Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rouler à toute occasion....

Publié le par lariegeoise

100 3332 (Large)

 

Octobre, l'automne est arrivé, nous offrant ses belles couleurs, se parant d'un jaune pareil à la couleur du printemps qui est tout de même plus lumineuse. On dirait que l'on va s'endormir! Mais non les cyclistes sont là et veulent faire tourner leurs jambes au grand air, boudant le HT encore un peu,qui n'apporte pas, tout de même les mêmes plaisirs. Donc je m'ébroue encore dans la nature en solitaire ou en compagnie. Le solitaire que je suis souvent, aime bien aller au grès du vent, à l'instinct. Et l'accompagné, avec les copains qui se limitent le plus grand nombre de fois en une seule personne, pour faire ressentir mes sensations du moment et tirer un peu sur les pédales même si parfois on me fait comprendre que mon compteur est truqué! Mais j'ai remis les pendules à l'heure et tout devrait rentrer dans l'ordre. Même si on m'avait prévenu que ma moyenne allait largement chuter.

 

Après ma sortie de lundi avec VELOTEUR, mercredi matin, je partais en solitaire. Eh oui, j'avais envisagé d'en faire qu'une, avec VELOTEUR, une fois par semaine dans la mesure du possible et sans mon ami Cigogne qui est encore convalescent. Et je pouvais savourer ces belles couleurs de l'automne en traversant les bois, en faisant attention aux feuilles qui jonchaient le sol. Le risque du métier. Petite sortie de 92kms mais en matinée. Mais de celle-là, je vous en avais déjà touché deux mots.

 

100 3333 (2) (Large)

 

Jeudi matin, celle-ci serait de courte durée puisque j'avais promis à mon épouse de ne pas rentrer trop tard, des invités venant prendre l'apéro à la maison. Eh,  mes amis ne sont pas simplement des cyclistes. Il faut faire varier les genres. Donc je partais un petit éclairage de base pour pouvoir partir au lever du jour vers 8H. La semaine prochaine ce sera bien différent puisqu'on nous aurons reculé les pendules d'une heure. Départ vers Villeneuve le Comte  pour rejoindre la N4 et tourner vers Tournan pour rejoindre Liverdy. Traversée de la départementale en direction de Forest mais toujours un peu de vent m'accompagnait. Arrivée à Fontenay Trésigny pour partir vers Marles en Brie. Je rencontrais une partie d'un club de Fontenay Trésigny que j'allais accompagner quelque temps. J'aurai bien poursuivi la course avec eux mais cela m'emménerait certainement trop loin.

 

100 3334 (2) (Large)

 

Marles, j'allais tourner à gauche pour rejoindre La Houssaye avant de me diriger vers Neufmoutiers. Un passage très bref à côté des Lycéens mais je ne faisais pas de pause, d'ailleurs, en général j'en fais très peu à moins que le froid me déclenche des envies. Mais pour l'instant, le temps était encore assez doux. Et retour à mon domicile pour 10H15'. J'avais rempli mon contrat tout en ayant pris un bon bol d'air.

 

J'avais parcouru 60kms en mode cyclotouriste et je pouvais aller prendre ma douche pour un bon apéro entre amis;

 

100 3335 (Large)

 

Samedi matin, j'avais décidé de faire une belle sortie mais assez tôt pour pouvoir faire assez long. A tout hasard, j'avais dit à VELOTEUR que je sortirai, sans lui dire exactement ce que je ferai comme circuit. Il m'avait dit qu'il en ferait certainement autant car en ce moment il fallait choisir les moments propices. Mais dans sa tête, il s'était dit que peut-être il me rencontrerait. Nos ballades communes l'avaient certainement séduit même s'il se plaisait à me dire que je faisais des articles grâce à nos sorties . Il attendait, dixit VELOTEUR, que Cigogne revienne pour que je passe mes flashs sur quelqu'un d'autre. Modeste, le bougre. Mais il n'avait peut-être pas compris que j'aime bien faire des reportages avec des cyclos pour les rendre plus vivants.

 

Donc départ 7H45' avec un petit éclairage de base qui suffisait simplement aux automobilistes de me voir car le matin ils sont toujours pressés, donc imaginez le reste. Je comptais faire un circuit que je proposerai à VELOTEUR lors de notre prochaine rencontre donc retour vers chez lui. Direction Villeneuve le Comte par la forêt de Ferrières, Neufmoutiers, direction Châtres. La route était assez détrempée car il avait bien plu la nuit. Je me méfiais à certains passages piétons car plus d'une fois, j'avais fait quelques chutes sur les marques zébrées. Je ne tenais pas à me retrouver immobiliser comme Cigogne. Et j'étais bien parti pour réaliser un bon score kilomètrique pour le mois. J'avais déjà dépassé les 9000kms depuis plusieurs jours mais j'avais toujours du retard par rapport à l'an passé suite à mon immobilisation en début d'année, à cause de ma clavicule cassée.

 

100 3336 (Large)

 

Juste un aperçu pour vous prouver que j'étais bien parti à la pointe du jour mais ne vous inquiétez pas, j'avais des yeux de lynx! Avant Châtres et au niveau de la N4, je bifurquais vers Tournan pour rejoindre Liverdy. Traversée prudente du village car cela glissait toujours un peu à cause des routes sales, j'allais en direction de Forest. Et je voyais au loin un cyclo qui avançait tranquillement. Je décidais comme souvent de me mettre dans l'obligation de le rattrapper, histoire de m'échauffer un peu plus. Et quelle ne fut pas ma surprise car au fur et à mesure que je m'approchais du cycliste, je me rendais compte que c'était mon ami VELOTEUR qui m'avouait qu'il espérait peut-être me rencontrer. Comme par le plus grand des hasards et parfois le hasard fait bien les choses. Et je lui avouais que j'en étais très heureux de le retrouver et lui proposer de lui faire faire le circuit que j'avais envisagé, ce qu'il accepta sans problème. "Bon camarade" comme me disait dernièrement MIRA à son sujet.

 

100 3338 (Large)

 

Il était parti de chez lui à 8H et avait mis le gilet adéquat pour être facilement visualisé, ce qui n'est jamais bon par contre quand je prenais des photos. Enfin! Direction Fontenay Trésigny mais nous tournions à droite pour passer devant le chateau du Vivier. Je lui disais qu'au printemps, de bonne heure, je voyais des tas de petits lapins traverser la route.

 

100 3339 (Large)

 

Nous allions contourner Chaumes pour partir vers Vilbert. De belles lignes droites nous attendaient et en ce samedi matin la route était assez tranquille dans l'ensemble. Mais ce circuit il l'avait déjà un peu franchi pour revenir sur Touquin. Et à découvert, nous ressentions la présence du vent assez fort mais toujours avec une douce température.

 

100 3340 (Large)

 

Enfin j'arrivais en accélérant à le prendre en photo de face. Il roulait tellement vite qu'il fallait que j'appuie un peu plus sur les pédales. Là, les betteraves n'étaient pa encore ramassées et la route était assez bonne. Donc on pouvait facilement appuyer sur les pédales. Vilbert et nous allions rejoindre Rozay, lieu qu'il n'avait pas  rencontré lors de ses sorties. Enfin un lieu nouveau pour lui. Nous contournions la ville pour partir vers Beauvoir.

 

100 3341 (Large)

 

Prenant un peu de distances pour le cliché, je me laissais décramponner dans la bosse. Mais je savais qu'il ralentirait au niveau du carrefour. En haut, nous tournions à droite et je lui précisais que nous arrivions à mi parcours de ce que j'avais prévu et que donc nous ferions une pause technique. Il me disait que tout allait bien pour lui.

 

100 3342 (Large)

 

Nous apprécions tous les deux cette pause technique pour se soulager quelque peu et prendre un peu de consistant. Ah, je n'avais pas fait attention si c'était une crêpe sucrée que mangeait VELOTEUR car il parrait que c'est son dopage! A priori c'était une barre énergétique. Tu vois Eric que les anciens font attention à ne pas avoir des coups de barre. Il allait s'alléger au niveau vestimentaire pour repartir. Le temps était encore très agréable malgré ce vent fort de face. Je ne pouvais guère me mettre à l'abri derrière lui, vue sa corpulence et de plus le vent était de 3/4 face, alors....

 

100 3343 (Large)

 

Et là, j'allais presque commencer à aller sur des routes inconnues, quoique je les devinais un peu mais c'était un circuit sympa que je referais certainement en solitaire. Beauvoir que nous éviterons pour partir en direction de Verneuil l'Etang et nous ferons de même pour rejoindre Guignes. On allait se retrouver sur la route venant de Mormant un peu plus fréquentée.

 

100 3344 (Large)

 

A la sortie de Guignes, bifurcation à gauche comme si nous allions rejoindre Senart. Mais voyant le kilomètrage, VELOTEUR décidait que nous ferions un petit détour pour être un peu plus tranquille. Sur les grands axes, cela roulait toujours très fort. Donc nous prendrions la route qui allait vers St Germain de Laxis. Cela me rappelait une route que nous avions pris lors d'un rally avec Cigogne.

 

100 3345 (Large)

 

Et toujours ces grandes lignes droites où le vent ne nous épargnait pas. Nos allions passer par une route plus tranquille : Champdeuil et nous allions traverser Soignolles mais comme nous n'étions plus loin de son domicile et lui ayant précisé que l'heure avançant je préférais ne pas rentrer trop tard. Il décidait de m'accompagner encore quelque temps.

 

100 3346 (Large)

 

Au niveau de l'église de Soignolles, nous tournions à gauche pour prendre la direction d'Evry Grégy. Une belle bosse à monter et je laissais filer VELOTEUR qui en profitait au premier croisement pour faire une pause technique. Il savait que je n'étais pas un demandeur! Au carrefour, nous partions en direction de Cordon, soit vers Chevry Cossigny. Grisy Suines. Le temps commençait à se couvrir et nous commencions à sentir quelques gouttes.

 

100 3347 (Large)

 

La pluie commençant sérieusement à tomber, nous décidions de mettre pied à terre et mettre notre blouson de pluie qui nous servira jusqu'au retour à notre domicile. La pluie forte nous tombait dessus et nous croisions maintes cyclos qui de dépêchaient de rentrer. Inutile d'attendre une accalmie. A Chevry Cossigny, VELOTEUR aurait pu me quitter mais il préféra m'accompagner jusqu'à la sortie de OZOIR comme je m'étais égaré la fois précédente. On accélèrait le pas chacun de notre côté pour rentrer. Pontcarré et la grande ligne droite en direction de Villeneuve St Denis. On espérait une bonne douche à l'arrivée. Même moi, je préférais me déshabiller dans le garage comme ça dégoulinait de partout. Comme quoi, nous les anciens , on roule parfois par n'importe quel temps.

 

A Ozoir, nous avions comparé nos compteurs et j'étais largement en avance sur VELOTEUR comme quoi il faudrait que je revoye le calibrage. Mais on aura fait plus de 100kms chacun. Et donc RDV pris pour la semaine prochaine quand le temps le permettra!

Commenter cet article

VELOTEUR 28/10/2013 15:38

Comme d'habitude, tu trouves toujours une réponse,mais tes lecteurs ne sont pas dupes, ils connaissent le phénomène.

lariegeoise 28/10/2013 16:53


Et c'est pour cela qu'ils reviennent. Demain d'autres bosses t'attendent, et je n'en serai pas avare! Lol!