Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sortez bien couverts!

Publié le par lariegeoise

Sortez bien couverts!

Difficile de rouler en ce moment , entre les invitations chez les amis, les autres soirées organisées, la visite de la petite fille, et le temps qui en plus s'y met, de quoi perdre le moral. Je vais vraiment avoir beaucoup de mal à réaliser le score que je m'étais fixé en début du mois, soit 1000kms pour rester dans les temps pour la nouvelle année cycliste qui m'attend. Mais je ne vais pas me mettre la pression car quand on est à la retraite, j'aurai bien l'occasion de rattraper le retard. Donc la dernière devise que je dois me mettre dans la tête : faire quand je peux.

Et en ce vendredi après-midi, la température et les routes sèches allaient m'inciter a faire une sortie, même si elle risquait d'être courte. Et oui, le baromètre allait indiquer 2°. Bon, j'avoue que je ne l'ai su qu'en voyant la sortie signalée pour mon ami Cigogne! 13H15, top départ par un début habituel : Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte, Neufmoutiers. Quelques cyclos isolés mais beaucoup avaient une cagoule. Moi, jamais, je n'aime pas trop cela mais j'avais tout de même mis un blouson assez chaud. En gros, j'avais envisagé un 70kms. De quoi respirer un peu. Avant d'arriver au dessus de la N4, j'allais tourner à droite pour rejoindre la zone industrielle de Tournan. Ah, le vent n'était pas trop fort pour une fois!

Sortez bien couverts!
Sortez bien couverts!

Direction Liverdy que j'éviterai pour prendre la direction de Coubert. Passage au dessus de la voie ferrée comme d'habitude pour tourner à gauche au niveau de la partie boisée. GO pour Courquetaine. C'était toujours aussi calme! Repassage au dessus de la ligne SNCF mais plus exactement du TGV qui passait en même temps que moi. Mais ne vous inquiétez pas, je passais au dessus. Solers en vue. J'allais traverser le village pour tourner à gauche après l'ancienne voie ferrée, voie qui est utilisée par les adeptes de la CAP et du VTT, en allant sur Soignolles. Direction Barneau où j'allais rencontrer le premier gué de l'Yerres, rivière que je longerai quelques temps.

Sortez bien couverts!
Sortez bien couverts!

A cet effet, je laissais à ma droite Soignolles que j'allais retrouver quelques temps après. Avant le gué, je rencontrerais pas mal de chevaux qui étaient dans les champs avoisinants. Le courant étant trop fort, le passage était interdit à tous véhicules mais un passage avait été fait pour les cyclistes. Une belle pente m'était offerte pour retrouver le centre du village mais je m'y égarais quelque peu car j'allais trouver des culs de sac. Comme quoi, tous les chemins ne menaient pas à Rome! Et j'allais retrouver Soignolles pour rencontrer un autre gué.

Sortez bien couverts!
Sortez bien couverts!

Après avoir rejoint Soignolles et être passé à côté de l'église, je filais à gauche en direction Evry Grégy. Peu de temps après, à la sortie du village, j'allais retrouver mon deuxième gué pour monter sur Cordon et là les voitures pouvaient passer sans problème. Direction Chevry Cossigny et j'allais être sollicité par un petit vent de face mais cela n'allait pas m'arrêter dans ma progression pour revenir chez moi. Au dernier village, j'allais, contrairement à de bon nombre de fois, en filant sur Ozoir mais tourner à droite en direction de Gretz. Traversée de la départementale assez fréquentée, entre autre par des CRS à cette heure-ci, qui allaient à Melun.

Sortez bien couverts!
Sortez bien couverts!

Petit passage en ville, mais j'allais être arrêté au premier passage à niveau par un train qui allait en direction de la gare de l'Est. Et j'allais retrouver très vite mon chemin habituel, soit Tournan, Favières avec le passage dans le bois de Ferrières où je rencontrais quelques maisons forestières qui avaient été remises en état. Et je n'étais plus qu'à 6kms de mon domicile. La froidure commençait à se faire sentir.

Sortez bien couverts!

Et pour la première fois, je peux vous offrir le tracé de ma sortie grâce à l'aide de mon ami Philippe.Merci @PH_O.

72kms avaient été parcourus avec une bonne moyenne puisqu'elle dépassait les 25kms/h mais avec seulement 396m de dénivelé. Tout s'expliquait. Maintenant à quand la prochaine sortie. Seul le temps le dira!

Sortez bien couverts!

Samedi matin, impossible de rouler ou alors ne pas avoir peur de tomber. Dans la nuit la neige était tombée et au petit matin, le verglas avait fait son apparition. Pour sûr que l'après-midi, il aurait été possible de rouler mais comme je devais aller manger chez des amis le soir, le repos était presque recommandé.

Que cela tienne, dimanche matin, j'allais sortir le bike même si la météo annonçait pas un superbe temps. D'ailleurs, en ouvrant les volets, je savais que cela allait être top même si cela allait cailler un maximum au départ. -2° était annoncé mais comme les routes avaient séchées dans l'après-midi de samedi, je savais que je pouvais rouler sans risque.

Donc 8H5' comme les jours rallongeaient, direction la forêt de Ferrières pour une sortie sympa. J'étais rentré vers minuit mais je savais que j'avais assez dormi. De toute façon la température extérieure me réveillerait. Pour le parcours, j'allais improviser suivant l'heure comme souvent. Le ciel était rouge au lever du soleil mais lui, je ne le verrai pas de la matinée. Go pour Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte et je commençais à croiser quelques cyclos isolés, mais bien couverts.

Sortez bien couverts!
Sortez bien couverts!

Je filais tout droit vers Châtres. Effectivement sur les bas côtés, les flaques d'eau étaient givrées tout comme l'herbe. Mais j'avais mis un bonnet et un bon blouson et comme dirait Philippe : même pas peur. Dans le village, je filais vers Liverdy pour rejoindre à gauche Forest. Des fumeurs se caillaient un maximum en dehors du bistro du coin. Tant pis pour eux. Et toujours des cyclos isolés. Direction Chaumes que je contournerai pour retrouver mon beau château en ruine du Vivier.

Sortez bien couverts!
Sortez bien couverts!

Un héron tout blanc allait s'envoler à mon arrivée. Je n'avais certainement pas été assez silencieux. Retour en direction de Chaumes mais avant l'entrée du village, je tournais à gauche pour rejoindre Vilbert. J'étais assez étonné qu'il y ait autant de voitures qui circulaient si bon matin. Puis j'allais me diriger vers Rozay en Brie. Oui, oui, Penn, le garage Renault était toujours là!

Sortez bien couverts!
Sortez bien couverts!

Je n'allais aborder que très peu Rozay car j'allais me diriger vers Courpalay et le château de La Fayette. Mais je vous en ai parlé nombre de fois. Dans le village, j'allais tourner à droite pour me retrouver en direction de Courtemer que je ne verrai que de loin.

Sortez bien couverts!
Sortez bien couverts!

Et sur la route, à défaut de cyclos, j'allais rencontrer des chasseurs qui étaient aux aguets. Il valait mieux que je poursuivre ma route rapidement. J'allais commencer à subir un petit vent de face mais rien à voir avec les jours derniers. Go pour la direction de Beauvoir que je laisserai sur ma droite pour rejoindre l'Etang, village mitoyen avec Verneuil l'Etang. Mais toujours pas d'étang! Go pour Guignes qui est une bourgarde assez importante. Traversée de la ville pour aller en direction de Coubert.

Sortez bien couverts!
Sortez bien couverts!

Mais très vite, j'allais retrouver la route d'Ozouer le Voulgis. Je commençais à me rapprocher de chez moi. Dans le village quelques commerçants avaient sorti leur étalage. Je vous les montrerai une prochaine fois. Courquetaine, j'étais accueilli au niveau de la ferme par une armada d'oies. Et je vous prie de croire qu'elles faisaient du bruit. J'allais filais maintenant en direction de Tournan.

Sortez bien couverts!
Sortez bien couverts!

Encore quelques cyclos mais pas encore de club, tout au plus, ils étaient quatre. J'allais filer après le passage à niveau à gauche pour rejoindre Presles. Et là, j'allais entamer ma portion ville avant de retrouver Gretz, Tournan et enfin Favières. Plus que 10kms, j'étais dans les temps. Enfin un club me dépassait et c'était encore un de Gagny comme la semaine passée. Comme quoi, ils devaient me poursuivre. Je n'essayais pas de les suivre commençant à sentir un peu de fatigue malgré que j'appuyais toujours assez fort sur les pédales.

Sortez bien couverts!

Et là, j'allais rencontrer quelques clubs qui faisaient une pause mais moi, je continuais à tracer mon chemin. Petite montée pour passer au dessus de l'A4. Et l'allée de tilleuls m'attendait pour finir mon circuit matinal.

Sortez bien couverts!

J'avais parcouru 90kms pour 500m de dénivelé pour une vitesse approchant les 25kms/H. Enfin je commençais à allonger mes sorties.

Ainsi s'achevaient mes sorties de la semaine. Demain, repos car la pluie était annoncée. Je m'approchais des 1000kms espérés pour le mois.

Commenter cet article

jean-charles 27/01/2015 22:23

Nom d'une pipe Jean-Pierre, quelle santé ! quelle motivation ! Je pense que peu de cyclos peuvent afficher déjà autant de kilomètres en janvier !
J'espère que les fêtes se sont bien passées : je vois que tu gardes la forme ! C'est parfait !

lariegeoise 28/01/2015 06:50

Salut Jean Charles. Merci à toi de tes commentaires. Oui je vais aussi bien que possible et je n'ai plus aucune trace apparente de mon dernier accident. Pour le kilométrage, j'aurai pu faire mieux si le temps était plus clément car je ne sors pas sous la pluie ou la neige même pour essayer de réaliser un score. Mais il y a beaucoup plus fort que moi. J'espère que toi aussi tu vas bien et que tu as de beaux projets pour cette année. Bonne route ou bon divertissement car je pense que le billard fait plus partie de tes activités maintenant. A plus

lariegeoise 26/01/2015 06:19

Comme je te comprends Alex. Pas facile en ce moment. Mais pour moi, je ne mets qu'un bonnet en ce moment et c'est bien suffisant. Je déteste être enfermé. Pour les châteaux pas grave. La vue de tes potes suffit, non? Et puis tu as fait de belles sorties ces derniers temps. Allez, il faut que nous soyons patient.

Alex 25/01/2015 22:30

Pas facile de sortir en ce moment, il faut bien s'habiller pour supporter ces températures glaciales.
Je suis passé à la cagoule pour protéger aussi les oreilles du froid; pour le moment, ce n'est pas la tête qui a le plus froid. C'est surtout la présence ou non de vent qui joue beaucoup sur le ressenti du froid

De mon côté, les châteaux sont moins jolis (j'essaierai de faire un article quand j'aurai un peu plus de matière). La neige apparait sur le bord de route dès 400m d'altitude.
J'attends qu'il fasse beau temps afin de faire de belles photos de paysages enneigés, car brouillard à partir de 600m :(