Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Publié le par lariegeoise

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Juste pour le plaisir et pour vous montrer que quand le soleil est là, une sortie vélo, c'est top. Un résumé de celle de samedi de 103kms en allant jusqu'à Saverdun (Ariège) et retour par les bords du canal du Midi, en passant par la belle bosse de Calmont. Et oui, Jean-Michel, j'ai encore découvert une bosse et ce n'est pas fini!

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Lundi matin, la météo prévoit un temps couvert avec quelques risques de pluie mais comme le soleil est annoncé pour l'après-midi, je me dis que je risque de ne pas la rencontrer du tout. Donc tous les espoirs me sont permis. J'ai envie de partir sur la route des crêtes où Jean-Michel m'avait emmené dans la semaine. J'ai bien l'intention d'y aller, ne serait-ce pour savoir si j'ai bien retenu toutes ses indications. Bon, ce n'est pas gagné car il m'en avait beaucoup dit, voulant m'indiquer au maximum de lieux intéressants. Mais les personnes âgées ne se rappellent pas toujours de tout donc dur,dur. Lol! Mais par précaution, j'ai fait un tirage papier de la carte de la région tout comme, en entourant les points stratégiques. Au début, tout se passe à peu près bien, sauf que je vais plus loin qu'il ne faut pour rejoindre Quint Fonsegrives car je passe par la route de Cayrac me faisant aborder Fonsegrives par l'autre côté. Pas grave pour l'instant car je ne suis qu'à la période d'échauffement donc je ne force pas trop. Par contre, j'ai toujours cette douleur à la cuisse gauche au démarrage. Un peu plus loin que la mairie, je tourne à droite pour m'élever, très vite (enfin tout est relatif!) laissant en contrebas la ville de Jean-Michel et je passe à côté de l'étang de Flourens où les pêcheurs sont nombreux pour me diriger vers Mons. Et ça grimpe toujours!

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Traversée du village qui est bien calme à cette heure-ci. Et oui, je suis parti à 7H30 à la pointe du jour pour espérer ne pas rentrer trop tard! Et les bosses continuent. Gauré, autre petit village bien tranquille. Mais je vais aller me frotter à celle de Lavalette dont m'avait parlé Jean-Michel. Il parait que les Toulousains y viennent s'entrainer. Il faut dire qu'elle n'est pas mal et les bosses, ici sont souvent d'une distance respectable soit 1 à 2kms. Bon, pour les baroudeurs. Je sens parfois quelques petites gouttes mais vraiment rien de méchant et de plus le vent est pratiquement absent. Assez rare dans le Lauragais. Une bonne découverte, cette côte!

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Le paysage ne varie pas beaucoup mais c'est un coin bien agréable. Toujours ces villages perchés en haut des collines. J'ai même la chance d'apercevoir partiellement la chaine des Pyrénées, contrairement à l'autre fois. Mais ce doit être encore plus superbe quand le soleil est présent. Mais je reviendrai! Et toujours pareil, mon cher Alex, pas trace de tournesol!

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Je rejoins la D112 qui n'est pas très fréquentée à cette heure-ci surtout que nous sommes un jour férié. Je l'emprunte pendant un bon nombre de kilomètres avant d'arriver à Le Ramet comme prévu sur mon plan. Le village de Verfeil est assez typique mais je ne m'y attarde pas trop, simplement je suis un peu ralenti par la pente. Surtout qu'elle est quand même conséquente. Que c'est bon quand je bascule au sommet (quand on y arrive car parfois cela semble interminable!) mais très vite, une autre bosse m'attend. Il parait que c'est une route qui plait à David, un autre bolide!

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Et de bien belles rencontres surprenantes sur mon parcours. Comme quoi, même au cimetière on peut trouver de belles filles. De quoi, ne pas s'ennuyer. Et toujours en arrière plan la chaîne des Pyrénées.

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Court passage par le Tarn avant de bifurquer vers Belcastel. Sur les hauteurs, je m'accorde une pause technique. Le froid comme d'habitude quoique j'ai connu plus froid. Et quelques villages au lointain. D'ailleurs, je me dis qu'ils sont bien isolés au milieu de la campagne.

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Belcastel ne me déçoit pas avec son église fortifiée. Je n'en avais jamais vu jusque là. Pour l'instant, tout va bien mais je rencontre un immense engin agricole qui m'oblige à m'arrêter sur le bas côté. Comme quoi, je suis bien sur des routes étroites. Bon maintenant, il faut que je me retrouve sur la route qui mène à Camaran. Endroit stratégique pour Jean-Michel!

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Mais là, ça commence à se compliquer car je ne trouve pas d'indication sur les quelles pancartes que je découvre. Je me permets de faire un demi tour à moment donné car je sens que je ne suis pas dans bonne direction. Tiens une pancarte Lanta/Camaran. Parfait je dois être sur le bon chemin. Mais plus tard, je ne vais pas bien situer Lanta par rapport à Camaran, d'où de nombreuses erreurs. Et là je suis bien seul! Bannières, je crois que ça commence à être la croix et la bannière! Enfin je me repère par rapport à la chaîne des Pyrénées. Je n'ai pas raison Jean-Michel de faire ainsi?

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Bourg St Bernard, j'aperçois quelques cyclistes qui ont fait une halte. Bon, je ne suis pas seul mais je continue selon mon instinct en espérant me retrouver. Au loin, j'aperçois un village en empruntant une route assez étroite. Allez, je vais bien m'en sortir! Je vois le nom de Gauré, donc je suis dans la bonne direction! Roques, je vais essayer de revenir sur la N126.

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo
Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Et là, je commence à rouler comme une bombe, ayant peut-être le vent plus favorable surtout que j'ai vu la direction "Toulouse" sur une pancarte. Au loin, j'aperçois un cyclo isolé et j'essaye de revenir à son niveau mais malheureusement il tourne à droite pour partir sur Flourens. Quint Fonsegrives, je ne suis pas loin de chez moi. J'appuie sur les pédales car je sens que je suis suivi par une voiture et comme je n'ai pas choisi la piste cyclabe, je dois la gêner. Déjà j'ai la vue sur la banlieue de Toulouse. Mais j'oublie de bifurquer dans Fonsegrives pour me retrouver sur la D2. Encore une erreur. A croire que c'est le jour!

Une sortie sur les crêtes du Lauragais en solo

Et je retrouve la première pancarte de Toulouse et à cause de mon erreur, je me vois obligé de monter la bosse de Balma avant de me retrouver au dessus du canal du Midi. bref avec un peu d'hésitation, j'arrive à retrouver le pont des demoiselles qui me ramène sur l'avenue Crampel. Ouf, ça y est, j'ai retrouvé ma maison. Comme quoi, il vaut mieux bien connaître sa route.

Bref une sortie de 86kms pour plus de 1000m de dénivelé. Mais je suis assez content de ma sortie.

Commenter cet article

L'ange blanc 31/03/2016 08:15

Beau récit, tu es en "apprentissage" des petites routes des environs de Toulouse, bientôt tu va maîtriser ces circuits sans même regarder les panneaux ! Dis donc ils sont en avance dans ta région les agriculteurs ils ont déjà sortis les moissonneuses !!!

lariegeoise 31/03/2016 11:07

Et je compte bien pouvoir car j'ai même des copains du côté de Gaillac. L'ariégeoise glane beaucoup de cyclos de la région et j'en profite largement. Ils sont sympas en plus. Il promène le vieux!