Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du kilomètre en fin de semaine

Publié le par lariegeoise

100 3757 (Large)

 

 

En ces belles journées que nous avions en ce moment, il serait difficile pour un cycliste retraité de rester enfermé devant sa télévision. En conséquence, j'avais décidé en cet après midi de vendredi de m'ébrouer dans la campagne de Seine et Marne. Et j'allais avoir comme principal objectif, d'aller à la chasse de chateaux que je ne connaissais pas et j'allais partiellement être comblé car certains je ne les aurai vu que sur Internet. En réalité et de visu , je ne les verrais pas, comme quoi il faudra peut-être que je change de lunettes ou que j'ai un guide personnel. Mais celui que je verrai me comblera amplement. Ces châteaux n'étaient pas trop loin puisqu'ils étaient dans la région de Rozay en Brie.

 

Donc départ comme toujours vers 13h en direction de Villeneuve le Comte, Châtres, Liverdy, Chaumes que j'éviterai puisque je me ferai le plaisir de faire un détour en passant près du premier chateau en ruines du Vivier. Cela me permettait d'éviter de passer en ville. Direction Vilbert. Et le vent fort de face était toujours là. Et  j'ai bien peur qu'on le conserve assez longtemps pendant nos sorties, celui-là.

 

100 3759 (Large)

 

Je pouvais voir que la nature était bien en avance tout comme dans mon jardin où le poirier, le prunier, le mirabellier étaient en fleurs sans parler des jonquilles tout comme les tulipes. Plus qu'un temps de printemps puisque la température annonçait par mon compteur était de 17°. Et j'apercevais ces couleurs bien connues en Seine et Marne du jaune et du vert des champs de colza. Mais attention aux allergies! Bref, j'admirais cette nature qui s'éveillait. A l'entrée de Vilbert, je filais à droite du village pour aller sur Bernay en Brie et j'allais me retrouver sur la route qui pouvait me ramener à Beauvoir. Mais ayant consulter auparavant une carte, je savais qu'il fallait que je revienne sur Rozay pour prendre la route de Nangis. Le fameux premier château prévu n'était qu'à quelques encablures. Un peu de circulation mais j'allais rouler avec prudence.

 

100 3760 (Large)

 

Et bien mes yeux allaient être récompensés en voyant ce fameux château de la Grange Bléneau, Résidence d'autrefois de La Fayette, lieu que doit bien connaitre mon ami Régis quand il sévissait encore dans la région. Et pour JP37, je lui laisse le plaisir de fouiller dans les archives d'internet pour connaître l'histoire. Un magnifique lieu car la pelouse était superbement bien tondue. Dans les champs avoisinants de beaux étalons broutaient. Le château est situé sur le village de Courpalay. Bien sûr, il faut savoir son existence car il ne se voit pas de la route principale  mais à priori, il est actuellement habitué et il y a des dépendances un peu en avant. L'allée principale étant pavée, je me suis limité à laisser von vélo au début de l'entrée du château et je faisais le tour du propriétaire à pied. Bon, dommage, pour l'image, le soleil écrasait un peu la beauté du site.

 

100 3761 (Large)

 

Trouver le bon angle ne fut pas facile mais je reviendrais. Ou Alex passera par là car il l'avait prévu dans son périple du WK dernier mais il avait abandonné d'aller le voir à cause du temps menaçant.

 

100 3763 (Large)

 

Un cours d'eau entourait le lieu et cet abri semblait d'époque. Un bateau trainait à la berge donnant comme une envie de flâner autour du chateau.

 

100 3764 (Large)

 

Une église était proche du château comme dans tous les lieux historiques comme quoi, on peut imaginer la ferveur religieuse de ces princes.

 

100 3765 (Large)

 

L'autre face du château me montrait son aspect de forteresse.

 

100 3766 (Large)

 

Je n'arrivais pas à me détâcher de ce lieu magique. Mais je devais reprendre ma route et essayer de découvrir d'autres châteaux que je ne verrai pas mais qui m'auront permis de connaître un autre circuit cycliste. D'ailleurs j'en rencontrais deux en sens inverse. Je passais au dessus la N4 en revenant sur Rozay pour rejoindre Voinsles et Le Plessis Feu Aussous. J'allais me retrouver sur la route qui allait me ramener à Touquin. Après le chemin du retour m'était tout tracé mais je voulais me faire encore une bosse en vue du circuit du lendemain avec mon ami Alex comme je lui avais promis.

 

100 3767 (Large)

 

Pézarches en passant près de l'église, pour un clin d'oeil pour mon ami JP37. D'ailleurs les internautes ne l'oublient pas leurs de leurs virées! Direction Hautefeuille, Courtesoupe, Dammartin sur Tigeaux, Tigeaux et hop la bosse pour revenir sur Villeneuve le Comte et retour par le moulin de Jossigny où j'allais être aidé avec le vent dans le dos.

 

J'aurai fait 97kms avec 345m de dénivelé. C'est peu mais je savais que le lendemain je ferai mieux.

 

100 3768 (Large)

 

RDV avait été pris avec Alex , allias Xeland de VT, les jours précédents à qui j'avais proposé de découvrir quelques bosses de la S/M comme lui s'ennuyait un peu des bosses sévères de la montagne qu'il aime tant. 8H30, il  arrivait près du plan d'eau de Vaires comme lieu de RDV dans le passé. J'avais fait un petit détour par les hauts de Lagny via Guermantes, histoire de m'échauffer un peu. Et c'était parti. Je lui précisais que 8H30 était un peu tard pour moi comme heure de RDV car j'avais l'habitude de rentrer avant midi. Bref, nous allions composer mais je ne réduirais pas pour autant le tracé prévu car il espérait bien que l'on fasse 1000m de dénivelé, ce qui était honorable dans notre région.

 

P1030498 (Large)

 

Je le mettais tout de suite dans le bain des bosses en attaquant par la bosse de Torcy pour plonger sur St Thibaut des Vignes. Pour l'instant, il connaissait le terrain puisqu'il y était passé de multiples fois. Inutile de vous dire qu'il m'attendait en haut des bosses. Ses 37ans lui permettaient d'avoir cette fougue naturelle dans les jambes. Pour une fois, c'était moi qui était attendu en haut des bosses!

 

100 3769 (Large)

 

Moi j'attendais qu'il se relance avec toute son énergie pour prendre le cliché de ce bolide. Mais j'en n'aurai pas trop l'occasion car les bosses allaient se suivre très rapidement.

 

P1030499 (Large)

 

Et cela montait encore jusqu'au prochain feu rouge. Pour une fois que j'avais droit à un cliché en live, je n'allais pas m'en priver.

 

P1030500 (Large)
Après le plongeon de St Thibault, nous remontions vers Guermantes. Il craignait que je l'emmène sur l'entrée de Bussy St Georges et cette belle bosse allant vers l'église de Bussy St Martin. Ce sera pour une autre fois. Il fallait dire que je ne l'avais jamais empruntée.

 

P1030492 (Large)

 

Petit coup d'oeil au château de Guermantes, lui qui avait fait provision de ces clichés la semaine précédente. Ils sont tout de même beaux nos châteaux mais s'il n'y a pas de vigne à côté mais de superbes chevaux.

 

100 3771 (Large)

 

Guermantes, nous allions traverser tranquillement le carrefour en respectant partiellement le feu rouge. Direction Jossigny où rencontrions quelques coureurs isolés. Après le passage au dessus de l'A4, nous allions nous diriger vers le moulin de Jossigny.

 

100 3772 (Large)

 

Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte et hop nous partions sur Tigeaux, laissant à notre gauche, cette belle bosse qu'il avait fait de multiples fois. Elle laisse toujours des traces, bizarre! Son dénivelé certainement. Mais nous devions monter vers Monthérand. Une belle montée en zigzag et je le laissais une fois de plus filer.

 

P1030506 (Large)

 

Je jouais le jeu du cyclo qui plonge sur le photographe pour avoir le cliché optimal. Cabotin je suis et resterai! Mais de la bosse, nous allions en avoir à répétition.

 

100 3773 (Large)

 

Après un plongeon sur Guerard où j'atteignais la vitesse maxi de 54kms/h, nous montions vers Villeneuve, juste avant d'arriver à Pommeuse.

 

P1030509 (Large)

 

Les bas côtés de la route nous évoquaient le printemps en étant jonchés de "coucoux" superbes fleurs jaunes et de primevères. Et nous descendions la côte de Pommeuse pour arriver à la belle pente de Faremoutiers. Bon, nous n'étions pas entâmés encore. Descente au stop, à gauche, pour rejoindre l'autre côté de Pommeuse que MJo connait bien, je crois! Mourroux en vue et au feu, nous filions à droite pour nous diriger vers la gare SNCF.

 

P1030512 (Large)

 

Après le passage à niveau, nous laissions sur notre droite la direction de St Augustin que je lui promettais de voir au retour de notre périple. Direction Courrois avant de croiser la route qui allait à Coulommiers. Alex n'arrivait pas à situer véritablement la ville. Je lui donnais quelques direction pour l'avenir et là, j'étais sur mon terrain donc inutile de déplier une carte routière.

 

100 3774 (Large)

 

Nous allions nous retrouver sur un plateau pour rejoindre Saints et là, nous n'avions pas trop le vent de face comme dans les heures précédentes.

 

100 3775 (Large)

 

Au détour d'un virage, nous allions découvrir un groupe d'oie qui jacassait un maximum. Je lui précisais qu'à partir de Saints nous attaquerions le chemin du retour. Nous revenions sur St Aubierge et je lui conseillais d'être prudent en traversant la route qui menait à Coulommiers. Et là après le lieu de pélerinage, nous allions attaquer la belle bosse qui nous ramenait vers ST Augustin. C'était certainement du 8% régulier sur 300m environ mais de quoi se faire mal aux  jambes. Et à la sortie de St Augustin, en direction de Pommeuse, nous allions plonger sur Le Poncet pour se refaire une rampe en direction de Faremoutiers. Du 11% au départ pour revenir à du 8% et le tout sur 600m. Faremoutiers, nous allions partir sur La Celle d'en Bas.

 

100 3776 (Large)

 

En montant vers Guérard, Alex me hélait car un cerf passait juste devant moi. Pas le réflex du photographe, car nous remontions une pente. Descente sur Guérard jusqu'au stop où nous filions au stop à gauche sur Dammartin sur Tigeaux. Bon, la route n'était pas terrible car elle était jonchée de nids de poule. J'appelais mon épouse au téléphone car je voyais qu'on approchait de midi et que c'était rappé de rentrer à l'heure. Dammartin, nous revenions sur Mortcerf après le passage à niveau. Dans le centre du village et plus exactement au stop, nous filions à droite pour revenir sur La Houssaye.

 

100 3777 (Large)

 

Au feu, je lui indiquais de prendre la direction de Neufmoutiers à droite. Je lui précisais que je le laisserai à Villeneuve le Comte, où il voulait refaire le plein d'eau, ne sachant s'il allait continuer son périple car à chaque sortie, il roulait pratiquement une bonne partie de la journée. Pour moi le retour était préférable car nous atteindrions une heure de l'après midi à Jossigny. Je filais comme prévu en passant à Villeneuve St Denis vers le moulin.

 

P1030516 (Large)

 

Et dans la montée, j'allais être rattrapper par Alex qui n'avait pu faire le plein à Villeneuve, n'ayant pas d'eau à la fontaine. Je lui proposais de faire le plein chez moi. Nous avions parcouru 105kms ensemble. Pas mal pour un début de bosses.

 

P1030488 (Large)

 

Dernier regard au moulin qui n'est plus en activité avant d'arriver à mon domicile.

 

Résultats de la sortie :

120kms pour moi avec pratiquement 1000m de dénivelé.

 

Alex aura fait 155kms pour 1200m de dénivelé. Il décidait de rentrer directement en ayant assez de ce vent violent de face. Bon, les bosses ne l'avaient pas entâmé mais il était content, je crois, de la sortie dans des lieux qu'il ne connaissait pas, partiellement.

 

 

Commenter cet article

Régis 01/04/2014 11:21

Salut Jean-Pierre,
Je n'ai aucun souvenir de la Grange Bléneau. Je suis passé une seule fois sur cette route lors d'une rando de Fontenay-Trésigny, sous la pluie et dans le froid et j'avais déjà deux crevaisons à mon
actif et plus de réserve pour réparer. Ce jour-là, je n'étais plus très sensible aux charmes du paysage. Il y a des jours comme ça .... J'étais tout de même rentré sans encombre à Fontenay. Cette
rando et ce club n'existent plus.

lariegeoise 01/04/2014 19:51



Ah je t'ai fait connaitre quelque chose. Mais plutôt à côté de Rozay! C'est vrai que vous, vous alliez plus souvent dans le nord. Et d'ailleurs il faut savoir qu'il existe ce chateau car tu ne le
vois pas de la route. Alors si tu avais la tête dans le guidon. J'ai vu que dans les landes tu fais pareil. Méfie toi on recontre parfois des biches. Et tu risquerais d'en râter une! Lol!



Alex 30/03/2014 20:09

Jp37 : "Je pense même que c'est plus contraignant, la succession d'une multitude de courtes ascensions est plus mauvaise qu'un nombre raisonnable de cols."
perso, je préfère une succession de cols plutôt que des mini côtes (2km maxi en IDF)

avec les mini côtes, tu peux te permettre de les monter en force et d'approcher les 20-25km/h (selon le pourcentage et ta forme/force)

l'exercice est différent

lariegeoise 31/03/2014 06:57



Et oui , difficile de comparer mais c'est un bon exercice d'entrainement. C'est ce qui s'appelle du fractionné.


En Ariège, il y a le col de Péguére que je monte régulièrement et qui fait 25kms d'ascension. Il figura à une sortie de la rencontre VT de mai 2014.



Alex 30/03/2014 19:55

En février, tu m'as dit de m'entrainer, ... je me suis entrainé !!
Même si je peux mieux faire dans les côtes et ayant encore quelques kg à perdre

Pour le cerf, trouve moi un cycliste qui arrive à prendre une photo ^ ^, à moins d'avoir une gopro
c'est la 3ème fois pour moi que je croise un cerf et je me fais avoir à chaque fois, ils sont trop rapides

Dans 3 semaines, j'attaque les + de 2 500 de D+ :)
et toi aussi sûrement ;)

lariegeoise 31/03/2014 13:25



Vive la montagne!



jp37 30/03/2014 19:44

Superbe le château de la Grange Bléneau, j'ai trouvé des infos/ http://www.balades-en-brie.com/brie/courpalay/chateau-de-la-grange-bleneau.html
Chouette sortie aussi avec notre ami Alex, d'après ce que je vois il la forme dans les bosses, et je m'aperçois aussi qu'il est possible de faire de beaux scores en dénivelé par chez toi. Ce n'est
certes pas la même chose qu'en Ariège, mais il y a de quoi s'amuser. Je pense même que c'est plus contraignant, la succession d'une multitude de courtes ascensions est plus mauvaise qu'un nombre
raisonnable de cols.

lariegeoise 31/03/2014 06:53



Je partage ton avis mais c'est un autre challenge.


Pour la forme d'Alex, je crois qu'il l'a acquis malgré son manque de sommeil de jeune papa. Mais il a la fougue de la jeunesse. Que veux-tu, je commence à me faire vieux! Lol!


Et c'est vrai que ce château est splendide. J'aurai bien voulu visiter l'intérieur. Peut-être que c'est possible. Mais je laisse Alex le découvrir car il n'a pas eu le temps de le dénicher.