Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec le temps.......

Publié le par lariegeoise

100 3471 (Large)

 

Encore une belle semaine où j'ai pu engranger quelques kilomètres pour me rapprocher de l'objectif que je m'ai fixé ces derniers temps : 12000kms en 9 mois puisqu'avec ma blessure en début d'année et les vacances avec mes petits enfants m'avaient freiné dans mes projets. On ne peut pas tout faire. Mais en cette saison, il fallait faire avec le temps et ses caprices. Et là, cela devait être top. Alors autant en profiter. Et j'ai eu le plaisir de retrouver mon ami Cigogne avec qui je n'avais plus roulé depuis bien longtemps, suite à sa blessure. Mais toutefois, cela m'avait permis de rencontrer VELOTEUR avec qui j'avais pu réaliser deux superbes 200kms : un challenge qui me plait bien, je l'avoue. Cela me permettait de découvrir d'autres horizons que ces circuits que nous rodons toute l'année. A force, les routes en sont usées.

 

Donc mardi matin, je prenais RDV avec Cigogne pour faire une sortie commune pour l'après midi car lui n'est toujours pas un adepte des sorties matinales, jugeant qu'il avait plein de choses à faire le matin. 13H, nous partions chacun de notre côté pour nous retrouver sur l'aire du plan d'eau de Vaires, célèbre après son passage au journal télévisé de TF1. Il avait adopté sa tenue favorite canari. Et c'était parti.

 

100 3472 (Large)

 

Nous prenions des nouvelles l'un de l'autre et de ses dernières sorties passées et futures, entre autre celle en Alsace. Et oui, il allait accumulé quelques kilos de trop! Bof, il n'y a pas de mal à se faire plaisir. Direction Gouvernes, Bussy St Martin, Bussy St Georges, Ferrières, Pontcarré. Je lui précisais que je lui avais concocté un circuit pour roder dans la région de VELOTEUR que j'avais découvert ces derniers temps. Et comme très souvent, il allait m'argumenter que cela ferait trop de kilomètres et qu'il fallait qu'il rentre avant la nuit. Et oui, les après-midis sont courts en cette saison et comme dirait mon ami Jean-Charles, il faut rentrer avant 16H30. Donc je le laissais prendre les directions de notre sortie.

 

100 3473 (Large)

 

On allait prendre un circuit que nous avions l'habitude de faire depuis bien longtemps. Favières où la forêt était maintenant dénudée mais où les chasseurs étaient encore présents. Dans le centre du village, nous prenions la direction de Villé. Ah, changement de programme, il ne me réclamait pas de pause technique à cet endroit. Cela me convenait car je tiens mieux la route l'après-midi!

 

100 3474 (Large)

 

 Nous contournions Tournan pour nous diriger vers La Chapelle Bourbon et atteindre Marles en Brie que connait bien VELOTEUR. Nous arrivions à La Houssaye où je lui faisais découvrir le chocolatier de La Ferme au Chocolat dont j'avais pu déguster les douceurs, ces derniers temps. Il y reviendrait certainement, étant aussi gourmand que moi!

 

100 3475 (Large)

 

Nous allions dans le village, filer tout droit, dès le feu tricolore et il me précisait qu'il ferait une pause technique après les différentes intersections. Et le soleil était toujours de la partie. C'était vraiment un bel après-midi. 

 

100 3476 (Large) (2)

 

Bon, il avait son arbre habituel, en bon jardinier qu'il ait. Et toujours ces betteraves qui sont en attente de ramassage sur le bord des champs. Et vous comprendrez qu'en ce moment les routes sont assez sales suite au passage des tracteurs. Et comme dit mon ami Normand de VT, il faut bien qu'ils travaillent ces braves gens.

 

20131210 151333[1] (2) (Large)

 

Moi, j'en profitais pour manger quelques figues séchées, très pratique à ingurgiter en cours de route. Pas de papier à se débarasser! Bref, la pause semblant terminée rapidement,  nous allions reprendre notre route.

 

100 3477 (Large)

 

Direction Neufmoutiers et nous croisions d'autres montures écologiques. La rencontre de deux mondes! Dans le village, nous prenions la direction de Villeneuve St Denis. De grandes lignes droites nous attendaient.

 

100 3478 (Large)

 

Nous approchions de Villeneuve St Denis et nous allions prendre cette bosse incontouranble pour Cigogne du moulin de Jossigny. Il avait bien récupéré de sa chute car il la montait facilement. Malgré ses kilos en trop et son absence de sortie sur route. Un nouveau jeune, quoi!  Donc VELOTEUR, tu vas avoir de la concurrence pour une éventuelle rencontre. Allez, on va y croire!

 

100 3479 (Large)

 

Nous traversions le village pour nous diriger vers Guermantes car j'allais l'accompagner comme à chaque sortie commune, encore quelques kilomètres.

 

100 3480 (Large)

 

Un derrnier cliché de l'oiseau Cigogne pour faire parraitre son portrait sur Facebook où il est un fidèle conteur et j'allais le laisser à la sortie de Gouvernes. Et nous prenions des chemins différents pour le retour. Petit détail, dans la montée vers Guermantes, ils ont fait une piste cyclabe. Pas terrible car on a l'impression de ne pas avancer. Bon pour des VTT ou VTC. Et nos fortunes allaient être différentes puisque lui,  allait crever à 3kms de chez lui, à cause d'un silex. Mais en cette saison, rien d'étonnant d'avoir ce genre d'incident. J'allais réaliser 84kms à une bonne allure, acceptable en cette saison où nous devrions simplement dérouler. Ce serait notre seule sortie commune de la semaine car lui allait partir quelques jours en Alsace dans sa belle famille. Mais d'autres RDV étaient projetés.

 

 100 3481 (Large)

 

Je faisais l'impasse de sortie mercredi comme ma petite était venue passer son après-midi pour différentes décorations, entre autre le sapin de noël, à ne pas oublier en cette période.

 

Donc jeudi après-midi, je décidais de me faire une petite sortie avant la grosse du lendemain que j'avais planifiée sur openrunner que j'utilise assez régulièrement après les conseils de JP37. A Courquetaine, je voyais que les oies hésitaient à faire du patin à glace sur la mare. La froidure était encore présente même si nous avions un grand soleil. Et oui, nous approchions de l'hiver. Et pour arriver à ce lieu, j'étais passé par  Favières, Les Lycéens, Châtres, Liverdy, les routes habituelles, quoi! Et toujours un vent pratiquement inexistant.

 

100 3482 (Large)

 

Ozouer le Voulgis où je passais à côté du lavoir qu'ils avaient mis en fonction. Cigogne m'en avait parlé lors de la dernière sortie mais je le connaissais déjà. Bizarre, ils avaient planté un sapin au milieu du bassin! Je montais Forest, Fontenay Trésigny, Marles en Brie à la deuxième sortie pour y revenir après mon passage à La Houssaye mais pas d'arrêt chez le chocolatier, La Chapelle Bourbon, Villeneuve St Denis. Et j'allais terminer ma boucle de 75kms tranquillement. Pas trop de cyclos sur les routes. Et oui, nous étions en milieu de semaine.

 

100 3483 (Large)

 

Vendredi matin, mon épouse étant absente toute la journée, j'avais décidé de me faire une grande rando en solitaire. VELOTEUR me transmettait son petit logiciel XCEL pour  planifier le parcours après une vérification sur openrunner. Il me disait que j'irai tout seul à Provins , comme un grand. Il avait d'autres occupations personnelles. Quant à Cigogne, il n'aimait pas ce style de sortie dans la froidure. Mais comme dit @PH_O : même pas peur! Ce serait une sortie d'environ 140kms en solo mais qui en réalité ferait plus. Et oui, j'allais me planter plus d'une fois de parcours suite aux indications pas trop précisées sur les panneaux indicateurs. Bon, -4° était annoncé donc il valait mieux que je me couvre bien. Quelques provisions dans mon sac à dos et je partais vers 10H. J'espérais un dégel des routes encore glissantes. Mais je ne devrai attendre que l'après-midi pour y avoir véritablement droit. Donc imaginez que je ne ferai pas de photo, tout en roulant. Trop risqué. Et j'allais même friser la correctionnelle plus d'une fois.

 

100 3484 (Large)

 

Au démarrage, j'allais prendre des routes que j'avais l'habitude d'emprunter lors de mes grandes randonnées dès le printemps. Villeneuve St Denis, Châtres, Chaumes et j'arrivais à Rozay, célèbre pour les lecteurs de VT  pour son garage Renault. Une bouttade de potâche. Le soleil était de la partie et je l'appréciais grandement. Mais je n'avais pas la notion du froid.

 

100 3485 (Large)

 

 

Pécy , la froidure était bien existante dans la traversée des endroits boisées et même dans le village, dans un virage, ma roue arrière se dérobait quelque peu. Je me faisais klaxonner par certains automobilistes ne comprenant pas que je roulais par ce temps. Arrivé à la D209, j'allais rouler vers l'inconnu car je n'avais pas été aussi loin. C'était ça l'intérêt de ces grandes sorties. Je l'empruntais quelques kilomètres avant de filer à gauche vers le Petit Paris mais rien à voir avec la grande ville. La chaussée était glissante donc j'essayais de ne pas trop bouger sur mon vélo et mettre mon centre de gravité le plus bas possible. J'allais doucement, je vous prie de croire! Et c'était là que cela allait se compliquer en revenant vers la D209, ne trouvant pas trop ma route pour Chenoise comme je l'avais souhaité. Du coup, j'allais rencontrer pas mal de camions. Bref, je décidais de filer tout droit sachant que je trouverai bien une grande route. J'allais jusqu'à Maison Rouge ayant atteint 70kms et arrivant vers 13H, une pause alimentaire était nécessaire pour vaincre le froid.

 

100 3486 (Large)

 

Au centre de l'agglomération, je voyais l'indication de Provins, ce qui me rassurait quelque peu car j'étais un peu découragé de ne pas voir la direction souhaitée et j'étais prêt à rebrousser chemin. Mais en voyant ma carte détrempée par la transpiration, je comprenais que je n'étais qu'à 11kms mais que je devrais emprunter une ancienne nationale donc pas mal de circulation. Donc un repas rapide car l'heure avançait et je ne désirais pas rentrer de nuit. Et hop, je repartais. J'avais droit à une grande ligne droite jouant aux montagnes russes. Vulaines les Provins, je n'étais plus qu'à une portée de fusil  de ma destination finale.

 

100 3487 (Large)

 

Dernier rond point et je prenais la direction de la cité médiévale. Tout n'était que découverte pour moi, essayant de trouver le bon cliché. La ville n'était pas trop encombrée en cette fin de semaine.

 

100 3488 (Large)

 

Des petites ruelles fréquentées pas très peu de voitures car la cité n'était pas trop conseillée aux visiteurs. J'avais en point de mire la tour principale. Des maisons très rustiques où se cachaient des petits restaurants. Mais il faudrait que je revienne pour mieux apprécier la cité.

 

100 3490 (Large)

 

Je réussissais à faire ce cliché avec l'église en second plan avec un beau soleil, ce qui ne gâchait pas mon plaisir des yeux. J'allais contourner la tour pour essayer de m'approcher de l'église.

 

100 3491 (Large)

 

Mais la pente étant trop importante, j'étais obligé de mettre pied à terre pour prendre le cliché. Je ne pouvais par ailleurs faire le tour de l'église car je rentrais dans un lycée et je fus vite exclu par un concierge. Donc je rebroussais chemin pour attaquer ma route du retour.

 

100 3492 (Large)

 

Je prenais un sens interdit pour aller plus vite mais il n'y avait pas trop de circulation sur une route étroite. J'appréciais encore plus les remparts. J'arrivais au rond point d'arrivée à la cité mais je ne savais quelle route prendre. J'empruntais la route de Meaux , soit la D 231 mais j'étais dépassé par pas mal de camions, donc je comprenais très vite que je devrais la quitter pour être un peu plus tranquille et enfin prendre la route que j'avais prévu au départ. J'étais en direction de Chenoise que j'aurai dû passer à l'aller. Après 6kms, je consultais ma carte et je bifurquais à gauche pour aller sur Châteaubleau et ainsi reprendre ma route initiale. J'allais traverser quelques petits villages, déserts d'habitants. Il valait mieux ne pas avoir peur de l'inconnu. La Brosse, Ducharmoy , Corberon, Vieux Champagne, enfin j'étais dans la bonne direction. Le givre sur les routes avaient disparu mais le ciel était plombé. J'espérais ne pas rentrer avant la nuit et j'appuyais un maximum sur les pédales. Je dépassais souvent le 30kms/h, vitesse refusée par VELOTEUR lors de rando.  Quand on part dans l'inconnu, on perd tout repaire. A Châteaubleau, je ne me plantais pas et je prenais bien la D49 pour aller sur Gastins. Quelques bosses m'attendaient.

 

100 3493 (Large)

 

Gastins, je retrouvais mes repères car j'allais emprunter un circuit que je connaissais bien et j'avais enfin la notion du kilomètrage qu'il me restait à faire. Ca aide parfois! J'admirais une dernière fois le moulin du 13ème siècle. Direction Rozay.

 

100 3494 (Large)

 

La Chapelle Igier, je m'arrêtais en plein carrefour pour prendre le cliché. Pas trop grâve car il n'y avait pas trop de circulation. Il me restait une quarantaine de kilomètres à faire et le jour diminuait de plus en plus. Le plafond bas du ciel n'arrangeait rien.

 

100 3495 (Large)

 

J'arrivais à l'intersection au dessus de Rozay. Beauvoir, Chaumes, Châtres, inutile de prendre de photos du circuit car le peu de muminosité n'allait donner rien de bon. Les Lycéens et j'empruntais la forêt de Ferrières. Il ne me restait plus que 9kms à faire. J'allumais mon feu arrière par sécurité.

 

157kms, je finissais mon périple après 6H20' de vélo pur. Content de cette sortie que je partagerai peut-être un jour avec un autre cyclo mais la prochaine fois, j'aurai mes repères. C'est l'avantage qu'a VELOTEUR quand il fait des grandes randos habituelles.

 

100 3496 (Large)

 

Dimanche matin, je repartais au combat des kilomètres mais là, la froidure avait disparu. Par contre la route était humide. Le soleil qui se levait à peine, donnait un ton rosé à la route. Je rencontrais même d'autres cyclos isolés mais il était déjà 8H30 : le lever du jour. Mais le dimanche, ils sont toujours plus courageux. Villeneuve le Comte , Châtres, Liverdy. Quelques chasseurs étaient dans les champs. Ils allaient vivre leurs derniers plaisirs avant la fermeture. Bon, je n'irai pas une fois de plus à la messe. Je croisais un groupe de Brie Comte Robert accompagné d'une voiture suiveuse. Coubert, Soignolles, pas trace de VELOTEUR. Avec son club en général, ils vont dans l'autre sens, lors de leurs périples. Ces routes, il les emprunte avec son pote de Brie. Solers, Courquetaine, Ozouer le Voulgis, Forest, Fontenay Trésigny. Des routes habituelles, mais ne désirant pas trop m'attarder, je planifiais le kilomètrage.

 

100 3497 (Large)

 

Marles en Brie, j'allais rencontrer de plus en plus de groupes. Le soleil étaint présent tout comme la douceur, cela ne pouvait que les inciter à rouler. La Houssaye, Neufmoutiers, et là j'étais dépassé par un groupe de quatre que j'allais accompagné jusqu'à Villeneuve St Denis car lors de la montée au dessus de la ligne TGV, 3 allaient décrocher et je précisait à leur capitaine que le reste de la troupe était loin derrière. Mes contractures dans les cuisses au départ avaient disparu. Et j'allais arriver à mon domicile.

 

83kms au compteur, j'avais accumulé cette semaine 400kms, m'approchant à 150kms des 12000kms envisagés pour cette semaine. Cela devrait se faire! Et après ce sera du bonus. Un record pour moi, petit cyclotouriste!

Commenter cet article