Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du côté de Montségur

Publié le par lariegeoise

100 1464 (Large)

 

En cette belle journée de mardi du mois d'août, j'avais décidé de faire un circuit avec un peu moins de dénivelé que celui de dimanche que j'avais fait avec OPOSSUM et FOUDEMINI de VT. D'ailleurs, de celui-ci, je vous parlerai plus tard quand j'aurai récupéré les photos de FOUDEMINI pour être complet au maximum. Je partais en solo comme de nombre de fois, bien entendu.

 

6H45' heure du départ, c'est à dire quand le jour se levait. J'allais profiter de la chaleur relative en ce début de journée, soit 17°. Je respirais au maximum car la veille la température était montée à plus de 40°. Vous pouvez faire la comparaison. Et je pense que mon ami Cigogne comprendra maintenant pourquoi j'aime partir tôt. De même, j'avais promis à ma moitié de rentrer largement avant midi. Il parraitrait que c'était mon anniversaire.

 

J'allais faire un circuit que je n'avais pas fait depuis bien longtemps surtout dans ce sens. Départ à bloc pour ne pas changer de cette descente qu'il faudra que je remonte au retour,  pour me diriger vers FOIX qui se réveillait tout doucement avec passage par la bosse à 13% que je vais peut-être appeler : bosse JP car je sais qu'il aime ce pourcentage! Lol!

 

100 1465 (Large)

 

A la sortie de FOIX, je prenais la direction de Lavelanet en passant par le premier col de PY. Pas tellement haut mais dix kilomètres d'ascension en pente doute à 4/5%. Donc je le montais dans la foulée, tranquille et à l'aise. Pas de cyclo pour l'instant. Je basculais jusqu'à RAPPY.

 

100 1466 (Large)

 

Je tournais à droite pour remonter encore. Petite précision, j'étais dans la région des OLMES, lieu de jeunesse de CATHARE de VT. C'était plus que tranquille et j'allais savoir très vite pourquoi.

 

100 1467 (Large)

 

Et voilà ce qui vous arrive quand vous n'avez pas de GPS. Mais pas question de faire demi-tour car ce serait être obligé de faire pas mal de kilomètre en plus. Je vous rappelle que j'avais promis de rentrer tôt. Donc je forçais le passage et roulais sur une route de gravillons. Je priais pour ne pas crever. Toujours ma hantise et j'allais m'approcher de Lavelanet. Au fait, la prochaine fois, j'emmènerai peut-être JP avec son nouvel engin! Mais moi, je roulais toujours à l'instinct.

 

100 1468 (Large)

 

 

Là, en ville, cela bougeait plus et même pas mal de voitures. Direction Bélesta.

 

Et j'allais plonger sur le village de l'Aiguillon.

 

114 0515 (Large)

 

La production de peignes en corne est ancestrale en Ariège. Elle remonterait à l'invasion des Sarrasins, voire beaucoup plus... Depuis 1820, la Maison Azéma BIGOU  perpétue ce savoir-faire. Il ne faut pas moins de 12 opérations manuelles et secrètes à la fabrication d'un peigne pour lui conférer ses qualités spécifiques irremplaçables.
Possibilité de visiter l'atelier.

 

Voilà la spécialité de ce village, vous le saviez?

 

100 1469 (Large)

 

 

Et j'arrivais aux prémisses de BELESTA. Eh, je n'étais pas le seul sur la route et ce n'était pas fini.

 

100 1470 (Large)

 

 

Je quittais la route de Quillan en tournant à droite pour me diriger vers la montée du Col de Montségur.

 

Quelques kilomètres plus loin, j'arrivais à la fontaine de Fontestorbes qui a son originalité. En face, il y a un parc accro-branches.

 

100 1471 (Large)

 

 

La source de FONTESTORBES est une grosse exsurgence, de type vauclusien et l'une des 10 plus importantes de France, située en Ariège sur la commune de BELESTA, à un kilomètre environ du village, en bordure de la route départementale n°9 menant à FOUGAX/BARINEUF. Elle se présente comme un porche monumental ouvert dans la falaise limitant au Nord le plateau de Sault, d'où surgit en cascades et dans un bruit assourdissant une véritable rivière de 5 mètres de large. Après 50 mètres seulement de parcours cascadant à l'air libre, cette rivière se jette aussitôt dans l'Hers-Vif, en rive droite de ce cours d'eau dont elle fait plus que doubler le débit. Les eaux abondantes de cette source proviennent d'un bassin d'alimentation d'environ 85 km2, aux limites d'ailleurs imprécises, comme toujours en milieu karstique et malgré les traçages à la fluorescéine effectués sur nombre de pertes. Cet impluvium se partage en deux ensembles disjoints :

§  Un bassin proche (17 km2 environ) correspondant à une partie du plateau de Sault, approximativement sur le territoire couvert par la forêt de BELESTA, à une altitude comprise entre 800 et 1 200 m environ.

§  Un bassin plus éloigné et plus vaste (68 km2), séparé du premier par la vallée du ruisseau de Malard, affluent de l'Hers-Vif: ce bassin comprend la montagne de La FRAU (1 925 m) et les pertes de 3 cours d'eau au contact des assises calcaires à leur entrée dans les gorges de la FRAU : l'Hers-Vif supérieur et deux de ses affluents, les torrents de l'OURZA et du BASQUI descendus du massif de TABE (2 368 m).

Les eaux issues de ces deux parties se rejoindraient juste avant la sortie de l'eau à l'air libre et, bien que cela ne soit pas confirmé, le premier de ces bassin ne participerait pas aux intermittences, ce qui pourrait expliquer le faible débit qui subsiste au niveau bas (voir plus loin sur les intermittences).

100 1472 (Large)

 

Après ce petit passage culturel, je continuais sur Fougax avant d'attaquer la véritable montée du col. Je ne m'arrêtais pas à la source, d'ailleurs ils avaient indiqué qu'elle n'était pas analysée. Ils ne se mouillent pas! Lol!

 

100 1473 (Large)

 

 

 

10kms de montée qui démarraient tranquille avant de passer pour un kilomètre pour 5%, voire ensuite 8 et 9%. Mais que j'aime ce côté qui est beaucoup plus buccolique.

 

100 1474 (Large)

 

Et je commençais à apercevoir le chateau perché sur son rocher.

 

100 1476 (Large)

 

 

Quand je vous disais que je serai pas seul sur le parcours. Deux jeunes castrais me dépassaient. Mais comme je dis toujours, l'essentiel est de se faire plaisir. On se saluait mais je ne cherchais pas à les suivre car j'avais encore envie de prendre quelques clichés.

 

100 1477 (Large)

 

 

Il était bien là le chateau et encontre bas, il y avait ce village de Montségur.

 

100 0071 (Large)

 

 

Pour sûr que ce n'était pas moi qui ait pris cette photo mais elle est très intéréssante pour bien comprendre la situation du site.

 

100 1479 (Large)

 

 

Et là, les pourcentages étaient assez importants et je laissais le village sur la droite. Quelques touristes étaient là avec leur camping-cars.

 

100 1480 (Large)

 

 

Je franchissais le col tranquillement mais n'arrivant pas à temps pour récupérer les castrais qui avaient déjà plongé sur Montferrier.

 

100 1481 (Large)

 

Et je replongais sur St Paul de Jarrat après avoir fait cette dernière bosse de Nalzen. Je pouvais sortir la grande plaque jusqu'à l'intersection des Charmilles.

 

100 1482 (Large)

 

 

Une vallée large s'offrait à moi avant de prendre la direction de Tarascon, ma destination finale. Mais dieu qu'il y avait de la voiture et même des camions. Pas terrible.

 

100 1483 (Large)

 

 

Mercus en vue, j'allais prendre la direction d'Arignac pour passer par le plan d'eau qui était calme. Petite montée de 4kms pour moi pour la fin du périple.

 

Résultat : un petit 110kms pour une vitesse approchant les 24kms/h avec 1355m de dénivelé.

 

C'était une belle sortie tranquille et sans pression. Par contre il avait fait très chaud : 34° à l'arrivée.

Commenter cet article

Cigogne 25/08/2012 09:36

Avec tous les cols emmagasinés cette saison, tu vas bientôt pouvoir rejoindre l'association des 100 cols, non ?
Et puis, comme cadeau d'anniversaire, ce genre de sortie, c'est déjà intéressant, non ?

lariegeoise 25/08/2012 15:06



Ah, respirer la montagne au petit matin quand tu ne rencontres personne : le pied. Toi qui n'est pas du matin, je suis sûr que tu aimerais à la longue. La montagne, ça vous gagne.


Peut-être qu'un jour, je finirai dans mes montagnes. Les projets s'installent avec l'âge. Je ne perds pas espoir!


Maintenant j'aimerai bien rencontrer des randonneurs pour les sentiers vierges de la montagne.



jp37 24/08/2012 22:08

Salut JP et bon anniversaire avec un peu de retard. Je n'ai pas eu beaucoup de temps cette semaine et je viens juste de lire ton article. J'espère que tu as été gâté, peut-être un GPS? Mais même si
cet appareil peut-être utile pour ne pas se perdre, il ne t'indiquera pas les routes en travaux!!
13%, j'aime à condition que cela ne soit pas trop long, surtout lorsque c'est en altitude comme chez toi, j'ai le cœur qui n'est pas encore habitué. Merci pour tes infos cyclotouristiques, j'en ai
appris encore un peu plus sur l’Ariège.

lariegeoise 24/08/2012 22:49



Merci pour tes souhaits.


Mais j'ai eu peur que MJ t'en demande trop. Lol! attention à ton âge!


J'ai récupéré par messagerie Cigogne qui est débordé !


Pour les cadeaux, c'est pas trop notre truc. par contre on est allé faire un bon resto avec DBAR de VT qui passait par là pour rejoindre Carcassonne. Ma maison est vraiment un lieu de passage et
je t'avoue que j'aime bien.


Bon, j'ai appelé la bosse du 13%, bosse JP car elle est courte. Tu aimes à ce que tu me dis.


Et toi, tu sors ce WK. demain nous avons la pluie mais cela va faire du bien car il a fait une chaleur insoutenable ces jours derniers.


Bonne route et à plus


JP



cathare 22/08/2012 16:23

comme toujour superbe parcour et magnifique photo
un peu de fraicheur par cette canicule

lariegeoise 22/08/2012 17:17



Et toi, tu as fait quoi?


C'était un clin à ta vie passé!