Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une sortie bosses avant les grosses chaleurs!!!!

Publié le par lariegeoise

100 3008 (Large)

 

Eh oui, il valait mieux sortir plus tôt pour profiter pleinement d'une sortie cyclo bien remplie! Donc départ à 6H15, il ne faisait que 15°. Bien agréable, n'est-ce-pas? Pour ma part, je n'avais pas oublié d'emporter mon bidon d'eau et quelques barres. Monter ça creuse aussi! Direction le Col de Port, première bosse qui est souvent habituelle dans mes sorties actuelles. J'aurai droit à une haie d'honneur avant d'arriver au sommet. Mes groupies à quatre pattes et à cornes s'il vous plait. Rien à voir avec les supporters du TDF.

 

100 3009 (Large)

 

Non, non, ne vous inquietez pas, l'endroit n'était pas désert. Quelques camping cars stationnaient sur le côté. Je revêtais mon coupe vent car après avoir eu bien haud en montant. Mais  j'allais sentir la chaleur qui montait de la vallée au cours de ma descente. Et cette fois-ci, le ciel était clair. Mais toujours pas de cyclo.

 

100 3010 (Large)

 

Massat, toujours aussi tranquille. Même l'hôtel semblait être fermé. Je descendais sur Biert pour attaquer la montée de la Crouzette que j'aime toujours particulièrement, même si les trois derniers kilomètres sont assez difficiles. Eh oui JP du 12,4% de moyenne. De quoi se réchauffer vite. Ah, un cyclo et un jeune. Seraient-ils conscients qu'il valait mieux rouler le matin à la fraîche.

 

100 3011 (Large)

 

 

Un aspect de la montée attendue! La mountagnole la descendait cette année et là on ne la vivait pas de la même façon cette bosse. Un petit coup de rein de départ et après du 5% sur 4kms. Oui il y avait 8kms à franchir au total, et le côté dur était à partir du pilone. Point de repére important pour ceux qui voudraient monter ce col.

 

 100 3012 (Large)

 

Cliché de la vallée que je pouvais prendre que vers la fin du parcours. Eh oui, tout arrêt t'interdit toute reprise de monter vers le haut en bike, tout au moins pour moi. Mais avec mon entraînement actuel, j'allais passer cette bosse sans trop souffrir. Petit bémôl mon compteur allait s'arrêter quand j'atteignais une vitesse minimum. Comme quoi, les compteurs ne m'aiment pas! Il y avait encore de la neige sur les hauteurs. Malgré les bons conseils de JP.

 

100 3013 (Large)

 

 

J'atteignais le sommet. A gauche, la descente vers Rimont que j'avais franchi de multiples fois. Je n'étais pas au sommet maximum de la région. Encore une petite bosse. Je restais quelques temps sur le petit plateau car les pourcentages étaient encore aux alentours de 7%. Et cela me permettait de récupérer un peu. Non, non, cela ne sentait pas le champignon. Donc pas de motif d'arrêt.

 

100 3014 (Large)

 

 

Tiens un gardien des Pyrénées. Je me demandais d'où il venait. Il m'aboyait dessus et je me méfiais de lui quand je le dépassais. Mais, il vaut mieux parfois, avoir affaire à de gros chiens. Celui-là n'essayait pas de se cacher, contrairement à celui que nous avions vu avec Laurent lors d'une sortie cyclo.

 

100 3015 (Large)

 

Voilà, la descente m'attendait avec une série de montagnes russes bien connues par Cigogne, avant d'arriver au col de Péguère. Et toujours un endroit désert. Les touristes restaient au frais. Et les myrtilles n'étaient pas en fleurs. Elles seront tardives cette année.

 

100 3016 (Large)

 

Péguère, j'allais prendre la route de droite qui était l'un des murs du TDF 2012. Je ne vous dis pas la descente. Parfois cela atteignait les 18% et le tout sur 4kms avant de retrouver la montée de Massat vers le col de Port. Et après il y avait 6kms à monter pour rejoindre le dernier sommet de la sortie.

 

100 3017 (Large)

 

Sommet franchi. La chaleur envahissait la vallée et mon compteur annonçait 25° à 9H30'. Cela promettait pour l'après-midi. Les vaches étaient dans les paturages. Donc la descente se ferait facile même en atteignant les 62kms/h. 12kms avant mon domicile. Je me permettais même de dépasser un camping car qui traînait un peu trop à mon goût.

 

Résultat des courses : 75kms avec 1750m de dénivelé. Un peu plus des 1% tant recherchés par Cigogne en S/M.

 

Il faut dire qu'ici, c'est beaucoup plus facile. Une bonne douche m'attendait.

Commenter cet article

Sandrine OTT (FORGIA) 08/08/2013 10:40

Coucou J.Pierre,
J'ai enfin pris le temps de regarder ton blog, quelle super découverte !! Je visite l'Ariège en restant assise (pendant que tu pédales !!!)
Merci beaucoup pour ces magnifiques photos, et tonton Jojo avait raison, les commentaires sont extra !
Par contre, maman m'a demandé s'il est possible que tu m'envoies les photos des 50 ans de Sylvie sur mon adresse mail, vu qu'elle avait oublié son appareil...
Bisous, ainsi qu'à Pierrette, et à bientôt.

lariegeoise 11/08/2013 21:57


Heureux que ce blog t'est plu. Par contre donne moi ton e-mail , le mien : jeanpierre.beaufils@orange.fr Manu va faire une disquette que Véro te passera car le dossier doit être trop gros car je
n'arrive pas à le mémoriser sur mon PC. Mais je vais t'envoyer cela dans la semaine. Nous étions en Vendée cette semaine mais beaucoup plus plat!


Cigogne 07/08/2013 11:43

Tu vas t'ennuyer en Vendée, avec toute cette platitude. Par contre, tu ne devrai pas manquer d'eau, surtout si tu restes en bord de mer. Lol. Bonne vacances

lariegeoise 11/08/2013 21:59


Rentré ce soir et effectivement c'est plat. Première sortie jusqu'au passage du gois : 125kms 25m de dénivelé. Deuxième sortie, j'ai roulé dans le terres : 140kms 680m de dénivelé. Les reportages
sont à venir! Tu penses bien.


jp37 03/08/2013 08:09

tes images me font mal, la montagne me manque déjà. Nous sortons aujourd'hui pour une rando-pique-nique, mais sur le plat.
Les pourcentages sont impressionnants, surtout qu'ils durent sur plusieurs kilomètres, ici c'est sur 100 à 200m maximum.

lariegeoise 04/08/2013 08:10


Ah je ne voudrais pas te faire de la peine! Bon MJo va remédier à tout cela! Lol! Mon rêve était d'avoir ce pied à terre dans mes montagnes à la retraite. Mon BP m'a permis de le réaliser. Et je
prends plaisir à y entraîner certains amis. Plus qu'un peu plus d'un mois et ce sera la S/M. Là je pars en Vendée et ce sera plat de chez plat!