Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et c'est reparti.........

Publié le par lariegeoise

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Après avoir bien profité de la présence de mes petits enfants pendant une quinzaine de jours en ne faisant que des sorties courtes, je reprends sérieusement le bike qui m'apporte beaucoup de plaisir et de bien physiquement. Et oui, ne dit-on pas que le vélo permet de faire évacuer les pensées toxiques. Et pendant le séjour avec mes petits, j'ai pu apprécier une ballade sur le bateau d'un de mes amis sur le canal du Midi. J'avoue que c'est très chouette et relaxant. De plus, il n'y avait pratiquement pas de circulation nautique, bien sûr!

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Oh, pendant ces sorties courtes, je ne fais que des parcours classiques sachant le temps et la distance de ces sorties. Donc des cols à petite altitude, parfois sous un temps encore assez couverts. L'été n'est pas encore véritablement arrivé mais rouler sous ces températures est parfois beaucoup plus agréable. Col de Py atteint en souplesse, la forme est encore là, tout de même. Je descends vers Le Bousquet en passant par le col de Charcany mais je m'aperçois qu'à l'avenir il serait bon que je regonfle mes pneumatiques à chaque sortie pour avoir une meilleure adhérence.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Et après avoir atteint la route qui vient de Carla de Roquefort, je repars en direction de Pamiers mais très vite, je retourne à gauche pour revenir vers le col de Maffé. Je ne fais pas souvent ce circuit dans ce sens. A l'intersection de la route venant du col de Py et Cazals, je file sur Varhiles. Je reviens sur Foix en passant par Loubens. Et retour habituel par Tarascon.

Ce circuit classique m'aura fait parcourir 82kms.

15
15

15

Encore une fois, je me lance dans ce circuit où deux cols sont au programme. Montée sous le soleil encore pas trop chaud du Port de Lers qui est situé à une altitude respectable de 1500m. Et toujours quelques voitures qui montent pour s'arrêter presqu'au sommet pour partir dans de belles randonnées. Et toujours là-haut, de belles copines : des vaches ariègeoises!

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Descente rapide dans la vallée pour rejoindre Massat avant d'attaquer la montée du Col de Port. Les jambes commencent à être un peu raides, faute d'entrainement continuel.

Et c'est reparti.........

12,5kms de montée pure à des pourcentages atteignant les 5/6% et je bascule vers mon domicile. Et toujours cette dernière bosse qui fait mal aux jambes avant d'arriver à mon domicile.

Résultat : sortie de 82kms.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Mes petits enfants repartis pour leur domicile, remplis de bons moments avec nous, je décide de reprendre sérieusement mon vélo mais je me doute que cela risque d'être un peu difficile. En partant de mon domicile toulousain, je décide de faire un circuit cool pour démarrer. En conséquence, je pars sur les bords du canal du Midi où la circulation est très calme et où le dénivelé est pratiquement inexistant. 30kms tranquilles en conséquence pour arriver à l'embranchement allant sur Gardouch. Nailloux et je regagne Venerque. Là aussi, très peu de circulation, nous sommes en période d'été où pas mal de monde a déserté les villes.

Et c'est reparti.........

Venerque, Labarthe sur Lèze, je retrouve la D4 pour retrouver Toulouse par Pins Justaret. Circuit assez plat et j'avoue, tout se passe bien physiquement. Toulouse a perdu un peu de sa circulation.

Parcours de 83kms.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Revenant à mon domicile ariégeois, je décide de me relancer dans la montée de col. Bon là, je me limite à un seul qui est celui de Legrillou qui est situé au dessus de Foix que j'affectionne assez, le parcours étant très bucolique. La température au petit matin est encore juste et je préfére mettre un coupe vent que je garde jusqu'au domicile de mon pote Didier. Auparavant, je monte ces fameuses deux bosses qui vous coupent parfois les jambes. Bon mon pote file le grand amour avec sa belle dulcinée à cette heure-ci, il n'a pas vu à temps mon message d'hier, lui proposant de venir rouler avec moi. Mais je le comprends facilement. Et comme lui, il travaille dans la semaine, il a bien besoin de repos. Je continue mon parcours en allant sur Foix à une cadence plus soutenue après avoir passé les dernières difficultés au niveau d'Amplaing.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

A la sortie de Foix, je quitte la route de St Girons, pour monter tranquillement vers Cadirac, Ganac et Brassac. Au centre du dernier village, une pancarte m'indique que la montée du col est situé à gauche. Et là, la vraie montée commence à s'amorcer sérieusement, me permettant de passer auprès de la ferme aux myrtilles , bien connue par mon ami Patrick, mais en ce dimanche matin, elle est fermée. Tiens un espace où des moutons noirs broutent l'herbe. Tiens, un élevage d'Eric peut-être! Mais seul lui peut comprendre. Je commence à passer dans des parties boisées, bien agréables en période de grosse chaleur.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Et les pourcentages commencent à se faire sentir sérieusement mais déjà depuis un moment je suis passé au petit plateau pour ne pas me tuer pour autant! Au loin, je commence à apercevoir le sommet. Quelques voitures descendent dans la vallée, donc je dois me montrer prudent car la route commence à devenir étroite. Et en plein effort, il faut savoir tenir sa route.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Et j'arrive au sommet , enfin la signification du sommet du col Legrillou mais c'est plutôt la signification du changement du style de circulation car je me trouve plutôt sur une route forestière qui peut toutefois être utilisée par un vélo de route sans danger. Quelques voitures sont au sommet, des conducteurs qui doivent loger dans les quelques maisons existantes. Il faut dire que par beau temps, le paysage est magnifique. Je suis au kilomètre 35 depuis mon domicile.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Je me retrouve sur une route boisée des deux côtés et je peux dire que je sens l'humus, significatrice de présence de champignons. Donc à voir pour une éventuelle recherche! En définitive, je me retrouve sur une route qui longe la montagne pour retrouver la route qui vient de Foix et qui monte au col de Portel. Difficile de trouver une trouée pour apercevoir la vallée. Sans parler que c'est un faux plat auquel j'ai droit sans parler des montagnes russes. Je suis repassé au plateau intermédiaire.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

La vue sur la vallée est magnifique et le seul bruit que j'entends est celui des torrents qui descendent dans la vallée. Et même sur ces routes étroites, je croise des 4X4! Bon, ils ralentissent en me croisant mais par précaution, je déclipte une chaussure. Et parfois les pourcentages des bosses ont une certaine importance.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Et même à un endroit la route étant tellement étroite, qu'ils ont mis des garde fou car à droite, le ravin est bien présent et il vaut mieux ne pas glisser. Pour prendre le cliché, j'ai même mis le pied à terre. Etonnant de ma part, non? Et je me suis accordé une pause technique.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Il m'aura fallu parcourir une vingtaine de kilomètres depuis la signification du col. Et alors j'aborde la descente rapide sur Foix qui est de 15 kilomètres environ en passant par le col des Marrous. Je croise quelques cyclos isolés.

Et c'est reparti.........
Et c'est reparti.........

Et j'arrive à Foix en ayant une pensée pour mon ami Patrick qui loge en période de travail dans la région. Et j'emprunte la route du retour sur vingt kilomètres mais pas par les bosses d'Amplaing. Et là, je commence à avoir les cuisses qui piquent, formule bien connue par les cyclistes.

Fin du périple qui m'a fait parcourir 98kms pour 1626m de dénivelé.

Commenter cet article

Jean Michel 10/08/2016 21:59

Salut, bon tu t'es remis à l'ouvrage, pour moi encore quelques sorties à venir sur ce weekend du 15 août pour me rôder sur mon nouveau vélo.

lariegeoise 10/08/2016 23:38

et oui, mais toi, tu n'as pas arrêté. Simplement tu as changé de destrier. Sacré engin que tu as. Un bon petit plaisir mais tu as bien raison car tu as encore les performances qui suivent. bon courage pour la reprise.../ du boulot!

Jean-Charles 09/08/2016 08:43

Eh bien, Jean-Pierre, c'est reparti ?!!! T'étais-tu déjà arrêté au moins ?!!!
En tous cas, encore une belle sortie de 100km, en montagne, ce n'est pas rien !!! Heureusement que tu te lèves tôt !
Bien le bonjour à Didier avec lequel tu rouleras sans doute bientôt (si tu parviens à le sortir du lit !!!).
Encore de bien belles images -pour la plupart prises "au vol" ! Fais gaffe quand même !!!
Bon,. je vais lire l'article "A défaut de vélo..." !

lariegeoise 09/08/2016 09:16

Si, si pour moi j'avais fait une pause avec la venue de mes petits enfants que j'ai avec grand bonheur, les ayant très souvent avec moi depuis leur naissance. Et là ils sont partis à la mer avec leur père près des Sables d'Olonne où ils ont une maison. Ah je suis heureux dans mes montagnes et je savoure ce silence qui y règne. A ma dernière sortie, une libellule a volé longtemps devant moi. Pour Didier, il m'a promis qu'il me fera signe. De toute façon il m'a promis une ballade le long du canal du midi. Un lieu qui te plairait. Ah je suis bien dans ce sud malgré que je sois normand! Bizarre, non? En septembre, le club devrait reformer un groupe à ma hauteur et où on s'attend car pour l'instant c'est la course tous les samedis. Très peu pour moi. A plus. Bises à Madame pour moi. Je peux?