Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A fond les manettes!!!!!!

Publié le par lariegeoise

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Ayant été sevré de route samedi matin avec mon ami Philippe par un circuit qui avait été bêtement écourté donc réduit de 100kms à 65kms à cause de mauvaises indications, nous avions décidé de remettre le couvert en ce lundi après-midi. Bien nous en a pris puisque le soleil était encore de la partie. J'allais même aller jusqu'à mettre le cuissard court. Et oui, les nordistes sont moins frileux! Philippe m'avait concocté un circuit sur son GPS de 100kms avec 900m de dénivelé à peu près. C'était bon pour moi et j'allais donc le retrouver vers 13H30 à son domicile à Blagnac. Et nous allions très vite afficher sur notre compteur des vitesses qui avoisinaient plus de 30kms/h, beaucoup pour un cyclotouriste, non? Par contre le départ se faisait avec beaucoup de voitures comme à chaque fois que nous sortions de la ville pour rejoindre la campagne. Beauzelle, Seilh allaient être abordés et il allait même se faire interpeller par les gendarmes parce qu'il n'était pas assez près du bas côté de la route. N'importe quoi alors qu'ils l'avaient abordés à 50cms. Mais que fait la police.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Nous allions longer quelques temps la Garonne sans vraiment la voir et nous partions en direction du Gers où nous savions que nous rencontrerions quelques bosses. Pour l'instant le vent était en notre faveur et on n'allait pas s'en plaindre. Ondes, Grenade sur Garonne et nous allions être un peu plus tranquilles sur la route. Un peu moins de pollution était préférable.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

J'étais toujours à la recherche de cette fameuse Garonne mais nous allions enfin la retrouver une fois passée le village de Grenade. Bon, je m'étais fait piégé avant par un simple cours d'eau.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Aucamville, Le Burgaud, les bosses n'allaient pas tarder à montrer leur bout du nez. Et nous ne serions pas déçus par des montées assez longues.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Je me faisais charrier par Philippe car je prenais le cliché d'une église à l'arrière. Je lui disais que je ne voulais pas trop le retarder! Et ça roulait toujours aussi fort. Pour l'instant, le GPS nous conduisait vers de bonnes directions car Philippe ne connaissait pas vraiment le parcours.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Dans certains villages, des halles avaient été conservées, gardant le patrimoine de la région. Vers Belleserre, nous allions avoir droit à une bosse assez longue. Nous allions même être dépassés par un autre cyclo qui allait nous saluer. Comme quoi on peut se tromper.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Philippe allait jouer les équilibristes ou plutôt rechercher son parcours sur son GPS. Pas évident quand on n'a jamais roulé dans la région. Bon, disons plutôt qu'il préparait son dernier cliché.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Première de sa part, le GPS nous faisait monter vers le centre du village de Lagraulet/Saint Nicolas mais très vite on allait voir que si on avait tout droit, on sortait derrière le village. Comme quoi! Une petite pensée pour notre ami Nicolas puisqu'on avait trouvé son saint. D'ailleurs le savait-il? Il ne doit aller guère rouler dans cette région. Cox nom de village dont la phonétique était utilisé par les américains pour désigner la coccinelle!

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Et après avoir franchi la bosse on allait se payer une belle descente que l'on pouvait vivre sans freiner surtout qu'il n'y avait pratiquement pas de circulation. Quelques cyclistes isolés mais là pas de "bonjour".Lariole, et on apercevait au loin un beau château mais pas facile de prendre le cliché, le soleil étant de face.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Philippe pensait faire mieux que moi! Et on remontait et puis après ce fut un passage routier où on se demandait où on était tant c'était très peu goudronné et très étroit. Mais c'était son GPS qui lui disait donc il fallait le croire. Tu crois pourquoi Bernard je me méfie de ces bêtes là! Mais on avait droit à de sacrées bosses comme il se doit. Et rouler dans un tel décor me faisait flipper à cause d'une éventuelle crevaison.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Quand je vous disais qu'il ne fallait pas se fier au GPS. On était dans un cul de sac mais en contournant la maison isolée, on arrivait à retrouver une route nettement plus roulante et moins pentue car là on avait droit à du 8%. Mais on avait peut-être trouvé la maison rêvée pour Eric!

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Cadours, Encausse, nous permettaient de remettre le turbo car nous n'avions pas encore droit au véritable vent. Mais on ne perdait rien pour attendre. Le GPS commençait à être fiable ou presque!

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Là, paysage nous montrait encore que des labours et la brume envahissait la vallée. Ce n'était pas aujourd'hui qu'on apercevrait la chaîne des Pyrénées. Et là comme on devait s'y attendre, on commençait à sentir le vent de face.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Et encore une fois le GPS égarait mon cher Philippe et nous devions faire demi tour pour retrouver une route plus tranquille et bucolique comme il se doit.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Levignac, là Philippe reconnaissait les lieux et savait qu'il y avait une superbe bosse après le village. Et je ne fus pas déçu comme vous devez vous en douter. Et on croyait qu'on en avait fini dès la première mais que nenni. Plus loin nous allions bifurquer à gauche en se faisant klaxonner par les automobilistes car nous leur coupions la route avant leur passage.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Pibrac, nous n'en avions pas fini avec les bosses puisqu'une superbe s'offrait à nous mais on s'approchait nos kilomètres finals. Bon, on laissait les boulistes au carrefour pour monter la pente. Et là, on commençait à avoir un peu de circulation sans parler du vent de face. Il fallait dire que nous nous approchions de Toulouse.

A fond les manettes!!!!!!
A fond les manettes!!!!!!

Corbebarrieu et nous allions tourner autour de l'aéroport pour s'approcher de Blagnac. Au loin on voyait le Bélouga qui aterrissait, tout comme des avions en construction qui étaient stockés dans un coin des pistes par EADS. Après avoir zigzagué sur des pistes cyclabes, nous atteignons notre but final.

Un peu plus de 100 kms comme prévu avec 683m de dénivelé. Encore une belle sortie en compagnie de mon ami Philippe. Ce week-end je serai très certainement en Ariège pour me frotter à d'autres bosses si le temps le permet.

Commenter cet article

Alex 17/03/2016 14:23

30km/h dans des zones que je connais, ça m'arrive ^ ^ (du moins quand c'est pas trop montagneux).
Je vois que tu commences à voir le patrimoine architectural : églises clocher-mur, halles et bâtiments en brique : il n'y a quasiment que de ça dans ce coin ;)

Alex 17/03/2016 22:14

Tu n'as pas à être désolé, c'est le style local ;)
un peu plus loin, tu as des bastides; mais tu as le temps de visiter.
pour cet été, c'est encore l'inconnu, rien n'est planifié, ce sera fait au dernier moment

lariegeoise 17/03/2016 17:56

Désolé mais c'est un peu les seuls sites que l'on peut montrer. Bon j'espère qu'on se verra cet été . Là je suis quelques jours en Ariège et j'espère bien rouler demain

Joël 16/03/2016 15:10

Ces vieux hein ! Ils ne savent pas utiliser la technologie moderne, et ils parlent au présent, et les pluies éparses ? c'est du passé ou du présent ? (c'est une vieille blague Lionel).
Quel est le soucis avec le parcours du gps ? bah, cela permet de découvrir de petits chemins aussi non ? J'ai aussi un soucis similaire lorsque je fais le parcours avec google, mais en utilisant Strava normalement il n'y a pas ce genre de soucis. Allez bonne route Joël (de Forest - Bruxelles)

lariegeoise 16/03/2016 15:50

Salut Joel! Les vieux te saluent bien et promettent de se moderniser. Pour le GPS on a dû faire demi-tour plus d'une fois, voyant la bonne direction trop tard. Et il nous a mené sur des routes que tu n'aurais pas voulu prendre avec ton destrier! Comique, quoi! Mais on a fait un beau parcours!

Lionel 15/03/2016 21:59

Bonsoir.
La lecture d'autres blogs m'a, par ricochets, amené à découvrir le tien il y a quelques temps. Très intéressant, je suis d'ailleurs abonné, je lis donc tes articles dès leurs parutions.
Je me demande par contre pourquoi est-ce que tu n'utilises pas le temps Présent de l'Indicatif pour narrer tes très belles sorties ? Ce serait je trouve beaucoup plus facile, beaucoup plus léger à lire.
...Je me suis permis de te dire cela, d'autres le pensaient peut-être mais n'osaient pas ??
A bientôt sur les ondes ;-) .

lariegeoise 16/03/2016 09:41

Salut Lionel et merci de ton passage. Tu as certainement raison pour le style que je devrais adopter lors de mes narrations. Je vais essayer de le pratiquer la prochaine fois. Et tu me diras ce que tu en penses. Je relis toujours mes articles avant de les diffuser afin d'éviter des fautes de frappe. Mais personne n'est parfait. Là mes sorties seront maintenant la région que je découvre et j'ai déjà quelques potes de sortie et l'Ariège qui est mon département fétiche pour les montées en haut des cols mythiques en solo ou accompagné. Il faut que j'accélère ma préparation pour l'Ariègeoise. Tu connais, je suppose. Amitiés et à plus.
JP