiquait 2kms à faire. La route va serpenter jusqu'à l'arrivée. Bon, là, je jonglais pas avec les vaches ou les chevaux car les estives n'étaient pas encore arrivés. Et je ne vous parle pas des bouses! La vache a deux sous produits....... Vous connaissez?

 

100 0597 (Large)

 

 

 

Ca y est, elle était là. Parlons de Beille qui est un lieu rêver l'hiver pour faire du ski de fond et on peut monter jusqu'à 2000m. L'endroit est protégé car il n'y a qu'un restaurant et une entreprise de location et n'oublions pas un guichet pour la facturation des pistes. Mais aussi un camp de chiens de trainaux. C'est ydillique l'hiver.

 

 

100 0598 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

J'immortalise mon arrivée en demandant à des randonneurs de me prendre en photo. Eh, il y a des gens sympas. Et bien sûr je portais le maillot de l'Ariégeoise. Il change tous les ans et est offert par l'organisation.

 

Résultat des courses je suis monté en 1H45'. Un record pour moi et encore j'ai pris des photos. La forme est là. Donc si je réalise cela à la Mountagnole, ce sera top. PHO sera peut-être à côté de moi. En tout cas on partira ensemble. La date le 30/06.

 

 

 

 

 

100 0601 (Large)

 

Bon, ce n'était pas le tout. Il était 10H et il fallait redescendre car j'avais encore de la route. Mais alors là, cela allait être le pied. Grand plateau et descente à fond avec des pointes à 65kms/h en descente!!!!!!! Je dis bien!

 

Bon là, je laisse les images parler.

 

 

100 0603 (Large)

 

 

 

 

100 0604 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0595 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

100 0606 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette descente en douceur n'est que provisoire car on va vite découvrir les descentes à 9% et quand on connait bien le terrain, on devient une bombe.

 

 

 

100 0607 (Large)

 

 

 

 

 

Attention, on des virages à épingle à cheveux. Donc? Au fait, je rencontrais d'autres cyclos qui montaient.

 

 

 

100 0609 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc bien vite, je me retrouvais au village des Cabanes. 1/4H de descente pour 16kms. Pas mal, non?

 

Bon là, il fallait remonter sur la route des Corniches, soit 5kms à 7/8% avec plein de virages. Has Been connait bien. Mais j'avoue que je préfére passer par là car la N20 est plus que chargée, donc dangereuse en été. Et c'est tout de même bien de rouler seul.

 

 

 

100 0610 (Large)

 

 

 

 

 

100 0611 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0612 (Large)

 

 

 

 

Là, pas besoin de se dire qu'il va falloir monter la montagne d'en face. La chaleur est là. Et petit tuyau, il vaut mieux mouliner en descendant Beille sinon cela ne pardonne pas, on est tétanisé pour remonter sur la route des Corniches. Cigogne lui arrive à ne pas mouliner et ne pas avoir des problèmes en montant les cols. Costaud!

 

Bon petite remontée jusqu'à Cazenave.

 

 

 

 

100 0613 (Large)

 

 

 

 

Et là je plongeais jusqu'à l'embranchement de Bompas pour rejoindre Tarascon.

 

 

100 0614 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je retrouvais un autre cyclo qui rentrait sur Tarascon. Et bizarre, il portait le même maillot que moi. D'ailleurs tous ceux que je rencontrais aujourd'hui avaient la même tenue.

 

 

100 0615 (Large)

 

 

 

 

J'arrivais aux portes de Tarascon. Plus qu'une dizaine de kilomètres à faire dont 5kms de montée. Eh, oui,toujours cette montée vers le Col de Port.

 

 

 

100 0616 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernier passage au dessus de l'Ariège où je peux voir le Soudor.

 

 

 

Résultat des courses : 2270m de dénivelé en moins pour un temps de 4H45', soit une vitesse d'un peu plus de 18kms/h.

Tout compte fait, je suis content de cette performance en solo. Maintenant à moi La Mountagnole.

Voir les commentaires