Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'automne n'est pas loin.......

Publié le par lariegeoise

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Et oui, il fallait s'y attendre. Des journées plus courtes et des températures largement en baisse, c'est bien l'annonce des prémices de l'automne. Bon, le matin, je ne pars pas beaucoup plus tard mais toujours à la pointe du jour soit vers 7H30 mais ce matin, le froid est bien là. Et j'ai mis une petite veste d'automne. Mon feu arrière me protège quelque peu des automobilistes qui sont pressés en début de journée. Et oui, ils bossent! J'ai comme d'habitude tracé le parcours pour mes deux potes Yves et Didier : montée de Roquefixade et du col de Lauze. Deux petites bosses intéressantes. Passage par Arignac où il y a toujours ces gravillons mais je roule dans les traces des roues laissées par les automobilistes sur la chaussée. Montée des bosses d'Amplaing qui me sont toujours indigestes en début de parcours. Didier et Yves sont déjà sur la route et je les rejoins vers 8H. Direction Foix et on fait un petit détour pour retrouver les bords de l'Ariège et le pont surplombant la voie ferrée. Et au dernier rond point à la sortie de Foix, on part vers cette première bosse.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

On longe la zone commerciale de Foix et Montgailhard avant de commencer à s'élever car ça attaque dès le début. Le passage de la forêt est pratiquement le plus dur de l'ascension et ce côté est le plus long pour rejoindre Roquefixade.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Yves est encore tout sourire et s'est même vêtu que d'un coupe vent à manches courtes. Courageux, le bougre! Par contre, le pauvre est à la traine très rapidement car il est victime de crampes. Pas terrible pour démarrer plusieurs ascensions. Mais il va revenir très vite dans la course.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Une fois que nous sommes sortis de la forêt, on a droit à un paysage magnifique, ensoleillé au maximum. On croise sur notre route différents villages qui ont toujours des descentes menant à la D117. Je profite que Didier ait posé le pied à terre pour prendre un cliché pour le mettre dans ma boîte!

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Les nuages envahissent encore les sommets, après la chaleur de ses derniers jours. C'est comme si la nature s'éveillait. Un endroit à rêver.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Au loin, on aperçoit Montségur. Les rois pouvaient converser à distance d'un château à l'autre : Foix, Roquefixade, Montségur. Et ça ne monte plus à des pourcentages aussi important avant la dernière bosse.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Didier et moi, nous nous amusons à trouver le meilleur cliché dans ce paysage somptueux.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Et nous attaquons la dernière véritable bosse avant d'arriver au village. D'un seul coup les pourcentages de la pente ont augmenté.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Sur les hauteurs on aperçoit les vestiges du château. Nous sommes arrivés au sommet. Yves réclame une pause alimentaire comme technique et on plonge pour arriver sur la D117 par des lacets assez rapide. Inutile de vous dire que Didier n'a pas fait attention à une moto qui montait rapidement. Il est concentré sur son vélo!

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Et c'est reparti. Au loin, on aperçoit encore le château de Montségur. Didier et Yves ouvrent la route mais je vais très vite les récupérer.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Didier toujours prudent, arrive avant que nous tournions à gauche puis à droite pour rejoindre Villeneuve d'Olmes en prêtant la plus grande attention quand nous traversons la D117. Pour l'instant, pas trace de cyclo. Et ça va monter jusqu'à Montferrier.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Montferrier, petit village bien tranquille, seule activité des habitants : sortir leur poubelle! En province, on ne s'agite pas comme cela. Je précise à Didier qu'il faut se montrer prudent en traversant le village car la rue principale est étroite. On a perdu dans la montée Yves. On décide de l'attendre au niveau du panneau indicateur de la montée.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Et pour cause, il a eu sa chaîne de vélo qui s'est emmêlée, de quoi se retrouver par terre. Et tout cela en voulant, changer de plateau. On lui conseille de se nettoyer les mains dans l'herbe qui est encore mouillée à cette heure. Et on repart du bon pied ou plutôt de la bonne pédale! Et là, ça va grimper jusqu'au sommet. Si le kilométrage est plus court de ce côté, les pourcentages sont plus importants.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Une bonne ligne droite nous est offerte pour démarrer mais étroite, donc attention quand on croise des voitures. Le bitume est en bon état pour autant et surtout pas de gravillons!

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Et bien sûr, Didier nous attend dès les premiers lacets car à cet endroit ça tourne un maximum mais sur des portions assez étroites. Et tranquillement avec Yves, je poursuis l'ascension. Je sais que je serai plus performant dans la descente.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Didier s'étant arrêté pour prendre le cliché, a du mal à remonter sur le vélo. Comique, non? Mais ça y est, il est parti comme en 14 ou plutôt en 16. Le dénivelé est moi important pour l'instant, avant que ça regrimpe, un peu.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Chacun admire le paysage à son niveau. Mais j'aime assez ces chevaux en premier plan, et au loin les contours du château de Montségur. Cela vaut bien un arrêt. Tandis qu'Yves et Didier ont déjà un œil vers Freychennet. Et oui on va contourner la montagne pour y arriver.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Yves et Didier sont déjà arrivés depuis un moment au sommet du col de Lauze et me demande ce que je faisais. Je prenais un cliché et après je me suis fait coursé par un chien de berger qui voulait me mordiller le mollet. Imaginez! Mais pas de panique, j'ai réussi à le faire fuir. Bon on ne va pas trop tarder à cet arrêt pour descendre mais ce sera une suite de petites bosses que l'on passe dans l'élan ou presque.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Au loin, je peux apercevoir le dernier village avant le retour sur la D117. Et là je m'éclate un maximum comme dans chaque descente. Yves est beaucoup plus prudent et n'arrive pas à me rejoindre. Mais je prends le temps de quelques clichés encore.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Frecheynnet n'est plus qu'à quelques tours de roue mais depuis le col on aura tout de même parcouru dix kilomètres.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

Le village franchi, je me lâche un maximum, atteignant sur la dernière ligne droite les 56kms/H mais de bien connaître le circuit facilite les choses tout en restant prudent. On se regroupe à la sortie du village de Celles pour rejoindre la D117 et St Paul de Jarrat. Ces messieurs ne sont plus qu'à peine 10 kilomètres de chez eux.

L'automne n'est pas loin.......
L'automne n'est pas loin.......

On se montre prudent jusqu'à la Charmille car il y a de la voiture pour rejoindre la 2 fois 2 voies. Et je les laisse au niveau du passage à niveau du pont du diable. Tiens un TER qui passe. Ils pourront traverser la voie ferrée après.

L'automne n'est pas loin.......

Et chacun repart vers son domicile respectif. Eux passent le pont du diable. Didier vers Génibat avec l'horloge de Montoulieu au dessus de chez lui et Yves, vers Prayols mais c'est tout droit. Et moi mes douze kilomètres avec toujours cette bosse pour finir que je franchis tranquille.

Résultat de la sortie : 86kms et 1440m de dénivelé pour moi et sous le soleil car la pluie est annoncée pour les prochains jours. Alors à quand la prochaine : mystère.

Commenter cet article

l'ange blanc 17/09/2016 22:13

Et bien voilà un bien joli parcours avec de beaux paysages, des petites routes à souhait. Montségur j'y suis passé une fois quand avec mon club nous avions séjourné à Quillan, en plus le village de mon enfance s'appelle lui aussi Montségur, Montségur sur Lauzon plus précisément mais c'est en Drôme Provençale !!! Bravo pour ton reportage.

lariegeoise 18/09/2016 05:12

Merci de ton passage. Effectivement en Ariège il existe des routes tranquilles et en plus que les estivants sont partis ou presque, on a les routes à nous. Bon la température a bien baissé par rapport au plus 30° que nous avions la semaine dernière. Chez toi aussi, le paysage est sympa.

didier 17/09/2016 09:28

super reportage

lariegeoise 17/09/2016 10:19

Merci Didier mais ce sont les coureurs qui font le reportage. En espérant que le temps nous permettra de ressortir