Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De retour dans mes montagnes

Publié le par lariegeoise

100 1332 (Large)

 

Ca y est, j'avais retrouvé ma liberté de circuler dans mes montagnes quand je voulais. Eh, oui, mes petits loups étaient repartis en Vendée avec leurs parents. Mais j'ai eu grand plaisir de les avoir pendant quelques temps.

 

Donc départ 6H30. Tout juste quand le soleil se levait. Il serait peut-être prudent que j'attende la prochaine fois que le soleil se lève vraiment. Eh oui, les jours raccourcissent.

Alors comme lors de toutes reprises, j'essayais de prendre un parcours un peu plus cool ou presque. Donc j'avais décidé de refaire partiellement un circuit que je fais toujours en pareil cas : Col de Lauze, Col de Montségur et un petit détour par la chateau de Rocquefixade que je n'avais pas approché depuis longtemps. Départ par Arignac, Mercus comme d'hab.

 

100 1333 (Large)

 

Celles, petit village que je retrouvais après avoir parcouru 20kms et au pied de ma première montée prévue : Col de Lauze.

5kms de montée à un pourcentage moyen 6/7%. Des gravillons un peu partout suite aux orages des jours derniers. la crevaison me hantait comme en pareil cas.

 

100 1334 (Large)

 

Une fois passé le village de Freychenet, circuit de 10kms , style montagne russe comme dirait certains mais de bonnes bosses après laquelle je devais relancer le bike! Ah, j'allais peut-être jouer le cyclo touriste!!!!! Petit clin d'oeil à JP!

 

 100 1335 (Large)

 

 

Une fois ce premier col franchi à 990m, je me laissais glisser sur une descente assez technique et étroite. J'aperçevais au loin ce chateau en ruine de Montségur. Promis, j'allais m'en approcher.

 

100 1336 (Large)

 

A la sortie de Montferrier franchi à la fin de la descente du col, je tournais à droite pour effectuer la montée vers le Col de Montségur. 4kms à 8/8,5% de moyenne avec une pointe à 9,5%.

 

100 1337 (Large)

 

Montée en souplesse et je dominais dans la descente le village de Montségur qui était calme ou presque lors de mon passage. Il est devenu un lieu culturel et l'été, il s'anime avec la présence de randonneurs. 12kms de descente m'attendaient pour atteindre le village de Belesta. Tiens, je rencontrais quelques cyclos mais pas dans mon sens. Dommage.

 

100 1338 (Large)

 

 

Je rencontrais des moutons dont la laine de son dos donne la laine Mohair. C'est de la culture, non!

 

 100 1339 (Large)

 

 

10kms à parcourir après Belesta sur la route qui mène à Quillan (Aude) jusqu'à Lavelanet, fief de la famille à Barthès. 5kms après, je birfurquais à gauche pour rejoindre le village de Roquefixade, lieu que j'ai toujours aimé.

 

100 1340 (Large)

 

5kms d'une montée à 6% pour rejoindre le village. Je me faisais dépasser par des camping cars. La plaie pour les cyclos dans la grande montagne et surtout quand les routes sont étroites.

 

 100 1342 (Large)

 

 

Bon, le chateau était en ruine comme beaucoup de chateaux dans la région. Promis, je m'arrêterais en haut du village.

 

100 1343 (Large)

 

Une vue sur la vallée et la D117 que je rejoindrais après une descente vers Foix sur 6/7kms pour tourner à gauche pour St Paul du Jarrat qui est un petit village qui me fera rejoindre l'ancienne N20.

 

  100 1344 (Large)

 

 

Donc pour essayer de rejoindre les idées de JP, j'allais faire un peu de culture en faisant plus loin, un détour à droite au Pont du Diable et apprendre certaines fausses idées reçues sur ce pont.

 

Le-Pont-du-Diable-Ariege-a23115294 (Large)

 

En des temps forts anciens, les pauvres habitants de Ginabat et Montoulieu souffraient d’un terrible isolement. La rivière étant impossible à traverser à cause de ses gouffres et de ses tourbillons, ils leur fallaient se risquer à de périlleuses traversées des forêts et des montagnes pour aller aux foires de Foix et de Tarascon. Mais un jour, l’un des habitants passa un étrange marché avec le Diable : celui-ci s’engagea à construire un pont à condition d’être payé par l’âme du premier qui le traverserait. Le pont à l’incroyable architecture fut construit une nuit ! Mais au matin, personne ne se bousculait pour traverser, ça non... Alors, le plus malin des malins de Ginabat fit par surprise traverser le pont à...un chat ! La pauvre bête fut ainsi sacrifiée à la communauté, mais le Diable pris de rage hurla et gesticula tant qu’il chuta dans la rivière, au milieu du tourbillon. Le curé de Ginabat eut alors tôt fait d’y jeter un peu d’eau bénite et depuis, Lucifer tente vainement de sortir de ce tourbillon. Mais les passants sont rares sur cet antique ouvrage, car tous savent qu’un jour ou l’autre le Diable pourrait bien remonter à la surface pour réclamer le paiement de son oeuvre.

 

100 1346 (Large)

 

Moi, j'avais appris que c'était une création du Moyen Age alors qu'il remontait exactement du 19éme siècle, et les gens qui le traversaient se faisaient détrousser et jeter dans l'Ariège. Comme quoi, on peut se tromper. Bon, je remontais sur l'autre rive de la 4 voies pour rejoindre Amplaing et ces deux belles bosses de 600m chacune à 13%. Encore un truc pour JP.

 

100 1347 (Large)

 

 

Bon là, j'attaquais le chemin final par Arignac et j'allais monter ces 5kms qui séparent Bedeilhac de Tarascon. Toujours difficile pour moi après une grosse sortie et surtout que la chaleur était là déjà : 29° alors que j'avais eu 11° au départ. Et puis une vitesse maximale de 52kms/h!

 

Résultat des courses 106kms à une vitesse moyenne de 21,4kms/h mais pour un dénivelé de juste 1600m mais pour une reprise s'était pas mal, non?

Commenter cet article

Normand 18/08/2012 21:46

Bonsoir Jean pierre.
Je vois que tu t'éclates un maxi sur les routes de l'Ariège, ton pays d'adoption. Tu as parfaitement raison parce que je m'aperçois par l'entremise de tes photos que c'est une belle région.
Je te souhaite encore de belles randonnées, et toujours te lire avec un plaisir certain.
Amitiès.
Michel

lariegeoise 19/08/2012 05:40



Merci Michel de tes encouragements


CE matin RDV avec Foudemini et Opossum pour une belle randonnée avec trois cols. Je vais leur faire découvrir une partie de l'Ariège avec un grand soleil.



KIKI-129 13/08/2012 11:53

belle sortie dans tes beaux paysages
je ne sais pas le nombre de ''Pont du Diable'' qui existent, rien qu'en Ardèche il y en a au moins deux de très connus.

lariegeoise 13/08/2012 18:31



C'est pourquoi j'ai cherché des explications plus précises sur celui d'Ariège. Je suis devenu un cyclo touriste.


Là j'ai repris sérieusement les choses en mains et dimanche prochain, je devrais faire une grosse sortie avec @ph_o, opossum et foudemini de VT. Bien sûr je ne manquerai pas de faire un
article.
Et toi tu as des photos du cinglé?



velokiki.over-blog.com 10/08/2012 17:31

Belle sortie.

lariegeoise 10/08/2012 20:10



mais j'ai vu que toi aussi tu tournes!



jp37 08/08/2012 20:25

Salut JP. Je suis heureux de voir que tu profites de tes sorties pour nous faire découvrir plus en détails ton département, le cyclo-TOURISME à du bon. lol!!
Par contre ton récit dédié au pont n'est pas lisible, la couleur de la police est trop proche de celle du fond.
Continu, tu es sur la bonne voie.
PS: les bosses me manquent, je n'ai fait pratiquement que du plat depuis mon retour.

lariegeoise 08/08/2012 20:45



Eh oui je t'ai mis des endroits que je n'avais pas encore contés. J'ai basculé en noir et blanc le texte pour le Pont du Diable et j'ai vérifié. Donc normalement cela devrait être visible. Eh
oui, mais vais-je vraiment devenir Cyclo tourisme. Difficile à croire car ce n'est pas tellement mon tempérament! Lol!


Pour ton manque de bosse, je connais quand je remonte en S/M et c'est un peu pour cela que je roule souvent seul car Parfois Cigogne refuse trop de bosses! Lol!


Tu vas bien t'offrir un endroit bosselé....quand tu changeras de département.