Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Ariégeoise, La Moutagnole 2013

Publié le par lariegeoise

WP 20130629 001 (Large)

 

7H, le jour se levait tranquillement , @PH_O et moi allions partir pour un long périple mais chaun sur notre parcours. Eh oui, nous n'avions pas le même âge et il était beaucoup plus armé que moi en kilomètres cette année.

Donc pour lui,ce serait L'Ariégeoise 163Kms avec 3540m de dénivelé et moi seulement 101kms avec 2345m de dénivelé, soit trois cols en moins. Mais nous avions repéré le terrain depuis longtemps.

 

WP 20130629 009 (Large)

 

@PH_O était arrivé plus tôt pour récupérer son dossard 735 et il allait porter la couleur de son club. Pour ma part, j'avais mis celle de Velotrainer comme d'hab en pareil événement car pour le reste de l'année, j'étais plutôt avec celle de L'Ariégeoise comme il rappelle mon nom de blog. Pour moi, le numéro sera 2641. Je descendais de chez moi vers 7H et je rencontrais @PH_O en bas de la descente en train de monter son vélo.  Eh oui, il venait de St Gaudens.

 

WP 20130629 005 (Large)

 

L'assistance technique était déjà en place et elle allait être bien utile pour certains car il y aurait beaucoup d'incidents pendant la course. Presque normal quand on sait qu'il avait 953 participants sur l'Ariègeoise et 2602 sur la Mountagnole. Mais de ce côté assistance, l'organisation allait être au top comme à chaque fois.

 

WP 20130629 008 (Large)

 

Pour ma part, j'allais faire un petit réveil musculaire en faisant tourner les jambes sur 15kms autour de Tarascon/Mercus comme toujours même si j'allais me refroidir dans le sas de départ. Mais je crois que c'était pour moi une préparation psycologique! On remontait sur les hauteurs de Tarascon pour plonger sur la ligne de départ qui joustait l'Ariège, notre cours d'eau. Cela grouillait un peu partout.

 

WP 20130629 011 (Large)

 

 

Nous allions chacun dans notre sas respectif puisque @PH_O partirait à 8H et moi à 8H30. La moyenne d'âge était dans les 30/50 sauf les cracks qui étaient largement plus jeunes. Un peu excitation des participants comme d'hab.

 

100 2894 (Large)

 

J'arrivais dans le sas vers 7H30 et déjà les coureurs étaient déjà assez nombreux en place. Les discussions battaient leur train, ne serait-ce pour connaître le parcours pour certains, et pour d'autres, dire que l'entraînement n'avait pas était suffisant cette année, à cause du temps. Pour ma part, cela faisait deux mois que j'étais dans la région et j'avais déjà pas mal tourné. Entre autre, j'avais reconnu le parcours et ses pièges.

 

100 2895 (Large)

 

8H30, départ canon mais avec attention car les cyclos sont toujours un peu énervés en pareil cas. Nous allions passer le pont de Tarascon pour prendre la direction de FOIX qui serait notre premier gros passage.

 

100 2896 (Large)

 

Départ à une vitesse allant de 40 à 50kms/h, de quoi étourdir certains participants et le palpitant montait assez vite. Mais j'essayais de ne pas trop m'affoler et me laissais dépasser par les bolides. Je savais que la vraie bosse arriverait bien à temps, soit à 15kms du départ. Et là, on pourrait remonter tranquillement. Bompas, pas d'étranglement comme l'an passé mais quelques voitures qui arrivaient en face. Je prenais la résolution de rester sur ma droite mais sans forcer.

 

100 2897 (Large)

 

Et une première petite montée allait s'offrir à nous en sortant de Mercus, de quoi faire égrainer un peu plus le peloton. J'essayais de rester calé , bien au chaud dans un groupe mais toujours cette nervosité du départ.

 

100 2898 (Large)

 

Premier ralentissement aux Charmilles avec ce premier rond point mais les bénévoles étaient bien présents pour nous rendre prioritaire. Ils auront  bien fait leur travail toute la journée. Leur premier souci : la sécurité des cyclos. Nous allions arriver vers Foix en passant Montgaillard.

 

100 2899 (Large)

 

 

Foix et son chateau, les choses allaient commencer dans peu de temps. Traversée de la ville pour regagner notre premier col, celui des Marrous situé à 990m mais d'autres allaient s'enchaîner avant de plonger dans la vallée.

 

100 2900 (Large)

 

Et c'était parti. Certains coureurs étaient étonnés de me voir prendre des photos pendant la compétition. Mais il n' y avait rien à gagner donc je pouvais me permettre ce genre de fantaisie et puis cela allait me permettre de garder un bon souvenir. 10kms assez tranquilles avant d'atteindre la première pancarte signalant la vraie montée. Une fille allait faire une chute juste derrière moi, comme l'an passé. A croire qu'il ne faisait  pas bon de me suivre.

 

100 2901 (Large)

 

Nous traversions différents petits villages mais il y avait des coureurs assez groupés. La vraie difficulté allait commencer dans deux kilomètres car les premiers pourcentages atteignaient les 4/5%. J'allais garder la plaque de 42 jusqu'au premier col, l'ayant monté de multiples fois et je savais que je pouvais le tenir sans trop forcer.

 

100 2902 (Large)

 

9,5kms de montée jusqu'au premier col. J'allais me trouver avec une fille qui était accompagnée par un ancien et qui avait un dossard du grand parcours. Avait-elle jugée plus prudent de faire la moyenne? D'ailleurs, beaucoup de filles étaient là cette année. Eh, il n'y avait pas la montée de Beille, dur juge de paix!

 

100 2903 (Large)

 

Col des Marrous, le brouillard nous avait rejoint pour quelques kilomètres mais je savais qu'en ce moment, nous étions souvent sujets à ce genre de climat. Je ne regrettais pas de n'avoir pas pris mes lunettes de soleil car je sais qu'en pareil cas la vision est pratiquement nulle!  Certains cyclos étaient inquiets de cet atmosphère!

 

WP 20130629 015 (Large)

 

@PH_O subissait le même climat puisque notre parcours était commun jusqu'à la descente de la Crouzette. Mais c'était moins risqué car ses concurrents commençaient à bien s'espacer.

 

100 2904 (Large)

 

Après le col des Marrous, j'avais adopté le petit plateau pour m'économiser car je savais qu'on n'était qu'au début le montée à 8% de moyenne. Et déjà le ciel s'éclaircissait. Et toujours un tir groupé.

 

WP 20130629 017 (Large)

 

Col de Jouels, deuxième col. La pente allait devenir un peu plus facile. Un peu plus loin, il y aurait l'intersection de la montée depuis La Bastide de Sérou. Et quelques spectateurs et les motos suiveuses. Nous n'étions pas seuls!

 

100 2905 (Large)

 

Les derniers kilomètres allaient se faire à des pourcentages à 2/3%. Mais il valait mieux rester sur le même développement quelque temps, le temps de récupérer car nous n'étions pas à la fin de la montée. Depuis le col des Marrous, nous avions 8kms à monter pour atteindre le col de Péguère.

 

WP 20130629 019 (Large)

 

Col de Péguère, deuxième col de la journée. On pouvait apercevoir le paquet de nuages dans la vallée. Le Col de Portel n'était qu'à 4,5kms. Toujours sur le parcours commun avec @PH_O.

 

100 2906 (Large)

 

 

J'y parvenais à mon tour mais pas question de s'arrêter. D'ailleurs, j'avais projeter de ne faire aucun arrêt, m'étant chargé de ravitaillement suffisament et ayant assez à boire pour 101kms. La température était moindre que celle de l'année dernière.

 

100 2907 (Large) (Large)

 

Col de Portel, troisième col. Certains en profiter pour faire une pause.Je tenais bon! Mais pas mal de monde au ravitaillement. Il me fallait me frayer un chemin pour continuer.

 

WP 20130629 021 (Large)

 

Ah, le 'Ouf' d'encouragement. Un truc de l'organisation mais déjà à trois kilomètres on nous signalait le reste de kms à parcourir jusqu'au sommet.

 

WP 20130629 022 (Large)

 

Un peu plus loin des organisateurs nous tendaient des verres d'eau dont nous devions nous débarasser un peu plus loin dans des filets. Un truc de propreté mais certains cyclos sur la route n'avaient pas cette bonne intention, jetant n'importe où, leur pipette regénérante. Un manque de civisme évident.

 

WP 20130629 023 (Large)

 

J'accélérais au passage du col pour essayer d'être seul dans la descente de la Crouzette qui était de 8kms avec les trois premiers kilomètres à 13/14% de dénivelé. Et il valait mieux la connaitre. @PH_O allait vivre l'incident redouté du cyclo : la crevaison et en descente, cela craignait un maximum car il y avait des virages serrés.

 

WP 20130629 024 (Large)

 

D'ailleurs @PH_O allait recontrer des compagnons de route qui avaient été au tapis. Mais la sécurité était vraiment présente. Toutefois cela pouvait en refroidir quelques uns. Je réussissais à doubler certains concurrents, tout en maintenant une vitesse avoisinant les 50kms/h. Des gravillons, il n'y en avait pas trop.

 

WP 20130629 026 (Large)

 

Biert, nos parcours allaient être différents car @PH_O allait fait sa première ascension de l'étang de Lers. Ils y reviendront pour le final.

 

100 2908 (Large)

 

Pour nous, ce serait bien différent puisqu'une bosse de 4,5kms nous attendait pour regagner le village de Saraillé où se situait la route qui allait au col qui portait le même nom. Première kilomètre facile mais pour le reste c'était plutôt du 8/9% sans en voir vraiment la fin. Pour ma part, ayant repéré dans les jours précédents, je ne m'affolais pas. Je me permettais même de dire à certains où nous en étions de la montée.

 

WP 20130629 028 (Large)

 

Montée facile pour @PH_O pour les 2 premiers kilomètres jusqu'au village "Le Port", pour un village de montagne, drôle de nom! Il était escorté par les motards tel un grand champion. Cette police nous permettrait de nous signaler l'arrivée des cadors de l'Ariègeoise. D'ailleurs, je verrai le premier dansla montée de l'étang de Lers.

 

WP 20130629 031 (Large)

 

Sur son parcours, les groupes se formaient plus facilement, alors que sur le notre, chacun se battait en solitaire avec la pente. Et toujours les dépanneurs qui allaient pouvoir distribuer d'éventuels boyaux.

 

100 2909 (Large)

 

 

Et pour ma part, j'en avais terminé avec la belle bosse et je replongeais sur Massat qu'avait déjà traversé @PH_O. descente assez tortueuse où on ne pouvait pas vraiment prendre de la vitesse. Au passage du lieu dit Buron, il fallait donner un petit coup de cul pour se relancer. Donc c'était inutile de mettre le grand plateau.

 

WP 20130629 048 (Large)

 

Massat, au loin, je distinguais le col de Port mais j'allais plutôt vers le Port de Lers après un passage difficile au ravitaillement car il y avait des coureurs dans tous les sens, cherchant un peu de ravitaillement;

 

100 2910 (Large)

 

Et à mon tour, je me retrouvais sur le parcours de @PH_O pour attaquer la montée de l'étang de Lers. Les motards bénévoles prenaient un peu de repos.

 

WP 20130629 032 (Large)

 

La chaleur et les pourcentages allaient se faire sentir car jusqu'à l'étang de Lers , il y avait 12kms à parcourir et là, nous avions des pourcentages à 8% de moyenne.

 

WP 20130629 035 (Large)

 

La montée en zig zag nous permettait de voir qu'il y avait vraiment du monde sur la route et que nous n'étions pas les seuls à peiner. Les vaches avaient étaient éloignées dans les estives! C'était préférable!

 

WP 20130629 037 (Large)

 

 

Un peu plus loin, on pouvait distinguer la montée vers le Port de Lers. Encourageant ou pas, à chacun de choisir!

 

WP 20130629 038 (Large)

 

Derniers kilomètres de la première montée pour @PH_O qui allait se diriger vers le col d'Agnes. 5kms avec du 7% de moyenne. Il n'était pas seul!

 

100 2911 (Large)

 

Nos parcours allaient différents puisque lui, tournait à droite et moi à gauche. Il lui restait le col d'Agnes, le Col de Latrape, et retour à Massat par Seix pour remonter l'étang de lers et enfin le Port de Lers. Donc il lui fallait du courage car la chaleur commençait à se faire sentir.

 

WP 20130629 043 (Large) (2)

 

Dans sa cavacalde vers le col d'Agnes, il pouvait distinguer encore quelques traces de neige. Mais aussi d'autres concurrents. Ca encourageait aussi!

 

WP 20130629 041 (Large)

 

Son appareil photo aurait pu lui servir de rétroviseur. Mais il allait en user un peu trop car ses batteries le lâcheraient en fin de parcours. Et pour moi, cela allait m'interdir de le situer, m'inquiétant quelque peu connaissant le bolide dans les descentes.

 

WP 20130629 039 (Large) (2)

 

La vue du ravitaillement en haut d col ne pouvait que l'encourager. Ses collègues commençaient à vraiment s'éparpiller sur le parcours.

 

WP 20130629 042 (Large)

 

Peut-être avait-il pris un peu de boisson au passage. Ce genre de ravitaillement au vol m'avait été d'un précieux secours. Mais là, il fallait jouer les équilibristes! Et au loin le sommets enneigés.

 

WP 20130629 044 (Large)

 

Et enfin la descente pour @PH_O pour 12kms jusqu'à Aullus, atteignant des moyennes allant jusqu'à 70kms/h, de quoi faire peur à certains. Mais la route tortueuse au départ était assez large et en bon état. Ca facilitait la sécurité.

 

WP 20130629 045 (Large)

 

 

Montée de 5kms jusqu'au col de Latrape à un bon pourcentage et les kilomètres montés devaient se faire sentir. D'ailleurs @PH_O commençait à avoir quelques problèmes avec son genou.

 

WP 20130629 046 (Large)

 

@PH_O avait dû faire une petite halte avant de plonger sur Seix et rejoindre la route qui l'emmènerait vers Massat, route venant vers St Girons. Ce serait un faux plat montant. Et rebelote, il escaladera la bosse de l'étang de Lers pour la deuxième fois.

 

100 2912 (Large)

 

Et moi pendant ce temps, je finissais la montée vers le Port de Lers depuis l'étang pour 4,5kms. Et après : la délivrance. Et toujours du monde! Je retrouvais certains concurrents.

 

100 2913 (Large) (2)

 

 

La route était moins bouchée que les fois précédentes et là, je pouvais sortir la plaque que je ne quitterais plus jusqu'à l'arrivée. J'allais descendre assez vite mais je n'atteindrais que la vitesse de 62kms/h. Trop fort @PH_O!

 

WP 20130629 047 (Large)

 

Et lui n'était pas encore arrivé au ravitaillement de Massat, où il allait faire un break avant d'entamer sa dernière bosse avant sa plongée commune sur Auzat avec passage à Vicdessos.

 

WP 20130629 049 (Large) (2)

 

Et pour lui, cela devait être la délivrance après ses problèmes de genou. Le plus dur était derrière lui. D'ailleurs quand on faisait la bascule, on se sentait beaucoup mieux.

 

100 2915 (Large)

 

12kms de descente avant de remonter un peu vers la zone sportive d'Auzat. Et même certains concurrents terminaient à pied, victimes de crampe. Eh oui, les parcours ne pardonnaient pas! Un entraînement était plus que nécessaire.

 

100 2914 (Large)

 

Et à l'arrivée, nous attendait notre ami Cathare avec toute sa petite famille. Sympa, non? C'est ça l'entente VT. Après avoir papoté un peu , je déposais mon bike au parc vélo pour aller m'alimenter un peu et discuter avec d'autres concurrents.

 

Résultat pour @PH_0 : 8H36'57" par l'organisation qui ne tient pas compte du temps pour les arrêts car il n'avait en route pure 7H51'6" pour se classer 651 et 162 dans sa catégorie.

 

Pour ma part, j'étais dans la dernière catégorie F + de 65ans! J'avais mis 5H25'36" 1651 sur 2253 classés et 82 sur 154 classés dans ma catégorie. Le vieux n'est pas mort.

 

Quelle belle journée et quelle épreuve avec une organisation top! Vivement l'année prochaine mais ce sera un autre challenge. @PH_O refaira-t-il la grande?

Commenter cet article

jpb37 05/07/2013 20:52

Salut JP! Alors, content de ta Mountagnole? Oui à en croire ton récit. Le parcours me plairait bien, par contre arriver à 7h dans le sas et poiroter pendant 1h30 à attendre le départ aurait le don
de m'exaspérer, je préférerais la faire un autre jour, seul ou en petit groupe. Pendant ce temps là j'ai fait la montée de Montségur et j'ai apprécié tes conseils, je suis parti de Puivert avec un
petit col de trois bornes pour me mettre en jambes, une belle descente vers Belesta et long faux-plat montant jusqu'après Fougax-et-Barrineuf, mais tu verras cela dans quelques temps sur mon blog.
Cette semaine avec la reprise du boulot je n'ai pas eu le temps de m'y mettre. demain je fais une petite sortie avec MJ, puis je regarde le TdF et dimanche matin une sortie en solo.
A plus

JP

lariegeoise 05/07/2013 21:41


Eh oui, j'espère bien que tu vas regarder la télé ou plutôt le TDF car les deux jours sont consacrés à des cols que je franchis régulièrement avec mon ami @PH_O. Dommage qu'on n'ait pas pu gravir
Pailhères ensemble car le col est magnifique même s'il est dur et là haut, tu vois toute la chaîne des Pyrénées. Du grand spectacle. Pour la course, je n'y étais qu'à partir de 7H30 puisqu'avant
j'avais tourné 15kms pour me réveiller musculairement car après cela envoit. Je te ferai suivre quelques photos prises par maindru. J'avais largement reconnu le parcours avant, tu te doutes. mais
superbe épreuve. Bon, j'espère qu'un jour on trouvera l'occasion de se rencontrer et j'attends ton récit avec impatience. Je te souhaite belle ballade avec MJo. JP