Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sortie à l'aveugle.........

Publié le par lariegeoise

100 2220 (Large)

 

Déjà je partais à la pointe du jour et de la température puisqu'il faisait -2° et qu'il était 7H15. Matinal mais que c'est bon de voir le jour se lever. Pratiquement pas de voiture puisque nous étions dimanche matin. Bon, au départ, j'avais envisagé d'aller rouler avec le club de Crécyvélo77 de Régis mais comme il n'était pas là ce week-end, j'ai reporté cela pour une autre fois mais cela risquerait d'être réduit puisque bientôt j'irai retrouver mes montagnes!

 

Passage par le moulin de Jossigny comme le faisait à chaque fois mon ami Cigogne mais c'était une bonne option pour une mise en jambes. Direction Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte, Tigeaux et là, j'allais en direction de Crécy la Chapelle que j'allais contourner en prenant l'autre rive. Mais je ne rencontrais pas de biche comme cela m'est arrivé, simplement en passant au dessus de l'A4, deux oies passaient au dessus de moi à basse altitude. Mais ne dit-on pas que la journée appartenait à ceux qui se lèvent tôt.

 

Donc pas d'itinéraire bien précis mais une direction allant vers le nord de Crécy la Chapelle et après je ferai selon où le vent me pousserait, ne connaissant pas trop la région. Je devais faire appel à mon sens de l'orientation et surtout ne pas trop m'éloigner pour être de retour à mon domicile pour 12H comme je le faisais à chaque fois.

 

100 2221 (Large)

 

Et si c'était ma troisième sortie de suite , cétait parce que la météo qui était promise pour la semaine prochaine était assez pluvieuse. Donc accumuler des kilomètres le plus possible était mon maître mot.

 

Direction la montée par des petits villages en pleine campagne et par une route plus ou moins pratiquable, j'allais me retrouver en direction de La Ferté sous Jouarre que j'allais garder jusqu'à Haute Maison, La Pierre Levée où j'allais prendre une autre orientation pour revenir sur Giremoutiers, route très agréable, bordée par d'immenses champs agricoles. J'allais atteindre une vitesse assez appréciable, digne du groupe 1bis de JP, soit vers 35kms/h. Et pas un cyclo en vue. Et en plus, il n'y avait pratiquement pas de vent. Il faut dire que cette route était assez déserte. Bon, je ne savais pas trop où j'allais atterrir, n'ayant pas de GPS et n'ayant pas regardé de carte avant de partir. Quel fût mon étonnement quand je vis que j'arrivais à Mouroux.

 

J'allais emprunter la route allant vers Coulommiers, ville que j'allais éviter en allant sur Coubertin.

 

100 2223 (Large)

 

Petit cliché au bord du Morin où je ne vis pas quelque pêcheur que ce soit. Une pensée au professeur de piano de mon épouse qui est un féru de ce genre d'activité, à ses temps perdus et surtout en présence de son fils.

 

100 2224 (Large)

 

Et là, ne serait-il pas heureux, sachant qu'il n'aurait qu'à tendre sa ligne de la fenêtre de sa chambre. Il n'avait peut-être pas acheté la maison idéale! Lol!

 

Mais je n'étais pas là pour flâner mais pour faire quelques kilomètres. Donc je prenais une route un peu parallèle à celle de St Augustin, voulant l'éviter et je croisais la route qui allait de Mauperhuis à Coulommiers. Je partais une fois de plus en une direction inconnue. Les Bordes, je vis la direction Saints/ Bautheil donc à l'instinct, je retrouvais ma direction. un autoctone me saluait, chose à laquelle je lui répondis, jugeant la chose rare. Direction Amillis! Une idée me trottait dans la tête : dénicher cette grotte dédiée à la St Vierge de Lourdes que Régis m'avait indiquée l'existence mais donc il ne m'avait pas donné le lieu précis.

 

100 2225 (Large)

 

Trouvé et ce n'était pas une copie de la photo de Régis. Elle était à la sortie du village en prenant la direction de Dagny. Parfois, il faut être curieux. Ce lieu avait été créé pour le centenaire de la vénération de la vierge de Lourdes. Me voilà, un peu moins idiot. Que je me cultivais ces derniers temps!

 

100 2226 (Large)

 

Et comme un miracle n'arrive jamais seul, je croisais un cyclo qui errait comme moi sur ces routes tranquilles et bien entretenues. Bon, il était un peu plus couvert que moi. Question d'habitude mais il était seul comme moi.

 

Dagny, là, je n'étais plus en terrain inconnu puisque c'est une route que j'empruntais quand je faisais mes longs parcours mais là j'avais déjà 50kms à mon compteur. Donc il fallait que je jauge le kilomètrage me restant pour savoir quelle direction j'allais emprunter.

 

100 2227 (Large)

 

Déjà direction Jouy le Chatel pour revenir sur Pécy en direction de Mormant. Et au village, j'allais filer directement sur Rozay en Brie car c'était bien la route la plus directe pour rentrer. J'avais la réaction de Cigogne dans la tête quand il faisait des circuits : juger combien de kilomètres , il restait à faire!

 

 100 2228 (Large)

 

Arrêt au Chateau de Vilpré avant d'arriver à la ville, juste pour le cliché. Des demeures qui me séduisaient toujours!

 

Rozay où il y avait une brocante que j'allais éviter en contournant la ville. Et dire que  j'avais calqué mon circuit pour éviter ce genre de manifestation.

 

Bon, j'arrivais sur Vilbert, Chaumes ou plutôt l'entrée, car je revenais sur le chateau du Vivier, Châtres, les  Lycéens et je croisais des cyclos mais pas dans mon sens.

 

100 2229 (Large) 

 

Je sentais que j'étais suivi par des cyclos qui étaient au nombre de trois. Je me faisais dépasser dans la bosse qui passait au dessus du TGV et j'allais très vite me faire distancer mais j'en étais déjà à 110kms et je commençais à sentir quelques tiraillements musculaires.

 

Favières et il me restait 9kms à faire. Distance que j'allais franchir sans trop de difficulté mais j'avais le vent contraire et j'aurais bien apprécié d'avoir des cyclos pour me tirer.

 

Résultat des courses :

121kms à une moyenne de 25,9kms/h. J'étais assez content.

 

Demain repos puisque la pluie va arriver mais j'aurai cumulé presque 300kms en trois jours, de quoi essayer de rattrapper mon retard dans ma préparation pour la Mountagnole. Donc, maintenant, bonjour madame La Pluie!

Commenter cet article