Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Première sortie avec Coolman sur un circuit sympa...

Publié le par JP Lariegeoise

Première sortie avec Coolman sur un circuit sympa...

Première sortie avec Coolman sur un circuit sympa en plaine de 104kms pour moi avec 1280m de dénivelé.
Patrick Latorre et Pierre Gouzy à vous de jouer
Anim Âge peux-tu basculer les photos sur VT car je ne sais plus le faire
Ce matin, pas une goutte d'eau mais 12° . Tous les espoirs sont permis
Pour info, je l'ai entrainé au Pont du Diable à défaut de champignons

Voir les commentaires

A l'attention d'Eric Durand un bonjour de Rieux...

Publié le par JP Lariegeoise

A l'attention d'Eric Durand un bonjour de Rieux...

A l'attention d'Eric Durand un bonjour de Rieux où je suis passé en allant à Pamiers et retour par Foix, soit une sortie de 104kms pour 1085m de dénivelé

Voir les commentaires

Pour compléter les propos de Patrick Latorre...

Publié le par JP Lariegeoise

Pour compléter les propos de Patrick Latorre...

Pour compléter les propos de Patrick Latorre quelques clichés qui seront pour moi une sortie de 101kms pour 1710m qui aura été une superbe sortie. Avec Pierre Gouzy je n'aurai monté que 8 kms du Pras d'Albi car il avait appelé d'urgence. Un impératif. Prochaine aventure la montée de Beille si le temps le permet. On va croiser les doigts.

Voir les commentaires

Quelques sorties de la semaine

Publié le par lariegeoise

Après mon beau 200kms de lundi, j'allais faire un break concernant le bike. De toute façon le temps n'allait pas m'autoriser à faire mieux. Et oui, la pluie était revenue. Donc pour l'été, j'allais attendre encore un peu. Mais dans l'ensemble, je ne me plaignais pas trop car j'avais tout de même accumulé plus de 1200kms depuis le début de mois. J'allais reprendre des circuits que je faisais régulièrement avec bosses à l'appui en vue de la cyclo-sportive La Mountagnole de fin juin. Mais s'il n'y avait pas de pluie, il faudrait que je joue avec le vent d'autan assez violent qui sévissait sur la région depuis plusieurs jours.

Quelques sorties de la semaine

Mon projet de la matinée était la montée vers le Col de Portel pour redescendre par le col de La Crouzette et remonter le col de Port par Massat. Un bon programme, que j'avais fait de multiples fois.

Départ habituel par Foix en ce jeudi matin où se situait le départ vers ce col où la vision en haut est assez magnifique. D'ailleurs, j'espérais bien en faire profiter mes amis de Velotrainer les prochains jours, en espérant toutefois que cela ne se passe pas comme lors de la venue de Joel en Ariège. De toute façon, je serai obligé de m'adapter par rapport au temps. Pas mal de voiture en ce début de parcours car c'était l'heure à laquelle les gens partaient au travail. Mais pas de cyclo en vue.

Quelques sorties de la semaine

Le soleil était là mais je savais que je devrais affronter le vent violent sur les hauteurs. St Pierre de Rivière quelques travaux allaient m'arrêter dans mon élan. Et passage par plusieurs petits villages jusqu'à La Mouline où je découvrais le panneau de l'indication sur la montée, bien connu en Ariège et bien utile pour savoir où on en est dans notre ascension. Un faux plat montant venait d'être fait sur 5kms environ. Les premiers pourcentages de la montée du col étaient tranquilles jusqu'au kilomètre 3. Et après les pourcentages allaient avoisiner plus du 6/7% sur 4kms. L'arrivée au premier col des Marrous était prévue au bout de 9kms environ. Les deux derniers kilomètres étaient assez tranquilles puisque le pourcentage annoncé était plutôt de l'ordre de 5%.

Quelques sorties de la semaine

Col des Marrous, à droite on pouvait redescendre sur La Bastide de Sérou pour rejoindre la route de Foix/St Girons. Et toujours le soleil. Je commençais à trouver sur la route des branches et des feuilles arrachées par le vent. Mais en montée, ce n'était pas trop génant. Les pourcentages allaient être un peu plus important puisqu'ils étaient plutôt de l'ordre de 7/8% mais je montais toujours sur le plateau intermédiaire. Il y avait 8kms environ avant d'atteindre le col de Péguère.

Quelques sorties de la semaine

Des trouées dans l'épaisse forêt me permettait d'avoir une vue sur la vallée de la Bastide de Sérou. Et c'est là qu'on s'aperçoit qu'on a déjà monté une belle rampe.

Quelques sorties de la semaine

Col de Jouels qui est un col intermédiaire où dans le temps passé on venait faire du ski mais maintenant c'est plutôt pour de la randonnée pédestre. Et puis c'est souvent par là qu'on va à la chasse aux champignons. Une indication pour mon ami Penn pour lui faire connaitre mes fournisseurs. Les 2 derniers kilomètres de l'ascension étaient assez faciles mais le vent commençait à se faire sentir. Et je me disais qu'en descente il faudrait que je tienne bien mon vélo.

Quelques sorties de la semaine
Quelques sorties de la semaine

Col de Péguére ou la Tour Laffont comme chacun le désire, après 17kms d'ascension. Le vent me précisait que je ne pourrai pas prendre autant de photos que je le désirai sous peine de me retrouver par terre. A gauche, la montée du mur de Péguère que les cyclos ont franchi sur 5kms environ avec parfois des pourcentages avoisinants les 16%. Mais Joel a connu cette bosse dans les années passées. Le panorama sur la vallée était magnifique au niveau de la table d'orientation. J'allais filer à droite pour rejoindre le col de Portel.

Quelques sorties de la semaine
Quelques sorties de la semaine

Quelques traces de neige sur le bas côté sur ces trois kilomètres qu'il me restait pour arriver au sommet de mon point culminant de ma sortie , 1432m. J'étais bien loin de mes scores de la Seine et Marne. Et là, j'étais balayé par un vent fort tantôt de côté, tantôt de face. Je vous laisse imaginer le sens de l'équilibre que je devais maintenir, en plus de me frayer un passage entre les branches arrachées et les feuilles. Mais j'y arriverai!

Quelques sorties de la semaineQuelques sorties de la semaine
Quelques sorties de la semaine

Trois kilomètres m'attendaient à parcourir avant d'atteindre le col de La Crouzette dont la montée est assez pentue. Certains le découvriront bientôt, je l'espère! Et après ce sera 8kms de descente vers la vallée de Biert avec les trois premiers kilomètre avec des pourcentages à 13%. Il valait mieux bien tenir son vélo car on se laisse embarquer vite par la vitesse et il y avait aussi des traces de gravillons.

Quelques sorties de la semaine

Biert franchi il me restait à monter tranquillement jusqu'à Massat pour replonger sur le début de l'ascension du col de Port, ma dernière véritable bosse. Un petit marché était planté au milieu du village. 12,5kms d'ascension m'attendaient et je rencontrais des cyclos qui descendaient. Parfois des groupes. Le col est assez fréquenté par les cyclos car il n'offre pas trop de difficulté.

Quelques sorties de la semaine

Au bout d'une heure d'ascension, j'arrivais au but et autant de kilomètres m'attendaient pour redescendre dans la vallée ou plutôt mon village de résidence. Quelques motards s'étaient arrêtés pour admirer le paysage. A gauche, un restaurant sympa que je ne peux que conseiller car j'y avais mangé plusieurs fois. Un bruit bizarre sévissait sur mon bike mais je savais ce que c'était et je planifiais déjà quand je devrais aller chez le vélociste de la région pour remettre pour cela en ordre en vue de mes prochaines sorties.

Fin de ma sortie qui se soldera par un kilométrage de 93 pour un dénivelé de 1915m.

Ah, petite information, la descente n'aurait pas été aussi rapide que d'habitude à cause du vent violent et surtout une chute qui a été évitée de justesse ayant subi une grosse rafale de vent de travers dans un virage.

Un beau circuit à conseiller mais que certains doivent bien connaitre.

Quelques sorties de la semaine

Samedi après-midi, ma sortie devait se faire avec mon club et mon ami Patrick de Foix avec qui j'avais donné rendez-vous. 13H30', personne du club n'arrivait comme je l'escomptais mais comme sur le livret des circuits avait été indiqué la semaine passée que la reconnaissance de la Mountagnole devait se faire le matin, ils avaient dû changer l'horaire de départ. Donc dès l'arrivée de Patrick, je lui indiquais le changement qu'il avait dû se passer. Il me précisait qu'il aurait dû rouler avec son pote Pierre et un autre, Joachim. Je lui proposais de contacter Pierre pour qu'on puisse le rejoindre. Pierre et son pote devaient partir vingt minutes plus tard en direction du col des Marrous. Nous décidions de les rejoindre sachant qu'ils seraient peut-être partis avant qu'on arrive à Foix. Mais connaissant leur point de chute, on les rejoindrait à un moment ou à un autre.

Donc retour sur Foix à bonne allure. Je laissais mener Patrick mais sachant qu'il ne me protégerait pas spécialement car il n'était pas assez épais! Lol!

Quelques sorties de la semaine
Quelques sorties de la semaine

Et bien vite à Foix, nous allions attaquer la montée vers le col de Marrous puisque c'était celle prévue. Ils étaient déjà partis à notre arrivée à Foix. Mais on les rattraperait peut-être dans la bosse. On se faisait rejoindre par un cyclo que connaissait bien Patrick, Gilles. Et oui dans cette région beaucoup de cyclos se connaissaient. D'ailleurs on se faisait saluer par bon nombre que l'on croisait.

Quelques sorties de la semaine
Quelques sorties de la semaine

Burret, pas facile de prendre en photo l'église car elle est perchée et je n'avais pas beaucoup de recul pour la photographier. De plus, mes compagnons de route avaient filé. Je les revoyais au détour d'un virage et sur les derniers kilomètres, les pourcentages étant moins forts, j'arrivais à me rapprocher d'eux. Nous retrouvions Pierre et son pote Joachim qui redescendaient. Il avait envisagé de se faire la montée du Prat d'Albis. Je leur indiquais que je voulais aller jusqu'au col.

Quelques sorties de la semaineQuelques sorties de la semaine
Quelques sorties de la semaine

Après avoir atteint le passage du col, la descente allait se faire tambour battant. J'arrivais même à passer le grand plateau sans saut de chaîne. J'avais compris comment le passer sans ce risque.

Quelques sorties de la semaine
Quelques sorties de la semaine

Pierre et Patrick faisaient des effets de zêle en lâchant le guidon. Pour l'instant, c'est un exercice auquel je ne me risque pas. Nous allions descendre tambour battant jusqu'à St Pierre de Rivière où nous bifurquerions à droite pour emprunter une route que je ne connaissais pas pour arriver dans un secteur autre de Foix. Cela grimpait quelque peu, nous préparant pour la montée du Prat d'Albis.

Quelques sorties de la semaine
Quelques sorties de la semaine

Nous pouvions avoir une belle vue sur la vallée qui était bien verte. Nous n'étions pas encore sous la sécheresse! Et pour l'instant, les animaux n'étaient pas encore montés en estive. Ce genre de manifestation se produira le mois prochain. Je me laissais un peu distancer pour prendre ces clichés. on ne peut pas être partout, n'est-ce-pas JP? A Cadirac, nous allions nous séparer, Joachim rentrant chez lui et Patrick préférant garder ses forces pour sa course pédestre le lendemain à Mazères de 10kms. Moi, j'allais continuer avec Pierre qui avait prévu de continuer à s'entraîner en vue de La Mountagnole.

Quelques sorties de la semaine

Nous arrivions au panneau indicateur de la belle bosse de 14kms où bon nombre de cyclos venaient s'entraîner. Il fallait dire que les 6 premiers kilomètres étaient assez difficiles puisqu'ils arrivaient parfois à un pourcentage moyen de 9,5%, ce qui voulait dire que parfois j'atteindrais à un taux beaucoup plus important.

Quelques sorties de la semaine
Quelques sorties de la semaine

Je ne pouvais résister à m'arrêter pour prendre le cliché de la vallée qui était magnifique. Et là, la pente commençait à être moins abrupte, ne m'annonçant que des pourcentages à 6/7%. Un chien m'accompagnait pendant plusieurs kilomètres me gênant quelque peu dans ma montée. A la fin, je lui donnais un coup sur le museau pour qu'il arrête de m'importuner, ce qu'il fit aussitôt. Comme quoi, j'aurai dû le faire plus tôt. Pierre avait filé mais comme je lui disais, je préférais monter à mon train, ne voulant pas passer dans le rouge trop tôt.

Quelques sorties de la semaine

Au bout de 9kms, je voyais Pierre qui revenait en sens inverse. Il me précisait qu'il venait d'avoir un appel de son cousin qu'il devait récupérer à Vernajoul, banlieue de Foix. La descente se faisait tambour battant mais je préférais me mettre en tête, sachant que je me sentais mieux ainsi, pouvant doser plus facilement mes coups de frein. A l'entrée de Foix, je le quittais, lui donnant peut-être rendez-vous à la semaine suivante où nous devrions faire ensemble la montée de Beille. Mais tout cela dépendra du temps qui semblait être très incertain, d'après les prévisions de météo france.

Quelques sorties de la semaine

Dernier cliché de Foix, avant d'attaquer le retour vers mon domicile pendant 20kms avec en final ma belle bosse de 4kms à 7%. Et en plus, j'avais droit au vent de face, ce que je n'appréciais pas beaucoup en fin de parcours.

Encore un beau parcours de 101kms avec 1710m de dénivelé

Et la semaine prochaine, si le temps le permet, ce sera quatre sorties de suite avec mes potes de Velotrainer.

Voir les commentaires

Un coucher de soleil à faire rêver!

Publié le par JP Lariegeoise

Un coucher de soleil à faire rêver!

Voir les commentaires

Les services de gendarmerie démantèlent un réseau de trafiquants de drogue présumés à Auxerre

Publié le par JP Lariegeoise

Bravo la Gendarmerie Sébastien Follin

Voir les commentaires

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Publié le par lariegeoise

En ce lundi 19/5, j'avais projeté de me faire un 200kms en bike, bien sûr, pour essayer de compenser celui d'avril que je n'avais pas fait malgré que mon ami @PH_O m'avait dit, à juste titre, que le temps perdu ne se rattrapait jamais. Et comme je l'avais précisé dernièrement, ce genre de rando, me permettait de découvrir de nouveaux coins de la région. J'avais planifié auparavant le parcours sur openrunner et j'avais invité mon ami @PH_O à m'accompagner, mais malheureusement, cassé, mort comme il me le précisait le dimanche soir, rentrant de son escapade de montagne, il déclarait forfait. Bien dommage car c'est toujours agréable de rouler à deux et surtout plus sécurisant quand on va sur des routes où on ne voit pas l'ombre d'un automobiliste. Mais je persistais pour partir ce lundi matin à 7H5 sous une température de 7°. Bien sûr avec sac à dos et équipement un peu habillé. Je jouerai le streep-teaser en cours de route , je prévoyais un arrêt, même court, tous les 50kms car je trouvais que c'était un bon compromis.

Direction Quillan pour aller un peu plus loin et là, ce serait une vraie et agréable découverte pour moi.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Mais tout d'abord, je parcourais des routes que je connaissais depuis longtemps : Arignac, récupération de l'ancienne N20 par Mercus, Charmille, St Paul de Jarrat et route pour retrouver Lavelanet. Petite bosse pour franchir Nalzen avant d'avoir parcouru un faux plat montant. Eh oui, Alex, il faut parfois les parcourir pour arriver à son but.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Pas mal de circulation car j'étais aux heures où les gens partaient à leur travail. Mais en roulant en solo, je n'avais pas trop de risque.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Lavelanet, Kms 30, j'allais m'orienter vers Quillan et trouver une route plus calme. Une belle descente m'attendait, histoire de reprendre mon souffle.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

L'Aiguillon, cité de la fabrication des peignes en corne, très heureux pour les personnes ayant des cheveux électriques.

Je commençais à avoir chaud mais j'avais décidé de faire un stop au kms 50n et à ce moment-là, j'enlèverai mes manchettes.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Bélesta que connait bien mon ami JP après l'avoir traversé l'an passé avant de se diriger vers Montségur. Mais moi, j'allais prendre la route en sens inverse, direction Quillan.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Eh oui, on pourrait se tromper car ce n'est pas un col mais seulement un village au beau milieu d'une montée. Un peu plus loin, il y avait une direction pour visiter une ferme à papillons vivants. Et cela allait monter un bon moment.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Au beau milieu de la montée, je franchissais le département suivant de l'Ariège : l'Aude. Le paysage allait être bien différent.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Puivert, lieu de départ de la randonnée de l'an passé de JP37. Un château, Alex, mais je ne sais pas s'il est cathare, en tout cas, j'allais me trouver dans la région qui a été envahie par cette confrérie. Et le soleil commençait à pointer sérieusement son nez.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Un col, bien différent que celui qui existe en Ariège avant le plongeon sur Quillan sur pas mal de kilomètres. J'arrivais au kms 50 et je faisais une pause comme prévu. J'en profitais pour enlever mes manchettes. Un cyclo me saluait en passant.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Petit coup d'oeil sur la ville que j'ai traversé nombre de fois pour me diriger sur Axat et traverser les gorges de l'Aude. Mais ce n'était pas mon objectif cette année. Mais je n'étais qu'au début de la descente.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

J'arrivais dans le centre de Quillan et j'allais me diriger à gauche en direction de Limoux. Je savais que je devais prendre la département D109 pour me diriger vers St Louis. Et la montée allait commencer pour 14kms d'ascension. Déjà le vent violent se faisait sentir. La montée était tortueuse et je restais plus ou moins planté quand j'avais le vent d'autan en pleine face au détour d'un virage.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

J'avais aussi la vision sur la vallée entre autre sur le village de St Julia de Bec. Et le paysage allait totalement être différent sur celui que j'avais eu jusqu'ici.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Vision du village de St Louis et ma première approche avec le Pic de Bugarach. En contre-bas, la route que j'aurai pu prendre si j'avais voulu suivre le circuit prévu mais un col était annoncé et je préférais le monter. Je ne serai pas déçu.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Le col de St louis s'offrait à mes yeux avec le passage éventuel dans l'autre département des Pyrénées Orientales mais ce sera pour une autre fois. Quelques touristes en quête du superbe paysage.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Après une descente rapide sur une route étroite, l'intersection de la route que j'aurai dû prendre. 9kms m'attendaient pour rejoindre le village de Bugarach.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Le village était en vue et le paysage magnifique.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales
200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

J'allais m'approcher du Pic par une route qui serpentait en montée, bien sûr. Je savais que j'arrivais de kms 100 donc de la pause pour le repas du midi.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Et après une nouvelle descente, j'allais me retrouver vers Le Mas avant de retrouver Rennes les Bains, lieu de ma pause alimentaire.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

J'allais me retrouver sur une route où des gorges sillonnées et où coulait Sals.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales
200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Un banc au soleil s'offrait à moi à l'entrée du village, tout près d'un terrain de camping.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Je n'étais pas loin de la Fontaine des Amours. La cure devait être au centre du village. Mais pour l'instant, je savourais mes sandwichs, mon coca et ma banane. De quoi me remettre sur la bonne route, en pleine forme car le vent fort de face m'avait cassé un peu.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales
200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Vingt minutes après mon arrêt, je repartais en faisant le tour du village pour prendre quelques dernières photos, entre autre celle où se trouvait le lieu de cure. Le village semblait bien tranquille.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

A la sortie du village, j'apercevais les vestiges de l'ancien lieu de la cure.Juste le temps de prendre et je repartais. Je m'étais allégé au niveau vêtements car la chaleur commençait à être là. Mon compteur annonçait 27°. Le vent était plus à ma faveur. J'allais en direction de Couiza.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales
200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Mais avant, un site assez admirable de Rennes le château. Alex avait dit vrai : Il y a des châteaux dans l'Aude.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Je ne pouvais prendre un autre cliché du site plus caractéristique d'une abbaye.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Après avoir traversé la route qui mène à Limoux, je me retrouvais dans un paysage tout autre. Les plans de vigne pour la Blanquette de Limoux qui était la principale culture dans la région. 14 kms m'attendaient pour arriver en haut du Col des Tougnets. Le pourcentage n'était pour autant pas trop élevé.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales
200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Tout au long de la montée, je pouvais voir à droite des cabanons en pierre pour les viticulteurs et en contre-bas des mas.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Je traversais deux villages entre autre Rouvenac où j'essayais de trouver le bon angle pour respecter la vision pour JP37! Mais il me restait 7kms pour arriver en haut du col. Heureusement que le vent ne m'était plus contraire.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales
200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Petit coup d'oeil sur la vallée que je n'allais plus voir de ce côté mais 15kms d'ascension m'attendaient encore.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Seul col répertorié et j'allais filer à gauche ma montée qui était un peu plus pentue.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Le mas de Piquolordi où de magnifiques chevaux paissaient et toujours cette vue magnifique mais cette fois-ci en direction de Limoux. Et après je me retrouvais sur une route étroite forestière mais en bon état. J'allais en direction de Chalabre.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

En descendant, j'appréciais la vue sur les Pyrénées. J'avais par ces trois regards fait une observation à 360°. La descente était rapide jusqu'au col de St Benoit. Au bout, aucune direction mais avec le sens de l'orientation, je comprenais qu'il me fallait aller à gauche. Je croisais des cyclos isolés que je ne manquais pas de saluer car si je descendais tambour battant, eux s'escrimaient dans la montée.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Chalabre, ville un peu plus importante, j'allais filer vers Laroque d'Olmes qui n'était qu'à 20kms mais je commençais à avoir quelques problèmes : des échauffements sous les pieds. Quelques cyclos en sens inverse. J'avais pratiquement le vent dans le dos donc je lâchais un peu les chevaux malgré la fatigue qui commençait à se faire sentir.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

A Ste Colombe s/l'Hers, je faisais le plein de mes bidons car la chaleur était vraiment là. Et j'avais encore quelques bosses à monter.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Et j'allais revenir en Ariège.

200kms de l'Ariège à l'Aude et limite Pyrénées Orientales

Dernier cliché d'église pour JP 37, le Peyrat. La Bastide s/l'Hers et Laroque d'Olmes n'étaient plus qu'après cette montée que j'avalais assez facilement. Pas de possibilité de m'arrêter pour boire un dernier verre car le bistro était fermé. Nous étions lundi! C'est ça la province. Rappy où je faisais une pause pour me remettre un peu de mes pieds qui me faisaient souffrir. 16kms pour arriver à Foix où un superbe embouteillage se faisait sentir à l'entrée de la ville. Je sillonnais à travers les voitures. Et il ne me restait 20kms à faire en passant par Mercus, Arignac, la route du départ en sens inverse. 17H15' je finissais ma randonnée.

Résultat 200kms pour 9H30' de route et 2460m de dénivelé avec une grosse partie avec le vent de face.

Cela aura été une belle randonnée, à faire peut-être une prochaine fois avec mon ami @PH_O qui ira peut-être mieux.

Prochain gros objectif : la rencontre avec mes amis de Velotrainer.

Voir les commentaires

200kms pour une belle sortie en solo car Philippe...

Publié le par JP Lariegeoise

200kms pour une belle sortie en solo car Philippe...

200kms pour une belle sortie en solo car Philippe Ousset Dit Cravé était cramé! Pour 2430m de dénivelé en 9H31 allant de l'Ariège à l'Aude avec pour limite les Pyrénées Orinetales
A quand Eric Durand?

Voir les commentaires

Petit coup d'oeil pour les futurs habitants de...

Publié le par JP Lariegeoise

Petit coup d'oeil pour les futurs habitants de...

Petit coup d'oeil pour les futurs habitants de Mercus je veux dire les copains de vt

Voir les commentaires

Bravant les interdits je suis monté au Port de...

Publié le par JP Lariegeoise

Bravant les interdits je suis monté au Port de...

Bravant les interdits je suis monté au Port de Lers en repérage pour mes amis de VT pour 74kms et 1725m de dénivelé
On choisira un autre parcours! Trop de galère!

Voir les commentaires

1 2 > >>