Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon 200kms vers Montmirail

Publié le par lariegeoise

100 3526 (Large)

 

Depuis le mois de Novembre 2013, je m'étais laissé convaincre par @PH_O et VELOTEUR de participer au challenge de DODECAUDAX qui réclame de faire un 200 kms tous les mois et faire un bilan en fin d'année. En novembre et décembre, j'avais réalisé avec le concours de VELOTEUR deux belles sorties vers Château-Thierry et Fontainebleau. Cette fois-ci, je lui avais demandé de projeter d'autres tracés car je voulais profiter de ces grandes randonnées pour découvrir de nouvelles régions. Il m'avait proposé deux sorties vers Provins et Pithiviers, opposées par excellence. Malheureusement les circonstances ont fait que je n'ai pu en effectuer aucun avec lui avec grands regrets car c'est plus agréable de faire ce périple à deux. Et @PH_O m'avait prévenu que ce genre de sortie se faisait au courage. Donc j'allais me faire un tracé vers un endroit que je connaissais pas, entre autre vers Montmirail qui allait me faire traverser trois départements l'Aisne, la Marne et la Seine et Marne qui allait être le département où j'allais être le plus longtemps, étant celui de mon point de départ, donc tout à l'est. Je m'appuyais sur openrunner pour l'effectuer correctement et me permettre de connaitre les difficultés que j'allais rencontrer, le dénivelé entre autre. Toujours intéressant quand on se lance dans une telle aventure. Plan et indications de villages traversés allaient être mis sur papier mais là, il faudra pour la prochaine sortie que je m'améliore car j'allais me rendre compte que j'avais négligé d'être assez précis dans les indications, me causant quelques détours non prévus. Le sac à dos allaient être rempli de provisions pour éviter la fringale comme un pneu de rechange, téléphone et porte-monnaie. J'étais paré. Bien sûr, j'avais regardé la météo prévue car je n'allais pas me lancer dans ce défi avec des risques de grosses pluies. Donc quelques rares averses seulement étaient prévues, donc c'était tout bon pour moi (quelques gouttes n'arrête pas lariegeoise!). Je parrais mon casque d'une petite lumière car j'allais partir au lever du jour, tout comme un éclairage à l'arrière de mon vélo : des précautions bien utiles.

 

A 8H30 en ce lundi, je partais le coeur vaillant vers de nouvelles aventures. Les premiers kilomètres m'étaient connus car je partais en direction de Villeneuve le Comte par Villeneuve St Denis. Je m'arrêtais pour prendre mon premier cliché car il était plus que prévu que j'en prenne un maximum pour alimenter mon reportage. Et le moulin de Jossigny ne pouvait-il pas être le point de départ idéal. Pas mal de voitures sur la route mais je m'y attendais car nombre de gens essayaient de prendre des chemins détournés pour regagner leurs postes de travail. Tandis que moi, j'allais profiter d'une sortie de retraité.

 

100 3527 (Large)

 

      Villeneuve le Comte passé et ses embouteillages, j'allais retrouver des routes plus tranquilles mais bosselées au départ, et déjà en commençant vers la montée de Monthérand. Descente ensuite vers Guérard admirant au passage le lavoir de Montbrieux qui avait été remis en état, ces derniers temps. Certains villages ont besoin de retrouver leur passé.

 

 

100 3528 (Large)

 

A l'entrée de Guérard, je filais à gauche sans atteindre le Morin pour monter sur Villeneuve et retrouver Pommeuse. Je m'abstenais de monter vers Faremoutiers, la route serait assez accidentée par la suite et ce n'était pas prévu au programme. Go, vers Mouroux encore endormi. C'était une route que je prenais souvent mais l'inconnu allait très vite être atteint dès l'entrée de Coulommiers.

 

100 3529 (Large)

 

Premier feu rouge qui allait m'arrêter. Eh oui, je suis un cyclotouriste prudent. Le ciel restait plombait mais je n'avais plus besoin d'éclairage. Pas trop de voiture heureusement mais la chaussée était mouillée.

 

100 3530 (Large)

 

Assez rapidement j'allais contourner Coulommiers pour prendre la direction de Boissy le Chateau. Non, je n'y étais pas encore et d'ailleurs je ne le verrai pas ce chateau. Une petite bosse de plus à mon actif.

 

100 3531 (Large)

 

J'allais avoir droit à de grandes lignes droites pour atteindre Rebais mais aussi un petit crachin matinal. Rien de bien méchant mais le pélerin n'aimait pas tellement. Enfin il n'y avait pas trop de voiture pour m'éclabousser. La chaussée était de bonne qualité. Je sortais de temps en temps ma carte que j'avais mis sous plastic afin de la conserver en bon état jusqu'à l'arrivée car les autres fois, ce n'était pas la même chose et pour cette sortie solo, c'était plus que prudent.

 

100 3532 (Large)

 

Bon, le paysage n'avait rien d'extraordinaire en ce début d'hiver. Il faudra peut-être y revenir au printemps. Mes repéres étaient ces églises, cites que connait bien JP 37 qui est beaucoupl plus guide touristique que moi. Là, j'essayais de ne pas trop me planter dans mon parcours car je n'avais pas de GPS! Bellot, j'allais prendre des circuits plus tortueux pour atteindre Montmirail qui sera le point extême de mon parcours.

 

100 3533 (Large)

 

Villeneuve sur Bellot, j'allais serpenter les routes dans la vallée du Petit Morin et cela allait enfin être plus intéressant. Ce célèbre cours d'eau qui se jette dans le Grand Morin à Pommeuse. Et j'étais bien tranquille sur ses routes. Inutile d'imaginer que j'allais rencontrer d'autres cyclos! Un mirage, peut-être.

 

100 3534 (Large)

 

Verdelot où j'allais rencontrer des églises dont le clocher était fait en bois, assez courant dans la région. Je bifurquais à droite pour prendre une route plus bucolique. C'était le but de ce genre de sortie et VELOTEUR m'avait accoutûmé à ce genre de chose.

 

100 3535 (Large)

 

La Couarde, je fleurtais avec l'autre département l'Aisne, limitrophe avec la Seine et Marne. Je faisais un détour vers le petit Morin ou des vestiges de la fabrication des meules utilisées pour les moulins, connues dans le monde entier puisque je n'étais pas loin de La Ferté Gaucher. Cela valait le détour.

 

100 3537 (Large)

 

Je m'attardais un peu pour essayer de prendre le meilleur cliché mais je n'étais plus qu'à une dizaine de kilomètres de Montmirail. Même le facteur me disait bonjour en passant. Pas grande difficulté de parcours et je ne ressentais pas le vent. A croire que je l'avais dans le dos. La suite me confirmera ma pensée.

 

100 3538 (Large)

 

J'apercevais très vite Montmirail qui était perché sur un mont et j'allais m'arracher de ma monture pour arriver en haut de la ville.J'avais changé de département car j'étais dans la Marne. Il y avait un marché en cours et je devais jouer le VTTiste pour arriver jusqu'au chateau. Juste le temps de prendre le cliché pour mémoriser le lieu et j'allais plonger dans l'autre vallée vers Sézanne. Je devais me montrer prudent car la route était largement utilisée par de gros camions. Une dizaine de kilomètres avant de retrouver une route plus tranquille vers Morsains.

 

100 3539 (Large)

 

J'avais basculé dans l'autre vallée, celle du Grand Morin. Et pour l'instant, je respectais le parcours prévu mais les difficultés allaient arriver. Champguyon, le soleil ne perçait toujours pas. Je devais me faire à l'idée que le temps serait assez gris dans l'ensemble. Je n'allais pas bénéficier comme VELOTEUR pour son 200kms, d'un temps printanier. L'hiver respectait ses droits.

 

100 3540 (Large)

 

Esternay, agglomération assez importante mais pas grand monde dans les rues et difficile de demander son chemin en pareil cas. J'arrivais aux alentours de midi en ce  lieu. Et mon parcours prévoyait que je traverse la N4 à un certain endroit pour rejoindre Chatillon s/Morin. Mais j'allais prendre une mauvaise direction et les seules personnes que j'allais rencontrer, étaient des gens qui n'étaient pas du pays. J'allais emprunter la nationale 4 pendant un kilomètre environ avant de rejoindre des routes plus tranquilles et espérais retrouver la bonne direction.

 

100 3541 (Large)

 

J'allais rouler ensuite sur deux kilomètres jusqu'à un carrefour où j'allais trouver la direction de Chatillon. J'allais peut-être trouver la route correspondante. Je décidais de faire un break ayant atteint la distance de 100kms. J'avais fait la moitié du périple prévu. Je m'alimentais avec quelques sandwichs préparés le matin et un coca. J'en profitais aussi pour faire le vide sanitaire. Ce sera la seule pause que je ferai sur mon parcours. Après je partais vers Chatillon indiqué sur un panneau au croisement mais je partais dans la mauvaise direction, distinguant de loin la N4. Donc demi tour jusqu'à Les Essarts le Vicomte où je trouvais une gente dame qui me disait de repartir sur Escardes. Bref, je revenais en arrière et j'allais enfin être sur le bon circuit.

 

100 3542 (Large)

 

Je me retrouvais sur des routes assez étroites comme mon plan le prévoyait mais je n'avais pas été assez précis sur la description des lieux à traverser. Et je m'apercevais bien vite que j'avais le vent de face et que les kilomètres ne défilaient pas aussi vite que le matin. Et j'essuyais une petite averse mais pas de quoi m'obliger à m'arrêter pour mettre le kway.

 

100 3543 (Large)

 

Courgivaux, je m'arrêtais à nouveau pour demander à une brave dame la direction de St Martin de Boschet. Il me fallait traverser la N4 où bon nombre de camions passaient. Et après j'allais me retrouver sur des petites routes, isolé du monde. Je devais me fixer l'idée dans quelle direction je devais aller car les indications sur les pancartes ne m'évoquaient pas grand chose. Pierrelez, Vieilles Maisons, St Mars, Villiers Templon, je voyais enfin la direction de Coulommiers, ce qui me rassurait quelque peu et à droite La Ferté Gaucher. Je devais être dans la bonne direction. Et encore un grain! Leudon en Brie. La Hante qui était en définitive un lieu dit mais je voyais la direction de Chevru. Je savais qu'après je connaissais la route, la prenant assez souvent au printemps quand je commence à faire des bosses et des circuits de 100kms minimum.

 

100 3544 (Large)

 

Chevru, j'allais prendre mon dernier cliché et mon compteur m'indiquait 140kms de parcourus. J'allais, connaissant le terrain, me consacrer uniquement à rouler. Et j'avais toujours ce vent de face. Je me doutais que je devrais écourter mon circuit prévu, sachant que de toute façon, j'attendrai les 200kms, objectif de la journée. Dagny, Jouy le Chatel, Pécy, je croisais quelques routes à grande circulation. Mais c'est vrai qu'en connaissant le terrain, j'étais rassuré sur le circuit à faire. Gastins, La Chapelle Iger, Rozay en Brie, les images des lieux traversés ayant été divulguées de multiples fois sur mon blog, je ne prenais plus la peine de les mettre en boîte. Et puis mon objectif était de rentrer à bon port. Beauvoir, je filais en direction de Verneuil l'étang que j'éviterai pour rejoindre Guignes. Ozouer le Voulgis, Courquetaine, Tournan, Villé, Favières, la délivrance était proche pour la bonne douche qui m'attendait et je commençais à manquer un peu de liquide. Je ne m'étais pas arrêté aux cimetières. Grâve erreur! 

 

Et j'atteignais mon point de départ à Jossigny avant la nuit qui commençait à tomber. Voilà j'avais réalisé mon périple en atteignant la distance de 210kms, loin du 200kms envisagé! 8H30' de route en solo et bien content d'être arrivé. Pour environ 1300m de dénivelé.

 

Numériser0001 (Large)

 

Et maintenant le prochain périple sera pour le mois de février. Mais une petite idée trottait déjà dans ma tête mais il faudra que je sois plus précis dans mon chemin directionnel. VELOTEUR me le dira! Compiègne, tien pourquoi pas! VELOTEUR sera peut-être mon compagnon de route....

 

Donc à suivre..... A un train de sénateur........ Sur d'autres routes avec le plaisir de découvrir d'autres horizons.....

 

100 3546 (Large)

Commenter cet article

Tikis de VT 05/02/2014 19:46

Bravo pour ce 200 en solo. Deux petites précisions, aprés ton passage à Coulommiers tu as atteint Boissy-le-Châtel, pas Boissy le Chateau. Et tu es passé à 20 mètres de chez moi à Verdelot, mais je
travaillais le 25. La vallée du petit Morin est trés sympa, et il est possible de se faire des parcours avec quelques bosses.

lariegeoise 05/02/2014 20:06



Exact et pourquoi ne pas se donner un RDV à partir du mois de mars quand tu es libre. Là, j'avais fait suivant la météo et ma liberté, quoique.....


J'ai beaucoup aimé mais le retour avec le vent de face!


Merci pour tes compliments et je compte bien en faire d'autres. Pour la région de Coulommiers, j'y suis souvent quand les jours se rallongent.



KIKI-129 29/01/2014 12:31

http://www.ariegenews.com/news-1464-67205.html
un site à suivre
tu roules
pas moi je vais me faire opérer des yeux, donc peu de chance pour venir à l'Ariégeoise
Jaky

lariegeoise 30/01/2014 07:04



Bon courage à toi. Le plus dur est pour toi car mes sorties, ce n'est que pour du plaisir. Mais le temps n'est pas terrible en cette saison. Normal. A plus de tes nouvelles.



Joel 29/01/2014 12:03

Bravo JP, c'est beau d'avoir de la tenacité et d'accomplir de beaux défis.
Belles photos, dommage qu'il ne fasse pas un peu plus beau... bon tu le refera en été pour avoir la version ensoleillée alors ! bonne route

lariegeoise 30/01/2014 07:02



En été, je serai loin!


Et toi, tes reportages, c'est pour quand? Car je ne vois que des photos de groupe ooù tu te distingues par ton maillot.


Prochain défi dimanche en compagnie de Xeland, petit nouveau sur VT! Et il parrait que j'use!!!Lol!



jp37 28/01/2014 19:02

Bravo, j'admire ta ténacité, faire un 200 en cette saison, il faut être motivé!! Perso j'ai abandonné l'idée, trop peu de temps. Je ne suis même pas sorti ce week-end, le temps ne s'y prêtait pas,
j'ai juste fait 11km de jogging samedi après-midi. Tu te rends compte, même dans le mois je ne serais pas arrivé au 200 bornes.

lariegeoise 28/01/2014 20:43



Mais JP, c'est normal. J'étais comme toi quand je travaillais. Bon, pour la tenacité, j'avoue que j'ai la gnaque! Et en février, je ne vais pas alligner grand chose puisque je pars au ski mais je
compte bien aller faire du fond à Beille, après je serai à Ax avec mes petits et eux, ils bousculent le GP. C'est eux qui me promènent comme ils disent. Mais pour moi c'est du bonheur de skier
avec eux. Des moments qu'il ne faut pas rater!



Alex 27/01/2014 19:39

Bravo pour ce 1er 200 de 2014 :)
surtout avec une météo peu encourageante

j'ai l'impression que beaucoup d'églises se ressemblent en Seine & Marne

je suis + châteaux qu'églises, d'ailleurs je réfléchis à en chasser certains sur les terres de JPB37 dans quelques semaines

lariegeoise 28/01/2014 07:19



Dimanche notre sortie commune nous permettra de voir d'autres horizons mais en hiver, rien de vraiment spécial à se mettre sous la dent question photos. Moi aussi je préfére les chateaux mais il
n'y en a pas partout. Dans la région de JP37, tu te régaleras plus. Pour ma part, ce sera l'Ariège mais pour le ski. Et la montée de Beille, je la ferai en voiture! Lol!