Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des cols même en plaine!

Publié le par lariegeoise

100 1484 (Large)

 

En cette belle journée du 24/8, j'étais en pleine forme pour attaquer quelques cols. Que neni! Le plafond vers 7H était bas donc le risque de finir les cols dans le brouillard était garanti. Doncoù! je n'avais pas d'autre solution si je voulais rouler, c'était d'aller en plaine mais fûté comme je le suis, je savais que je saurai dénicher quelques cols. Laissez-moi vous conter mon périple.

 

Donc à 7H, je partais par le circuit habituel qui me menait à Foix via la bosse JP. Eh, oui, je ne m'en lasse pas car là je fais monter mes pulsations à 140 pour cette bosse à 13%. Je vais peut-être la faire goûter à Joel de VT la semaine prochaine. Donc 20kms sans trop de problème mais là, j'avais le vent de face. J'avais mis les manchettes et emporter le coupe vent au cas où!

 

100 1485 (Large)

 

Je prenais la direction de Vernajoul pour rejoindre le site de la rivière souterraine de Labouiche. Je passais au dessus de la voie verte qui était terminée depuis cet été et qui vous mène pour un parcours pratiquement plat de Vernajoul (banlieue de Foix) à St Girons. Très agréable à faire mais plutôt pour des VTTistes. Déjà il y avait du monde.

 

59075397 (Large)

 

Ancienne voie ferrée Foix-St-Girons fermée en 1955, début d'exploitation en 1903, fin d'exploitation, fermeture voyageurs le 23 mars 1955 Traction à l'origine vapeur puis diesel et autorail. Voie unique à écartement normal de 47 Km Dernier exploitant : SNCF Ligne totalement désaffectée ayant fait l'objet d'un reclassement en voie verte. Cette Voie Verte de 19km est la première tranche d’un projet entre Foix et Saint-Girons, sur l’emprise de l'ancienne voie ferrée. Elle relie le site de Vernajoul, à 3km de Foix, à La Bastide de SEROU . Le revêtement est bon (sol stabilisé). Le parcours, au pied des Pyrénées, ombragé au début puis « ouvert » sur la vallée, offre des vues magnifiques. Elle doit être prolongée, dans un proche avenir, jusqu’à Saint-Girons. Les catégories d'usagers habilitées à circuler sur cette voie sont les suivantes: piétons, personnes à mobilité réduite, cyclistes, cavaliers, calèches et véhicules non motorisés

 

 

100 1486 (Large)

 

Bon, je n'étais pas un de ceux-là et j'avais bien l'intention de faire quelques kilomètres sur route.

Quelques kilomètres plus loin, la sortie piétons pour ceux qui visitent la rivière souterraine de Labouiche. Très agréable en cette période de grosse chaleur.

 

 

vernajoul-navigation-souterraine-riviere-labouiche (Large)

 

Située aux portes de la ville de Foix, en plein cœur des Pyrénées, Labouiche a été découverte en 1905 et est maintenant ouverte au public depuis 1938. La première découverte : la salle cathédrale, des centaines de stalactites et stalagmites tombent ou montent. Puis, embarquez.

A 60 mètres sous terre, c’est en bateau que vous découvrirez les draperies, fistuleuses et autres concrétions. Point d’orgue : la cascade souterraine, qui clôture cette découverte de la plus longue rivière souterraine d’Europe.

 

 

 

100 1487 (Large)

 

Première véritable pente : Le Pas du Portel. J'allais traverser la route allant vers Pailhès pour me diriger vers Loubens et Rieux de Pelleport où j'allais tourner à droite pour rejoindre Varilhes. La descente se faisait sous la grosse plaque pour ratrapper le temps perdu dans la bosse d'avant.

 

 

100 1488 (Large)

 

Je passais au dessus de l'Ariège pour rejoindre le centre de Varilhes et aller sur Dalou. Bon là, je n'ai pas manqué l'église pour ne pas être en reste dans mes articles par rapport à JP. Moins intéressant au niveau architecture mais je n'ai trouvé que cela! Lol!

 

100 1489 (Large)

 

Au village suivant, j'allais prendre la première route à gauche pour faire une belle pente puisque sur 3kms, elle fait au moins du 10% de moyenne. Mais je n'étais qu'en début de sortie donc je la passais facilement.

 

100 1490 (Large)

 

Bon, elle était où cette pancarte du col. Oui, j'avais vu qu'il y avait beaucoup de vaches dans les champs mais c'était la pancarte qui m'intéressait. Eh, il faut bien que je prouve que je l'ai monté.

 

100 1491 (Large)

 

Il l'avait planquée à gauche et en travers. Bon d'accord, il n'était pas haut mais c'en était un quand même.

 

100 1492 (Large)

 

Au croisement de Ventenac, le sort me faisait admirer la musculature, d'une charmante cycliste. Un peu comme MJ, JP! On allais jouer un peu à l'élastique ensemble car dès que la pente s'élevait, je la perdais derrière moi. Mais polie, elle me disait bonjour. Bon, elle revenait à mon niveau à chaque fois que je faisais un stop pour prendre un cliché.

 

100 1493 (Large)

 

Et de deux. A force, ça allait bien faire du dénivelé.

 

100 1494 (Large)

 

Carla de Roquefort plus bas. La photo serait plus belle s'il y avait un peu plus de soleil mais parfois, il faut se contenter de ce qu'on a. Désolé JP, je n'aurai atteint que 62kms/h dans les descentes car c'était assez sinueux et étroit.

 

 100 1495 (Large)

 

Bon le torrent manquait d'un peu d'eau mais avec la sécheresse de ces jours derniers, il fallait pas s'attendre à mieux. Dans le village à gauche, c'était la route de Lavelanet que j'avais pris trois jours avant, mais là je filais sur Foix.

 

100 1496 (Large)

 

Et là, la fille, je la perdais définitivement (la fille!) après la bosse à des pourcentages acceptables que je venais de faire. Mais je n'étais pas là pour faire du baby sitting! Lol! Là après ces 6kms de montée, j'allais plonger sur le col de Py. Eh oui, ça vous étonne.

 

100 1497 (Large)

 

 

Bon là, j'allais un peu tricher car j'allais faire juste une petite montée sur la droite pour récupérer le panneau. Futai le gamin! Mais là Foix m'attendait.

 

100 1499 (Large)

 

Là, la boucle était bouclée et je revenais pratiquement pratiquement au point de départ, soit FOIX mais j'avais découvert quelques cols. J'aurai quand même fait un peu de dénivelé. Bon, je croisais en ce matin quelques cyclos.

 

100 1500 (Large)

 

Une vingtaine de kms me restaient à faire pour rejoindre mon domicile avec toujours cette bosse de 4kms mais avec un parcours comme ce matin, cela se faisait plus facilement.

 

Résultat des courses : 105kms pour 1195m de dénivelé à une vitesse moyenne de 23,5kms/h.

 

Le vieux tient la route,non? Et JP, moi j'ai trouvé du dénivelé dans la plaine! Et dire que Cigogne m'a déjà prévenu que je n'arriverai pas à cela dans la S/M. Heureusement il est en train de monter un nouveau logiciel pour répertorier toutes les bosses. Je suis sauvé! Lol!

Commenter cet article

Cigogne 25/08/2012 09:22

Une belle sortie, qui me conviendrait parfaitement. Un peu de dénivelé, un peu de tourisme, une charmante compagnie, que du bonheur. Dire que dans une quinzaine de jours tu vas être obligé de
réfréné ta passion pour les longues côtes et devoir te contenter de ma compagnie...

lariegeoise 25/08/2012 15:03



Mais non, ce sera toujours un plaisir de rouler avec toi. Et puis peut-être un jour, tu feras complétement le circuit que je t'ai proposé. Lol! pas à regarder l'heure, la distance.....


Mais c'est vrai que dans mes montagnes, je suis heureux et encore plus de partager mon plaisir de sillonner sur les routes qui me mènent au sommet. Même les jeunes n'arrivent à me dégoutter. Là
je vais en prendre pour un an en espérant que je garderai toujours cette forme. Mais un jour, ça cessera! Alors j'essaierai de trouver des copains, avec qui je roulerai pépére!


C'est vrai que ce circuit te conviendrait. C'est un peu celui que je fais quand j'arrive pour ne pas passer de suite à du hard.



jp37 25/08/2012 09:18

Je n'ai jamais fait de course à pied de façon régulière, mais du footing à l'inter-saison et du cross à l'armée. J'aimais bien ça. Le vélo j'ai arrêté lorsque je me suis marié en 1985, je n'ai
repris que depuis 2008, tout doucement avec Marie Jo.

lariegeoise 25/08/2012 14:57



Tu avais trouvé la cyclotte de tes rêves, le pied! Moi aussi, j'aimais bien aussi la course à pied. Et puis, j'ai préféré le bike car cela me faisait connaitre d'autres horizons et plus loin. Et
quand est arrivé la montagne, ça a été le coup de foudre même si parfois c'était des arrivées douloureuses. Mais je suis un peu comme était ma maman qui a résisté jusqu'à 104 ans, un battant. Tu
me feras mourir sur le bike. mais profite bien du plaisir de rouler avec MJ. Partager son bonheur est essentiel dans une vie.



jp37 25/08/2012 08:20

Si je comprend bien le plat n'existe pas chez toi!! Ce n'est pas plus mal, car à la longue c'est assez monotone. Mais tu vois il y a une différence entre nous, c'est que de mon côté quand j'attaque
une bosse à 13% je monte facilement à 170p/mn, je n'ai pas encore la forme physique parfaite. Il faut le temps au temps, je n'ai vraiment repris le vélo que depuis le début de l'année.

lariegeoise 25/08/2012 08:43



Non, je rigole! C'était pour te charrier un peu. Il y a du plat, t'inquiéte, ce n'est pas le cantal! Mais si on veut avoir un peu de dénivelé, on peut trouver facilement. Mais tu doutes que c'est
ce que je cherche et donc je me fais mon parcours en conséquence. Sur le plat, j'aurai tendance à tirer sur le mulet.


Tu faisais donc de la course à pied avant. Pourquoi avais-tu abandonné le bike puisque tu en avais fait dans ta jeunesse? Mais c'est loin déjà! Lol!


Tu es devenu diesel. Attention, c'est la maturité, cela. Tu aurais vu avec ma sortie , il a fallu que je m'accroche. Mais le vieux n'est pas mort. Quoique je n'ai jamais fait de la compét.


Dans ma jeunesse, j'étais plutôt crossman.