Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Publié le par lariegeoise

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Quelques jours avant L'Ariégeoise, il est vrai qu'il est préférable de s'économiser un peu et comme j'avais déjà fait sa reconnaissance, je vais faire des sorties courtes et pas trop bosselées. Mais je n'ai toujours pas récupéré mon carbone que je regrette un peu car un acier, c'est vraiment lourd à hisser en haut des cols. Et là, j'envisage de partir faire une petite boucle par le Port de Lers et retour par le col de Port. Donc direction comme toujours par Tarascon s/Ariège pour remonter sur Vicdessos où là j'ai un faux plat montant mais régulier. De quoi, se réveiller musculairement. Quelques voitures des gens qui partent au boulot comme je suis toujours aussi matinal. C'est vrai que j'ai bien sentir la campagne au petit matin. Dans la montée, j'entends un véhicule qui me sonne bizarrement en me dépassant. Sur le côté, le cours d'eau coule assez fort suite aux tombées d'eau nombreuses ces derniers temps. Presqu'arrivé à Vicdessos, j'aperçois le véhicule qui m'avait sonné, à contre-sens. C'est mon ami Didier qui me crie au passage que le col du Port de Lers est fermé. Et oui, il sait que c'est un circuit que j'aime bien faire. Je vais tout de même en direction de la montée du col, m'arrêtant devant le panneau me précisant sa fermeture à des heures précises. Trop tard, il est 8H! Donc je décide de faire une montée que j'affectionne toujours par la beauté du paysage, celle qui me mènera au barrage de Soulcem.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Je sais que jusqu'au barrage, ce sera être une montée permanente par une route qui va se rétrécir petit à petit. Plusieurs petits villages dans des endroits très calmes. Quelques piétons qui se baladent et une ou deux voitures qui doivent monter au barrage. Rien de bien méchant. Et toujours ce cours d'eau qui dégringole de la montagne. Au loin j'aperçois quelques cascades et cette fente au milieu de la montagne. Et les pourcentages commencent à s'accentuer sérieusement sur une route plus ou moins en bonne état. Le retour devra se faire tranquille. Et j'imagine même Nicolas dans cet endroit mais le paysage en vaut la chandelle.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Plus que quelques kilomètres et j'aperçois dans un dernier village le bas du barrage que je dois contourner pour apercevoir ce magnifique panorama. L'effort en vaut la chandelle et je sais qu'un peu plus loin, il y a un parking d'où bon nombre de randonneurs partent pour aller au delà de 2000m voir des lacs.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Dernier arrêt sur le promontoire pour admirer encore plus le panorama avant de prendre la descente vertigineuse qui m'attend jusqu'à Tarascon mais sans oublier les 4 kilomètres pour remonter chez moi. Content d'avoir fait cette sortie car je ne l'avais pas encore fait de l'année et chaque fois, je savoure.

Sortie de 70kms pour 1550m de dénivelé.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Deuxième sortie pour aller à la chasse au col et je n'ai toujours pas retrouver mon carbone. Patience, il ne me reste plus que quelques jours avant de le récupérer à Toulouse. Bon, là, je vais partir à la chasse aux petits cols, comme on dit ici quand cela reste aux alentours de 600m. Direction Foix pour rejoindre le col de Py. J'avoue que je suis déjà un peu plus à mon aise par rapport à mes premières sorties, il y a quelques semaines. Je descends vers Le Bosquet où je vais bien en retrouver un autre.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

je fais l'ignorant alors que ce sont des routes que j'ai empruntées de multiples fois. Col de Chacarny avant de descente vers la route qui va à Carla de Roquefort. Mais entre temps, je retrouve le col de Sarnac. Et oui, c'est un lieu où les petits cols se succèdent. Plus longues les montées que dans le Lauragais mais dans des pourcentages moins importants.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Rappy, je tourne à gauche pour revenir sur Lavelanet que je ne ferai qu'aborder pour repartir en direction de St Paul de Jarrat. Et encore une bosse! Bon, je ne vais pas me plaindre puisque c'est ce que je recherchais.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Nalzen et je m'aperçois qu'à la sortie du village, je suis détourné à cause de travaux. C'est tout récent et je me dis que pour la course cycliste, ça ne va pas être top. Mais cela me fait connaître ce détour du village. Sympa! et j'arrive à la Charmille pour repartir sur Tarascon. Tiens, un panorama qu'auront les cyclistes qui prendront le départ dans quelques jours

Sortie de 86kms pour 1150m de dénivelé

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Jeudi matin, j'ai récupéré mon carbone avec bonheur. La tige de selle est réparée et il ne me reste plus qu'à la positionner à la bonne hauteur. Bon cette fois-ci, je compte bien me faire quelques cols et des vrais! Direction Foix en passant par la belle bosse d'Amplaing qui est à 13%. Et go pour les cols, le premier sera celui des Marrous qui est à 10kms du dernier village. Les premiers kilomètres sont fait avec le plateau moyen, les pourcentages étant encore gérables et j'apprécie la facilité retrouvée de faire cette grimpette.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Col des Marrous et d'un! Le suivant est à peu près à la même distance mais avec des pourcentages un peu plus sérieux. Aux environs de 7/8%, je me dis que l'an passé lors de la course cycliste nous étions déjà dans le brouillard. Quelques nuages apparaissent en haut des cols mais là, c'est la fraîcheur qui en est la cause. Inutile de vous dire, que j'ai un blouson!

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Au détour d'une trouée, j'aperçois la vallée de La Bastide de Sérou. Col de Jouels, très vite je retrouve la route qui monte de la vallée. Quelques camions qui transportent d'énormes troncs d'arbre, sinon pas de circulation.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

La Tour Laffont ou le col de Péguére franchi, je suis un peu envahi par la brume mais rien à voir avec l'an passé. Le village de Massat en plus d'être tout petit à ma vue, sort à peine du brouillard. C'est pas le jour pour avoir un panorama magnifique. Mais pas question de m'attarder, d'autres cols m'attendent.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Col du Portel, le plus haut de ma sortie, je poursuis ma route en remarquant que les massifs de myrtilles ne sont pas encore en fleur. Par ailleurs, la route a été partiellement remplie de gravillon. Je fais attention où je mets mes roues, toujours la peur de crever. Col de la Crouzette que n'aime toujours pas mon ami Nicolas tant la descente est hard. Mais là pas de gravillons! Les trois premiers kilomètres effectivement sont terribles.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Et Biert est très vite en vue et je vais reprendre la route de Massat.

Au passage, je découvre l'ancienne maison de mes voisins de Toulouse. Sympa et de plus dans un village charmant. Bon, l'hiver, c'est un peu mort. Direction le col de Port qui va être ma dernière montée de la journée.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Bon je passe dans le village où l'animation d'un marché local est en cours mais pas trace de cyclo. En général, ils ne roulent pas en ce moment dans le coin. Plusieurs cols intermédiaires dont celui de Cagnous qui est l'intersection avec le mur de Péguére. Une belle bosse sur à peine 3kms mais avec un très bon dénivelé. Et quand on le descend c'est l'horreur, encore pire que la descente de la Crouzette. Bon le plafond est toujours aussi bas et la chaleur n'est pas encore là.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Bon, là, pas de bol, je ne vois pas les sommets enneigés mais le paysage est toujours aussi beau. Et j'arrive au sommet avant de dévaler sur 12kms mais bien freiné par le vent et le blouson n'est pas de trop. Bon, inutile de vous cacher qu'avant Bedeilhac, il y a une bosse d'un km que devra se faire Pilou et Adrien quand ils voudront rejoindre la ligne de départ de l'Ariégeoise.

Résultat de la sortie où enfin j'ai fait un peu de dénivelé : 95kms pour 2060m de dénivelé.

Les bonnes sensations sont retrouvées avec mon carbone.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Lundi matin, je décide d'aller faire toujours un peu de bosse mais sans forcer, juste pour donner quelques images à Pilou qui devra emprunter cette route lors de la Passéjade. Descente à fond sur Tarascon pour remonter sur l'ancienne N20 qui sera le départ de l'Ariégeoise. Jusqu'à Bompas où j'emprunte la montée de la route des Corniches. Passage difficile sur cinq kilomètres entre les deux villages Arnave et Cazenave. Le pourcentage dès la sortie du premier village n'est pas mal et c'est une bosse qu'il faut gérer tranquillement. Et pas de cyclo, bien sûr, je suis parti à 6H. Une heure de départ que j'aime en été où l'on respire à fond et où on ressent les odeurs de l'herbe coupée fraîchement.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Le premier col, celui de Soulombrie avant d'arriver à l'intersection qui sera la délivrance pour beaucoup mais attention la descente est très piégeuse et ce serait bête de tomber si près du but. 5kms de descente avant d'arriver aux Cabannes. Mais moi pour le jour, je vais filer en direction du col de Marmare que je vais parcourir quelques temps.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Un peu plus loin, je peux apercevoir le village en contre bas des Cabannes et surtout les sommets de Beille que ceux de la XXL et de la Mountagnole devront rejoindre pour finir leur sortie. Ah cette route des corniches je l'affectionne toujours autant car elle est calme et en bon état. Et très vite après avoir traversé différents villages, j'aperçois au loin le château de Lordat où se fait un spectacle magnifique sur les aigles, à recommander, surtout pour les enfants, tant le spectacle est grandiose.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Et j'arrive près du site du château où pour l'instant il y a peu de monde. Et après je surplombe la vallée de la N20 et plus précisément Luzenac et son usine de talc, mondialement connue. Et pas trace d'Eric, mon pote du club.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Et je poursuis mon ascension comme prévu jusqu'à l'intersection de Vaychis qui me fera plonger vers Ax les Thermes. Les villages sont vraiment petits et c'est là que je me rende compte que je suis bien élevé. Et dire que je vais plonger tout à l'heure pour remonter sur la route. Mais je monte encore après avoir passé le village de Caussou avec des pourcentages acceptables puisqu'ils oscillent vers le 5/6%. Pour l'instant la route est en bon état.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Et j'arrive à l'intersection où les touristes peuvent s'arrêter pour admirer le paysage. La route continue encore à s'élever mais moi, je plonge sur la vallée.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Et là j'ai droit à une descente vertigineuse où il vaut mieux ne pas tomber car là, il n'y a pas de barrière de protection mais c'est grisant. Simple attention que je dois avoir, veiller à ne pas chasser sur les gravillons qui sont présents. Et je me retrouve au bout de 5kms en face du terrain de camping d'Ax. Je reprends la N20 à droite pour rejoindre Luzenac sur 7kms. Pas trop de voiture à cette heure-ci mais je reste prudent. Ca descend presque tout le temps. Et arrivé à l'entrée du village je file à droite pour passer sur le pont qui surplombe la ligne SNCF. Et hop la bosse qui va à la route des corniches qui est bien là. La pancarte à l'entrée me précise que j'aurai 5kms à parcourir pour un pourcentage pas trop difficile.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Au pied de la montée, je traverse deux petits villages mais la route est tranquille jusqu'aux quelques lacets et j'arrive à l'intersection de la route qui poursuit son chemin jusqu'au col de Marmare, et je vais faire l'autre en sens inverse pour rejoindre Bompas, l'entrée de la route des Corniches.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

C'est la route qu'empruntera les cyclos de l'ariégeoise pour rejoindre Verdun et là, après la descente vertigineuse, ils devront faire quelques montées car ce sera un peu les montagnes russes pour eux. Traversée de différents petits villages aussi typiques les uns des autres mais très calmes. Tiens une ruée de camping cars me dépasse. Ils se déplacent en bande maintenant!

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Les cyclos devront parcourir quinze kilomètres depuis la dernière intersection jusqu'à la descente sur Verdun. Je commence à rencontrer pas mal de cyclos plus ou moins isolés. Et même des brebis qui croient à eux la route. Inutile de vous dire que je dois ralentir. Et j'ai même le plaisir de croiser mon ami Claude du club à Cazenave que je salue avec qui je m'accorde de tailler une bavette! On se donne rendez-vous à samedi pour la compétition mais lui envisage de faire la XXL. Très peu pour moi! Déjà j'espère finir l'épreuve en bonne condition! Bompas, retour sur Tarascon pour franchir la dernière bosse pour revenir chez moi.

Sortie sympa tout de même de 98kms pour 1680m de dénivelé.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Mercredi matin, départ 6H comme d'habitude et là je me vête que juste de manches longues que je pourrai enlever dans la matinée. Bon bien sûr j'ai mis maillot et cuissard! Lol! Là je vais faire cool, histoire de faire tourner les jambes car la cyclo approche et il est inutile de se cramer. Direction Foix par Tarascon, je laisse la bosse d'Amplaing pour une autre fois. Montée vers le col de Py pour continuer en direction de Rapy.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Bon après le franchissement du col, ça continue à monter quelque peu mais les pourcentages ne sont guère méchants, avant de basculer sur Rapy et prendre un peu plus loin la direction de Laroque d'Olmes.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Lieurac, je tourne à gauche laissant la route du Sautel pour filer sur Dun. Route assez roulante et pas trop fréquentée. Le camion est une exception! Dun et je file à gauche pour aller vers Merviel. Le soleil commence à vraiment sortir et je baisse mes manchettes.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

J'aperçois au loin un château qui est certainement loin d'être un Cathare, en tout cas, il surplombe la vallée. Et je vois qu'en Ariège il y a aussi des vignes, mais je les connais plutôt vers le Couserans. Et le ciel est toujours aussi bleu.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Je vais laisser la route qui va vers Pamiers pour rejoindre Merveil par contre j'ai droit à une route qui vient tout juste d'être recouverte de gravillons. Inutile de vous dire que c'est un peu la galère pour monter le petit col car bon nombre de fois, la roue arrière chasse. Je crains la descente qu'il y aura un peu plus loin. Je roule à la "Nicolas", c'est à dire très prudent. Je m'accorde même une pause technique. On n'arrête pas le progrès!

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Je retrouve une route qui va à Pamiers mais je tourne très vite à gauche pour rejoindre Le Bousquet, petit village bien tranquille, où juste j'entends les chiens aboyer lors de mon passage et la rue principale est très étroite et jonchée de perles laissées par les brebis qui paissent un peu plus loin.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Petite montée tranquille où j'apprécie le passage boisé car le soleil commence à taper. Tiens une maison isolée qui plairait bien à mon ami Eric. Et ça monte encore!

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Et je m'offre deux petits cols qui se suivent presque dont le col de Py et je vais reprendre la route de l'aller pour rentrer chez moi. Et je m'offre une belle descente en direction de Foix. Tiens des pompiers qui font du footing.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise
Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Foix et je vais rentrer tranquillement. Je commence à croiser quelques cyclos qui me saluent plus ou moins.

Quelques sorties en vrac avant l'ariégeoise

Mercredi, jour du marché à Tarascon sur Ariège, je décide de bifurquer à Mercus pour revenir par Arignac pour éviter la circulation. Bon une petite bosse avant de retrouver le village.

Fin du périple matinal de 97kms pour 1160m de dénivelé.

Voilà la fin de mes sorties avant l'ariégeoise que j'espère parcourir jusqu'au bout et sans le moins de problème possible. Savoir gérer pour bien terminer, manger et boire pour éviter les crampes. Donc maintenant à nous deux l'Ariégeoise. Résultat dans les jours prochains!

Commenter cet article