Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Col de Portel et bien d'autres!

Publié le par lariegeoise

100 1386 (Large)

 

 

Toujours dans le but d'accumuler des kilomètres avant ma grosse sortie avec mes amis de VT, prévue pour dimanche prochain, je partais à la recherche de quelques sommets , alors que j'avais dit que je ne ferai des sorties que tous les deux jours. On peut parfois changer d'avis.

 

Et puis dans cet article, je mettrais en application les conseils de JP  et donc, je donnerai quelques idées touristiques des lieux franchis. Cela peut toujours servir aux personnes qui veulent un peu mieux connaitre l'Ariège.

 

Donc départ comme d'habitude et suivant le lever du soleil, soit 6H45' en direction de Foix par Arignac. Un truc pour bien s'échauffer avant le premier col.

 

Je passais à côté la base de loisirs de Mercus et voyait le plan nautique très calme à cette heure-ci et pourtant dans les heures à venir, cela changerait!

 

Baignade au lac de Mercus - Ariège

 

A 20mn de Foix et à 1h de Toulouse, la base nautique de MERCUS (Ariège) propose plage de sable fin, baignade, pédalos,  téléskis tractés et beach-volley.

 

Bienfait des lieux touristiques si vous en avez envie!

 

100 1387 (Large)

 

Franchissement de ces bosses à Amplaing à 13%, j'arrivais très vite à Foix car le vent était toujours là. Et je commençais la montée vers le Col de Péguère.

 

Là, c'est un petit clin d'oeil pour Joel qui va venir passer quelques jours fin août et avec lequel, j'aurai plaisir de rouler, de bonne heure et de bonne humeur. C'est à 5kms de FOIX mais de ce lieu , je vous en ai déjà parlé!

 

100 1388 (Large)

 

Premier virage avant d'attaquer des pourcentages plus conséquents 6% pour info. Mais Dieu qu'il fait bon  de rouler de bonne heure. Au fait j'étais dans la montée du Col de Péguére : 17,5kms.

 

100 1389 (Large)

 

 

Là je vais faire le guide touristique pour Joel car c'est un lieu à visiter. Mais petit conseil, il vaut mieux laisser la voiture au début de cette route très étroite où deux voitures ne peuvent se croiser. 4kms à faire à pied, peu pour des randonneurs. C'est à 6kms de St Pierre.

 

21072012423 (2) (Large)

 

 

Moulin de montagne, de petite taille (5X5m), destiné à faire de la farine, d'usage communautaire. Il a été (re)construit autour de 1850 par les habitants de 5 hameaux dépendant de 2 villages. Les habitants en avaient un droit d'usage exclusif. Il a arrêté de fonctionner en 1962 et à été remis en état de marche en octobre 2003. Situé dans un très beau cadre forestier, il n'est accessible qu'à pied au bout d'un quart d'heure de marche.

 

La vallée de la BARGUILLERE constitue un écrin de verdure préservé pour les amateurs de nature et de randonnée pédestre…

Le sentier d’interprétation du Moulin de la LAUREDE et des trois moulins, officiellement inauguré en octobre 2008, permet de relier les communes de BURRET, BRASSAC et LE BOSC et de découvrir des trésors cachés tels que le moulin de la LAUREDE.

 

C'est un moulin qui a été très utilisé par les habitans de Foix pendant la guerre comme il était caché. Des randonneurs l'ont retrouvé en ruine et ont décidé de le remettre en état. Belle réussite et conservation d'un patrimoine.

 

100 1390 (Large)

 

Mais je n'étais pas là pour faire du tourisme et je continuais mon chemin en me faisant doubler par un petit jeune. Il faut être réaliste, on ne peut pas toujours être performant!

 

100 1392 (Large)

 

Col des Marrous franchi avec au passage, une petite pensée pour KIKI03 qui avait dégusté une excellente tarte aux myrtilles au chalet situé un peu avant. A recommander. Pour les myrtilles j'allais en ramasser en fin de soirée. Hum! Et là, j'attaquais des pourcentages à 7%. Et j'avais franchi le 9ème kilomètre.

 

100 1393 (Large)

 

 

Col de Péguére franchi, j'allais apprécié cette table d'orientation mais surtout le paysage, grandiose.

 

 100 1395 (Large)

 

 

Intéressant, non? et là haut, on est tout petit!

 

100 1394 (Large)

 

Massat était tout petit en bas. J'allais retrouver ce village après quelques temps, de roulage, bien sûr!

 

100 1396 (Large)

 

3kms plus loin, j'étais au Col de Portel et le paysage était toujours aussi grandiose. Promis, je le ferai découvrir à Joel.

 

100 1399 (Large)

 

Des copines m'attendaient quelques kilomètres plus loin et je vous présente la capitaine du groupe. J'étais assourdi par le tintement de leurs cloches. En ce moment, elles sont toutes dans la montagne. Et là vous n'avez pas tout vu.

 

100 1400 (Large)

 

Après une descente vertigineuse (les premiers kilomètres font du 13%), d'ailleurs cela avait effrayer mon ami nordiste hier.

Ah, Biert,  fête en juillet la fête de la croustade, spécialité ariégeoise et j'ai le plaisir de vous présenter la recette. Cela peut servir aux gourmands.

 

 

croustades1-27746 (Large)

 

Longtemps restée confidentielle, la croustade n'en était pas moins le dessert attendu et espéré des grandes fêtes de famille... 

Autrefois, on allait faire cuire ses croustades dans le four du boulanger et tant qu'à faire, on en profitait pour en faire cuire un grand nombre, car ce dessert ne se dégustait pas le jour même, il fallait la laisser reposer et durcir un peu pour mieux l'arroser d'un peu de rhum ou d'armagnac

La simplicité de la recette, la qualité des produits est le gage d'un dessert excellent ! De la farine, du beurre, un oeuf pour la pâte que l'on étire en fine couche badigeonnée de beurre fondue et que l'on roule. On laisser reposer une heure puis on coupe la pâte et de nouveau on l'étire. 

On y dispose les pommes coupées en lamelles grossièrement, recouvertes de sucre et on met à cuire 30 minutes... Compte-tenu des parfums que dégagent la cuisson, vous ne pourrez résister et ne pourrez attendre comme les anciens avant de déguster cette bonne croustade. 

Il est courant aujourd'hui d'ajouter l'alcool puis de la remettre à four chaud quelques minutes avant de la déguster... mais ça c'est pour ceux qui auront su attendre...

 

Hum, vous aimez? Bon, j'étais là pour faire du vélo......

 

 

 100 1401 (Large)

 

 

Après cette rêverie culinaire, j'attaquais la route du retour en passant par Massat. Des cyclos effectivement, il y en avait!

 

100 1402 (Large)

 

 

Ca, c'est un petit clin d'oeil pour mon ami JP, amoureux des églises. J'espère qu'il appréciera le style! Et dire qu'il est athée ou alors c'est un amoureux des vieilles pierres. Un romantique, quoi! Ah MJ.......

 

100 1403 (Large)

 

 

Après cette rêverie, j'attaquais la montée du Col de Port, dernièrs vrais efforts de la matinée où le soleil commençait à tapper. 31° à l'arrivée. Et là, je suis peut-être victime d'une allucination, je crûs voir JP et MJ sur leurs engins pour une promenade de santé dans l'Ariège. Mais j'avais bien rêvé car les véhicules n'étaient pas du même calibre et la morphologie non plus. Encore un coup des champignons. Quoique cela fait longtemps que je n'en ai pas mangé.

 

100 1404 (Large)

 

 

Et presqu'arrivé au sommet, je découvrais à nouveau ce cyclo que j'avais vu la veille transportant son pain. La chaleur étant vraiment là, je m'arrétais à la fontaine un peu plus haut pour vraiment me désaltérer. Cela me changerait d'une éventuelle pose technique car avec la température actuelle, je n'en avais pas besoin. Je dégoulinais de partout. La douche à l'arrivée serait bien utile.

 

100 1405 (Large)

 

 

Dernier sommet franchi, je me laisse attendrir par ce tendre spectacle de la vie animale. Car ces petits n'étaient pas du tout gênés.

 

100 1406 (Large)

 

 

Bon, ce n'était pas le tout, j'avais encore 12kms à descendre. A fond bien sûr. J'atteignais le chiffre 66,5kms/h au compteur. Et là pas de voiture pour me freiner.

J'arrivais à bon port, content de ma matinée mais j'allais rester à l'ombre l'après-midi.

 

Résultat des courses : 92kms avec 1755m de dénivelé pour un temps raisonnable de 4H40'.

 

Mais ce mois-ci, des cyclos, il en pleut à tous les cols.

Commenter cet article

cathare 15/08/2012 18:54

Comme toujours tres belles photos et super compte rendu surtout le recette de la croustade,moi je prefere celle au myrtilles avec de l'eau de vie!!!!!
ce qui est bien dans tes ballades c'est que tu fait decouvrir des endroits charger d'histoire et pas toujours connue de tous
bonne continuation

lariegeoise 16/08/2012 06:22



C'est le but, faire découvrir mais toi, tu dois connaitre.


Pour les myrtilles, je retourne en chercher normalement ce matin.


Bon courage à toi le travailleur. Et reste à l'ombre!



jp37 15/08/2012 16:56

Guide touristique, critique gastronomique, tout de réussi!! Sauf peut-être les champignons qui font halluciner Eugène et toi par la même occasion. lol!! MJ et JP en Ariège, ce sera sûrement un
jour, mais pas maintenant.
Sinon j'ai tout aimé, le moulin, l'église, le panorama, les vaches, la montagne, tout, absolument tout.

lariegeoise 16/08/2012 06:21



Eh, tu as vu, j'ai suivi ton conseil et je joue le touriste. Cigogne va être ravi!!!!! Lol!


Mais dans trois semaines, je vais remonter et fini pour cette année, mon plaisir à partager de mes montagnes! Et les copains ou compagnons du hasard. Et si un jour tu viens, je te servirai de
guide. Mais viens avant que je ne puisse plus te suivre!!!!!!Et surtout MJ!