Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma première sortie avec le club de Seysses

Publié le par lariegeoise

Ma première sortie avec le club de Seysses

Dimanche matin, je retrouve mon ami Nicolas sur un parking à Seysses, petite agglomération à côté de Muret en Haute Garonne, pour faire mon premier test de sortie avec son club. Inutile de vous dire que j'avais pris mes renseignements avant, de la façon dont ce club fonctionnait pour ne pas me retrouver avec un groupe d'avions dont je n'arriverai pas à suivre la cadence donc à trouver le plaisir! Nicolas m'avait donné les vitesses de chaque groupe et je décide en conséquence de suivre le groupe 3 pour un parcours de 85kms pour un départ à 8H qui roule en général à une moyenne de 25kms/h. Donc tout est en place pour cette sortie. Et j'arrive largement en avance sur le parking, n'ayant pas encore jugé le temps qu'il me fallait pour y arriver en voiture. Mais 7H30, le premier cyclo arrive. Je suis bien déjà sur le bon parking. A suivre......

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Le jour se lève tranquillement et l'affluence aussi. Impressionné quand tout ce flot de cyclos arrivent. Une soixantaine certainement. Et même des filles qui sont bien affutées!

Pour mon groupe, nous serons une vingtaine et bien sûr Nicolas m'aura présenté au capitaine de route mais en définitive ils sont deux. Bref, j'avais mon point de repère. Ils joueront leur véritable rôle de capitaine, imprégnant le rythme à suivre pour rester dans des moyennes de 25kms/h. Ni trop vite, ni trop lent, juste ce qui me convient. Les groupes à partir de 8H mais pas ensemble et suivant le numéro mais nous laissons le groupe 4 partir avant nous mais nous les dépasserons un peu plus tard, tout en sachant que le parcours est commun au début mais que pendant peu de kilomètres.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Dès le départ, je joue les acrobates photographes pour ne pas changer mais très vite je vais rentrer dans le rang. Les ordres, c'est qu'on roule à deux de front et qu'on essaye de garder sa place. Les filles râlent quand on s'approche trop près d'elles. Un juste réflexe peut-être. Pour l'instant comme c'est plat, j'ai tendance à rester dans les premiers. je n'ai pratiquement pas de douleur dans la cuisse gauche comme les autres fois. A croire que ma sortie de la veille a porté ses fruits.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Pour l'instant la route est calme, il faut dire que nous sommes un dimanche matin. Lavernose-Lacasse, nous amorcons notre premier virage pour nous rapprocher de Mauzac. Et toujours une allure constante.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Et la première bosse arrive à Mauzac pendant quelques kilomètres déclenchant un étirement du groupe. Je me fais un peu décramponner mais je sais que je vais revenir au train. Mais le capitaine, fait attendre le groupe en haut pour ne perdre personne dès le départ. Il compte même ses troupes! Bonne réaction d'un groupe cyclo comme j'aimerai qu'on ait à Tarascon où certains jouent plutôt les avions. Dommage car cela permettrait d'attirer plus de monde. Pour information, le club de Seysses a 160 inscrits. Un chiffre qui en dit long, non!

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Nous empruntons la D4 sur quelques kilomètres, nous obligeant à rester en fille indienne car le flot des voitures est plus important jusqu'à Lezat sur Lèze en passant par St Sulpice sur Lèze. Mais très vite, nous allons nous retrouver sur des routes plus étroites où le capitaine nous recommande d'être prudent car certains automobilistes arrivent en sens inverse et malheureusement à vive allure. Et nous allons avoir à des coups de cul à répétition. Pas facile quand la route est encombrée et qu'on ne peut guère dépasser.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Nous n'avons fait que 30kms que déjà certains réclament une pause technique. Et là ça commence à râler car certains précisent que nous venons juste de partir et que certains auraient pu prendre leur précaution avant. J'approuve car de telles pauses m'énervent un peu. Bref, le peloton va s'étirer pendant quelque temps avant que tout le monde se retrouve. Il faut dire qu'il y a des femmes dans le groupe et pour elles, un endroit plus tranquille est moins évident à trouver! Nous sommes non loin de Lézat sur Lèze.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Au loin quelques châteaux en ruine qui font rêver quelques cyclos. Mais là, il y aurait du boulot!

Nous passons non loin d'un retenue d'eau qui est la conséquence d'un des cours "Le Rosé" et "la Lèze". Pas mal de pêcheurs sont déjà sur place. Il faut dire que le beau temps a dû les inciter à venir.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Et nous arrivons à un lieu légendaire où une belle bosse nous attend mais pas question de s'arrêter pour voir le paysage. Dommage car de là-haut nous pouvons apercevoir la chaîne des Pyrénées mais les cyclos veulent peut-être rentrés et ne sont pas sensibles à la beauté du paysage ou ils ont tellement vu ce décor que cela ne leur fait plus ni chaud et ni froid. Dommage! Mais la route du retour nous attend et quelques bosses aussi.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Avant Gaillac-Toulza nous nous retrouvons sur le parcours commun des C2 mais aussi de quelques bosses qui vont nous faire perdre un compagnon de route mais le capitaine de route veille au grain et compte ses moutons lors d'un arrêt forcé pour que ce dernier nous rejoigne. Ca, c'est du sérieux. Et on repart de plus avec le vent dans le dos et une belle descente. Et là je peux, enfin, me lâcher car la route est large.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

St Quirc mais rien à voir avec la boisson mais simplement ce village aux pierres rouges. Et nous nous retrouvons sur une route à grande circulation et le capitaine nous invite à rouler en file indienne. Caujac, nous avons le vent de dos nous faisant dépasser assez souvent les 40kms/h ce qui irrite certains cyclos qui ont du mal à suivre le rythme. Bref on ralentit, mais la route du retour est entamée puisqu'on voit la direction de Muret.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Mauressac, Auterive n'est plus loin et le parcours commun au quatre groupes aussi. De belles lignes droites nous sont offertes après ce passage difficile en ville. Et oui, nous sommes dimanche en fin de matinée et en fin de marché dans la ville.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Venerque, tiens un circuit que je n'avais pas pris! Vernet, la plaisanterie fuse aux carrefours où nous sommes obligés de faire un arrêt. Mais tout de suite, ça repart assez vite en direction de Labarthe sur Lèze.

Ma première sortie avec le club de Seysses
Ma première sortie avec le club de Seysses

Muret, là je reconnais la route mais je ne prends pas le temps de retenir tous les sens giratoires car j'ai qu'une idée, suivre le groupe. Et cela accélère, à croire que l'approche de l'écurie stimule les jambes des cyclos. Seysses n'est plus loin.

Ma première sortie avec le club de Seysses

Et ça tournicote dans les derniers sens giratoires où on doit de se montrer prudent car les véhicules sont nombreux et pas toujours prêts à vous céder le passage. Double attention est de rigueur. Dans le dernier sens giratoire, ça part dans tous les sens car certains rentrent directement en vélo chez eux. Je suis obligé de demander à une fille si je suis bien sur le dernier sens giratoire avant le parking de départ. Ouf, on y est! Et sans encombre.

86kms à une moyenne pas loin des 25kms/h, on est dans le créneau avec 600m de dénivelé.

Une belle sortie que je renouvellerai certainement car j'ai trouvé le groupe sympa. Merci Nicolas et le capitaine car de temps en temps, lors de la sortie, il m'a demandé si ça allait. Bon pour la licence on verra l'an prochain. Mais je n'ai pas dit non! On verra..........

Commenter cet article

L'ange blanc 12/04/2016 09:44

bien organisé ce club presque un peu "militaire" :-) l'avantage d'une telle structure c'est qu'en plus de la compagnie d'autres cyclos et du coup la solidarité tu peux découvrir de nouvelles routes, souvent secondaires et qui permettent de se faire plaisir juste à côté d'axes plus important. Il ne faut pas hésiter pour les clubs, c'est bien de se licencier, il y a plein d'avantages et ta cotisation permet aussi d'améliorer l'image et la sécurité des cyclos... en plus de faire vivre les clubs.

lariegeoise 12/04/2016 13:52

Je suis déjà licencié dans le club de Tarascon où j'ai ma résidence secondaire mais ils roulent comme des avions et il y a de moins en moins de monde aux sorties à cause de cela. Effectivement je vais peut-être me mettre à la rentrée dans ce club car il correspond vraiment à ce que j'attends d'un club. Je suis toujours en découverte. Et je me base sur ceux faits par Jean Michel pour les sorties Lauragais. Mais je commence à mieux me repérer pour revenir sur Toulouse/

Joël 06/04/2016 15:28

tu vas t'inscrire dans ce club ? ils ont l'air super bien organisé en tout cas.

LARIEGEOISE 06/04/2016 18:40

Je réfléchis mais j'avoue que j'ai pris de rouler avec eux. Je verrai à la rentrée car bientôt je serai plus en Ariège et Seysses est un peu loin.

Alex 05/04/2016 11:57

Une sortie pour faire du rythme plus que pour découvrir le coin, pourquoi pas, ça change ;)
et ça peut permettre de connaitre les routes à emprunter à vélo

lariegeoise 05/04/2016 13:43

Et c'était bien le but recherché et la solidarité entre les cyclos.