Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Début Mountagnole 2010

Publié le par lariegeoise

100 0740 (Large)

 

 

En ce samedi un peu frais (10°), je m'étais décidé de refaire le parcours de la Mountagnole 2010 sans la montée de Beille et retour à mon domicile par la route des Corniches. Je savais que ce serait un beau parcours, mais ce serait en solo. Mais parfois on se trompe, le futur me le montrera!

 

6H15, un calme dans la ville comme vous devez vous douter. Je prenais le départ comme le veulent les organisateurs de l'Ariègeoise depuis la rue qui longe l'Ariège àTarascon.

 

 

100 0741 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

J'empruntais la N20 qui longeait la voie ferrée et l'Ariège (la rivière) en direction de Foix. Je bifurquerais à droite en arrivant à la Remise pour prendre la direction de Lavelanet.

 

Au passage, mes narines étaient chatouillées par l'odeur des croissants à Mercus. De quoi réveiller certaines envies mais j'avais du chemin à faire et pas question de faire déjà un break.

 

 

100 0742 (Large)

 

 

 

J'avais déjà parcouru 20 kms en arrivant à Celles où la Mountagnole de cette année prendra la direction de la montée à droite du Col de Lauze.

 

 

100 0743 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nalzen, la première véritable première bosse avant d'arriver à Lavelanet.

 

 

 

100 0744 (Large)

 

 

 

 

 

Je me faisais dépasser par pas mal de voitures qui portaient des vélos à l'arrière. Il devait y avoir une concentration un peu plus loin comme l'avait précisé le journal régional "La Dépêche". J'allais peut-être rencontré des compagnons de route.

 

 

100 0745 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Je traversais rapidement la ville de Lavelanet mais ce n'était pas là, la concentration. Je gardais une bonne allure n'ayant pas de vent contraire.

 

 

100 0746 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Belesta, je savais que les choses sérieuses aller commencer. Eh oui, il faudrait monter la grosse bosse d'en face. Premier col!

 

 

100 0747 (Large)

 

 

 

 

 

 

Elle était donc là, la concentration, à Belesta. Je ne serai pas seul sur la route puisque les flêches directionnelles allaient vers ce premier col.

 

 

100 0748 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Le début était assez hard puisque les panneaux affichaient déjà des pourcentages de 8%. De quoi se réchauffer rapidement. Premier col : Col de la croix des morts.

 

 

100 0749 (Large)

 

 

 

 

 

Très vite, je me retrouvais avec des compagnons de route mais pas très locaces. Tant pis. Enfin celui-là croyait que j'avais le même objectif que lui, à savoir la montée vers le Col de la Chioula pour finir au Col de Pailhères. Il fut étonné que je venais de Tarascon en solo, donc 45kms déjà de parcourus.

 

100 0750 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me faisais dépasser par des petits jeunes mais pas question de me mettre dans le rouge car je savais ce qu'il me restait à faire. Un groupe de Villefranche de Lauragais. Ils roulaient en club et je restais persuadé que c'était pour eux l'occasion de s'entraîner en réel pour l'Ariègeoise.

 

 

100 0751 (Large)

 

 

 

5kms de vraie montée et je me retrouvais sur un faux plat montant où on pouvait lancer les chevaux.

 

 

100 0752 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A peine 10kms de montée et franchissement du premier Col de la Croix des Morts.  Oh que 898m d'altitude.

 

 

100 0753 (Large)

 

 

Je retrouvais le groupe de Villefranche et restais bien au chaud car je savais que quand je retournerai à droite pour rejoindre Belcaire, je risquais de prendre le vent de plein fouet. Là, on se retrouvait sur un plateau et j'allais franchir deux cols dans la foulée.

 

 

100 0754 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je restais avec une demoiselle et son chevalier servant bien calé. Devant leurs copains restaient derrière un tracteur pour monter sans effort! Mais ils allaient le quitter dans le village.

 

 

 

100 0755 (Large)

 

 

 

A Belcaire, l'an passé, on avait fait une halte avec @Ph_o pour recharger nos bidons. Mais là le Col des Sept Frêres était en face et là il faudrait forcer un peu plus.

 

 

100 0756 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De plus en plus de groupes roulaient à une bonne vitesse. Mais je restais dans mes objectifs.

 

 

100 0757 (Large)

 

 

 

 

On pouvait voir la route qui serpentait un peu plus haut.

 

 

100 0758 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est un peu plus haut que l'on se rendait compte de l'effort qu'on a dû faire. Beaucoup de cyclos roulaient en solo.

 

 

 

 

100 0759 (Large)

 

 

Col franchi. On s'élevait toujours: 1253m.

 

 

 

 

100 0760 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0761 (Large)  Descente en douceur jusqu'au village de PRADES avant d'attaquer en douceur la montée du Col de Marmare pour 5kms avec un pourcentage de 6%. Donc cela se montait en douceur.

Je notais un plafond assez bas et qui me faisait dire que j'avais eu raison de garder un blouson léger.

 

 

100 0762 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un passage assez court dans l'Aude au niveau de Belcaire, je revenais dans le bon département de l'Ariège.

 

 

100 0763 (Large)

 

 

100 0764 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

100 0765 (Large)

 

 

 

Le Col de la Chioula était ouvert mais je n'allais pas le franchir puisque je basculerai dans la vallée au passage du Col de Marmare.

 

 

100 0766 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0767 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Dernier coup de collier mais je n'étais pas encore arrivé!

 

 

100 0768 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Col de Marmare franchi pour une altitude de 1363m.

 

 

 

100 0769 (Large)

 

 

 

 

 

Le plongeon allait commencer avec une descente vertigineuse avec un panomara grandiose, faisant attention aux gravillons, aux traces de branches tombées suite aux orages de la veille, à une descente tournant sans arrêt.

 

 

100 0770 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Col passé était déjà loin.

 

 

 

100 0771 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

J'apercevais la vallée. Mais que de chemin à faire.

 

 

100 0773 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0774 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait de quoi s'arrêter devant la beauté du paysage.

 

 

100 0775 (Large)

 

 

 

100 0776 (Large)

 

 

 

On aperçevait la vallée de la N20 où apparaissait la ville de LUZENAC connue mondialement pour son talc.

 

 

100 0777 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et au loin cette route des corniches qui jouera les toboggans.

 

 

100 0778 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

Je traversais divers petits villages où il fallait mieux traverser tranquillement car il a parfois des chiens hargneux!

 

 

100 0779 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait encore des pourcentages assez conséquent et cette route des corniches devenait un peu interminable.

 

 

100 0780 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

On voyait les petits vagonnets qui descendent de la carrière située ci-dessus.

 

 

100 0782 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

Au loin les ruines du chateau de Lordat où il y a de célèbres aigles à voir. Pareil vous remarquerez le traces de bousses de vache qu'il vaut mieux éviter....quand on peut!

 

 

100 0783 (Large) 

 

 

 

 

 

 

Une magnifque chapelle du 13ème siècle.

Des paysans me prévenaient que j'allais recontrer un célèbre troupeau.

 

 

100 0784 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et là, je ne pouvais mettre que pied à terre, tant le troupeau était important. C'était l'époque des transhumances!

 

 

100 0785 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

100 0787 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0788 (Large)

 

 

 

 

 

 

Je ne faisais pas le poids. Une halte quoi! Obligatoire!

 

 

 

 

100 0789 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ces merrens ne sont-ils pas beaux!

 

 

100 0790 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'apercevais en contre bas, le village des Cabanes qui nous amènait à Beille mais c'était une autre histoire.

 

 

100 0791 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

L'embranchement que je laissais évoquer. Il ne me restait donc que quinze kms pour rejoindre la N20.

 

 

100 0792 (Large)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bompas passé, je n'étais plus loin de Tarascon. Plus que 10kms pour rejoindre Bedeilhac. Je sortais le grand plateau.

 

 

 

100 0793 (Large)

 

 

 

 

 

Ca y était, la boucle était bouclée. Résultat des courses :

 

120 kms en un peu plus de 5H avec 1680m de dénivelé, soit une moyenne de 23,75kms/h.

 

Un bon bol d'air quoi!

Commenter cet article

cathare 16/06/2012 21:29

tu devrais travailler en office de tourisme en ariege tu fait de belle photo et de belle narration ...et surtout de bonne et belle sorties sportives

lariegeoise 16/06/2012 22:34



C'est vrai que c'est une sortie où j'ai pris énormément de plaisir de rouler avec mon ami PHO et on réagit tous lesdeux de ma façon dans notre passion. Lui aussi m'a soufflé le truc! Alors tu
viens quand nous accompagner!



kiki03 15/06/2012 22:51

Je vois que tu as retrouvé tes chères Pyrénées. Profites-en bien. Tes photos me rappellent mes vacances de l'année dernière.

lariegeoise 16/06/2012 05:31



Ben oui puisque c'était dans le même coin où tu as passé ton séjour. La montagne, c'est tout de même top! Mais là, j'ai commencé à faire d'autres lieux vers PHO donc les images changeront. Et
notre première sortie ensemble nous a mené pour un dénivelé de + de 4000m. Qu'en penses-tu? L'article est en cours.



KIKI-129 11/06/2012 10:40

beau parcours, des pas trop causants il y en a beaucoup hélas, c'est pourtant gratuit de se dire bonjour,
pour le col des 7 frères il faudrait que tu fasses le 7è car nous sommes juste 6 frères (et pas trop cyclos, un peu plus VTT pour certains)

lariegeoise 11/06/2012 10:47



Surtout lors d'une rando mais comme ils roulent en club, ils restent entre eux. Pour le 7ème, il va falloir que je me dépêche! Pour le VTT, on peut trouver.