Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......

Publié le par lariegeoise

Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......

Il y a des jours comme cela! J'avais décidé d'aller faire un dernier tour de roue avec mon ami Cigogne. Le temps semblait être clément car le franc soleil était là. Rendez-vous était pris et je pensais qu'on allait se retrouver au même endroit, soit sur le plan d'eau de Vaires. Mais le sort allait être contre nous, car nous nous sommes jamais rencontrés. Lui était déjà à Jossigny quand moi, j'étais à Vaires. Après différents appels téléphoniques ou de SMS, je convenais de le retrouver chez moi mais le sort allait une fois de plus être contre moi car je crevais juste à la sortie de la base nautique. Je réparais rapidement mais lui ne me retrouvant plus, décidait d'aller faire quelques bosses sur Thorigny. Moi, dépité, je rentrais chez moi. Et la rencontre avec Cigogne n'aurait pas lieu. Tant pis! Mais tout de même dommage mais je le retrouverai maintenant sur FB ayant décidé de changer de région et de retrouver le soleil du sud. Bye, bye, Cigogne et bon vent.

Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......
Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......

Dimanche matin, 6H du matin, il tombait un petit crachin. Ca risquait d'être rappé pour une sortie au sec. Il paraissait que le soleil devait sortir en cette matinée. Donc ne pas désespérer et attendre. Je refaisais un saut au lit, histoire d'attendre! Lol! Vers 7H, je me décidais à me lever pour faire cette éventuelle dernière sortie. Bon la pluie avait cessé et donc je devais prendre mon courage à deux mains pour faire vraiment cette sortie qui allait démarrer vers 8H15'. Et oui, il fallait bien que ce soit disant soleil se lève. Bon , cette fois-ci j'allais m'arrêter à un lever du jour car le ciel restait vraiment brumeux. Su ma route dans le bois de Ferrières, une auto me dépassait. C'était mon pote Alain qui allait rejoindre son club de Pontcarré. Mais je n'étais pas seul sur la route car je croisais un cyclo, celui que je voyais sans arrêt , tôt le matin avec son éclairage avant. Il y avait des habitués tout de même. La route était très grasse donc la prudence devait être de mise. Je n'avais pas de circuit vraiment préparé donc j'allais rouler à l'instinct. Direction Villeneuve Le Comte et toujours des cyclos isolés. Un peu moins d'embouteillage en ce dimanche matin.

Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......
Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......

Neufmoutiers, Les Lycéens et le fameux arbre de Bernard mais à cette heure-ci, il devait dormir en Alsace. Châtres n'était plus loin. J'allais bifurquer sur la droite dans le centre du village pour rejoindre Liverdy, histoire de faire un peu plus de kilomètres. Mais c'était bien tranquille.

Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......
Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......

Liverdy et son plan d'eau mais pas de pêcheur à l'horizon. Il devait faire trop froid. En passant à Retal, j'apercevais quelques cavaliers qui se préparaient pour un concours de saut d'obstacle. Là par contre il y avait du monde. Forest n'était plus loin après le passage de la route toujours fréquentée de Melun. Et toujours son célèbre pigeonnier. J'en verrai moins souvent d'identique dans la région de Toulouse. J'allais filer vers Fontenay Trésigny.

Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......
Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......

J'allais traverser la ville par le passage pavé en faisant très attention car cela risquait de glisser. Marles n'était plus loin et toujours des cyclos isolés. Je n'avais pas trop envie de faire beaucoup de kilomètres et j'allais emprunter au niveau de l'église, la route de La Houssaye.

Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......
Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......

Quelques joggers matinaux et vers 10H je croisais mes premiers clubs cyclistes. Mais ça roulait tranquille. Il fallait dire qu'en hiver, on ne faisait que de l'entretien. A ma gauche je laissais le village des Chapelles Bourbon. Et j'allais emprunter la route de l'aller.

Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......
Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......

Si je rencontrais des groupes, j'étais souvent dépassé par d'autres mais je n'essayais pas de faire la course avec eux. J'avais envie de rouler tranquille. Villeneuve le Comte et mon périple allait s'achever.

Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......
Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......

J'allais tout de même me mêler à un dernier groupe car c'était plus fort que moi. Et après la traversée du bois de Ferrières, l'allais me faire ma dernière bosse. Mon village serait en haut de celui-ci.

Mes derniers tours de roue en Seine et Marne......

Au feu tricolore, regard sur le château de mon village dont je n'aurai plus beaucoup d'occasions de voir.

Fin de ma sortie qui m'aura fait parcourir 66 kilomètres tranquilles.Je venais de faire mes adieux à la Seine et Marne. Maintenant à moi les sommets de l'Ariège mais j'attendrai peu-être la fonte des neiges pour les franchir. Plus que quelques jours.......... Désolé Cigogne, je ne t'aurai pas revu mais je te suivrais sur tes périples avec tes canaris. Bye, bye Seine et Marne, ce sera l'Ariège, le Gers, la Haute Garonne, le Tarn, de nouveaux départements!

Voir les commentaires

J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!

Publié le par lariegeoise

J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!

Dimanche matin, la météo prévoyait pour la RP un temps plus ou moins mitigé mais sans véritable pluie, donc je n'avais plus d'excuse pour débloquer le compteur de mon vélo et puis, je l'avoue, cela allait me faire le plus grand bien physiquement comme moralement. Tous ces jours derniers avaient été difficiles et il fallait que je me donne un coup de pied aux fesses, mais sans me faire mal. C'était vrai que les jours à venir allaient être de plus en plus compliqués, entre les cartons à faire, les apéros chez les amis comme les repas pour dire "au revoir", la météo qui n'était pas top (encore un coup des bretons! Lol!) et enfin le déménagement! Bah, les montagnes ne seront plus tellement loin après tout cela et je retrouverai mon pote Didier pour rouler un peu en plaine parce que là-haut la neige était vraiment retombée. Donc nada pour le franchissement des cols mais en plaine on pourra aussi faire du bon dénivelé.

8H25' et c'était parti. Il fallait dire que j'étais déjà sur le pied de guerre depuis 6H. Je n'arrivais plus à dormir et l'excitation de sortir me taraudait un peu l'esprit. Mince, j'avais déjà en effectuant mes premiers tours de roue, une mauvaise sensation car je recevais quelques gouttes. Je faisais le tour du pâté de maison pour voir si ça évoluait et good look, c'était tout bon. C'était simplement le brouillard qui tombait un peu. Bon, cela ne serait pas terrible pour les photos. Je ne pouvais pas tout avoir.

J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!
J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!

Direction Villeneuve le Comte via la forêt de Ferrières. Un peu de voiture mais j'allais faire attention car ils étaient loin de me dépasser à une distance de 1m50. Neufmoutiers, je croisais le premier cycliste qui avait mis sa lumière avant. C'était vrai que le jour commençait tout juste à pointer et par plafond bas, c'était préférable. Au croisement de la route de Tournan, je filais sur Marles en Brie en passant par Les Chapelles Bourbon. D'autres cyclistes mais ce serait les derniers que je croiserai en début de sortie. D'ailleurs, en cette matinée, pas la trace de club. Pourtant les cyclo-sportives n'étaient pas commencées.

J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!
J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!

J'allais me faire un circuit à l'improvisation tout en sachant qu'il faudrait que je reste dans un petit 80kms. Lumigny était en vue mais je tournais à droite bien avant pour me diriger vers Les Ormeaux. C'était vrai que de ce côté de l'A4, j'étais nettement plus tranquille au niveau circulation. Et puis de l'autre côté, il y avait souvent beaucoup de brouillard. Un conseil intéressant pour mon ami Vitor qui sera le cycliste de remplacement, une fois que je serai parti rejoindre Toulouse. Mais lui, je crois, est plus adepte du VTT. Une autre discipline mais je me promets bien dans faire dans l'avenir pour découvrir d'autres paysages. Je tournais à droite pour revenir vers le parc aux félins.

J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!
J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!

Fontenay Trésigny n'était plus qu'à quelques kilomètres mais j'allais me faire un petit détour vers l'aérodrome qui cachait une résidence "Châteauform'". Comique la situation car je me permettais de rentrer dans le parc après le passage d'une voiture et voilà-t-il pas que le portail se refermait après son passage. Bon, pour sortir, je trouvais un peu plus loin un passage pour sortir en faisant un peu d'exercice. Imaginez la situation! Comique, non! Et tout ça pour dénicher un cliché pour mon ami Eric.

J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!
J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!

Une fois revenu sur la route, j'allais jusqu'à l'aérodrome pour prendre le cliché du grand porteur qui servait de restaurant pour les actionnaires. Mais très vite, je reprenais ma route en direction de Fontenay Trésigny.

J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!
J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!

J'essayais d'éviter les passages pavés car la chaussée étant encore glissante à cette heure-ci, je n'avais pas envie de me prendre une gamelle comme l'avait subi dernièrement mon ami breton Penn. Traversée de la ville pour rejoindre Forest par une route toujours aussi tranquille. Au loin la fameuse ferme où je pouvais voir le pigeonnier tant admiré par certains randonneurs. D'ailleurs, je croisais un groupe un peu avant.

J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!
J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!

Traversée de la route de Melun avec prudence car il y avait pas mal de voitures en cette matinée pour arriver à Liverdy et passer à côté du château de Monceau où certains repas de mariage peuvent y être effectués. Un truc pour mon ami Damien qui prépare son mariage depuis bien longtemps.

J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!
J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!

Les cerfs broutaient dans le parc et je m'arrêtais pour un cliché moins commun. Parfois, il faut savoir faire une pause! Pas mon truc pourtant. Je refilais vers Tournan en Brie poussé par le vent. Le soleil s'était enfin levé. Il avait dû faire la grasse matinée comme nous étions en début de week-end! Et j'allais commencer à retrouver quelques cyclos isolés. Mais je n'étais plus tellement loin de mon domicile.

J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!
J'ai débloqué mon compteur vélo pour 2016!

Traversée de la ville où il n'y avait pas encore trop de monde pour rejoindre Favières. Le bois de Ferrières qui avait perdu toutes ses feuilles en cette période de fin d'automne. Et deux kilomètres me séparaient de mon village. Fin de parcours sans trop forcé!

Fin du périple de 74kms: pas trop mal pour une reprise! Le compteur était débloqué. Mais la prochaine sortie serait certainement très éloignée comme j'étais en plein préparation de déménagement et que le temps plus que pluvieux était annoncé. Je ne sais si je pourrai réaliser ma dernière sortie avec Cigogne!

Voir les commentaires