Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Come back d'un parcours belge en Ariège!

Publié le par lariegeoise

100 1558 (Large)

 

Par une journée fraîche de fin Août 2012, j'allais retrouver à Foix mon ami Joël, notre belge de VT, pour une dernière promenade bike en Ariège. Il n'avait pas de chance pour le temps car la semaine précédente nous avions plus de 40°. Comme quoi, rien n'allait. Il descendait de St Pierre de Rivière où il logeait avec sa compagne, petit village situé 5kms plus haut dans la montée du Col de Péguére. J'avais prévu de lui faire escalader quelques cols et surtout le mener sur les traces de l'étape du TDF 2012.

 

100 1560 (Large)

 

Pour l'instant, il ne pleuvait pas mais cela ne saurait tarder. RDV pris à 7H30 pour avoir le temps de profiter de quelques arrêts pour admirer le paysage. Dès le départ, je lui faisais monter le Col Del Bouich 560m en direction de St Girons. Bon, il y avait un peu de circulation. Le pourcentage était aux alentours de 5% et cela montait sur 6kms. Une bonne séance d'échauffement.

 

100 1562 (Large)

 

Et on plongeait sur La Bastide de Sérou que nous ne ferions qu'aborder car nous tournerions à gauche pour aller vers la montée du Col du Portel. La position de son bidon était bizarre pour un cyclotouriste. Peut-être une position belge!

 

ariege092012 2359[1] (2) (Large)

 

Premier arrêt mais pas véritablement technique comme certains pourraient s'imaginer mais simplement pour enlever le premier coup de vent de Joël. Eh oui, il avait mis plusieurs pelures.

 

100 1564 (Large)

 

Nous passions à côté du haras, célèbre dans la région où l'on pouvait admirer de superbes Mérens. Direction Nescus.

 

100 1565 (Large)

 

Joël arborait les couleurs du premier maillot de VT. C'est pas de la pub, cela?

 

ariege092012 2362[1] (2) (Large)

 

Joël avait l'impression de se trouver sur le circuit Liège/Bastone/Liège mais sans les cols. Bon, le temps favorisait peut-être cette impression! On passait même devant une colo de RATP.

 

ariege092012 2361[1] (2) (Large)

 

Cette fois-ci , la pluie était là. Nous traversions différents petits villages.

 

100 1566 (Large)

 

Sentenac, nous allions attaquer le vif du sujet, soit la montée du col et les pourcentages allaient augmenter rapidement. On était près du 8% de moyenne.

 

ariege092012 2363[1] (2)

 

On allait très vite s'élever en altitude et toujours la pluie!

 

100 1567 (Large)

 

Montée sur un terrain assez boisé mais les routes étaient assez étroites. Donc prudence s'il y avait des voitures qui descendaient. Les feuilles commençaient à tomber.

 

ariege092012 2369[1] (2) (Large)

 

Joël était toujours admiratif du paysage mais dommage que le temps soit pourri et peu d'espoir que cela s'améliore car le ciel était vraiment baché. Je connaissais ce genre de situation. Et c'est là qu'il faut de la volonté. Et toutes ces maisons perchées dans la montagne. Il faut aimer!

 

100 1568 (Large)

 

 

Nous traversions le village de Loubère et je ne manquais pas de prendre le cliché pour la collection de JP37. Il comprendra. Vous remarquerez la maison du curé attachée à l'église. Plus bas d'autres habitations d'un autre style.

 

ariege092012 2370[1] (2) (Large)

 

 

Joêl se demandait pourquoi je m'étais arrêté et j'ai été obligé de lui confier mon secret. Mais on n'était pas SECRET STORY!

 

100 1569 (Large)

 

Nous arrivions au croisement qui aurait pu nous mener au Col des Marrous que nous éviterons pour rejoindre directement le Col de Portel.

 

 ariege092012 2371[1] (2) (Large)

 

Là, les pourcentages allaient être plus conséquents et plutôt au 8/9% de moyenne. Il restait une dizaine de kilomètres à monter dans un passage très boisé. Cela nous protégeait relativement de la pluie fine qui était toujours là.

 

100 1571 (Large)

 

Joël montait toujours souple et majestueux. Un bon terrain d'entraînement pour le Ventoux qu'il allait faire quelques jours après.

 

100 1572 (Large)

 

Là, on se rendait un peu mieux compte de la difficulté. Mais nous allions faire une pose technique. Eh oui, la pluie, cela déclenche parfois des envies.

 

100 1573 (Large)

 

Nous commencions à voir la vallée qui allait sur St Girons. Joël immortalisait le moment. Mais toujours ces nuages bas. Cela aurait été mieux une semaine auparavant. Enfin c'était mieux que rien.

 

100 1574 (Large)

 

Et nous arrivions à l'intersection de la route Foix/Col de Péguére ou Tour Laffont comme on le désire, le Col du Portel est plus loin. La route était plus large et beaucoup moins pentue puisque les pourcentages avoisinaient plutôt le 5%. Il ne restait que quelques kilomètres.

 

ariege092012 2372[1] (2) (Large)

 

Joël prenait même le temps de se faire un auto-portrait. Un artiste, je vous dis.

 

100 1575 (Large)

 

Col de Péguère franchi. On reviendra par là quelques heures après.

 

100 1577 (Large)

 

Arrêt à la table d'orientation obligatoire car nous avions une magnifique vue sur la chaîne des montagnes.

 

ariege092012 2381[1] (2) (Large)

 

Il était étonné d'apercevoir des sommets à plus de 3000m. Eh oui, c'est haut tout cela et vous comprendrez que certains parcours me semble bien plat maintenant.

 

100 1576 (Large)

 

Je lui montrais le village de Massat que nous traverserions un peu plus tard. On pouvait apercevoir le final du Mur de Péguére, un autre terrain de jeu.

 

100 1579 (Large)

 

Il nous restait encore 5kms pour arriver au Col de Portel, le point le plus haut de notre périble qui se situait à plus 1400m.

 

ariege092012 2383[1] (2) (Large)

 

Cliché obligatoire pour son vélociste à qui il voulait faire découvrir les grimpettes que pouvait faire son bike.

 

100 1580 (Large)

 

Mais l'heure avancée et il fallait plonger sur la vallée.  

100 1581 (Large)

 

 

Bon là, Joël était déjà sur ses gardes car vous imaginez bien que le terrain était glissant et parfois on rencontrait des voitures mais pas de vaches. Elle devaient être à l'abri.

 

100 1582 (Large)

 

Col de la Crouzette atteint, je prévenais Joël d'être prudent car les premiers kilomètres étaient à plus 13% de moyenne. J'en connais qui auraient été bloqués sur leurs freins. A droite la montée depuis Rimont mais nous descendions à gauche sur Biert.

 

100 1583 (Large)

 

 

Arrêt sur image pour prendre Joël en plein effort. Après je lui fausserai compagnie. J'avais l'avantage de bien connaitre le terrain.

 

100 1584 (Large)

 

Ouf, Biert franchi. Joël m'avouait qu'il avait eu très peur car il n'aime pas tellement cet exercice. JP attention si tu viens l'année prochaine, tu y auras droit!

 

ariege092012 2384[1] (2) (Large)

 

Massat, situé 4kms plus loin. J'avais gardé mon coupe vent que j'allais bien vite enlever pour la montée partielle du Col de Port qui nous attendait.  6kms de montée.

 

100 1585 (Large)

 

Quelques traces encore sur les façades du passage du TDF 2012. Mais là, il n'y avait pas grand monde. Ils étaient tous aux abris. A gauche une église. Désolé JP, j'ai été trop vite. Et puis notre Dieu n'avait pas empêché le pluie. Alors.....

 

ariege092012 2387[1] (2) (Large)

 

Et nous plongions à gauche sur la montée du Col.

 

ariege092012 2388[1] (2) (Large)

 

L'annonce du Col de Port que nous franchirons que sur 6 kilomètres car après un gros morceau nous attendait : le Mur de Péguére! Et top départ pour le kilomètrage.

 

100 1586 (Large)

 

 

Là, c'était encore facile puisque le pourcentage n'était que 5% en moyenne.

 

100 1587 (Large)

 

Et voilà, le départ de ce fameux mur de Péguére. 3,5kms de montée avec les deux premiers kilomètres terribles. Je vous avais donné le profil dans un dernier article. Une bosse qui ne se monte pas comme cela!

 

ariege092012 2389[1] (2) (Large)

 

Je laissais Joël le monter à sa main et moi, j'avais décidé de ne pas me mettre dans le rouge. Assez de la couleur du maillot.

 

 ariege092012 2390[1] (2) (Large)

 

Joël se permettait de prendre en photo le panneau du dernier kilomètre car si dans les deux d'avant, il mettait pied à terre, il n'était pas sûr de repartir. L'enfer sans les clous!

 

ariege092012 2391[1] (2) (Large)

 

Dernier virage et cela allait être plus cool mais aussi la délivrance. Bon d'accord plein ont été meilleurs mais l'essentiel, c'est d'y arriver : en haut du col!

 

100 1588 (Large)

 

Joël s'était payé la fantaisie de redescendre le dernier kilomètre pour quelques clichés.

 

ariege092012 2393[1] (2) (Large)

 

Voyez que je ne racontais pas d'histoire sur le dénivelé! Et le descendre, c'est pire car il y a des virages aveugles et des voitures qui y montent maintenant.

 

ariege092012 2394[1] (2) (Large)

 

Je remettais le blouson car c'était 20kms des descente que j'allais faire à fond ou presque. 56kms/h parce que le terrain était glissant et qu'il y avait des gravillons. Peu faire mieux!

 

ariege092012 2378[1] (2) (Large)

 

Bon, le plus dure restait à faire pour Joël : la descente!

 

ariege092012 2374[1] (2) (Large)

 

Son compteur allait s'affoler dans tous les sens! Prudence, on était presque gelé en plein mois d'août!

 

ariege092012 2376[1] (2) (Large)

 

Déjà j'étais loin de lui et pour lui l'enfer commençait.

 

100 1590 (Large)

 

Ouf, on était arrivé à St Pierre de Rivière devant son hotel et il tombait des cordes. Un appel à son épouse pour qu'elle prenne le cliché souvenir.

 

ariege092012 2396[1] (2) (Large)

 

 On n'était pas beau? Joël voulait m'offrir à boire mais je n'aspirais qu'à retrouver ma voiture pour pouvoir rentrer chez moi et me mettre au sec. Ce sera pour une prochaine fois!

 

100 1591 (Large)

 

 

Joël me raccompagnait jusqu'à ma voiture. Sympa le belge. Je lui souhaitais bon retour et lui disais que j'espérais qu'il était content de sa sortie même si le temps n'y était pas. La photo vous montre qu'il tombait vraiment des cordes.

 

A plus Joël et quand tu veux, quand je suis là. Moi aussi, j'ai eu plaisir à te faire découvrir quelques sommets de l'Ariège.

 

Ah,  résultat de la sortie : 94kms pour une moyenne de 20kms/h 2040m de dénivelé positif Température 7°/17° Pulsation pour ma part 145 maxi et 125 de moyenne. Pas mal pour un vieux!

Commenter cet article

Joël 01/10/2012 15:31

Ah le mur de Peguère ! quel souvenir, c'est vrai que c'est dur, les 2 premiers km sont vraiment terribles, un moment ça allait "mieux" je regarde le % : 13% !!! Effectivement ça va mieux que les
500 derniers mètres que je venais de faire qui était à 18% !!!!!!
Merci encore JP pour la ballade.

lariegeoise 01/10/2012 19:37



Avec plaisir comme on dit dans le sud! Mais il me reste plein d'autres endroits à te faire découvrir. Alors quand tu veux et au fait, le tram????? Il va bien. Non, je rigole comment vas-tu?
Mieux, j'espère. A plus.



Idris 29/09/2012 21:50

Ouais me voici de retour!! Enfin!! J'étais dans le Vaucluse ces derniers mois et j'avais pas beaucoup de temps. Maintenant je retrouve les Pyrénées!! Demain probablement une sortie!
Ouais j'ai vu que tu es reparti en Seine et Marne, on s'est raté. En espérant que l'an prochain on puisse se voir et faire une sortie ensemble!! Ce serait sympa!!

lariegeoise 30/09/2012 06:45



Il n'y a pas de problème car tu as vu que j'ai entrainé des nouveaux dans l'Ariège. Mais peut-être qu'un jour j'y serai définitivement alors on ne se ratera pas. Bonne continuation à toi et roule
bien. Moi je vais me refaire la sortie que j'ai faite avec Cigogne mais en solo . J'aime bien les come back!



Idris 29/09/2012 17:20

Belle sortie ça!! Courageux avec le mauvais temps!! ça me rappelle quelques souvenirs aussi!! Le Mur de Péguère j'avais voulu le monter mais j'ai été bloqué par la neige après les 500 premiers
mètres et pour faire demi tour ben c'était tellement raide que je les ai fait à pied jusqu'au stop du col de Caougnous^^
Perso je n'aime pas trop les descentes sur le mouillée et je me souviens effectivement que c'était raide la descente de la Crouzette vers Biert...alors sur le mouillé je préfère ne pas imaginer^^

lariegeoise 29/09/2012 18:08



Salut Idris. Heureux de te retrouver. J'espère que tu as vu mes aventures ariégeoises. Vivement l'été prochain! Lol! Joêl s'est fait aussi des frayeurs en descendant la Crouzette. Cet été le mur
de péguére, je l'ai monté quatre fois mais c'est vrai que les 2 premiers kms sont hards. Maintenant je me contente des pentes de la S/M avec mon ami Cigogne. A plus.



jpb37 25/09/2012 08:55

Une belle sortie, comme dab. La maison accolée à l'église, j'ai eu l'occasion d'en voir pas mas dans l'Aveyron. Il y a une chose qui me surprend, c'est ton rythme cardiaque maximum, bien que le
mien baisse régulièrement, je vois que j'ai encore du travaille à faire pour arriver à ton niveau.

lariegeoise 25/09/2012 10:01



Non, tu as vu que je me mets dans le rouge parfois quand je suis dans une bosse à 30/32kms/h. Mais c'est vrai que j'ai toujours eu un rythme cardiaque très bas. Et que je le surveille. Il
redescend aussi très vite car en ce moment, j'ai vu que dans les descentes, je reviens à 80. Et puis tu dois être plus lourd que moi : 73kgs pour 1m75.


J'ai simplement regretté qu'il pleuve notre sortie car la vue sur la vallée en haut du Portel est magnifique et en plus on a une vue sur toute la chaîne des pyrénées. Alors tu comprends
maintenant pourquoi je suis amoureux de cette région.



Cigogne 24/09/2012 09:59

Tiens, toi aussi, tu trouves étrange l'emplacement de son bidon ? En plus avec le mauvais temps, il doit être sale et pas très agréable à utiliser. Non ?

lariegeoise 24/09/2012 10:41



Tout à fait d'accord. Mais j'ai eu plaisir à l'emmener dans mes coins préférés. Dommage que la pluie a tout gâché. Et lui aussi, il n'aime pas mais pas du tout les descentes. Mais il a promis
qu'il reviendrait. J'espère qu'un jour tu en feras de même.