Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand Cigogne sort ses gardes du corps!

Publié le par lariegeoise

 

D'abord un grand pardon à mes lecteurs que  je n'ai pas abreuvé de nouveaux articles! Bon, il faut aimer!

Mais des guignols se sont amusés à voler des cables de cuivre des télécoms. Bref, je me suis retrouvé sans téléphone donc sans PC pendant 5 jours, d'où mes articles en retard et maintenant ils sont au nombre de quatre et je vais essayer de vous les conter le plus rapidement possible, enfin en bref! Mais que certains ne pensent pas que je sors tous les jours. Ma devise est toujours tous les deux jours et quand il fait beau. Bon, bien sûr quand j'accompagne mon ami Cigogne, vous savez que c'est l'AM sauf cas exceptionnel : rando ou autre. Eh oui, il parrait que la température est plus douce à ce moment-là mais souvent la pluie y est plus que présente. Donc parfois il faut faire un choix.

 

 

100 1750 (Large)

 

Donc en ce bel premier après-midi d'octobre, j'avais décidé d'aller faire tourner mes jambes avec mon ami Cigogne. L'heure et le lieu de RDV restait le même : 13H40. Mais....

 

100 1751 (Large)

 

Il était accompagné de ses deux gardes du corps habituel et l'heure de RDV s'était plutôt fait à 14H. Enfin il faisait beau, donc on n'allait pas chipotté! Et comme le disait Jean-Claude, j'aurai droit à du lourd. Peu-être Laurel et Hardy!  Par contre j'avais aussi droit à un vent fort. Pour la base de loisir de Vaires, c'était idéal mais pour nous pauvres cyclos, cela allait être une autre paire de manches. Je disais à Cigogne de jouer le capitaine, donc de m'emmener où il désirait. Bernard préférait un circuit tranquille.

 

100 1752 (Large)

 

Démarrage habituel en ville, ce qui est bien la différence des circuits quand je pars de chez moi. Plan de Vaires, St Thibault, Gouvernes, Guermantes, Bussy St georges. Nous allions en direction de Ferrières en Brie.

 

100 1753 (Large)

 

Bernard était décidé à faire une belle moyenne malgré le vent. Il faut dire que le circuit allait être moins bosselé. A fond les manettes dans la traversée du bois de Ferrières mais Cigogne refusait de suivre JC car il n'était pas dans le chiffre de cadence habituel de l'oiseau! Nous traversions Favières où nous apprécions le nouveau bitûme qui était un régal pour bien rouler. A l'église, nous tournions à gauche pour revenir sur Tournan en Brie. Bon, premier arrêt technique après le bois au lieu stratégique. Cigogne remettait en place mon bike qui venait de faire tomber. Il parraitrais que je n'avais pas les bonnes pédales!

 

100 1754 (Large)

 

Et c'était reparti après que ces messieurs avaient fait leurs petites affaires. Ils me traitaient de chameau parce que je ne réclamais jamais de pose lors de mes circuits. Bizarre, non?

Direction Tournan comme prévu. Nous contournions Liverdy en laissant le village à droite.

 

100 1755 (Large)

 

Tiens une bosse avant d'arriver au passage à niveau. Je prenais un peu de distance pour prendre la bande en plein effort. Nous allions tourner à gauche.

 

100 1756 (Large)

 

Avec le vent dans le dos, c'était tout de même mieux. Cigogne avait sorti son blouson publicitaire de cyclo! Il doit être sponsorisé.

 

100 1757 (Large)

 

Traversée de Liverdy avec toujours une église en toile de fond en hommage à JP37 qui est toujours preneur de cet édifice. Je me permettais une poussée de vitesse en sortant le grand plateau mais j'avais un peu de mal à le passer. Déjà je ressentais quelques problèmes techniques sur mon bike qui allait m'obliger à l'emmener chez le médecin quelques jours après.

 

100 1758 (Large)

 

Traversée d'une départementale très fréquentée après le passage par le village de Châtres. Voyez que je ne suis pas le seul à me mettre en danseuse. Direction Fontenay Trésigny.

 

100 1759 (Large)

 

Je me calais derrière le capitaine pour rester à son rythme. C'était des routes que nous avions l'habitude de prendre car les jours commençant à diminuer, nous savions que nous ne pourrions pas aller très loin. Et toujours une église en vue.

 

100 1760 (Large)

 

Re-pose technique! Cigogne toujours en repérage sur son appareil surper sophistiqué en liaison directe avec sa belle. Eh oui, un oiseau , cela peut s'égarer. Au fait, il était 16H, donc l'heure du goûter!

 

20121001 155816[1] (2) (Large)

 

Roland avait soudain une poussée de croissance et ce retrouvait à notre hauteur. On n'arrête pas le progrés! Même on avait diminué en taille! Bon, on n'était pas là pour rigoler mais nous allions repartir après que certains arrosages aient été faits. Bon, là, ce n'était pas grâve car l'époque était à la chute des feuilles.

 

100 1761 (Large)

 

Direction La Houssaye après avoir traversé Marles en Brie. C'est vrai que c'est bien plat par là. Mais j'aurai d'autres journées pour me rattrapper. Bon, là, les routes étaient propres malgré les labours éffectués par les agriculteurs.

 

100 1762 (Large)

 

Nous filions tout droit vers Neufmoutiers mais là, je n'allais pas me faire piquer par une guêpe et je me gardais bien de garder la bouche fermée. Sale bête!

 

100 1763 (Large)

 

Bernard commençait à avoir un petit souci avec sa roue avant qui faisait un drôle de bruit, bien différent de celui de l'axe de mon pédalier. A chacun son bruit. Au fait à Neufmoutiers, nous n'avions pas pris la direction des Lycéens, donc une pose technique en moins. Ouf! Mais ils allaient pouvoir tenir jusqu'à l'arrivée. Traversée de Villeneuve Le Comte.

 

100 1764 (Large)

 

 

Et là, il y a des circuits qu'on n'oublie pas et donc Cigogne nous faisait passer par la montée du moulin de Jossigny depuis Villeneuve St Denis. Bernard était retardé par son bruit et Cigogne avait fait une halte pour l'attendre. Direction Jossigny et nous allions attaquer la route du retour.

 

100 1765 (Large)

 

Guermantes, Gouvernes, St Thibault, piste cyclabe de Vaires. J'allais bientôt quitter mes amis. Et je leur disais au revoir au plan d'eau de Vaires comme d'hab. Eux filaient sur Gagny et moi, retour à my home!

 

Résultat de cette sortie sympa :

 

111,73kms pour moi à pratiquement 26kms/h de moyenne avec vent fort mais pour 435m de dénivelé.

Commenter cet article

Jean-Charles DERLIQUE 08/10/2012 08:23

Eh bien alors, cette histoire de Bernard...! Alors, il y en a 3, tous comptes faits ? : le "vrai" Bernard de 100kg, le "Roland" et le "Bernard Cigogne" ?!!!

lariegeoise 08/10/2012 08:56



Eh bien, tu as tout compris. Quelle histoire! Ils sont louches ces Seine et Marnais! L'autre Bernard de 100 kms, tu l'as déjà vu dans un feuilleton de Cigogne!



jp37 07/10/2012 21:09

C'est ch.... c'est vol de cuivre!! Mais que veux tu, c'époque qui veut ça. Chouette sortie quand même. Il va falloir que je vienne chercher les BPF de SM.

lariegeoise 08/10/2012 06:42



Ben, je compte bien que tu viennes nous retrouver un jour , tout au moins pour que MJo redécouvre son "Pommeuse".


Mais j'ai du boulot avec tous les articles que j'ai en retard! Donc il peut pleuvoir. Et puis on va écourter nos sorties et toi plus tes sorties pique nique. MJo n'était pas la fille du facteur?



Jean-Charles 07/10/2012 20:59

Je me disais bien : "Tiens, il y a deux Bernard " !!?
Belle sortie en tous cas ! Et le temps était superbe ! Les photos le montrent ! Vous avez dû vous régaler à nouveau au complet après le retour de Cigogne !
N.B. J'ai bien reçu le livre, Bernard !!!

lariegeoise 08/10/2012 06:39



Mais il y a bien deux Bernard, tu le verras dans un prochain article mais ils n'ont pas le même gabarit : le vrai fait 100kilos avec de très grosses cuisses! Et celui que j'ai malencontreusement
appelé Bernard s'appelle Roland. Avec tous ses gardes du corps!


Bon, on va faire une pose dans les longues distances. Moi j'ai franchi depuis dimanche les 10000kms. Maintenant on va faire avec le temps. L'automne quoi et les corps comme les vélos vont un peu
se reposer.



Cigogne 07/10/2012 20:06

Juste une petite précision : Bernard, dont tu parles dans ton article se prénomme en réalité Roland. En rentrant, après la base de loisirs, le bruit avait disparu. Sa roue tournait à nouveau
silencieusement

lariegeoise 08/10/2012 06:35



Exact, mais avec tes gardes du corps, j'en perds parfois le fil!


Cela va donc rester un mystére ce bruit. Le mien sur Madone va se résoudre puisque je l'ai portée chez le médecin.