Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avant la Mountagnole.

Publié le par lariegeoise

 

100 2873 (Large)

 

Le soleil étant encore là en ce début d'été qui n'arrivait pas toujours à s'installer avec des chaleurs raisonnables, je décidais de poursuivre ma préparation pour La Mountagnole qui devrait avoir lieu samedi prochain. Donc j'envisageais de partir en direction de la route des corniches, lieu que j'apprécie toujours, me permettant d'avoir une vue splendide sur la vallée. Après avoir traverser Tarascon, je prenais l'ancienne nationale 20 jusqu'à Bompas où commençait cette route. Arnave, premier village, que connait bien mon ami Cathare de VT qui a vu de multiples fois La Mountagnole. Et voilà la première difficulté avec ses cinq kilomètres à 7/8% de moyenne avant d'attaquer les montagnes russes jusqu'au village Cazenave.

 

100 2875 (Large)

 

Et bien vite, j'allais avoir une première vision sur les autres sommets et toujours cette neige qui existait. L'hiver était-il encore là? Pas la moindre vue d'animaux sauvages comme les autres fois. Et j'étais un cycliste en solo. Préférable car le soleil rasant m'aveuglait parfois. Et la chaleur n'était toujours pas là! Donc j'étais avec un blouson!

 

100 2876 (Large)

 

Après avoir tournicoté pendant pas mal de kilomètres et traversé plein de petits villages, j'arrivais dans un lieu un peu plus dégagé et je pouvais avoir une première vision sur le chateau de Lordat mais pas trace des rapaces du lieu. Ils avaient peut-être migré! Pas terrible pour les attractions!

 

100 2877 (Large)

 

Un peu plus loin, je pouvais avoir une vue sur Luzenac et son usine de talc, mondialement connue, et la N20 encore assez déserte à cette heure-ci. Il faut dire qu'il n'était que 7H30. Mais que c'est bon d'entendre le chant des oiseaux comme respirer l'odeur de l'herbe fraîchement coupée.

 

100 2878 (Large)

 

Par contre les vagonnets descendants de la montagne ou plutôt de la carrière étaient déjà en action. Et c'est là que je me rendais compte que j'étais déjà à une bonne hauteur. Du dénivelé pour mon compteur! Je comptais bien faire du 1%, chiffre que raffole mon ami Cigogne. Mais ici, c'est plus facile à réaliser!

 

100 2879 (Large)

 

Je venais de quitter le dernier village de Caussou et j'entamais sérieusement la montée du col qui allait se faire gentiment car je ne voulais pas ruiner mes jambes avant samedi. Il fallait dire aussi que les pourcentages étaient acceptables puisqu'on avait droit à du 4/5,5% de moyenne. Donc tranquillement j'allais monter. Enfin il y avait 10kms tout de même à gravir!

 

100 2881 (Large)

 

 

Je passais dans un endroit assez boisé à 4kms du sommet dont on ne pouvait pas deviner l'existence tant la route était tortueuse. Mais l'ayant monté de multiples fois, j'avais quelques repères. Et la route était en bon état malgré l'hiver rude qu'elle avait dû subir. Mais par là, ne passent pas les camions. Ici, ils tombent dans les rivières. Pour info, après Ax, deux camions  sont tombés dans l'Ariège, l'un, un jour , et quelques jours après , l'autre. Rigolo! Et les embouteillages des gens qui s'arrêtent pour voir. On a le sens de l'humour en Ariège!

 

100 2882 (Large)

 

 

 

Kilomètre 43, j'arrivais au premier col, fixé dans mes objectifs. Un de plus comme me dirait mon ami Cigogne. Je vais peut-être contacter l'association des Cent Cols. 9H, je décidais de pousser jusqu'au col de La Chioula qui n'était qu'à 4kms, soit à une portée de fusil. Ah, quelques voitures apparaissaient! J'en profitais pour faire une pause technique avant de poursuivre mon chemin et surtout m'alimenter après tous les efforts fournis.

 

100 2883 (Large)

 

 

Je suivais l'exemple de mon ami @PH_O avec le cliché habituel en haut de sommet. Des randonneurs ou autres avaient mis sur le panneau quelques auto-collants. Mais même pas trace de camping-car. Il est vrai que le TDF 2013 passera un peu plus bas en venant de Pailhères.

 

 100 2884 (Large)

 

 La Chioula qui est plus une station de sport d'hiver ayant pour accès pour le ski de fond. Mais je pouvais voir au loin les pistes de ski alpin de Bonascre. Par contre, là,  le TDF 2013 arrivera en face, à la station de ski alpin de Bonascre. Et c'est là que je vais l'hiver avec mes petits loups qui promènent leur papy!

 

100 2885 (Large)

 

Et je décidais de revenir en arrière, ne voulant pas me fatiguer trop en allant sur AX et ensuite remonter sur la route des Corniches. Parcours que connait bien Has Been de VT. Mais promis, je le ferai plus tard. Et je pouvais apercevoir la route des corniches. Impressionnant, non?

 

100 2887 (Large) 

 

Et dans la descente, je commençais à croiser d'autres cyclos et entre autre ces charmantes étrangères qui me saluaient en passant, amusées de voir que je les avais prises en photo. Bon, là, il fallait jouer du braquet car il y avait des bons petits coups de cul de temps à autre. Et comme me disait Moustache de VT, cette route était interminable!

 

100 2888 (Large)

 

Et là, je pouvais visionner un peu mieux le chateau de Lordat, bien placé sur son rocher. Et il me restait une vingtaine de kilomètres avant la rencontre avec l'ancienne N20.

 

100 2889 (Large)

 

Petit cliché de cette église de montagne pour mon ami JP37 de VT. Mais que la montagne est belle et alors avec le soleil, je ne vous dis pas!

 

100 2890 (Large)

 

En passant, je pouvais voir en contre-bas, le village des Cabannes qui mène au pied de la montée vers Beille mais ce sera pour une autre fois car à cause de la neige récente, je n'ai pas encore osé la faire. Mais promis, dès que possible, j'irai.

 

100 2891 (Large)

 

5kms plus loin, je retrouvais le village de Cazenave qui m'indiquait que je n'avais plus qu'à me laisser glisser jusqu'à la N20. Et là, cela descend à fond. Je battais mon record de ma sortie : 57kms/H dans un circuit assez tournant mais en connaissant bien le parcours, je pouvais atteindre facilement cette vitesse.

 

100 2892 (Large)

 

 

Et j'arrivais au centre de Tarascon où se déroulerait dans quelques jours les fameux départs des différents circuits. Plus de 4000 cyclos sont attendus pour cette épreuve. Course internationale montagnarde qu'il faut faire un jour.

 

Pour moi, c'était une sortie de 90kms pour 1625m de dénivelé pour un score pas loin de 20kms/h et sous le soleil. Et donc RDV samedi pour la Mountagnole.

Voir les commentaires

Une sortie de reprise!

Publié le par lariegeoise

100 2867 (Large)

 

 

Eh oui, depuis lundi, je n'avais pas pu sortir à cause d'un temps où la pluie était trop présente mais pas d'inondation dans notre Ariège, simplement des randonneurs qui se font surprendre par la montée des eaux! Donc la gendarmerie est de mission pratiquement tous les jours.

J'avais prévu de faire la reconnaissance du parcours de l'Ariègeoise (la grande) avec mon ami @PH_O mais il s'est rétracté hier soir, craignant la pluie to day! Résultat , j'ai fait une sortie seul ....et sans eau! Eau rage et désespoir! Tant pis ce sera pour une autre fois.

Au départ, j'avais envisagé de faire la reconnaissance de la Mountagnole mais je craignais d'être un peu trop présomptueux et je me contentais d'une petite sortie. Mais je compte bien la faire dimanche car à priori le temps me le permettra! Allez, on va y croire.

Départ de Tarascon ou plutôt de mon domicile en direction de Foix comme pour la Mountagnole pour m'élever vers le col des Marrous. Le premier car la montée réelle était de 32kms avant d'attaquer la descente dans la vallée. En bas, les nuages plombaient mais là haut j'avais du soleil. C'est l'avantage de monter vers les sommets.

 

100 2868 (Large)

 

Après passage aussi vers le col de Jouels, j'arrivais au col de Péguére situé à 1349m pour un dénivelé de 746m à partir de la pancarte car en réalité je montais déjà depuis 10kms avant de l'atteindre. Mais les cyclos, je les croiserai que vers le sommet. Au loin, je voyais encore les sommets enneigés. Le pourcentage moyen de la montée était plutôt du 6% mais la longueur jouait la résistance. En bas, la descente vers la moitié du col de Port.

 

100 2869 (Large)

 

4kms,style montagnes russes pour atteindre le col de Portel et je dépassais un troupeau de brebis qui regagnait  un autre coin de la montagne pour broutter. Elles étaient suivis par un berger et son chien. Mais je dépassais le troupeau tranquillement et sans problème.

 

100 2870 (Large)

 

J'arrivais au point culminant de mon parcours et là, j'allais plonger sur Biert par le col de la Crouzette. Petite indication pour les futurs participants de l'Ariègeoise: les gravillons ont disparu dans la descente. Chose importante quand on sait que la descente est assez prononcée et que parfois il est difficile de dépasser certains concurrents!

 

100 2871 (Large)

 

Je me laissais une fois de plus séduire par la beauté du panorama mais je savais que j'avais 8kms de vraie descente. Il vaut mieux avoir de bons freins. Mais aucun cyclo en vue. Par contre le panorama était en direction de la vallée qui va vers St Girons.

 

100 2872 (Large)

 

Après un passage par Massat, j'effectuais les 12,5kms de montée avant de plonger sur 12kms vers mon domicile avec toutefois cette belle surprise en bas où une remontée de 800m à 7% vous coupe les jambes si on ne les a pas tournés dans la descente.

 

J'aurai fait 89kms avec 1825m de dénivelé pour une moyenne avoisinant les 20kms/H sous une température de 13°.

Voir les commentaires

Montée vers la station de sport d'hiver de Goulier Neige

Publié le par lariegeoise

100 2848 (Large)

 

Par une matinée à température assez moyenne et un ciel assez plombé, je me décidais d'aller à la découverte d'une nouvelle montée que je n'avais jamais faite en vélo car cet hiver j'y avais accompagné mes petits enfants pour un après-midi de ski. Je ressentais une sensation bien différente. Et c'est là qu'en voiture , on ne se rend pas compte de la difficulté de certaines montées! Mais le plaisir était là et j'avouais que je prenais à découvrir encore certaines bosses et je n'avais pas fini. Laissez moi vous conter cette ascension.

 

100 2849 (Large)

 

Depuis Tarascon s/Ariège, je me dirigais vers Vicdessos en longeant le cours d'eau qui portait le même nom mais même s'il le débit était assez fort, il était loin de celui du Gave en ce moment. Et puis la neige avait déjà bien fondu dans la région. Avant d'entrer dans Vicdessos et son pont, je filais tout droit en direction de cette station de Goulier que Neurone de VT connait très bien puisqu'il y avait fait un stage de randonneurs dans les années passées. En contre-bas, je voyais le village de Vicdessos diminuer de grosseur. En face, j'apercevais la montée vers le Port de Lers.

 

100 2850 (Large)

 

 

C'était du 8/9% qui m'attendait sur une dizaine de kilomètre avec un passage de 500m de répis au niveau du village de Goulier. Pour info, pour JP, j'avais passé le petit plateau pour garder de la marge éventuellement pour le moins bien possible lors du final.

 

100 2851 (Large)

 

Après deux kilomètres de montée, je pouvais avoir une vue superbe de la vallée en appréciant le Montréal de Sos que j'aurai pu atteindre par une route à droite dans la montée. A gauche, une route pouvait me monter vers le dolmen de Sem. Mais je comptais bien y aller au retour.

 

100 2852 (Large)

 

Mais pour l'instant la route continuait à s'élever en m'offrant ses virages à épingle à cheveux, dignes des grands cols. Mais je montais sans trop de difficulté. Il fallait dire que cela faisait déjà plus d'un mois que je gravissais ce type de route. Ca aide!

 

100 2853 (Large)

 

Goulier, ce n'était que le village. Il me restait encore quatre kilomètres de montée. Un faux plat m'attendait sur 500m et quelques randonneurs apparaissaient avec leurs VTT. Il faut dire que dans la région, il y a de beaux parcours. La neige était encore présente dans les hauteurs.

 

100 2854 (Large)

 

Et la route continuait à s'élever, m'offrant un paysage magnifique. Quelques chèvres paissaient dans les paturages. j'appréciais le silence mais un vent violent me prévenait que je devrais bien tenir mon bike quand je redescendrai.

 

100 2855 (Large)

 

Et j'apercevais la station à un kilomètre et sa petite cabane , tout comme ses tire fesses. Paysage tout à fait différent de l'hiver. Et pas le moindre signe de vie! Il fallait dire que c'était un cul de sac.

 

100 2856 (Large)

 

Dommage que le soleil n'était pas de la partie car le panorama était magnifique. Et c'est là que l'on se rend compte de l'effort effectué pour en arriver là! Cela valait bien le Ventoux et ici, on peut changer de paysage!

 

100 2857 (Large)

 

 

Allez, on y reviendra l'hiver prochain mais ce serait bien que l'été arrive. On en a marre de cette pluie, nous privant du bonheur d'escalader et de respirer à pleins poumons.

 

100 2858 (Large)

 

J'étais tout de même à 1500m, soit plus de 1000m d'ascension sur 10kms. Bon pourcentage comme dirait mon ami Cigogne. Au fait, j'ai vu des cigognes en ariège sur un plan d'eau à Mazères! Alors! Mais ce sera pour un autre reportage. On n'est pas à une surprise près!

 

100 2859 (Large)

 

Mais l'heure avançant, je me décidais à reprendre le chemin de retour après une pause technique nécessaire pour être encore plus léger dans la descente. Et puis prendre quelques calories après les efforts effectués.

 

100 2861 (Large)

 

De magnifiques petits cours d'eau descendaient d'un peu partout, glissant dans mon oreille ce bruit reposant. Mais je faisais attention où je mettais mes roues car des débris de branches jonchaient la route. Et quelques gravillons en plus mais pas de nids de poules. Elles ne montent pas si haut!

 

100 2862 (Large)

 

Des filets nous protégeaient des chutes de pierre. Et toujours cette vue sur le chateau Sos. Je ne me lassais pas d'admirer ce paysage.

 

100 2863 (Large)

 

Et je me décidais à me diriger vers la route qui allait m'emmener vers ce fameux dolmen de SEM. Un coup d'oeil à la vallée de Vicdessos que je trouvais majestueuse.

 

100 2865 (Large)

 

Après une grimpette cyclo de 2kms à des pourcentages aussi importants que du 8/9%, j'allais atteindre le lieu de ce vestige : le dolmen de SEM. Le déplacement en valait la peine.

 

100 2864 (Large)

 

Après avoir escaladé jusqu'au dolmen en me couchant presque contre la parroie pour ne pas glisser car monter avec des chaussures de bike, ce n'était pas le pied. Parfois les cyclos sont inconscient! Mais je voulais prendre ce cliché et je fus pas déçu! Dans la bataille, j'oubliais un bidon d'eau que j'avais posé pour mieux grimper. Un de plus, mon cher @PH_O. Je les accumulais cet été!

 

100 2866 (Large)

 

Après avoir apprécié cette grimpette courte mais à des pourcentages assez appréciables, je redescendais vers Tarascon en passant par Niaux, lieu de site préhistorique dont sa grotte située sur l'image juste à droite du clocher.

 

Belle sortie même si elle était courte : 80kms pour 1200m de dénivelé. Qu'en penses-tu Cigogne? Allez, tu y viendras. Il fallait dire que j'ai beaucoup de chance d'avoir cette montagne à portée de mains et combien la S/M se semblera plate à mon retour! Et voilà pourquoi j'y cherche toujours des bosses.

Voir les commentaires

Rando CCS 250kms BFC

Publié le par lariegeoise

WP 20130615 002 (Large)

 

4H du matin, nous nous étions donnés RDV, @PH_O et moi sans oublier son copain d'internet Serge de Toulouse à Saverdun (Au nord du département de l'Ariège)  pour participer à une superbe randonnée organisée par le club local.
Première inquiétude : aucun organisateur à l'horizon. Il avait oublié de se réveiller. Et pas d'autres participants! Il faut dire qu'il fallait en vouloir pour partir à cette heure (horaire de départ obligé par le club 4H/5H). Enfin vers 4H15, un membre du club apparaissait. D'ailleurs en discutant il me disait qu'il connaissait bien Jossigny car il y avait passé de multiples fois quand il habitait Montreuil. Et miracle, un cyclo de Saverdun. Un peu le Veloblan de Saverdun que nous comparerions au fil de la sortie. Vous imaginez le reste! D'ailleurs il nous racontera qu'il avait participé au dernier PBP. Une bonne indication.

 

100 2809 (Large)

 

@PH_O avec son gilet fluau brillait à nous en aveugler. Mais il sera bien nécessaire car nous allions partir sur un circuit où la nuit noire de chez noir sera de rigueur. Pas question de clair de lune cette fois-ci car le plafond était bas. Nous ne souffrirerions pas de la chaleur.

 

100 2811 (Large)

 

Imaginez la vision que nous pouvions avoir, surtout dans les descentes! Cigogne qu'en penses-tu? Bon, on va encore se faire appeler barjots, une fois de plus! Pour moi, ce serait ma première rando avec départ de nuit (je m'étais équipé de l'éclairage nécessaire) et pour une longueur aussi longue. Jusque là, je n'avais fait que des 200kms et de jour.

 

100 2813 (Large)

 

Pas question de compétition même si @PH_O espérait faire quelques pancartes (une autre histoire!), mais simplement faire une belle randonnée.  Notre nouveau compagnon improvisé Jean Raymond étant le local nous servirait en grande partie de guide. Départ en Direction de Brie, une montée en allant versJustignac avant de plonger sur Tapio. Une descente zigzagant en pleine nuit. Il y a des amateurs?

 

100 2814 (Large)

 

Le Fossat, le jour allait commencer à se lever mais premier plantage sur notre cicuit car aucun fléchâge n'avait était fait car notre rando était libre avec simplement des pointages à certaines localités. Même JR (celui-là était français mais je le désignerais comme cela pour simplifier la narration!) n'arrivait pas à retrouver le circuit indiqué. On tournait même en rond. Petite histoire : Serge, au même moment,  allait nous appeler au secours car il était bloqué par un chien qui lui aboyait dessus. La peur du cyclo : les clebs!

 

WP 20130615 010 (Large)

 

Bref, nous décidions de partir vers Carla Baye, en nous payant une belle bosse pour nous réchauffer rapidement mais il ne faisait pas froid et on n'était pas à un kilomètre près. D'ailleurs nous allions commencer à nous alléger un peu au niveau vestimentaire. On s'était èquipé pour passer une bonne rando avec repas si nécessaire.

 

100 2815 (Large)

 

Le jour commençait à se lever et c'était plus agréable pour rouler en toute sécurité. Mais il n'y avait pas de voiture pour l'instant. A cette heure, ils dormaient tous. D'ailleurs les organisateurs avaient enlevé le pointage au Mas d'Azil sachant qu'il n'y aurait pas de boutique d'ouverte à notre passage. Pas fous les commerçants!

 

100 2816 (Large)

 

Daumazan/Arize, on allait être sur une route plus roulante mais pas d'autres cyclos en vue. Ce serait pour plus tard. Campagne/Arize, nous roulions en direction du Mas d'Azil, site touristique qui a été relancé par le ministre de la culture actuel, ces jours derniers.

 

100 2817 (Large)

 

Nous allions avoir droit à quelques montagnes russes mais surtout une route qui venait d'être revêtue de gravillons. Un peu hard en vélo. D'ailleurs nous pensions à notre ami Cigogne qui n' aime pas du tout ce type de bitûme. Même la nuit, on pensait à nos copains.

 

 

100 2818 (Large)

 

Après avoir passé le village de Sabarat qui était bien tranquille, nous nous approchions de la fameuse grotte du Mas d'Azil où nous ferions une petite halte pour prendre quelques clichés.

 

WP 20130615 019 (Large)

 

Nous remettions en service notre éclairage et vous comprendrez vite pourquoi. Pour Serge, la traversée serait une première.

 

100 2819 (Large)

 

La grotte était traversée par l'Arize et dans le passé, j'avais remarqué qu'ils avaient mis un bassin en parallèle de la rivière pour y élever des alluvions de truites mais là, pas de pêceheur!

 

WP 20130615 024 (Large)

 

La route était montante et il fallait se mettre un peu en danseuse pour être plus à l'aise. Elle tournait quelque peu et les coureurs du TDF y sont passés de multiples fois.

 

WP 20130615 025 (Large)

 

A gauche, la grotte préhistorique pouvait se visiter car elle a une histoire. Distance de la grotte, environ 400m.

 

WP 20130615 029 (Large)

 

Si JR avait déjà filé, nous autres, nous nous arrêtions pour immortaliser l'instant et même Serge désirait se faire prendre en photo devant le panneau. Un souvenir pour ses vieux jours.

 

100 2821 (Large)

 

Devant la grotte, des spectacles sont donnés pendant l'été représentant les hommes préhistoriques. Nous avions parcouru 48kms.

 

100 2823 (Large)

 

Regroupement au niveau du croisement qui nous emmènerait vers Camarade sur un circuit que je ne connaissais pas. Bien sûr, nous serions arrivés directement à St Girons si nous avions été tout droit mais ce n'était pas le but. Des kilomètres nous attendaient.

 

100 2822 (Large)

 

Je ne manquais pas de prendre le cliché de l'église de Rieubach et son célèbre chemin de croix.

 

100 2825 (Large)

 

Et nous allions attaquer une belle bosse où JR allait commencer à avoir des problèmes avec un de ses genoux. Eh oui, lui aussi, l'âge l'avait atteint : l'arthrose!

 

WP 20130615 036 (Large)

 

Il nous récupérait dans la descente car c'était un domaine où il excélait. Et le groupe allait se reformer.

 

 100 2826 (Large)

 

Et le combat des photographes allaient frapper. Dommage que le temps n'était pas là pour que nos clichés soyent excellents. Et puis nous nous arrêtions pas pour mettre tous les atouts de notre côté. Donc il fallait se contenter de cette qualité.

 

100 2827 (Large)

 

Nous plongions sur Merigon pour tourner à gauche et nous rapprocher de St Girons. Le rythme était assez soutenu et j'avoue avoir été un peu décroché quand ces messieurs avaient décidé de faire une pointe de vitesse lors d'une bosse. Mais ils allaient m'attendre un peu plus loin. Parfois ils se sentaient pousser des ailes, curieux. Une pancarte peut-être! D'ailleurs ce serait un bon entraînement pour @PH_O en vue de l'Ariègeoise.

 

WP 20130615 037 (Large)

 

St Girons (le plus à l'ouest du département, célèbre lieu du Couserans), nous allions faire notre première halte et faire pointer nos cartons de route. Déjà la ville se mettait aux couleurs du TDF. Nous prenions notre café et nous nous alimentions quelque peu. Je ne désirais pas avoir à nouveau le coup de fringale comme lors de la dernière grosse sortie avec @PH_O. Même Serge sortait un énorme sandwich!

 

100 2828 (Large)

 

Nous allions passer au dessus du Salat pour rejoindre une route que je connaissais bien puisqu'elle allait me ramener chez moi mais il y aurait encore de la route à faire. Nous étions qu'à 84kms du départ.

 

WP 20130615 040 (Large)

 

Nous longions l'ARAC après avoir traversé EYCHEIL. Nous passerions au nord de Lacourt où nous serions arrêtés par des travaux. Et un peu de circulation et étant donné la route étroite, nous restions en file indienne.

 

WP 20130615 042 (Large)

 

@PH_O allait s'envoler pour pouvoir prendre un cliché un peu plus à l'aise sur ce monument de la résistance française lors de la dernière guerre mondiale. JR allait se sentir aussi pousser des ailes, en se mettant dans la roue d'un cyclo qui voulait certainement nous allumer. Que de volatiles!

 

 WP 20130615 041 (Large)

 

Nous étions dans un haut lieu de la résistance où les maquisards faisaient passer nombre de personnes en Espagne. Monument qui avait été inauguré par le Président du Sénat, ancien maire de Lavelanet.

 

100 2829 (Large)

 

JR allait être retrouvé un peu plus loin. Castet d'Aleu, petit village bien tranquille et nous longions dans la vallée, l'Arac et quelques pêcheurs de truite.

 

100 2830 (Large)

 

Biert, nous n'étions plus qu'à 5kms de Massat. On traverserait cette route lors de l'Ariègeoise en descendant la Crouzette. Le groupe était reformé!

 

WP 20130615 046 (Large)

 

Massat, nous profitions de faire le plein d'eau fraîche car enfin un vrai col ou plutôt plusieurs allaient nous être offerts. D'autres cyclos faisaient aussi une halte. Massat était ce lieu de pause pour beaucoup.

 

100 2831 (Large)

 

Le col de Port nous tendait les bras avec son altitude à 1250m. On avait décidé de monter chacun à son rythme.

 

WP 20130615 047 (Large)

 

Même pas le temps de faire une prière pour que tout se passe bien sur une pente à 6% de moyenne, beaucoup moins difficile que dans l'autre sens.

 

WP 20130615 049 (Large)

 

Et c'était parti pour 12,5kms où nous allions rencontrer de multiples cyclos qui ne manquaient pas de nous saluer, nous encourageant. Le plus dur était pour nous, vous imaginez!

 

100 2832 (Large)

 

Je me faisais distancer mais je ne m'affolais pas car je savais que j'allais revenir au train, connaissant bien les pièges du col. Pour l'instant, le ciel était clair mais cela allait vite changer.

 

WP 20130615 050 (Large)

 

  Espies, premier village et nous avions parcouru les trois premiers kilomètres du col. Et sur les hauteurs, on devinait qu'on terminerait dans le brouillard.

 

WP 20130615 052 (Large)

 

Et la route allait tournicoter de plus en plus, ne nous permettant pas d'en voir la fin. Seuls les pancartes affichant les kilomètres parcourus pouvaient nous encourager.

 

WP 20130615 053 (Large)

 

Km6, nous étions à la moitié de la montée. A gauche la route à 17% qui montait au col de Péguère qu'avait emprunté le TDF l'an passé. Et que j'avais fait découvrir à certains dont mon ami Joël de VT. 

WP 20130615 054 (Large)

 

Et nous entamions le dernier kilomètre. @PH_O était le premier arrivé au col de Port. Pas la trace de vache. Elles étaient montées dans les paturages.

 

100 2833 (Large)

 

Il s'alimentait car par ce temps, il valait mieux prendre des calories. Il était prêt pour prendre le cliché des suivants!

 

WP 20130615 059 (Large)

 

Serge arrivait deuxième. Et même n'étant pas loin, je ne sortais pas du brouillard.

 

WP 20130615 060 (Large)

 

Respectueux, Serge allait me féliciter mais nous étions au 125ème kilomètre, soit la moitié du parcours.

 

100 2834 (Large)

 

Et JR arrivait en ayant souffert une fois de plus avec son genou. Et ce temps ne favorisait pas la guérison ou une montée en souplesse.

 

ariege062013 0742[1] (2) (Large)

 

Après avoir pris quelques barres, nous nous couvrions pour descendre vers Tarascon s/Ariège, notre deuxième étape. Je les prévenais qu'il avait des travaux à Prat Communal et qu'il fallait se montrer prudents. En définitive, on aurait droit à 100m de gravillons. 12kms de descente avec cette remontée sur 800m avant Bedeilhac.

 

100 2835 (Large)

 

Après une pause à Tarascon km142 (point le plus bas de l'Ariège ou presque)  où nous faisions pointer une fois de plus notre carte, nous empruntions le départ de l'Ariègeoise en direction de Foix en passant près de St Paul de Jarrat. Et toujours sous un bon rythme.

 

100 2836 (Large)

 

A la sortie de Foix, nous montions à droite sur cinq kilomètres en direction du Col de Py. Nous commencions à accumuler de pas mal de bosses.

 

100 2837 (Large)

 

Et nous attaquions une descente jusqu'à Rapy en évitant la direction de Lavelanet, cher à Barthès. Vous connaissez? Je prévenais Serge que parfois en traversant des villages, on rencontrait des chiens au milieu de la chaussée.

 

WP 20130615 069 (Large)-copie-1

 

 

On se laissait griser par la vitesse en récupérant au maximum car les kilomètres commençaient à se faire sentir. Km176! On approchait de la délivrance!

 

100 2838 (Large)

 

Lieurac, nous nous dirigions en direction de Laroque d'Olmes où nous croisions multiples groupes. Le soleil était partiellement revenu. Après Sautel, un mur comme le nommait JR, nous attendait avant d'arriver à Laroque, troisième lieu de pointage et point le plus à l'est du département. 

100 2839 (Large)

 

Direction LERAN, inconnue pour JR et moi-même, donc attention à ne pas se tromper. Le paysage allait bien être différent sans pour autant être plat en permanence. Nous subissions le vent de face et il allait nous accompagner jusqu'à l'arrivée.

 

100 2840 (Large)

 

Belloc, là nous cherchions un peu car les panneaux indicateurs étaient mal situés. Les habitants nous prenaient pour des OVNI!

 

100 2841 (Large)

 

Nous allions nous retrouver sur des routes un peu plus fréquentées. Donc nous restions dans les roues des uns et des autres. Prudence. Lagarde nous étions au km 200.

 

100 2842 (Large)

 

La Bastide de Bousignac, JR connaissant un peu mieux le coin allait nous faire prendre des routes plus tranquilles par contre les bosses étaient encore là! Et c'est peut-être cela qui fera la différence dans le kilomètrage.

 

100 2843 (Large)

 

Mirepoix que nous contournerions pour se retrouver sur des routes plus étroites et moins fréquentées. Teilhet, Vals, Font Communal où nous mettions la plaque.

 

100 2844 (Large)

 

Nous perdions quelque temps @PH_O qui avait pris une mauvaise direction. La fin du parcours serait dirigée par JR, étant sur ses terres. On était sur ancienne voie de chemin de fer.

 

100 2846 (Large)

 

Font Communal, St Amadou, La Bastide de Lordat où on nous gratifiait encore d'une belle bosse, Gaudies, Montaut, nous n'étions plus loin de l'arrivée. JR se permettait de griller à @PH_O la pancarte de Saverdun qui était cachée derrière un arbre. Imaginez la colère du roi des pancartes, vociférant de lâcheté et autre. Bref, ce n'était qu'un égarement.

 

100 2847 (Large)

 

Et tout se terminait autour d'une bonne bière fraîche et de remerciements respectifs de cette belle jounée passée ensemble. Et nous avions fait le tour du département! Le cliché avait été pris par une belle jeune fille se trouvant à une table à côté de nous.

 

Bon on avait été volé sur les distances. Nous n'avions que 246kms avec 2270m de dénivelé que nous avions parcouru à la moyenne de 23,8kms/h. Une vitesse respectable pour des cyclotouristes. RDV étaient pour l'année suivante. On rendait nos cartons au café pour que le club les récupére afin de nous adresser notre BFC

 

Mais que le vélo nous permet de rester jeunes. Ah! Les autres cyclos ont toujours eu le respect de l'ancien. Devinez qui est-ce! Et ne nous appelez pas des barjots car nous avons réalisé cette rando avec le plus grand plaisir de cyclos qui aiment se surpasser!

Voir les commentaires

Cols fermés!...Vous avez dit : Cols fermés! Comme c'est étonnant!

Publié le par lariegeoise

7bc628e8-f3c7-4ba2-a013-24c47f035033 (Large)

 

Par un beau jeudi ensoleillé, @PH_O et moi avions décidé d'aller faire une petite sortie tranquille avant notre randonnée de 250kms prévue pour ce samedi dans une découverte de l'Ariège. Nous avions prévu de mettre à notre actif que deux cols mais par n'importe lesquels qui pouvaient encore être fermés suite à l'enneigement encore présent d'après le Conseil Général! Donc il était prévu de monter les cols de Latrape et d'Agnes.

 

WP 20130613 001 (Large)

 

RDV prévu comme d'hab à notre fameux rond point mais pour ma part, j'avais envisagé d'emmener ma voiture jusqu'à Massat puisque nous devions y passer au retour de notre périple, et aller jusqu'à ce lieu avec  Madone, ce qui me permettait de m'échauffer un peu. Eh oui, la brûme était encore là dans la vallée comme souvent en ce moment!

 

100 2781 (Large)

 

@PH_O me demandait si je ne m'étais pas fait mal en tombant du lit car nous étions pile poil à l'heure prévue, c'est à dire 8H.

 

WP 20130613 002 (Large)

 

Et en plus nous arborions la même tenue : celle de l'Ariègeoise. Il nous était difficile de faire autrement dans un tel lieu. Bon le parcours ne devrait pas être long mais avec un dénivelé conséquent. Mais nous avions les armes depuis trois jours que nous tournions dans nos sites respectifs.

 

WP 20130613 004 (Large)

 

De la circulation comme d'habitude , nous obligeant à rester l'un derrière l'autre mais surtout cette brûme qui allait jouer des tours à mon ami @PH_O.

 

100 2782 (Large)

 

Nous étions obligés de nous arrêter à Seix pour que @PH_O puisse enlever la buée de ses lunettes. Plus facile pour rouler dans de bonnes conditions.

 

WP 20130613 008 (Large)

 

SEIX où nous nous faisions charrier par des jeunes qui attendaient leur car de ramassage. Ah, cette jeunesse. Nous arrivions à l'intersection qui menait au col de Core que nous avions monté dernièrement.

 

100 2784 (Large)

 

Nous remontions tranquillement la vallée qui nous amenait au pied du col de Latrape avec une montée tranquille entre 2 et 4%. De quoi s'échauffer. Tout en longeant l'Alet qui coulait violemment suite à la fonte des neiges et pas de pêcheurs cette fois-ci.

 

WP 20130613 011 (Large)

 

Cette vallée était très belle et assez roulante avec quelques maisons typiques mais cela montait toujours sur 18kms. par contre le soleil n'avait pas encore dépassé la montagne. En conséquence, je gardais mes manchettes et @PH_O regrettait de ne pas d'avoir les siennes.

 

100 2785 (Large)

 

 

Mais il n'était pas loin. Les champs sur les côtés étaient assez grasses, de quoi faire le plaisir de quelques vaches. Il y avait à l'arrière de son maillot quelque chose qui reflétait donc les clichés ne seront pas toujours nets.

 

100 2786 (Large)

 

Nous approchions du dernier village Le Trein d'Ustou avant la montée pure du col de Latrape.

 

WP 20130613 015 (Large)

 

Arrêt obligé pour prendre le cliché de ce paysage si ensoleillé et nous montrant comment les sommets étaient encore bien enneigés.

 

WP 20130613 016 (Large)

 

Déjà des pancartes annonçaient la cyclosportive l'Ariégeoise demandant aux automibilistes d'être prudents en cette journée prévue pour le 29/6 ou interdisant la circulation.

 

WP 20130613 018 (Large)

 

Mais nous étions plutôt intéressés par l'accès du col et comme prévu, il était ouvert mais on s'en doutait un peu car avec le soleil que nous avions depuis notre départ.

 

100 2788 (Large)

 

Mais c'était plutôt ce genre de panneau qui nous intéressait. 5,8kms à 8% de dénivelé. La deuxième indication était pour la station de sport d'hiver de Guzet Neige. De l'autre côté des montagnes nous étions en Espagne.

 

WP 20130613 019 (Large)

 

Et la route allait très vite s'élever. Mais nous avions décidé de monter tranquillement pour conserver notre influx pour l'autre col.

 

100 2789 (Large)

 

Nous allions être dépassés par quelques avions (terme cyclo!) qui ne se permettaient même pas la peine de nous dire bonjour! des goujats!

 

WP 20130613 021 (Large)

 

Et comme le village que nous avions quitté, était petit. C'était là que l'on se rendait de l'effort fourni!

 

100 2791 (Large) 

 

Je profitais de l'arrêt de @PH_O pour pouvoir le prendre de face. Une autre vision de son anatomie. Un peu dans l'effort, non?

 

100 2792 (Large)

 

Et au bout de 4kms, nous arrivions à l'intersection menant à Guzet Neige, station située à plus de 1500m, route que nous avions parcourue l'an passé. Mais nous, nous partions en direction d'Aulus Les Bains.

 

100 2793 (Large)

 

Et @PH_O allait franchir le sommet en grand vainqueur. Une pancarte de plus à son actif!

 

WP 20130613 022 (Large)

 

J'arrivais au sommet tranquillement car je savais que nous ferions la pause photo.

 

100 2794 (Large)

 

Le cliché habituel à chaque sommet du célèbre bike de @PH_O, la preuve de son passage!

 

WP 20130613 026 (Large)

 

Je me prêtais au même jeu que @PH_O quoique ce soit un cliché que l'on ait pris de multiples fois.

 

WP 20130613 028 (Large)

 

Après cette courte pause, nous plongions sur Aulus par pas mal de lacets mais la descente était facile car assez large.

 

100 2795 (Large) 

 

Dans un virage, nous commençions à découvrir les thermes avant de se relancer.

 

100 2796 (Large)

 

Et bien vite , nous découvrions le village d'Aulus et pas mal de randonneurs car avec la fonte des neiges, ils étaient revenus.

 

WP 20130613 030 (Large)

 

Et déjà la montée du col d'Agnes nous était annoncé avec ses 12,5kms avec un pourcentage moyen de 8%.

 

100 2798 (Large)

 

La fermeture du col d'Agnes nous était annoncé mais que cela tenait , on allait monter pour voir jusqu'où nous pourrions aller. Mais des voitures qui étaient descendues nous faisaient penser qu'on pouvait le franchir.

 

100 2799 (Large)

 

Et c'était parti avec les trois premiers kilomètres difficiles oscillant avec des pourcentages moyens allant de 9 à 11% de moyenne. Il fallait s'accrocher mais on connaissait.

 

WP 20130613 032 (Large)

 

Mais nous n'étions pas seuls sur la route. A croire que le soleil avait déchaîné les passions du vélo ou la préparation de l'Ariègeoise.

 

WP 20130613 033 (Large)

 

Nous nous retrouvions dans des pourcentages plus raisonnables allant vers 8% et les premiers lieux de randonnée du col. Il faut dire qu'avec ce temps on aurait plutôt envie de flâner ailleurs.

 

100 2800 (Large)

 

@PH_O avait commencé à prendre à juste titre ses distances mais je désirai monter à mon train, ne voulant pas passer dans le rouge.

 

100 2801 (Large)

 

Le village d'Aulus nous semblait bien petit et nous n'étions qu'à peine à la moitié du parcours.

 

100 2802 (Large)

 

A gauche, je pouvais commencer à apercevoir les derniers lacets du col mais j'en étais loin.

 

WP 20130613 035 (Large)

 

Quelques estives avaient été toutefois montées dans les alpages.

 

WP 20130613 036 (Large)

 

Encore un lieu de départ de randonnée mais personne n'avait osé monter comme le col était signalé fermé. Il n'y avait que les cyclos pour tenter le diable.

 

100 2803 (Large)

 

Et j'allais rencontrer les premières traces de la neige. Mais la route était sèche.

 

WP 20130613 037 (Large)

 

Les pourcentages étaient parfois importants mais on avait des lieux de répits dans les virages.

 

WP 20130613 039 (Large)

 

Je croisais des cyclos qui descendaient dans la vallée. Et là, l'allure était plus importante.

 

100 2804 (Large)

 

Je retrouvais @PH_O dans les derniers lacets, s'étant arrêtés pour prendre quelques clichés.

 

WP 20130613 042 (Large)

 

Le dernier effort avant de plonger dans la vallée. Et toujours la neige!

 

WP 20130613 043 (Large)

 

En haut de cette bosse, on pouvait avoir une vue plongeante sur Aulus. Mais personne, même pas de chevaux.

 

100 2805 (Large)

 

Et le cliché du bike de @PH_O en haut du col!

 

WP 20130613 045 (Large)

 

Et l'Ariège, terre courage, vous connaissez?

 

WP 20130613 044 (Large)

 

Et le plongeon vers l'étang de l'Hers n'était qu'une question de seconde, une fois que @PH_O aurait fini ses photos et ce sera alimenté!

 

100 2807 (Large)

 

Et le plongeon vers Massat allait commencer mais la route était en bon état donc sécurisant.

 

100 2808 (Large)

 

Un petit cou d'oeil sur l'étanf de Lers où de nombreux pêcheurs taquinaient la truite.

 

WP 20130613 052 (Large)

 

A gauche toute; pour la vallée de Massat. Le Port de Lers ce sera pour une autre fois. Et là, nous allions rencontrer de multiples cyclistes avec plus ou moins d'énergie.

 

WP 20130613 055 (Large)

 

Massat, je quittais @PH_O qui allait descendre sur 15kms en s'arrêtant à cette chambre d'hôtes pour cyclos!

 

WP 20130613 056 (Large)

 

Bon, ce n'était pas avec ce bike que j'avais franchi les 1560m de dénivelé pour 72kms avec une moyenne tranquille d'un peu moins de 20kms/h. Bon pourcentage, Cigogne?

 

Bon, maintenant à moi les 250kms mais ce sera une autre histoire.

 

Au fait, les cols, ils n'étaient pas fermés. Il ne faut pas croire les pancartes!

Voir les commentaires

Et alors cette neige!

Publié le par lariegeoise

 

100 2764 (Large)

 

Après avoir fait une belle randonnée les jours d'avant avec mon ami,  @PH_O, je décidais d'aller du côté du Port de Lers pour savoir quelle trace de neige il restait mais aussi savoir si je pourrais passer en vélo. Eh, oui, elle n'était pas loin. Les premiers sommets que je voyais me l'indiquaient.

 

Donc départ de mon domicile comme d'hab mais j'allais vite être arrêté lors de mon périple car en pleine descente mon compteur se détachait de mon guidon et là, horreur, après un quart d'heure de recherche , je me faisais à l'idée que je ne le retrouverai pas. Un ravin longeait la route, alors! Je partais en direction de Tarascon/Auzat. 20 kms avec une montée en douceur.

 

100 2765 (Large)

 

Le soleil commençait à se lever et par la même occasion la chaleur tant recherchée en cette période de fin de printemps. 12kms pour arriver au col du Port de Lers pour une moyenne de 7% avec ces fameux trois premiers kilomètres difficiles à + de 8% de moyenne.

 

100 2766 (Large)

 

Vicdessos, je tournais à droite et go, go comme me dirait mon cher @PH_O. Le sommet était tout là-haut mais je n'avais accompli que 6kms. Passage plus facile sur 3kms pour revenir à des pourcentages dignes d'une montée de col. Un bon truc pour un éventuel parcours pour VT. A voir.

 

100 2768 (Large)

 

Je ne pouvais par ailleurs ne pas être indifférent aux charmes de la plus grande cascade qui coulait vraiment à flot comme tous les ruisseaux. D'ailleurs pas mal d'eau se déviait sur la route, la rendant glissante mais je montais, donc je n'avais que quelques jets d'eau au passage de mes roues.

 

100 2769 (Large)

 

J'apercevais les premiers serpents que faisait la route plus haut. Et ce calme, hyper reposant et les seules voitures qui me dépassaient étaient celles de vachers qui allaient compter leur troupeau.

 

100 2770 (Large)

 

La neige n'était vraiment pas loin mais quelques randonneurs étaient là car j'apercevais des voitures arrêtées. Rien ne les freinaient car glisser sur la neige n'est vraiment pas prudent, non?

 

100 2771 (Large)

 

Un petit regard sur la vallée que je venais de quitter et ce ciel bleu! C'est ça la beauté de la montagne. Alors Cigogne, tu viens quand? Les sommets n'attendent plus que toi!

 

100 2772 (Large)

 

Et un beau sommet de franchi mais là, pas de congère comme au col de Pailhères. Et pas de camping-car comme en été où des randonneurs viennent stationner. Et pas de problème pour descendre sur l'autre versant.

 

100 2773 (Large)

 

 

Et déjà quelques estives étaient montées mais que pouvaient manger ces pauvres bêtes car l'herbe n'était pas grasse comme dans la vallée. Mais les troupeaux n'étaient pas vraiment tous là.

 

100 2774 (Large)

 

Et un peu plus bas, cette piste de parapente mais là pas encore d'amateurs. L'été n'était pas commencé. Et j'apercevais la route que je devais prendre pour revenir dans la vallée de Massat.

 

100 2776 (Large)

 

En face, je voyais l'étang de l'Hers où de multiples pêcheurs viennent y taquiner la truite et un peu plus à gauche le sommet du col d'Agnes qui devait avoir encore des traces de neige. Mais je le découvrirai avec @PH_O à une autre occasion.

 

100 2777 (Large)

 

Une descente tambour battant de 15kms allait me ramener au village de Massat avant d'attaquer la montée du col de Port de 12,5kms. Information utile à Serge puisque nous le franchirons lors notre randonnée organisée par Saverdun.

 

100 2778 (Large)

 

Montée pas trop difficile puisque le pourcentage allait de 5 à 6%. D'ailleurs ces randonneurs le montaient tranquillement en moulinant au maximum. J'avoue que j'aurai du mal à pratiquer cette discipline.

 

100 2779 (Large)

 

Col de Port qui sera mon deuxième col de ma sortie, courte comme je le désirai. Déjà des touristes étaient présents , profitant des rayons de soleil, tant recherchés en ce moment.

 

100 2780 (Large)

 

Et sur l'autre côté, ces dames qui se faisaient chauffer avec leurs petits.

 

Et j'allais plonger vers mon domicile pour 12kms à une vitesse assez poussée malgré ce bruit que j'avais toujours à mon vélo. Mais le médecin l'attendait.

 

Bilan de ma petite sortie que j'avais faite de multiples fois l'an passé : 85kms pour 1500m de dénivelé. Et c'est bien pour cela que je pouvais annoncer ces chiffres.

 

Mais dieu que cela faisait du bien, ce soleil! Il fallait que j'en profite car le week-end annoncé serait beaucoup moins lumineux. Il devrait briller par ces gouttes d'eau. Un autre plaisir!

Voir les commentaires

Sur les traces de l'étape du TDF 2013 St Girons/Bagnères de Luchon

Publié le par lariegeoise

WP 20130604 001 (Large)

 

La grenouille de @PH_O ayant prédit une superbe journée en ce mardi que je décidais d'aller faire avec lui une superbe sortie que je ne regretterais pas tant le paysage aura été somptueux malgré les difficultés que nous aurions certainement rencontrées. Mais comme dit @PH_O : "Même pas peur!".

 

100 2730 (Large)

 

Cinq cols seraient à notre actif et nous allions monter deux cols mythiques Le Portet d'Aspet et le col de Mente, qui seront au programme de cette fameuse étape du tour. Et quand on vit cet événement de l'intérieur, on se rencontre des difficultés rencontrées par certains. Et oui, ce ne sont pas tous des élites!

Donc retrouvailles au même rond point habituel pour pouvoir nous diriger ensuite vers St Girons. @PH_O planifiait tous

 ses paramètres comme le fait si bien mon ami Cigogne lors de nos sorties communes. Nous serions suivis à la trace!

 

WP 20130604 003 (Large)

 

J'avais emmené un sac à dos pour l'alimentation nécessaire pour une sortie sur une journée. Et aussi pour le cas échéant pouvoir enlever le nécessaire pour ne pas avoir trop chaud. Eh, oui, la sortie serait certainement longue puisque @PH_O avait déjà repéré le parcours : 150kms pour 2600m de dénivelé. Un truc pour barjots comme le diront certains après coup.

 

WP 20130604 006 (Large)

 

Une quinzaine de kilomètres nous seront nécessaire pour rejoindre St Girons en longeant le Salat qui coulait à flot. Eh oui, la fonte des neiges avait commencé. Il était temps! Beaucoup de circulation puisque nous avions démarré vers 8H30. La brume était encore accrochée sur les sommets mais nous allions retrouvé le soleil bien vite.

 

100 2732 (Large)

 

A St Girons, nous partions en direction de Castillon que nous avions franchi lors d'une précédente sortie. Mais nous burfiquerions bien avant. @PH_O s'essayait à ses talents de photographe. Nous avions la même façon de traiter nos reportages. Au loin, les sommets étaient encore bien enneigés mais ce n'était pas ceux-là qui nous intéressaient.

 

100 2733 (Large)

 

 Route granuleuse à souhait mais nous étions en montagne et c'est parfois préférable pour que la roue accroche bien au bitûme. Eh, la haut il y avait peut-être de la neige car certains nous avaient dit que la semaine d'avant qu'il  avait eu une vingtaine de centimètres de neige sur le bord des routes.

 

WP 20130604 013 (Large)

 

Nous rencontrions toujours quelques magnifiques chevaux. A croire que le département en était arrivé à en faire une grande production. @PH_O n'a pas su résister à leur charme.

 

100 2734 (Large)

 

Et nous allions aborder les premières pentes du col du Portet d'Aspet mais pour l'instant cela montait tranquillement. L'autre versant est beaucoup plus hard depuis Aspet.

 

WP 20130604 015 (Large)

 

 

Et toujours au loin ces sommets enneigés. Pas trop de circulation nous permettant de discuter un peu côte à côte.

 

100 2735 (Large)

 

St Lary, la DDE s'activait pour viabiliser la route, tout en menant cet enterrement des cables pour la fibre optique, déjà mis en pratique depuis un moment dans le département.

 

WP 20130604 022 (Large)

 

 

J'alertais @PH_O que nous allions changer de département! Mais là pas besoin de passeport!

 

100 2736 (Large)

 

Et un changement de département pour notre parcours où les sommets seraient assez nombreux. Et ,  nous étions toujours accompagnés par le soleil. THE BONHEUR!

 

100 2737 (Large)

 

@PH_O s'était arrêté une fois de plus pour poursuivre ses messages et le suivi de sa sortie. En définitive son programme n'avait rien enregistré! Alors nous n'étions pas suivi?

 

 100 2738 (Large)

 

Et toujours ces magnifiques chevaux mais plutôt de la race des castillons. Une autre que celle des Merens. Un peu plus racés sur pattes.

 

 100 2739 (Large)

 

 

Et déjà le premier panneau nous indiquant la montée avec son pourcentage. Le tout dans un style plus différent que ceux de l'Ariège. Mais il faut avouer que la difficulté était moindre dans ce sens.

 

WP 20130604 016 (Large)

 

Nous nous approchions du village du Portet d'Aspet. Là aussi, il devait y avoir des travaux. La venue du TDF, cela se travaillait! Et permettait de remettre en état certaines routes.

 

WP 20130604 019 (Large)

 

Le sommet était tout là-haut et les pourcentages allaient augmenter très rapidement.

 

100 2740 (Large)

 

Les ancêtres de @PH_O n'étaient pas loin. D'ailleurs l'an passé, j'avais fait connaissance d'une partie de sa famille mais en pensée!

 

WP 20130604 021 (Large)

 

La DDE faisait les choses sérieusement mais ce n'était qu'une rue perpendiculaire à la montée. Surprise!

 

WP 20130604 029 (Large)

 

@PH_O trainait un peu dans son ancien village, remarquant son évolution. Pas mal de motards dans toutes ces bosses et surtout beaucoup d'étrangers! On incitait même un allemand de nous prendre en photo pour le fun.

 

WP 20130604 027 (Large)

 

Et dans la montée, nous découvrions ces fameux plots qui avaient coûté la vie à un champion cycliste. A suivre....

 

100 2741 (Large)

 

Toujours magnifique ce paysage sous le soleil et le village un peu plus bas. C'était là que je m'apercevais que je m'élévais!

 

WP 20130604 031 (Large)

 

@PH_O avait franchi depuis un moment le sommet situé à 1069m et mitraillait sous tous les angles son vélo.

 

100 2742 (Large)

 

Un motard passait sans s'arrêter, laissant le soin à son accompagnatrice de prendre le cliché. Eh oui, ils devaient avoir encore de la route à faire. Nous, nous en profitions pour boire un peu et manger quelques figues ou barres énergétiques.

 

WP 20130604 035 (Large)

 

Et une descente ultra rapide et assez dangereuse parce qu'elle tournait et que le revêtement n'était pas spécialement de bonne qualité. Pour info, la DDE avait transformé les petits plots en murets en continu. Mais pas le temps de prendre des clichés. Il valait mieux tenir son vélo.

 

100 2743 (Large)

 

Et dans la fin de la descente, cette stéle à la mémoire de Casartelli, ancien champion olympique et équipier de Lance Amstrong qui s'était tué dans le dernier virage lors d'une chute. Une plaque sur l'endroit exact a été apposée.

 

WP 20130604 039 (Large)

 

Et nous allions attaquer le deuxième col, un peu plus difficile par sa pente et sa longueur : la col de Mente.

 

100 2744 (Large)

 

740m, de dénivelé pour une moyenne de 7% sur une distance de 12kms.

 

100 2745 (Large)

 

Les 3 premiers kilomètres allaient être tranquilles mais après nous ne serions pas déçus par les pourcentages et le paysage magnifique. Bien dommage que ne nous soyons pas arrêtés pour prendre quelques clichés.

 

WP 20130604 040 (Large)

 

Nous tournions à gauche, laissant la route qui aurait pu nous ramener à Aspet. Le sommet pointait son museau.

 

100 2746 (Large)

 

On allait s'approcher de la neige car elle était bien là-bas à droite.

 

100 2747 (Large)

 

Soulan, dernier village qui me permettait d'être encore à la hauteur de @PH_O. Après j'allais monter à ma vitesse sans dépasser les 140 de pulsations et la chaleur était arrivée.

 

WP 20130604 041 (Large)

 

Mon sac à dos m'avait permis de me dévêtir quelque peu. Et c'était plus que nécessaire dans les montées. D'ailleurs ma carte se serait largement mouillée!

 

WP 20130604 042 (Large)

 

N'était-il pas beau ce paysage et encore celui sur l'autre versant était encore plus beau.

 

100 2748 (Large)

 

@PH_O allait s'éloigner petit à petit mais je n'essayais pas de rouler à son rythme. En montagne, il valait mieux suivre ses émotions.

 

WP 20130604 045 (Large)

 

Il ne resterait plus que 3kms à parcourir pour reprendre véritablement son souffle. Encourageant ces panneaux!

 

WP 20130604 047 (Large)

 

 

Eh oui, j'étais à un virage derrière lui. Et toujours pas de neige!

 

WP 20130604 048 (Large)

 

La fin de la montée ressemblait un peu à celle de Pailhères , en zig-zags, permettant de voir où se trouvait ses compagnons. Indication intéressante pour les coureurs du TDF.

 

100 2749 (Large)

 

Midi, nous arrivions au sommet 1349m et nous allions en profiter pour se restaurer un peu. Bien mérité, non?

 

WP 20130604 053 (Large)

 

 

Un tour d'horizon nous permettait de découvrir qu'il y avait pas mal de chemins de randonnées. Pic de Cagire 1912m pouvant être atteint par un GR.

 

100 2752 (Large)

 

Originale cette sculpture, non? Mais je n'ai pas osé recharger mes bidons. Eau potable?

 

100 2750 (Large)

 

Une stéle en l'honneur de Lapébie, champion de La Route du Sud, qui devrait se dérouler dans les jours suivants. Pas mal de champions s'y préparent en prévision du TDF.

 

WP 20130604 054 (Large)

 

J'invitais mon ami @PH_O à boire une bonne bière pour recharger les batteries et faire le plein de nos bidons. Pour info, j'allais m'apercevoir qu'en bas de la descente, j'avais oublié mon bidon! Mais @PH_O allait me dépanner.

 

100 2751 (Large)

 

Nous rencontrions d'autres cyclos car cette montée était vraiment mythique. Et la descente nous attendait car nous n'étions pas tout à fait au bout de notre périple mais simplement à la moitié.

 

WP 20130604 056 (Large)

 

Et très vite, nous prenions de la vitesse dans la descente mais j'allais me calmer un peu car un bruit intempestif sur mon vélo se faisait entendre. Il devrait aller retrouver au retour le médecin.

 

100 2753 (Large)

 

St Béat nous attendait en bas de la descente et la route venant d'Espagne car la frontière n'était pas loin. Mais on l'empruntait brièvement. Et nous quittions le circuit prévu pour l'étape pyrénéenne du TDF 2013.

 

100 2754 (Large)

 

Nous allions traverser le village par des chemins détournés et longions la Garonne qui n'était qu'au début de sa formation. Nous apercevions une carrière de marbre blanc et des statues de cette roche étaient exposées.

 

100 2755 (Large)

 

Le troisième col de la journée nous attendait : le Col des Ares avec 11kms d'ascension avec des pourcentages non négligeables et surtout avec la chaleur, cela se subissait différemment!

 

WP 20130604 057 (Large)

 

On allait vite s'élever par des virages en épingle à cheveux et le tout au soleil. Imaginez! Et ce n'était pas fini!

 

WP 20130604 063 (Large)

 

Nous arrivions au Bastion des Frontignes où un magnifique panorama sur la vallée nous était offert. Au loin les cîmes étaient toujours aussi blanches.

 

100 2757 (Large)

 

Et au loin une vue sur Frontignan de Comminges.

 

WP 20130604 065 (Large)

 

Un panneau nous précisait que nous n'étions plus qu'à 3kms du sommet. Ils savaient nous encourager mais pas d'indication tous les kilomètres comme cela se fait en Ariège.

 

WP 20130604 066 (Large)

 

Nous allions monter tranquillement sachant qu'il nous restait encore pas mal de kilomètres et deux cols de bon niveau.

 

WP 20130604 068 (Large)

 

Nous croisions pas mal de motards comme d'autres qui nous dépassaient. Il valait mieux se tenir sur nos gardes car ils ne roulaient pas spécialement doucement.

 

WP 20130604 069 (Large)

 

Après un passage à l'ombre, nous nous retrouvions en haut du Col des Arres 797m. Un petit répis pour que mon ami @PH_O puisse prendre son bike sous le panneau!

 

100 2758 (Large)

 

Mais pas question de s'arrêter au restaurant bien placé à gauche. A croire que les gens ont besoin de se reposer à cet endroit.

 

100 2760 (Large) 

 

Mais 8kms plus loin, nous franchissions le Col de Buret 618m mais ne vous inquietez pas , il m'avait fallu descendre et remonter pour l'atteindre! Souvent son club passent par ce col mais pour notre part, nous manquions pas de s'arrêter à l'église de Juzer l'Izaut pour faire le plein d'eau.

 

WP 20130604 070 (Large)

 

Et toujours cet arrêt obligé pour @PH_O. Et après nous allions rejoindre Aspet nous éloignant de la direction de St Girons. Nous avions encore un col à mettre à notre actif en quittant la direction de St Gaudens, à droite en sortant d'Aspet.

 

100 2761 (Large)

 

 

 En nous élevant, nous avions une vue superbe sur la vallée.

 

100 2762 (Large)

 

 

Dernier col pour notre parcours mais cela n'allait pas spécialement descendre, @Ph_O allait m'en garder la surprise par ses routes de détour car nous allions éviter celles à grande circulation. Après consultation de notre carte un peu mouillée par la transpiration, nous partions vers Saleich pour rejoindre Prat Bonrepaux que nous traverserions brièvement pour éviter la route Salies de Salat/St Girons. Et nous étions rentrés en Ariège.

 

100 2763 (Large)

 

Nous partions vers Cazavet où cela montait toujours et où je commençais à avoir des échauffements aux pieds et un besoin de rafraîchissement. Imaginez!  Un peu plus loin nous plongions sur St Lizier. Mais là, je n'avais qu'une envie d'arriver. St Girons et nous reprenions notre route de l'aller par Lacourt et le prolongement du Salat.

 

Ouf! 156kms parcourus pour 2600m de dénivelé avec cinq cols pour une moyenne d'un peu moins de 20kms/h.

 

C'était une belle sortie. A renouveler. Mais il parrait que c'était un circuit pour barjots!!!!

Voir les commentaires

Randonnée Fuxéenne

Publié le par lariegeoise

100 2710 (Large)

 

Ayant raté la randonnée prévue samedi dernier par le club de Foix pour cause de pluie incessante, je profitais du ciel pratiquement ensoleillé car pour l'instant les nuages étaient encore bloqués sur les montagnes mais la météo annonçait la chaleur, donc j'allais y croire. Je partais pour une randonnée de 90kms pour le club fuxéen mais pour moi ce serait beaucoup plus puisque je partais en vélo de chez moi. Passage par les points habituels d'Arignac avec une descente du tonnerre mais j'avais mis le Kway pour celle-ci car la température n'était encore de 9° et en descente le ressenti était toujours inférieur. Toujours mes deux bosses à 13% mais je savais que cette fois-ci, je serai obligé de les monter dans les deux sens.

 

Donc déjà 20kms à mon compteur  avant de partir du pont du chateau de Foix en direction de Montgaillard, la Charmille, et virage à gauche pour rejoindre Celles dans la direction de Lavelanet.

 

100 2711 (Large)

 

Dans la traversée du village, je voyais des anciens qui étaient en train de mettre des généraniums dans les bacs à fleurs. Eh oui, il y a des villages fleuris dans l'Ariège. Je leur indiquais d'en profiter pendant que le soleil était là. Mais très vite, en sortant du village, je voyais la première indication de la montée du col de La Lauze. Col pas trop difficile, à savoir que les cinq premiers kilomètres étaient à des pourcentages de 6/7% sur 14 kms, et la suite est une suite de montagnes russes. Mais je restais sur le même plateau car je sais que parfois il faut relancer. Les nuages étaient encore bloqués sur les sommets.

 

100 2712 (Large)

 

Après la traversée du village de Freychennet, j'allais me trouver sur une route longeant les flancs de la montagne et pour reprendre l'expression de mon ami Cigogne : bonjour les montagnes russes. Je n'allais pas mettre la plaque car je savais qu'il fallait redonner un petit coup de fouet pour ne pas perdre de la vitesse. Les alpages étaient riches en herbe pour les troupeaux. Mais les estives avaient retardé dans certains lieux à cause de la neige sur les hauteurs.

 

100 2713 (Large)

 

Sur l'autre flanc, je pouvais apercevoir les villages que j'avais traversés et toujours ces nuages accrochés à la montagne. Mais le ciel bleu commençait à montrer sa couleur que l'on aime tant!

 

100 2714 (Large)

 

A un peu de moins de 2kms du sommet, j'allais rencontrer un troupeau de moutons qui changeaient d'alpage. Mais en étant très prudent, je pouvais traverser cet obstacle sans trop effrayer les bêtes. Il valait mieux que je force le passage sinon j'aurai été bloqué jusqu'en haut. Mais le berger m'avait bien aidé. C'est ça le plaisir de la montagne. Une chose que rencontrera peut-être JP lors de son séjour dans les Alpes.

 

100 2715 (Large)

 

 Et j'allais atteindre le sommet tranquillement. Au loin, on pouvait apercevoir les sommets encore enneigés mais le soleil qui commençait à briller , allait peut-être faire fondre tout cela. Et la plongée vers le village suivant allait s'ammorcer.

 

100 2716 (Large)

 

Au loin, je pouvais apercevoir le sommet où était perché le chateau de Montségur. Mon but s'était de m'en approcher le plus possible, soit au col de Tremblement, rebâptiser Col de Montségur. Je pouvais me lâcher dans la descente car même si la route était étroite, elle était de bonne qualité. Avant le village, j'avais droit à une descente en épingle à cheveux.

 

100 2717 (Large)

 

Montferrier qui avait aussi mis en place leurs nouvelles boutures de fleurs. JP redescendra par là quand il aura franchi le col. Mais pour l'heure, j'avais quelques kilomètres à franchir à 8% environ.

 

  100 2718 (Large)

 

Et la montée de 4kms à 8% de moyenne allait commencer. Et le soleil venait à pointer son nez! Mais bien chaud, cela allait se monter en souplesse.

 

100 2719 (Large)

 

Un kilomètre plus loin, je laissais à ma droite la route qui menait à la station de sports d'hiver des Monts d'Olmes où il restait encore un peu de neige. Petite station familiale qui malheureusement est souvent à l'ombre l'après-midi.

 

100 2720 (Large)

 

Col de Montségur franchi sans trop de problème et restant être le deuxième col de la journée.Je remettais mon kway car le temps était encore frais dans les descentes. J'arrivais même à dépasser un camping-car, ce qui voulait dire que j'avais mis la plaque! Il fallait dire que la descente était assez facile et connaissant bien la route, cela se parcourait sans problème.

 

100 2721 (Large)

 

Un dernier regard sur le chateau au niveau du village avant de plonger dans la vallée mais pas question de s'attarder à la source de Fontestorbes que je connaissais parfaitement. Pas de touriste d'ailleurs au passage.

 

100 2722 (Large)

 

Bélesta avec toujours ces jardinières sur le bord des ponts et toujours ces cours d'eau à haut débit. La fonte des neiges était véritablement entamée. Direction Lavelanet.

 

100 2723 (Large)

 

Dans la montée de l'Aiguillon de 3kms, j'étais rattrappé par un autre cyclo qui lui aussi était ravi du soleil qui nous était accordé. J'allais le laisser filer sachant que j'aurai encore de la montée à faire.

 

100 2724 (Large)

 

A la sortie de la petite montée de la fin de Lavelanet, je tournais à droite pour monter au village de Roquefixade sur 5kms. Quelques cyclos en descendaient sans oublier de me saluer. Le respect du maillot de l'ariégeoise.

 

100 2726 (Large)

 

Derniers regards sur les vestiges de ce chateau cathare avant de replonger dans la vallée mais je n'allais pas aller assez loin pour rejoindre directement St Paul de Jarrat mais j'allais me retrouver en amont de Celles que j'avais quitter au départ. Le vrai retour était annoncé.

 

100 2727 (Large)

 

La parcours me demandant d'aller au bord de l'Ariège, je me faisais un plaisir de prendre ce cliché du pont du diable qui a plusieurs légendes. Mais la luminosité me permettait d'avoir un cliché assez appréciable. Mais je n'étais pas venu pour ne faire que de la photo.

 

100 2728 (Large)

 

Je remontais bien vite pour retrouver Madone qui m'attendait patiemment. Et aussi plusieurs bosses encore et celle d'Amplaing qui est toujours plus difficile dans ce sens. Passage avant au dessus de la quatre voies de la N20.

 

100 2729 (Large)

 

Il allait me rester une dizaine de kilomètres pour rejoindre mon domicile et le soleil qui semblait vraiment s'installer malgré cette neige plaquée sur les sommets.

 

Résultat des courses : 107kms pour 1705m de dénivelé.

 

Cela aurait été une rando sympa avec le club de Foix. Ce sera pour l'année prochaine peut-être!

 

Le lendemain une superbe sortie m'attendait. Mais ne risquait-il pas dangereux de faire une telle distance avant!

Voir les commentaires