Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sur les traces du TDF 2012

Publié le par lariegeoise

 

114 0527 (Large)

 

J'avais décidé ce matin en cette belle journée qui s'annonçait d'essayer de faire le circuit que feront les coureurs du TDF 2012 lors de l'étape Limoux/foix du 15/07/2012 ,et plus particulièrement la fin de l'étape quand ils passeront à Tarascon S/Ariège pour se diriger vers le Port de Lers/Massat/Col de Cagnous(qui va au col de Port)/Mur de Péguére/Foix.

 

Je savais que cela accumulerait pas mal de dénivelé et j'allais tester ce fameux mur de Péguére. Je ne le connaissais qu'en descente.

 

Donc départ à 6H40 pour ....kms?

 

 

 

114 0528 (Large)

 

 

 

Descente de 5kms, à fond pour rejoindre Tarascon et j'avais enfilé les manchettes et le coupe vent, pour pouvoir  enlever tout cela quand il ferait un peu plus chaud. Mais le baromètre annonçait toutefois 18° à Vicdessos. Donc pour sûr ce serait une matinée chaude. Mais il vaut mieux se protéger dans les descentes après avoir bien transpirer dans les montées.

 

 

 

114 0529 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Montée vers Vicdessos avec une pente pas trop difficile mais sur une distance de 15kms. Un bon truc pour bien s'échauffer avant la montée du col. Et là, il faudra tenir. Au loin, je voyais les dernières qui étaient tombées à 2000m. Je pense que je pourrais la voir d'assez près un peu plus tard. Et le col serait-il fermé?

 

 

 

 

114 0532 (Large)

 

 

 

Cette route , on l'emprunte souvent en fin d'Ariègeoise puisque l'arrivée d'Auzat est le village situé au dessus de Vicdessos.

 

Je quittais la route principale pour attaquer la montée du col du Port de Lers.

 

 

 

 

114 0533 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Je faisais mon premier arrêt pour enlever mon coupe vent.

 

Pour les chiffres de la montée, je les connaissais. Je savais que les 3 premiers kilomètres affichaient une moyenne de 8%. Je me rappellais une étape où Jalabert était resté planté au bout de 500m de montée. Mais je connaissais le piège et je n'hésitais pas à mettre le petit plateau, soit 30X27. On est cyclotouriste, JP, non?

 

 

 

114 0534 (Large)

 

 

 

Pour sûr que l'image écrase le dénivelé mais c'était le seul moment où je pouvais prendre un cliché car quand cela se montrerait plus difficile, il me serait difficile de le prendre. Mon compteur affichait 9/10 kms/h. Eh oui quand cela s'élève, j'ai un peu de mal d'aller plus vite! Mon compteur commençait à me poser des problèmes en m'obligeant à le relancer régulièrement. Il ne doit pas aimer afficher certaines vitesses.

 

 

 

114 0535 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Et après ces trois premiers kilomètres, je retrouvais un dénivelé plus digeste de 6% sur 5kms, et après on ressautait à 7% en moyenne.

 

J'ai été obligé de mettre  pied à terre pour regarder de plus près mon compteur qui semblait se remettre en fonction.

 

 

 

 

114 0536 (Large)

 

 

Je rencontrais les gens de la DDE qui attaquaient les travaux de viabilité de la chaussée en vue du passage du TDF comme à chaque fois. IIs s'attaquaient aux écoulements d'eau. Mais dans l'ensemble des routes étaient en bon état à part certains endroits, il y a encore des gravillons. Pas terrible quand on veut atteindre une grande vitesse.

 

 

 

 

114 0537 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

114 0538 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De magnifiques cascades se présentaient à moi avec ce doux bruit de rafraîchissement mais normal avec cette neige qui étaient sur les hauteurs.

 

 

 

 

114 0539 (Large)

 

 

 

 

 

 

Effectivement la neige n'était pas loin. Le % de dénivelé se situait à un niveau de 8% mais je n'étais plus qu'à trois kilomètres du sommet.

 

 

 

 

114 0541 (Large)

 

 

 

 

 

 

Je venais du fond de la vallée et je pouvais apercevoir les serpentins que la route faisait.

 

 

 

 

114 0542 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Ca y était, j'avais fait ces 12kms de montée. Bien le droit d'immortaliser le moment. Neurone, ai-je mis le vélo dans le bon sens? Mais pas d'estives de chevaux et de vaches. Ils devraient monter ce WK. Et la montée des estives, c'est magnifique.

 

 

 

114 0543 (Large)

 

 

 

 

Les premiers lacets se font gentiment et de ce point de vue, certains se lancent pour faire du delta-plane. Splendide quand il fait un temps magnifique comme aujourd'hui.

 

 

 

 

114 0544 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'aperçois la route qui serpente pour aller jusqu'à Saurat et là, cela descend un max!

 

 

 

 

114 0546 (Large)

 

 

 

Le palier intermédiaire avant la vraie descente, c'est l'étang de Lers et la vue sur la montée vers le col d'Agnes. Encore une montée splendide mais on verra cela un autre jour.

 

 

 

 

114 0547 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Super plan d'eau pour les pêcheurs. A titre de renseignement, la carte donnant droit de pêcher à cet endroit, il faut l'acquérir au point de restauration situé dessus. Quand vient la belle saison, il y a plein de campings cars. Dormir à la belle étoile fait rêver parfois.

 

 

 

114 0549 (Large)

 

 

 

Et c'est parti pour une descente pour 10kms avec de forts pourcentages. Et là j'atteinds facilement des vitesses de 60kms/h avec une descente très technique mais quand on connait bien la descente, il n'y a aucun problème.

 

 

 

114 0551 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Massat, village typique de l'Ariège. Plongeon avant d'attaquer la montée partielle du Col de Port. Je ne ferai que 6kms à 6% de moyenne. Donc cela se fait sur le plateau moyen, soit 42X25. Toujours en qualité de cyclotouriste!

 

 

 

114 0552 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Montée en souplesse mais pas de moulinette! Ce sera peut-être pour plus tard.

 

 

 

 

114 0554 (Large)

 

 

 

 

 

 

J'ai même le temps d'admirer le paysage. Par beau temps, c'est magnifique!

 

 

 

 

 

114 0555 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

114 0556 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Col de Cagnous, on arrive au pied de ce mur désigné ainsi par le TDF. Et là cela va être terrible. 435m de dénivelé en 3,5kms avec des pourcentages allant de 15%, le premier kilomètre, puis 12,5% et pour terminer 10%. Il va falloir s'accrocher! Et il y aura des morts!

 

 

 

 

114 0557 (Large)

 

 

 

 

 

Impossible de prendre une photo dans le premier kilomètre au risque de se retrouver par terre! Là, le pourcentage était de 12,5% . Qu'en pensez-vous? Courage JP!!!!!!

 

 

 

 114 0558 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Magnifique panorama sur la vallée de Massat. Parfois souffrir en montée , nous offre des images magnifiques. Bon là, pour sûr, j'avais mis le petit plateau 30X27. Et encore il fallait s'arracher!

 

 

 

 114 0559 (Large)

 

 

 

 

 

Je ne suis pas le seul à avoir franchi cette montée. Eh JP, cela devrait t'encourager : pas tout jeune ce cyclo....touriste!

 

 

 

 

114 0560 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

114 0561 (Large)

 

 

 

 

 

 

Et 16kms de descente . Tout juste le temps de saluer un autre cyclo. Et là par ce beau temps, il y en avait.

 

 

 

114 0562 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

114 0564 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Je fonce sur un cyclo. Il a un peu peur de mettre l'accélérateur. Cela me fait penser à quelqu'un. Moi je suis le grand plateau, tout à droite quoi. Cela me change de ma montée de Péguére. Je le saluais : pas de réponse. Il avait dû prendre froid!

 

 

 

 

114 0565 (Large)

 

 

 

 

 

Et voilà, j'arrivais à Foix en 1/2h environ à 60kms/h maxi.

 

Bon les coureurs du TDF n'auront pas fini car ils longeront encore l'Ariège à gauche pour revenir faire le sprint sur Vilotte.

 

En tout, ils auront parcouru 90kms environ avec plus de 2000m de dénivelé. Il y en a qui vont souffrir, je pense et celui qui basculera en tête Péguére a toute les chances de finir en vainqueur.

 

Alors ce sera qui?

 

Qui veut me donner un pronostic?

 

Je rejoignais mon domicile par le chemin de l'autre fois pour 20kms environ, en passant par Arignac.

 

 

 

114 0568 (Large)

 

114 0569 (Large)

 

 

Et puis, il me reste cette montée à 7% sur 5kms pour rejoindre mon domicile et il fait déjà 31°. Vous comprenez pourquoi je préfére rouler le matin à la fraîche! Je suis sûr que Cigogne à la longue changerait d'avis.

 

J'aurai fait 105kms à une vitesse de 21kms/h et j'aurai gravi 2020m de dénivelé.

 

C'était une superbe sortie mais j'en ai d'autre dans mes esprits!

 

Devinez!

 

Et je suis rentré un peu mouillé sans pose technique!

Voir les commentaires

Et c'est parti!

Publié le par lariegeoise

114 0489 (Large)

 

Comme tous les ans depuis quatre ans, je passe mon été dans ma montagne ariègeoise pour parfaire ma préparation pour participer à l'Ariègeoise, ou presque, puisque je ne fais que La Moutagnole! Une superbe cyclosportive connue mondialement.

 

Arrivé la veille de la Seine et Marne, je m'étais décidé de partir au petit matin pour faire un circuit pas trop hard pour démarrer. Le plafond était bas et l'on pouvait voir quelques nuages. Pour information, mon domicile est situé à 646m. Il était 6H30. Eh, oui, la journée appartient à ceux qui se lèvent tôt. J'allais porter toutefois un blouson long mais j'allais le regretter très vite car la chaleur était là.

 

 

 

114 0490 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et j'allais descendre à 40kms/h les cinq premiers kilomètres pour rejoindre Tarascon s/ariège. Pas bon pour Cigogne un truc pareil! J'évitais de prendre le circuit par Arignac qui pouvait me faire passer deux belles bosses à 15% sur 500m. Je n'ai pas voulu faire le gourmand!

 

 

 

114 0493 (Large)

 

 

Direction Mercus qui me faisait emprunter l'ancienne N20 et aussi le circuit de départ de l'Ariègeoise. Pas grand monde pour l'instant et la température était excellente.

 

 

 

 

114 0494 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même si la route était belle, les sommets n'étaient pas loin et il allait faloir  jouer du petit braquet. Mais j'avais grand espoir d'être à la hauteur, vue ma préparation en Seine et Marne.

 

 

 

 

114 0495 (Large)

 

 

 

 

 

Tout là haut, je devais aller.

 

 

 

 

114 0496 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celles, j'allais quitter la route de Lavelanet et commencer la montée de mon premier col de l'été.

 

 

114 0497 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

15kms d'ascension mais surtout les cinq premiers kilomètres plus difficiles à 6,5% de moyenne jusqu'au village de Freychennet. Ensuite, c'est une suite de tobbogans. Il faut savoir relancer régulièrement.

 

 

 

114 0499 (Large)

 

 

 

 

 

Et dire que je venais d'en bas. La montagne n'avait pas encore souffert de la chaleur car l'herbe était grasse. En montant, j'entendais les cloches des vaches.

 

 

 

 

114 0500 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le village commençait à s'éloigner de ma vue. Le paysage était magnifique. Et ça le matin, c'est du plaisir à puissance 200%!

 

 

 

 

 

 

 

 114 0501 (Large)

 

 

Elle n'est pas belle ma montagne. Le silence,  à regarder un faucon voler, les cloches des moutons qui broutent, des torrents qui coulent à flot : un plaisir simple.

 

114 0502 (Large)

 

 

Bon, le premier col n'était pas haut : 943m mais ce n'était qu'un début. Pas contre pas terrible la descente car ils avaient gravillonner tout la route jusqu'au village. Il valait mieux être prudent!

 

 

 

114 0503 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

En regardant les sommets avoisinants, on pouvait voir qu'ils étaient encore enneigés suite aux chutes de la semaine passée. On était passé directement de l'hiver à l'été.

 

 

 

 

114 0504 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

J'allais emprunter les rues étroites du village de Montferrier avant de me diriger vers la bosse de Montségur.

 

 

 

114 0505 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Là ce serait un autre morceau!

 

 

 

114 0506 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eh oui, 5kms à 8% de moyenne, une bonne préparation pour monter Beille ensuite.

 

 

114 0507 (Large)

 

 

 

 

 

Bon là je n'étais plus seul sur la route car je me faisais doubler par un petit jeune. Il avait les jambes rasées!

 

 

114 0508 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chateau de Montségur m'apparaissait et il me restait un bon kilomètre à faire avant d'atteindre le deuxième sommet.

 

 

 

114 0509 (Large)

 

 

 

 

Ca y était : 1143m un peu plus que le col de Lauze. Le cyclo qui m'avait doublé, était en pleine réparation. Il avait crevé.

 

 

 

 

114 0510 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le petit village de Montségur qui s'anime l'été. J'allais attaquer une descente vertigineuse à 60kms/H. Le top!

 

 

 

114 0511 (Large)

 

 

 

 

 

Le cyclo avait réparait et j'essayais de lui suivre mais j'ai très vite abandonné. Inutile de se griller, je n'étais qu'à la moitié de mon parcours!

 

 

 

114 0512 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un petit coup d'oeil à la fontaine de Fontestorbes où des touristes se baladaient. Mais pas question de s'arrêter.

 

 

 

 

114 0514 (Large)

 

 

 

 

J'arrivais dans la vallée à Belesta pour reprendre la route vers Lavelanet.

 

 

 

114 0515 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite pose au village de L'aiguillon où j'admirais cette maison de poupée.

 

 

 

114 0516 (Large)

 

 

 

 

Lavelanet après une belle bosse de 5kms. D'ailleurs quand il y a des bosses, elles font toujours cette distance.

 

Et un cyclotouriste, un!

 

 

114 0517 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

114 0518 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir traversé la ville, je me dirigeais vers la vallée d'Olmes que connait bien mon ami Cathare, en passant par Raissac, Rapy pour prendre la direction de Foix qui est à 16kms.

 

 

  114 0519 (Large)

 

 

 

 

 

 

Dernier col après une montée de 8kms à 5%. Cela se monte facile!

 

Et je ploingeait sur Foix. Je rencontrais quelques cyclos me saluant à leur passage. Le maillot de l'Ariègeoise se respecte. Eh oui, je le porte tout le temps et j'en ai une cargaison!

 

 

 

114 0522 (Large)

 

 

 

 

 

 

114 0523 (Large) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'allais reprendre l'ancienne N20 en direction de Lavelanet. Il me estait 20kms environ. La route granuleuse ne répondait pas tellement.

 

 

114 0524 (Large)

 

 

A Mercus, je quittais la Nationale pour aller en direction d'Arignac. Les bosses je les ferai plus tard! Je passais sur l'Ariège où il y a ce plan d'eau où l'on peut faire beaucoup d'activité nautique grâce au barrage de l'EDF situé en contre bas.

 

 

 

 

 

 

114 0525 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arignac était à l'horizon et les 10 derniers kilomètres. Mais attention, la fin de parcours me proposerait 5kms d'ascension à 5%.

 

 

Résultat de ma sortie : 111kms à 22,8kms/h de moyenne pour un dénivelée de 1450m.

 

De quoi être content , n'est-ce-pas? A suivre........

Voir les commentaires

Cette fois-ci, c'est vraiment la dernière......

Publié le par lariegeoise

114 0477 (Large)

 

 

Après avoir contacté plusieurs fois Cigogne, j'avais réussi à cibler une dernière sortie avant que je ne descende pour l'été en Ariège où là je gravirais des sommets plus conséquents.

 

Donc RDV était pris en ce jeudi pour aller rouler l'AM et en plus un super soleil était de la partie. Que demander de mieux.

 

Je le retrouvais à la base de loisirs de Vaires en faisant une petite grimpette sur les hauts de Lagny, histoire de m'échauffer.

 

Là, il était seul donc j'allais peut-être lui faire faire un circuit que j'avais déjà fait. Mais ce n'était pas gagné!

 

 

 

114 0478 (Large)

 

 

J'avais sorti le maillot à manches courtes car la chaleur était là. D'ailleurs le compteur nous indiquait des pointes à 36°. La vraie chaleur, quoi! Et là, j'allais attrapper les premiers coups de soleil! On ne protège jamais assez!

 

Donc départ par la piste cyclabe de Vaires, Guermantes, circuit bien connu. J'avais décidé de ne pas faire trop de bosses comme il en avait fait pas mal la veille avec ses mousquetaires.

 

 

 

114 0479 (Large)

 

 

 

 

 

 

Il commençait à y avoir pas mal de cyclos dehors. Eh oui, le soleil fait toujours sortir les dauriphores comme disent les Ariègeois.

 

Jossigny, Favières après le passage dans le bois de Ferrières que nous appricierons par la fraîcheur. On tourne à gauche dans le village pour rejoindre Tournan.

 

 

 

114 0483 (Large) 

 

 

Bon, là, bémol avec mon blog, je n'arrive pas à basculer certaines photos. Donc désolé Cigogne, tu seras privé de certains clichés! Lol! Et si certains peuvent me donner des tuyaux pour résoudre ce problème, je suis preneur!

 

Donc revenons à notre chaude narration! Tournan, Liverdy, Forest où l'on aurait pu voir l'air d'envol de notre Cigogne (pigeonnier classé), Ozouer, Courquetaine.

 

Là, question de Cigogne : Où tu m'emmènes. Eh oui, l'oiseau ne vole pas partout et calcule ses kilomètres pour rentrer chez lui!

 

 

114 0485 (Large)

 

 

 

 

Donc, nous attaquons, le chemin du retour vers Gretz et nous faisons une halte à la sortie de Tournan. Eh oui, la fameuse pose technique à 16H mais lui a moins de problème de prostate! Et moi j'évacue par mes pores.

 

 

 

 

20120524 160302[1] (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Il vaut mieux boire par ces chaleurs.

 

Et après cette pose salutaire de bons cyclotouristes, nous attaquons notre retour par Favières. Nous commençons à rencontrer pas mal de cyclos mais je ne pense pas qu'il y ait de grands adeptes de long circuits, surtout pas ces chaleurs.

 

 

 

114 0488 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Au carrefour de Pontcarré/Jossigny nous apercevons les anciens du club à Cigogne et il décidera de modifier notre parcours, en revenant par Pontcarré, Ferrières et comme les autres étaient devant,  Collégien, St Thibault, Torcy avant de replonger sur la piste cyclabe de Vaires.

 

Je quittais l'oiseau à la base nautique de Vaires et lui disais de bien continuer ses circuits bike avec ses mousquetaires. Mais j'ai pu m'en rendre compte sur son blog qu'il avait pris note de mes souhaits.

 

Et moi je vais regagner mon Ariège où ce sera une autre préparation. Mais là pour sûr que je roulerai le matin. Pas fou, l'oiseau. Donc bye à mes circuits avec Cigogne pour un moment.

 

Je vous conterai mes aventures ariègeoises. Promis! Mais ce sera plus cyclo que touriste. Certains cols m'attendent.  Et je ferai quelques repérges de l'étape du TDF Limoux/Foix. Sans oublier la préparation pour "L'Ariégeoise". A plus.

Voir les commentaires

Des bosses en Seine et Marne 2

Publié le par lariegeoise

114 0452 (Large)

 

 

Ayant été un peu privé de bosses hier AM avec mes copains de Gagny, je m'étais promis que ce matin, je me rattrapperai en sortant en solo. Maintenant vous comprenez pourquoi j'aime bien joué les lions solitaires!

 

6H25', le jour s'est levé et je pars pour mon périple pour certainement 100kms minimum et pour le dénivelé, on verra.

 

Direction la forêt de Ferrières pour rejoindre Villeneuve St Denis, sans passer par le moulin, lieu réservé à d'autres, Villeneuve Le Comte.

 

 

 

 

114 0454 (Large)

 

 

Tigeaux après la belle descente, et je me dirigeais vers Monthérand, première grimpette.

 

Il y avait eu un petit coup de gelée dans la nuit car certains toits étaient blancs. Mon compteur m'indiquera 3° au départ.

 

Quelles voitures, pourtant il est tôt. A croire que certains travaillent.

 

 

 

114 0455 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Et je plonge sur Guérard que je ne franchirai pas mais j'attaquerai la montée vers Pommeuse.

 

 

 

114 0456 (Large)

 

 

 

 

 

 

Que c'est plaisant de rouler à la fraîche. On découvre mille choses.

L'autre jour j'ai rencontré un petit renard.

 

 

 

114 0457 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ça remonte pour atteindre la gare puis le  centre de Farmoutiers. Cela sent le pain frais. Hum......

 

 

 

 

114 0435 (3) (Large)

 

 

 

 

Plongée vers le centre de Pommeuse que je n'atteindrai pas puisque je tournerai au viaduc pour rejoindre la montée du Poncet.

 

 

 

114 0458 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là, il faut s'arracher sur un bon kilomètre à 15% pour rejoindre le centre de Farmoutiers

 

 

114 0459 (Large)

 

 

 

 

Plongeon encore une fois comme un retour arrière mais après la gare, je bifurquerai à gauche en direction de La Celle qui m'emmènera à Guérard.

 

 

 

 

114 0460 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et comme je ne me lasse pas des bosses, je monte vers Montbrieux.

 

  

 

114 0463 (Large)

 

 

 

 

 

Et je me dirige vers Crecy La Chapelle. A gauche, je peux voir un terrain de golf. Mais personne à cette heure.

 

 

 

 

114 0464 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En bas, je monte encore une belle bosse mais cette fois-ci elle ne doit pas être loin de 2kms. En haut c'est Montgrolle. On a fait cette montée avec Cigogne lors de la rando Bruelloise.

 

 

 

114 0467 (Large)

 

 

 

A l'intersection, je tourne à gauche et retrouve une route en meilleur état pour aller sur Bouleurs.

 

 

 

114 0468 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tiens un cyclo! Cela existe à cette heure-ci mais j'ai déjà dans mes jambes une cinquantaine de kms. Tout droit c'est Nanteuil Les Meaux qui bien sûr se trouve à côté de Meaux!

 

 

 

114 0469 (Large)

 

 

 

Je contourne Meaux mais c'est assez bosselé. Encore un cyclo. Par ce soleil, ils sortent mais couverts alors que moi, j'ai décidé de porter maintenant le court. Il faut conjurer le sort.

 

 

114 0470 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je passe au dessus de la voie rapide qui va sur Meaux et je vais en direction de Quincy Voisins.

 

 

 

 

114 0471 (Large)

 

 

 

 

 

 

Maintenant je rencontre plus des joggeurs.

 

 

 

 

114 0472 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Condé St libiaire, Montry, Esbly. Je pourrais me diriger vers chez moi mais je veux réaliser mes 100kms comme à chaque sortie actuellement et je vais donc sur Lesches.

 

 

 

 

114 0473 (Large)

 

 

 

 

 

Chalifert, Chessy, je suis près du parc de Disneyland et je vais sur Montevrain, Chanteloup et toujours ces 100kms.

 

 

 

114 0475 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guermantes et là je vais vers Bussy St georges pour enfin me diriger vers mon domicile.

 

 

 

 

114 0476 (2) (Large)

 

 

 

Passage par la zone industrielle pour rejoindre Jossigny mais toujours avec ce vent violent qui ne m'aura pas quitté. Mais tôt le matin, on le sens moins.

 

Bilan de ma sortie : 103kms pour 1040m de dénivelé. Et la température atteignait 18° à 11H du matin.

 

J'ai vraiment rencontré les bosses!

Voir les commentaires

Dernière sortie avec Cigogne avant l'été

Publié le par lariegeoise

114 0437 (Large)

  

Que voulez-vous, pour moi, l'été commence fin mai car après je rejoins ma résidence d'été, donc l'Ariège où je me consacre qu'à la montagne. Eh oui, le terrain veut cela.

J'avais donc convenu avec Cigogne de se rerouver pour un parcours commun avant que je ne parte pas, et surtout en prévision de la météo qui ne semblait pas radieuse pour les jours à venir. Je crois que cette année, il va falloir faire avec sans oublier le vent.

Je lui avais dit que je voulais faire un parcours "bosses" pour changer et continuer à parfaire ma préparation pour l'Ariège.

RDV était pris pour le mercredi AM avec départ de chez lui vers 13H30. Je le rejoignais au plan d'eau de Vaires en passant par Guermantes.

 

 

 

114 0438 (Large)

 

 

 

 

Pour m'échauffer un peu, je me faisais la montée des Hauts de Lagny, avant de plonger sur Gouvernes. La piste cyclabe de Vaires et j'arrivais au plan d'eau.

Je l'attendais l'appareil photo en main car je pars toujours un peu en avance.

 

 

 

114 0439 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Je le retrouvais avec ses deux gardes du corps : Roland et Jean-Claude. Il me narrait un peu sa rando de dimanche mais j'avais un peu regardé son blog auparavant et mis les commentaires d'usage. 

Je l'avertissais que nous ferions des bosses. 

Son ancien club, ayant passé avant eux, quelques temps avant, nous décidions de prendre une autre route pour éviter de les rencontrer et certaines remarques.

 

 

 

114 0440 (Large)

 

 

 

 

Première bosse : la montée de Torcy. Puis Collégien pour se diriger vers Pontcarré. Je refusais de prendre la route de droite où il y avait toujours plein de camions venant de l'autoroute. Donc détour par Ferrières en Brie. Et quelques temps après , nous atteignions Pontcarré.  

 

 

 

114 0441 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Direction Villeneuve ST Denis et là déjà une alerte pour moi avec ma roue arrière, qui avait déclenché comme une crevaison. Et pourtant rien. Mais les minutes suivantes me feraient changer d'opinion.

 

Nous roulions à un bon rythme essayant de rattrapper d'autres cyclos. Eh oui; le soleil était là et on avait tous envie d'en profiter.

 

 

 

 

114 0442 (Large)

 

 

 

Dès que j'atteignais une certaine vitesse, seul JC acceptait de me suivre. Je dis bien "accepter" car Cigogne ne veut rouler qu'à son rythme et pourtant, il est largement capable de suivre.

Nous prenions la direction de Villeneuve St Denis, Villeneuve Le Comte pour rejoindre Tigeaux.

 

 

 

 

img0005 9956 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Et là , la vraie crevaison de ma roue arrière me faisait rendre à l'évidence qu'il me fallait réparer.

 

 

 

 

 

img0006 9957 (2) (Large)

 

 

 

L'équipe technique du club de Gagny faisait un bilan de mon ancienne chambre à air. Il s'avérait qu'elle avait été coincé entre le pneu et ma roue. D'où le premier éclatement qui s'était produit quelque temps avant.

 

 

 

img0010 9953 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

img0013 9951 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

J'empruntais la pompe de compétion de Cigogne qui était plus compétente que la mienne. Il faut dire qu'il se sert aussi différents produits qu'on lui donne en test. Mais bien sa pompe. Eh oui, son blog est plus que visité!

 

 

 

img0000 9963 (2) (Large)

 

 

 

 

 

Réparation faite, nous repartions en direction de Monthérand : première véritable montée. Cigogne faisait déjà un premier arrêt. Cette sortie se verrait entâchée par de multiples arrêts.

 

 

 

 

114 0443 (Large)

 

 

 

 

Chacun montait à son rythme.

 

 

 

114 0444 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

114 0445 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Cigogne allait même plus vite que les voitures!

 

 

114 0343 (2) (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allions atteindre rapidement Monthérand.

 

 

 

 114 0446 (Large)

 

 

 

 

Descente sur Guérard pour repiquer avant le Grand Morin sur Pommeuse et entamer la belle montée vers Farmoutiers. Et nouvel arrêt après la gare. Déjà des refus de mon parcours proposé se faisaient sentir et je  laissais Cigogne prendre la direction des événements.

 

 

 

114 0447 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Il me précisait qu'il n'était que cyclotouriste et que l'heure s'avançait . Et oui le soir la N34 est bouchée mais en vélo pourtant on circule facilement! Lol! Mais......

Par grâve, j'avais pris la décision de faire le parcours envisagé le lendemain mais en solo.

 

 

 

114 0448 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On finit tout de même la montée de Farmoutiers et en haut, nous prenons la direction de Morcerf que nous n'atteindrons pas pour repiquer sur Tigeaux. Nous montions la côte pour reprendre la direction de Villeneuve St Denis.

 

 

 

114 0449 (Large)

 

 

 

En haut, JC allait embrayer la vitesse grand V (route où l'on peut atteindre facilement les 40kms/h mais nous n'étions qu'à 32kms/h!)  et Cigogne allait décrocher comme d'hab! Toujours la même réaction. Lol! Roland avait continué sur son élan. Nous le retrouvions à Villeneuve St Denis. Retour par le moulin de Jossigny. Je les accompagnais jusqu'au plan d'eau de Vaires en passant par Guermantes, Gouvernes.

 

 

 

 

114 0451 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Nos chemins allaient diverger puisque je regagnais Jossigny et eux Gagny. Je leur disais au revoir et RDV en septembre car la semaine prochaine, le temps envisagé ne semblait pas clément.

 

J'avais parcouru 110kms pour un dénivelé de 660m. Peut mieux faire! Mais j'aurai fait une agréable sortie avec mes copains de Gagny et sous le soleil.

Voir les commentaires

Enfin mes premiers 200....kms : La Sud Briarde

Publié le par lariegeoise

114 0383 (Large)

 

Depuis plusieurs semaines, j'avais envisagé de parcourir un circuit route de 200kms avec le fidèle lieutenant, Jean-Claude ,de Cigogne mais à chaque fois nos projets (deux: Andrelys et la Montapeine) étaient avortés par la pluie annoncée.

Mais cette fois-ci, nous étions prêts à l'affronter , d'ailleurs les orages n'étaient annoncées que pour l'après-midi, donc en roulant vite, on serait rentrés avant! Mais ce ne sera pas tout à fait ce que nous avions prévu.

Les inscriptions de la Sud Briarde de Verneuil l'Etang (situé au sud de Chaumes que je traverse assez souvent lors de mes circuits) étaient prévus pour 7H mais nous avions décidé de partir de Jossigny en voiture vers 6H et bien nous a pris puisqu'à 6H30 des cyclos étaient déjà sur place.

JC commençait à faire son streep tease car ce jeune homme est assez frileux et avait décidé de s'habiller en long avec possibilité de modifications. Moi j'avais opté pour le court et dans l'AM , je me suis vite rendu compte que j'avais eu raison de prendre cette décision.

 

 

 

114 0384 (Large)

 

Il y avait déjà foule pour les inscriptions mais le départ de chaque groupe sera assez échelonné. 150 participants étaient annoncés par l'organisation, ce qui n'était pas mal pour un 200kms car peu de gens osent s'aventurer dans pareille aventure. Mais le circuit était assez roulant et le dénivelé ne dépassant pas les 1000m. Tout juste des petits coups de cul de temps en temps. D'ailleurs, le dénivelé sera vraiment existant que dans la deuxième moitié du parcours. Et nous n'avons pas eu l'impression qu'il y avait autant de monde sur le circuit car nous avons souvent roulé seuls.

 

 

114 0387 (Large)

 

 

 

 

 

 

Donc départ vers 6H40 avec JC qui avait son petit sac à dos pour pouvoir se dévêtir en cours de route.

Nous allions un peu tourner en rond pour faire les premiers kilomètres avec un brouillard plus que présent qui allait se transformer en crachin. Mais ce n'était pas trop gênant à part pour la vue. Eh oui, surtout quand on porte des lunettes. Les routes étaient parfois assez étroites et avec un revêtement pas top. Cela ira mieux dans l'AM.

 

 

 

114 0388 (Large)

 

 

 

Beauvoir, Argentières, Courtomer, Pompierre, Bonfruit, Courpalay, La Chapelle Iger étaient franchis à bonne allure. C'était des routes que j'avais l'habitude de prendre lors de mes circuits précédents. Je pouvais donner quelques indications à JC.

 

 

 

114 0390 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivions à Gastins et nous passions auprès de son célèbre moulin à vent du XIII ème siècle. Arrivés à PECY, j'allais enfin découvrir une nouvelle région car nous commencions par nous diriger vers le sud et principalement vers PROVINS. Dommage pour le paysage car le crachin était toujours là.

 

 

 

 

114 0391 (Large)

 

Nous passions à côté de pas mal de fermes isolées qui servent aussi de chambres d'hôtes et cela ne semble pas manquer dans la région. Eh oui, cela permet aux agriculteurs de pouvoir augmenter quelque peu leurs revenus et supprimer leur isolement car tout autour il n'y avait que de très grandes plaines

 

 

 

114 0393 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Rampillon sera notre premier ravitaillement, situé à 48kms du départ. Nous commencions à retrouver des groupes car en pareil parcours, les cyclos arrivent en club.

 

 

 

114 0394 (Large)

 

 

 

 

 

 

Lieu de ravitaillement bien garni et même les organisateurs nous proposaient de nous prendre en photo. Que demander de mieux!

Même commentaire pour le flêchage du parcours. Nous n'avions aucune raison de nous égarer.

 

 

114 0396 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Après un arrêt technique réclamé par JC, nous reprenions assez rapidement la route. Le prochain ravitaillement était situé à 113kms du départ. Et le crachin était toujours là.

 

Nous nous faisions rattrapper par deux cyclos de Saint Pathus que nous allions suivre pendant pas mal de temps, soit jusqu'au prochain point d'arrêt.

 

114 0397 (Large)

 

 

 

Nos compteurs affichaient des vitesses de 30/35kms/h, vitesse qui n'allait pas nous quitter. Nous participions aux relais mais pas de paroles échangées, à croire que certains n'aiment pas la discussion. Bizarre pour une rando cyclotouristes.

 

114 0399 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous faisions distancés à un moment donné où je prenais quelques photos,  mais nous étions repris par un autre groupe qui allait nous ramener sur les deux cyclos. C'était un groupe de Pontcarré, reconnaissable au maillot. Mais c'est vrai que quand on appuie sur les manivelles, on n'a pas le temps de parler.

 

 

114 0400 (Large)

 

 

 

Meigneux, Cessoy, Sognolles, St Loup de Naud, Courton, Le Mez de la Madeleine, St Colombe, Poigny, petits villages charmants étaient franchis assez rapidement. C'était assez désert! Effectivement nous étions samedi et le temps incitait plutôt les gens à rester au chaud.

 

114 0401 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivions à Provins mais vous n'aurez pas de photo car la vitesse affichée ne permettait pas de faire le reporter.

 

 

114 0404 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allions nous diriger vers la Seine. Chalautre, Soisy, Gouaix, Servolles, Herme, Villiers sur Seine (le mot "sur Marne" avait disparu!) Noyen S/seine, Le Port Le Vezoulte, Neuvry, Grand Peugny, Mouy s/seine, Volangis, villages traversés. Des bras d'eau un peu partout et m'attarder à prendre un cliché m'a fait perdre le contact du groupe. Résultat JC a été obligé de m'attendre et nous n'avons jamais réussi à les rejoindre.

 

114 0405 (Large)

 

 

 

 

Pas tellement dramatique car nous n'étions qu'à, à peine, 10kms du point de ravitaillement de Villepennes.

 

Et toujours ce crachin qui nous poursuivez.

 

112kms déjà au compteur.

 

114 0407 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Charmant lieu que nous aurions encore plus apprécié avec le soleil.

 

Ravitaillement toujours aussi important et même nous avions droit à des sandwichs. J'en ai profité d'en déguster un. Il n'était que 11H mais comme nous n'avions rien de vraiment consistants, il était nécessaire de se remplir l'estomac.

 

 

 

 

114 0406 (Large)

 

 

Et cette Tour Effeil en pleine campagne méritait bien cet agrandissement.

 

114 0409 (Large)

 

 

J'en profitais de faire connaissance de SEBA77, membre de VT, que j'avais contacté sur le site. Il était l'un des organisateurs de CVL. J'en profitais pour lui dire ma satisfaction du parcours et de leur accueil.

 

Mais nous ne restions que 20' sur place pour éviter de se refroidir.

 

Et c'était reparti pour une quarantaine de kilomètres et les bosses faisaient leur apparition. Un groupe semblait vouloir nous rejoindre mais avec la grimpette, nous avons réussi à garder le cap et nous avions toujours une moyenne kilomètrique de 27kms/h.

 

114 0410 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Balloy, Gravon, La Tombe nous faisaient longer la Seine qui était assez boueuse suite aux dernières pluies de ces jours.

 

114 0412 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là, nous changions d'affluent puisque le nom de l'Yonne s'affichait par Misy s/yonne. Mais nous n'étions pas loin de Montereau où cet affluent rejoint la Seine.

 

 

 

114 0414 (Large)

 

 

 

Nous retrouvions les couleurs habituelles, ce vert et ce jaune et cette église isolée. Nous allions retrouver la Seine, l'A5 et la ligne TGV. Des moyens de locomotion peut-être un peu plus rapide mais nous avions toujours une vitesse moyenne de 27kms/h avec un vent de côté.

 

114 0415 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De bons petits restaurants étaient proposés le long de la Seine.

 

 

 

 

114 0416 (Large)

 

 

 

JC compulsé le plant pour savoir où nous étions exactement. Un temps plus calme nous accompagnait et le soleil semblait vouloir percer.

 

 

 114 0417 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lors de cet arrêt à Marolles s/seine, JC allait profiter pour enlever quelques couches, entre autres ces jambes et pouvoir profiter des rayons de soleil. Et toujours pas de cyclo à l'horizon.

 

 

114 0418 (Large)

 

 

 

 

114 0419 (Large) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une écluse, la Seine étant irrégulière.

 

 

114 0420 (Large)

 

Et nous allions aborder cette côte de TRECHY où un autre groupe voulait nous rattrapper et que nous ne retrouverons pas car nous avions garder notre allure, et comme ils s'attendaient tous. Normal quand on est en club.

 

114 0424 (Large)

 

 

Les Moyeux, avant dernier ravitaillement à déjà 155kms. Certains devaient s'alimenter de Cognac et nous retrouvions le photographe de service sur la rando.

 

114 0425 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un dernier cliché et un ravitaillement bien agréable avant de reprendre la route.

 

 

114 0426 (Large)

 

 

 

 

 

 

Nous avons admiré le beau chateau en face qui sert aussi de chambre d'hôtes mais très certainement de luxe.

 

Les organisateurs nous promettaient un super final dans la forêt avec le vent dans le dos. Ce n'était pas tout à fait ce qui se passait. Le vent était encore de face.

 

 

 

 

 

 

114 0422 (Large)

 

 

114 0428 (Large)

 

 

 

Et nous repartions pour un peu moins de 50kms. Le soleil avait pointé son museau et nous pensions arriver avant les orages promis pour la fin d'après-midi.

 

114 0429 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous prenions la direction de Mormant en passant par Les Montils, Les Ecrennes, Breau, Lady. Nous apercevions au loin Mormant que nous n'atteindrions jamais car les organisateurs avaient le chic de nous faire faire des retours arrière!

 

 

114 0430 (Large)

 

Bombon que nous avalions très facilement, St Méry, Domaine du Chaunoy et enfin Blandy Les Tours qui était accessible aux touristes assez nombreux avec le soleil.

 

 

114 0431 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les animations féodales battaient leur plein.

 

114 0432 (Large)

 

 

 

 

 

Il ne nous restait plus qu'une quinzaine de kilomètres à faire. J'en profitais pour remettre ma chaussure droite dont la cale semblait se déssouder de ma chaussure. Mais cela devait tenir.

 

 

Foujou, Guignes et au loin nous apercevions les tours de la zone industrielle de Verneuil.

 

 

 

114 0433 (Large)

 

 

 

 

 

Très vite nous arrivions au point de départ. Ces 200kms venaient d'être accomplis avec notre plus grand bonheur à une moyenne d'un peu plus de 27kms de moyenne, ce qui n'était peut-être pas mal. Et en plus à l'heure envisagée : 15H. Donc un peu plus de 7H sur le vélo.

 

Chapeau au CVL qui a organisé cette rando à la perfection.

 

On pouvait presque rêver d'une coupe comme c'était mon premier 200kms mais j'en referai l'année prochaine. Promis.

 

 

 

  Numériser0034 (Large)

Voir les commentaires

Cigogne : Le retour....

Publié le par lariegeoise

114 0370 (Large)

 

Quel bonheur de rouler quand le soleil est revenu. Et là, c'était une faveur car tous ces derniers temps, les après midi nous donnaient plutôt des périodes pluvieuses. Donc après avoir consulté Dame météo, je proposais à mon ami Cigogne qui revenait de St Domingue d'où il avait dû nous rapporter le soleil ou presque. Le matin, il pleuvait encore!

Petite parenthèse pour JP : les photos ont été prises en roulant.

Donc vers 13H, je partais à sa rencontre en direction du plan d'eau de Vaires et je le retrouvais vers 13H20 en compagnie d'un de ses gardes du corps Roland, coeur vaillant!

Donc direction Gouvernes pour un circuit limpide et assez rapide. A croire que ses ailes avaient vraiment poussées.

 

 

 

114 0371 (Large)

 

 

 

 

Roland en pleine forme, nous donnait les chemins qu'il aimerait prendre. Donc go pour Bussy St Georges, Ferrières en Brie, Pontcarré. Un classique mais sans grosses difficultés.
Des cyclos, il y en avait partout. On a même rencontré un de leur copain qui venait d'acquérir une nouvelle monture et il était fière de nous la montrer. Il était en plein test.

 

 

114 0372 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous prenions la grande route qui nous amène au carrefour de la Dénicherie que nous indiquait Cigogne. Direction Favières, Tournan en Brie que nous prenions du côté gauche, évitant le centre. l'allure était assez rapide. Première pose technique pour Roland car très vite je m'apercevais qu'ils ne me suivaient plus.

 

 

 

114 0373 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Direction Liverdy sans prendre le temps de voir les beaux chateaux. Ensuite nous arrivons à Forest pour prendre la direction de Fontenay Trésigny.

 

 

114 0374 (Large)

 

 

 

 

 

114 0375 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traversée de Fontenay et déjà on me précisait qu'une pose devrait être faite avant l'arrivée à Marles. Il y a des lieux stratégiques. Seuls eux connaissaient ces lieux.

 

 

114 0377 (Large)

 

 

114 0376 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roland reprenait des forces et faisait des étirrements en temps de grand cyclo qui tient à conserver la grande forme, et Cigogne envoyait ses derniers clichés à sa belle. Et nous allions reprendre notre route. Petit détail on était en avance sur l'heure de goûter, à ne pas oublier.

 

 

 

114 0378 (Large)

 

 

Marles, la Chapelle Bourbon, Beaumarchais, les Lycéens. Cela commençait à sentir l'écurie.

 

 

 

 

114 0379 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On croisait ou on doublait des cyclos, un peu partout.

Favières, Jossigny mais je continuais avec mes compagnons, jusqu'au plan d'eau de Vaires où eux continueraient leur route.

 

 

114 0380 (Large)

 

 

 

Je rentrais en solo comme toujours et je jetais un coup d'oeil sur la Marne où certains avaient déjà trouvés des jeux d'eau.

 

Conclusion : bonne sortie de presque 110kms pour moi à une bonne vitesse de 26kms/h.

 

Des sorties comme cela on en redemande. Demain sera un autre jour.

 

Quand à Cigogne, il parrait qu'il reprend son envol demain pour Valence. Un véritable pigeon voyageur!

Voir les commentaires