Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La S/M....le retour! Ou presque!

Publié le par lariegeoise

100 2916 (Large)

 

En ce beau lundi matin car les jours se ressemblent en ce moment, j'avais décidé de devancer l'autorisation de mon staumato pour aller tester mes réflexes sur mon mulet (le carbone étant resté en Ariège!) et voir si mon passage en montagne était bénéfique. Je m'en rendis rapidement compte car tout en déroulant gentiment, j'atteignais déjà une vitesse de 30kms/h, de quoi figurer dans le groupe 1 bis de JP37! Un petit parcours allait me convenir sans trop de bosses, histoire de faire tourner les jambes comme dirait mon ami @PH_O qui lui se bat actuellement avec des crevaisons à répétition. Et pourtant il est gonflé mais pas chez Michelin! Il faut dire qu'il est tous les jours sur son bike. Mais je crois que je vais l'imiter cette semaine car le mois de juillet étant consacré à mes petits enfants, je n'aurai guère l'occasion de rouler. Il me faudra attendre vraiment le mois d'août à moins que j'ai des bons de sortie. Et même peut-être aurai-je une possibilité de tourner en Vendée, lieu encore plus plat, car la plage pour moi, cela se limite à quelques heures!

Départ habituel vers la forêt de Ferrières pour aller en direction de Tournan en Brie. Tranquille car l'école étant terminée, pas grand monde dans les rues, simplement les automobilistes qui partaient au travail. Et là, il fallait que je m'arme de prudence. Eh oui, je n'étais plus dans mes montagnes où là, seules les vaches me saluent!

 

 

100 2917 (Large)

 

Courquetaine, Ozouer Le Voulgis, Forest, Chaumes, cela ne bougeait guère plus. Quelques traces d'un mariage au Chateau du Vivier et les eiders qui broutaient l'herbe. Le calme, la sérénité et je menais mon chemin tranquillos pour imiter @PH_O mais pas de cyclo en vue. Tant pis, je déroulais tranquillement.

 

100 2918 (Large)

 

Direction Vilbert où de jeunes lièvres traversaient la route sans souci mais pas le temps de les prendre en photo. Ils étaient trop rapides. Et là, pas de limitation de vitesse. Les champs étaient à eux. Les moissons commençaient à jaunir mais les maïs étaient encore petits. Touquin pour rejoindre les Etangs Fleuris mais toujours pas d'âme qui vive.

 

100 2919 (Large)

 

Les champs étaient parés de coquelicots à travers les blés. L'avantage de ne plus mettre de désherbants. La plaine avait une autre allure. Je revenais vers Touquin pour rejoindre Hautefeuille où je voyais, peut-être la maison de retraite que me promettait Veloblan quand je ne ferai plus de vélo.

 

100 2920 (Large)

 

Et j'allais traverser ces belles allées forestières, ombragées à souhait par la chaleur qui commençait à sévir. Mortcerf t j'attaquais la montée pour rejoindre la route de Provins que je ne ferai que traverser pour rejoindre La Houssaye. Et toujours pas de cyclo.

 

100 2921 (Large)

 

Et retour vers Les Lycéens avant Neufmoutiers où le premier cyclo me rattrapait en m'invitant à le suivre , ce dont je n'allais pas me priver car un compagnon de route, cela ne se manquait pas. Bonne allure puisque nous roulions entre 30 et 35kms/h. J'allais être avec lui jusqu'à Villeneuve Le Comte car à cette localité, il allait faire demi-tour. Moi, j'allais entamer la fin de ma sortie.

 

100 2922 (Large)

 

Et au niveau de Villeneuve St Denis, je me faisais rattraper cette fois-ci par un petit jeune qui portait un maillot de l'Ariègeoise. A croire que la course commençait à être connue! Mais je n'aurai pas le temps de parler avec lui car je le laissais filer. Moi, j'avais déjà dépassé les 100kms, ce qui était déjà pas mal après une semaine de break. Il allait touner à droite en direction de Jossigny et s'arrêter au niveau de l'autoroute. Je connais bien ce style de roulage qui se fait sur une courte distance;

 

A l'arrivée, j'avais 110kms au compteur pour une moyenne de 28,91kms/h ce qui n'était pas si mal pour une reprise et en solo ou presque. Mon passage en montagne m'avait bien fait accumuler des globules rouges! Mais je ne connaitrais pas mon dénivelé car je n'avais un compteur basique. Le vrai étant resté en Ariège. Encourageant pour la fin de la semaine. Et pas de crevaison. Une bonne chose car je n'avais pas de pompe sur moi! Le bon Dieu était avec moi.

Commenter cet article

jpb37 10/07/2013 17:28

Tu as délaissé ton Ariège, mais pas la pratique du vélo. C'est ça l'avantage de posséder deux montures, par contre c'est risqué de partir pompe, perso mes deux vélos s'ont équipés chacun de leur
sacoche de selle avec tout le nécessaire en cas de crevaison, même mon futur vtt aura la sienne, il devrait arriver deuxième semaine d'Aout. A bientôt pour la suite, en SM ou en Ariège.

lariegeoise 11/07/2013 06:42


J'ai remédié à tout cela et j'ai acquis une pompe. C'était un oubli. Mais j'avais grandement envie de sortir! Alors......Pour sûr que c'est l'idéal d'avoir deux montures . En hiver, tu peux laisser
reposer le carbone. Je t'envie d'acquérir un VTT mais j'ai d'autres priorités en ce moment. Mais c'est vrai qu'avec cette monture tu peux élargir l'horizon. Hier sortie bosses mais sans reportage.
Une pause!


cathare 09/07/2013 20:02

bonne sortie!!!une chance que tu n'ai pas crevé pense a prendre la pompe la prochaine fois........ a moins que tu l'ai oublié dans l'Ariège aussi
a bientot

lariegeoise 09/07/2013 20:58


Exact mais j'en ai acheté une entre temps mais je redescends mardi en huit. Vivement le retour vers la montagne. Le paysage est quand même mieux!