Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le soleil est toujours là.....

Publié le par lariegeoise

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Effectivement il était toujours là et il était prévu pour toute la semaine ou presque. Mais j'allais repartir sur les bases que j'avais projetées les années d'avant, soit une sortie tous les deux jours. Et oui, les personnes âgées, il faut les ménager! Lol! Et puis pour sûr que la répétition des sorties est importante mais un peu de repos de temps en temps, n'était pas mal non plus. Et puis je n'étais pas si en retard dans ma préparation pour l'Ariégeoise ayant déjà dépassé les 3000kms depuis le début de l'année. Donc mardi, je décidais de partir sous d'autres cieux mais toujours au lever du soleil. Cela avait progressé puisque je partais pour 6H45' pour une sortie d'une centaine de kilomètres. Pas de préparation du tracé auparavant mais j'allais me baser sur le temps parcouru et puis mon compteur m'indiquerait bien le kilométrage, donc pas de souci!

Direction Favières, les écoliers n'étaient pas encore arrivés. Tournan, je passais par le centre car j'allais revenir sur la route qui allait à Châtres. Pas trop de vent, mais toujours autant de circulation aux premières heures.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Châtres, Liverdy, dans le centre du village, je tournais à gauche pour revenir sur des routes plus tranquilles. Mais pas évident pour traverser la route qui allait à Melun tant la circulation était dense, entre autre pas mal de camions. Forest, j'avais décidé d'emprunter une route que je n'avais pas faite entièrement. Direction Fontenay Trésigny. Tiens un vélotaf mais rien à voir ces vrais cyclos qui partaient au travail avec leurs belles montures, n'est-ce pas Laurent. Ce brave homme allait au travail mais certainement pour soigner les chevaux du haras. Après l'embranchement de la route qui menait au château du Vivier, j'allais tourner à droite pour retrouver une autre route qui menait aussi à Fontenay Trésigny;

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Une route plutôt bucolique m'attendait. Quand on voit de telles images, on a envie de s'attarder! Mais j'avais encore de la route à faire.Je retrouvais la route que j'avais désigné auparavant pour traverser partiellement Fontenay Trésigny, tout en dépassant les voitures qui étaient arrêtées par les feux tricolores. Juste après le pont de la N4, j'allais tourner à droite pour revenir à ce petit aérodrome assez pittoresque puisqu'il y avait un vieil avion qui servait de restaurant pour les aviateurs de passage. Original, non? La route était superbe. J'allais longer la N4 jusquà ce que j'allais retrouvé la route principale et les voitures, bien sûr. Le matin, en semaine, c'est difficile de rouler tranquille. J'étais sur la route qui allait à Coulommiers.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

J'allais jusqu'au rond point pour tourner à droite en direction de Rozay, passant à côté du parc aux félins. Une petite bosse m'était offerte pour arriver à Rozay. Et au premier feu tricolore, j'allais partir en direction de Pecy. Je dis bien, j'allais car je n'irai pas jusqu'à Pecy car je craignais que la sortie soit trop longue et j'allais plutôt me lancer sur des routes que je ne connaissais pas. Le tout à l'instinct et au sens de l'orientation, et mes initiatives n'allaient pas me décevoir.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Dans la partie boisée avant d'arriver à Pecy, j'allais tourner à gauche pour me retrouver en direction de N4. Et la route allait m'emmener à Plessis Feu Aussous. Très roulant comme parcours même si la route allait être assez étroite. De toute façon, je ne rencontrais pas de voiture. Dans le village, je filais tout droit, partant vers l'inconnu et j'allais me retrouver sur la route des Etangs Fleuris. Alors là je n'étais plus dans l'inconnu. J'arrivais à Touquin où je croisais un cyclo qui se faisait une pause. Moi j'allais tourner à droite pour partir en direction de Faremoutiers.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Je traversais le village de Faremoutiers après une grande ligne droite, pour tourner au centre à gauche pour rejoindre La Celle d'en Haut. Descente vers le bas après le passage à niveau. Un club montait la bosse un peu dispersé, normal car la bosse était rude et certains se sentaient pousser des ailes. A l'embranchement de la route de Guérard, j'allais remonter vers Genevray.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Je voulais tenter des routes que je ne connaissais pas. Je me dirigeais sur la route de Mortcerf pour tourner à droite dans le village de Genevray.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Là, le bitume allait être nettement moins bon. Je passais en dessous de la ligne de chemin de fer. Mais je trouvais cette découverte, super sympa. Et là j'allais me retrouver sur la route que j'empruntais depuis Guérard. Et j'arrivais à Dammartin sur Tigeaux. Quid, quelle direction, j'allais prendre. Je décidais de filer à droite pour monter le mur de Tigeaux que certains spécialistes cyclos connaissent. De bons pourcentages nous y sont offerts!

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Pas de problème pour affronter cette bosse! A priori, je commençais à avoir le bon rythme. Je rencontrais un cyclo, entre autre un qui venait de monter la bosse de Tigeaux sur l'autre versent. Il allait me sucer la roue arrière pendant un bon petit moment malgré que j'avais quelque peu accéléré. C'est vrai que derrière, c'est plus facile! Villeneuve le Comte, je n'étais plus qu'à quelques encablures de chez moi.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Pour éviter les détracteurs du kilomètrage, je décidais de filer vers la Dénicherie pour avoir un chiffre rond à l'arrivée. Et après, c'était tout droit. Je remarquais que les arbres commençaient à bien se parer de feuilles. De quoi être un peu plus abrité en cas de fort vent.

Fin du périple avec 101kms pour 500m de dénivelé mais avec une bonne moyenne.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Jeudi matin, ayant ma petite fille la veille, je me décidais à partir pour une longue randonnée que j'avais préparé cette fois-ci sur Strava. Je continuais à utiliser ce forum pour me rendre compte des éventuelles difficultés à rencontrer. Cette fois-ci, j'allais mettre le cap sur l'est, soit la Ferté Gaucher. Cela faisait un bail que je n'étais pas allé dans ce coin que j'avais bien apprécié les autres fois. Villeneuve St Denis en passant par le moulin de Jossigny, tout à fait exceptionnel pour rejoindre Villeneuve le Comte. Tigeaux en passant par le centre de Villeneuve et toujours autant de véhicules en semaine. Et cette fois, j'allais tourner à droite en bas de la côte pour remonter en direction de Dammartin.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Une belle bosse assez longue allait s'offrir à moi pour retrouver la route Mortcerf/Faremoutiers. Exceptionnellement, j'allais l'emprunter pour arriver au plus vite sur Faremoutiers. Descente sur Pommeuse pour rejoindre Mouroux. Là encore, j'allais me retrouver sur des routes assez fréquentées. Mais c'était pour faire au plus court, alors il me fallait bien subir.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Je me retrouvais sur le grand axe qui allait à Coulommiers pour que dès le premier rond point, je tournais à gauche pour ainsi dire faire les extérieurs de la ville. J'allais prendre la direction de Boissy le Chatel. Et là, il y avait déjà un peu moins de monde. Mais j'allais être arrêté par des travaux et je devais dépasser les voitures pour gagner un peu de temps.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Et avant d'atteindre Boissy, j'allais tourner à droite pour sur la D66 qui m'emmènerait directement à La Ferté Gaucher par une route bien tranquille et assez roulante. Je longeais le Grand Morin après avoir compris les explications de Régis, le Béarnais! Au loin, j'apercevais un village de temps à autre. Les champs commençaient à se parer des couleurs de la Seine et Marne au printemps : le vert et le jaune.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

J'allais traverser différents villages au nom assez comique : la Grande Vacherie, la Vanne.... Avant d'arriver à Jouy sur Morin où tous ces villages étaient rattachés. Les regroupements sont de plus en plus nombreux si ces municipalités veulent encore exister. Je me faisais arrêter par des écoliers qui partaient travailler. Et oui, j'étais dans les heures de la rentrée des classes.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Et après avoir trainé un peu, je continuais ma route pour retrouver l'ancienne N34 et l'entrée de La Ferté Gaucher. Tiens petit détail pour mon ami Régis qui me surveille du Béarn : cette voie ferrée est-ce le début du vélo rail ou tout simplement une ligne de chemin de fer? Bref, j'étais bien à La Ferté Gaucher. Mais je n'allais pas m'attarder car je voulais attaquer la route du retour.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Je faisais retour arrière pour repartir au premier rond point vers Choisy en Brie. Une petite montée m'était offerte mais rien de bien méchant. De grandes lignes droites allaient s'offrir à moi. J'étais sur la route du retour. A gauche et au loin, je pouvais apercevoir l'aérodrome de La Ferté. Mais pas d'avions dans le ciel.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Choisy en Brie, une route que j'avais déjà empruntée dans le passé et ça facilitait au maximum le roulage. Et là, pratiquement pas de camion, il fallait dire que je n'étais pas sur de grands axes.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Dans le centre de Chevru, j'allais tourner à droite pour partir en direction d'Amillis. Parfois je rencontrais un cyclo mais ils étaient à chaque fois, superbement couverts. Comme quoi, certains ont du mal à passer à l'accoutrement printemps. Bon même si la route était étroite, elle était quand même roulante. Je m'accordais une petite pause technique. Cela faciliterait le retour dans de bonnes conditions.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Passage à côté d'Amillis car je ne traversais pas le village. Il fallait dire qu'à chaque fois que j'y passais, j'avais droit à une crevaison. Mais c'est peut-être un coup de la sainte vierge qui a un sanctuaire à la sortie du village. Direction Bautheil, au passage, petit coup d'oeil au champ d'un apiculteur. Le miel ici, est fait surtout à base de pollen de fleur de colza. Ca se comprend, on est en Seine et Marne. Dans le centre du village, j'allais tourner à gauche pour revenir sur la route de Touquin.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Dans le centre de Touquin, bifurcation à droite pour revenir sur Pezarches. Dans le centre du village, j'allais aussi tourner à gauche pour prendre partiellement la route de Provins, alors là, bonjour les camions mais c'était sur une courte distance.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Et bien vite, j'allais tourner à gauche pour rejoindre Lumigny. Passage que je n'aime pas trop car il vaut mieux se montrer prudent. Un accident est si vite arrivé. Marles en Brie était en vue. Tiens, les ânes étaient sorties. Je veux parler de l'animal!

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

A un croisement dans le village, je rencontrais un petit groupe de cyclos que j'allais suivre quelque temps. Mais dès qu'il avait senti ma présence, ils s'étaient mis à accélerer. Mais n'ayant pas envie de m'épuiser, je les laissais filer. Les Chapelles Bourbon, j'allais revenir vers Neufmoutiers. Pour une fois, j'avais l'intention de revenir sur Villeneuve le Comte. J'allais bien rencontrer des goupes comme nous étions jeudi, jour de la sortie club.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

La forêt commençait à se couvrir de feuilles, ce qui était intéressant pour se protéger du vent qui soufflait toujours aussi fort en ce moment. Et j'allais être rattrapé après Villeneuve St Denis par un groupe conséquent. Cette fois-ci, j'avais décidé de les suivre comme je n'étais pas si loin de mon domicile. Dans la dernière bosse avant ma bifurcation vers Jossigny, ils se mettaient à accélérer pour faire la pancarte comme dirait mon ami Philippe. Je m'amusais à les remonter sur la droite, semblant écoeurer le premier! Lol! Mais ne voulant pas les vexer, je levais le pied avant de tourner.

Le soleil est toujours là.....

Je terminais en solitaire car ils filaient sur Pontcarré. Et j'allais faire le tour du village pour arrondir ma sortie et revenir par l'allée des vainqueurs!

Belle sortie tout de même de 120kms mais dans des endroits que j'apprécie car c'est très roulant. A recommander à mon ami Cigogne quand il s'éloignera de ses circuits habituels.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Samedi matin, la météo ayant promis de la pluie je n'étais pas sorti mais j'en avais profité pour tondre ma pelouse, sortie au lever du soleil comme d'habitude. Eh, il faut bien travailler quelquefois chez soi! J'avais décidé de partir vers l'autre Ferté de la Seine et Marne et cette fois-ci en ayant tracé sur Strava le parcours. Départ habituel, Villeneuve le Comte mais sans passer par le moulin de Jossigny comme l'autre fois, Tigeaux et Crécy la Chapelle ne serait plus loin.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

J'adore toujours cette bosse à la sortie de Crécy pour rejoindre la ligne directe vers La Ferté sous Jouarre. De quoi te réchauffer rapidement. De grandes lignes droites en montée et pas mal de voitures. Oui c'était l'heure où les gens partaient au travail. La Pierre Levée et toujours ce vent fort. J'avais droit à ce soleil rasant qui ne facilitait pas ma progression dans de bonnes conditions.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Haute maison, je passais quelque temps après, à côté du château de Benisse qui était en pleine restauration. La Ferté n'était plus loin mais il me fallait tenir mon vélo car la route était plus que dégradée et la descente rapide. Je dépassais les 50kms/h.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

A ma gauche, avant de retrouver la route qui venait de l'autoroute et qui se dirigeait vers La Ferté, je laissais le village de Signy Signets. Le colza avait vraiment pris sa vraie couleur. Au stop, je devais patienter quelque temps car il y avait pas mal de circulation. Je traversais partiellement la ville pour tourner à gauche pour passer au dessus de la Marne. J'avais droit au passage et au dessus de ma tête, à l'envol d'oies sauvages. Vous les verrez légèrement en agrandissant la photo. Désolé, je n'avais pas été assez rapide par rapport à elles.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Un peu plus loin, j'allais tourner à gauche pour revenir sur Ussy et j'allais longer la marne quelque temps, tout comme la voie de chemin de fer.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

C'était une route que je n'avais pas empruntée depuis bien longtemps. Dans le village, je repassais au dessus de la Marne pour me faire une belle montée. Traversée de la route qui menait à Meaux. Un feu tricolore allait freiner mon hardeur à St Jean Les deux Jumeaux!

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Belle bosse de 2kms au moins mais avec le soleil et sans trop de vent, ça se maîtrisait assez facilement. J'allais emprunter une route parallèle à l'A4 pour passer à St Fiacre.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Désolé Penn, toujours des fils électriques pour gâcher la vue, je ferai mieux la prochaine fois. Mais la roue continuait à tourner. Toujours des routes tranquilles.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Je passais non loin du golf de Boutigny. J'allais m'offrir une pause technique comme quoi, le froid matinal déclenche toujours certaines choses! Lol! Et ce serait plus soft pour rentrer. Nanteuil les Meaux, je n'étais pas loin de la banlieue de Meaux que j'allais contourner. Tiens le terrain de Christian était toujours à vendre! Petit détour autour de l'église pour la prendre sur le meilleur angle.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

A la sortie de la ville, j'allais tourner à gauche pour remonter sur Quincy Voisins. Tiens toujours ce moulin. Il fallait dire que la Seine et Marne est une grande productrice de blé.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Passage au dessus la voie express qui menait à Meaux avec un dernier regard sur la préfecture du département. Go sur Quincy Voisins. A la sortie de la ville j'allais m'offrir la plongée sur Couilly Pont aux Dames, pour remonter dans les mêmes pourcentages vers Coutevroult. Une belle série de bosses. Descente sur Villiers sur Morin pour passer par un endroit qui était cher à mon ami Régis qui me surveille depuis son Béarn!

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Montée par la célèbre côte avant d'arriver à Voulangis, où il faudrait refaire quelques kilomètres pour retomber sur la route de Melun pour récupérer quelques cyclos car le samedi, ça roulait toujours. Et là l'arrivée était proche. Facile de s'accrocher à quelques cyclos isolés! Villeneuve st Denis, Villeneuve le Comte et j'étais arrivé.

Encore un 100kms à mon actif pour 900m de dénivelé.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Dimanche matin, ,je m'étais levé encore plus tôt que d'habitude et mon départ allait même s'annoncer à 6H35'. Mais pas trop de risque de rencontrer beaucoup de voitures à cette heure, tout comme les camions. Direction Villeneuve le Comte pour essayer de prendre des routes correctes car cette fois-ci, j'avais envisagé d'augmenter un peu la distance. Neufmoutiers, les champs de colza me faisaient apprécier le doux parfum de ses fleurs.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Châtres n'était pas loin et j'avais préparé plus ou moins un itinéraire sur Strava. Je préférais car je voulais prendre des routes inhabituelles. J'avais mis des lunettes de soleil car ce soleil rasant le matin me jouait un peu des tours pour la visibilité. Chaumes et j'allais reprendre la direction de Rozay. Au niveau "des grands champs" je passais à côté de ce lieu de dressage des chiens. Vilbert n'était pas loin.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Rozay franchi, je prenais la direction de Pecy où après j'allais prendre des routes que je ne connaissais pas. Avant le village, j'allais tourner à droite pour me diriger vers La Croix en Brie. Une belle ligne droite sur une route assez étroite mais elle était très roulante.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

J'allais croiser la route d'un autre cyclo qui était encore emmitouflé, à croire que certains ne savaient pas encore s'habiller plus léger. Moi j'étais resté en court comme ces jours derniers car la température montait très vite dans la journée. La Croix en Brie, j'allais me diriger vers Rampillon qui était mon point le plus éloigné de mon domicile que je m'étais fixé. Un petit détour suite à des travaux m'était invité à prendre.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Et j'allais pouvoir admirer cette belle église du 11ème siècle. Quelques cyclos isolés me saluaient. Et j'allais faire route arrière pour reprendre des petites routes pour me diriger vers Maison Rouge mais il en allait être autrement!

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Je n'étais pas loin de Nangis. Beauguichet, lieu dit, je voulais rejoindre Maison Rouge mais j'allais tourner trop tôt et me retrouver à Vanvillé et ainsi revenir sur la route Nangis/Provins. A priori, j'aurai dû tourner à droite pour reprendre la bonne route prévue au départ mais le vent violent qui soufflait à ce moment-là était si fort que je me décourageais très vite et décidait de revenir sur la Croix en Brie et regagner Gastins. Tant pis cette route, je la ferai quand le climat me sera plus propice. Gastins et j'allais reprendre une route que j'avais l'habitude de parcourir.

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Je croisais quelques groupes qui restaient groupés pour se parer de ce vent violent auxquels ils étaient soumis. La Fermeté que pas mal d'enfants devraient connaitre! Lol! A ma gauche je pouvais voir la raffinerie de Grands Puits de Total. Et j'allais éviter Mormant pour regagner directement Aubepierre. Souvent dans les villages, j'apercevais certains coureurs mais à pied. Des Cathares en herbe!

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Beauvoir, un groupe de cyclos qui devait en avoir assez de se battre contre le vent. Chaumes et j'allais reprendre la route du début de mon parcours. Un ancien me dépassait mais pas de réaction. Comme quoi sur la RP, on ne parlait pas beaucoup. Plus loin un autre cyclo allait me rattraper mais j'allais resté avec lui. J'allais le perdre en traversant la route de Melun assez fréquentée à cette heure-ci. Un ancien qui n'avait même pas de casque. Un touriste!

Le soleil est toujours là.....
Le soleil est toujours là.....

Châtres n'était plus loin et ça roulait de partout. Là je pouvais lâcher les chevaux, le vent m'étant plus propice. Neufmoutiers, Villeneuve le Comte, Villeneuve St Denis, les kilomètres s'amenuisaient pour arriver à mon domicile. Je rattrapais quelques cyclos isolés.

Fin de la sortie avec 128kms au compteur mais que pour 600m de dénivelé

J'avais dépassé les 1000kms pour le mois comme j'envisageais de faire.

Commenter cet article