Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour en Ariége

Publié le par lariegeoise

Retour en Ariége
Retour en Ariége

Depuis une semaine, j'étais de retour en Ariège pour planifier une vie future en recherchant un domicile sur Toulouse. Mon point de départ aura été mon domicile ariégeois pour quelques temps car vous pensez bien qu'il me fallait aller sur place pour voir les appartements qu'on me proposerait. Semaine épuisante passée sous la pluie la plupart du temps et à 100 à l'heure. Bref j'allais visiter 11 appartements pour enfin découvrir celui qui rassemblerait le plus de mes souhaits. Donc après un week-end tranquille, je décidais d'aller prendre l'air pour décompresser un peu et après avoir remonté mon destrier. Bon, je n'avais pas l'intention de faire un circuit long car je savais que j'aurai du dénivelé, qui n'aurait rien à voir avec celui de la Seine et Marne. J'avais décidé de ne pas sortir le matin, car des températures négatives étaient recensées. Inutile de partir pour glisser sur quelques plaques de verglas. L'après-midi, le sol serait plus net.

Départ 13H10 pour une sortie de 75kms mais avec un compteur qui me faisait encore des siennes, toujours en pareil cas quand je remonte la roue avant. Pas grave, j'allais pouvoir respirer un bon coup! La descente rapide de mon domicile où le 52kms/h allait être atteint mais je n'avais pas encore les bonnes sensations car cela faisait quinze jours que je n'avais pas touché au vélo. Mais cela allait arriver vite. Inutile de penser à monter vers les sommets car ils avaient été enneigés la semaine passée.

Descente sur Tarascon pour passer par Arignac et la première bosse m'était offerte. Je la montais sans vraie difficulté mais une plus difficile était à l'affiche un peu plus loin.

Retour en Ariége
Retour en Ariége

Et je remontais un peu plus en passant au dessus de Mercus. Amplaing et ses deux bosses à 13% étaient autre chose. Je m'étais vêtu que d'un blouson d'automne mais d'un cuissard long. Passé près du domicile de Didier, mon pote de l'été mais qui devait travailler à cette heure. Direction Foix et après je roulais confortablement.

Retour en Ariége
Retour en Ariége

Toujours un peu de circulation dans Foix mais je passais sans trop de difficulté en n'oubliant pas de prendre le cliché de son fameux château. Après la traversée de l'allée de Vilotte, direction Vernajoul. J'étais sur les traces des parcours de mon pote de Ferrières (Ariège) à ne pas confondre!

Retour en Ariége
Retour en Ariége

J'avais droit à un grand soleil, ce qui était bien agréable. Les arbres étaient dénudés comme toujours en automne. Et la route montait en douceur. Labouiche et sa rivière souterraine mais là, le site était fermé. D'ailleurs les touristes étaient déjà loin. Dalou et j'allais vers mon premier col.

Retour en Ariége
Retour en Ariége

Pas du Portel qui atteignait à peine 600m mais déjà largement au dessus des bosses de Seine et Marne. Désolé, j'ai rogné mes ombres sur Picasa mais impossible de l'avoir correctement sur mon blog. Donc mon ombre sera présente assez souvent. Descente vers la route allant vers St Jean de Verges et je pouvais voir au loin le village de Loubens que j'allais retrouver. Et oui, une autre bosse m'attendait. Mais j'étais loin de rouler à la vitesse de mon ami Patrick. Nous n'avons pas le même âge et les mêmes ambitions.

Retour en Ariége
Retour en Ariége

Et après la bosse, une belle descente m'attendait où je pouvais lâcher les chevaux. Direction de Rieux de Pelleport où je ne verrai pas une fois de plus, la fille d'Eric, un pote toulousain mais ariégeois et fier de l'être! Et en prenant la route de Varilhes, je pouvais voir au loin les sommets enneigés.

Retour en Ariége
Retour en Ariége

Varilhes en vue, j'allais écourter ma sortie pour attaquer le chemin du retour et je commençais à avoir droit à de grosses cuisses. Direction Foix par l'ancienne N20. Je passais au dessus de l'ariége qui était encore haute après la pluie qui était tombée la semaine passée. Et toujours ces sommets enneigés.

Retour en Ariége
Retour en Ariége

Une quinzaine de kilomètres m'attendaient pour regagner Tarascon et apercevoir le Soudor connu par bons nombres cyclistes qui participent à "L'ariégeoise". Passage au dessus de l'Ariège pour regagner la gare SNCF.

Retour en Ariége

Et 4 kilomètres m'attendaient pour regagner mon village et je prie de croire que c'est dur quand on a de grosses cuisses. A l'ombre, la température n'était pas haute.

Résultat de la sortie 76 kilomètres pour 1096m de dénivelé. Pas mal pour une reprise. Mais les routes me retrouveront très vite puisque je dois déménager en février. Alors vive l'ariége.

Commenter cet article

Alex 03/12/2015 09:08

Bienvenue en Midi Pyrénées :) - même si tu connais déjà l'Ariège
Je vois qu'il y a moins de neige que dans les Alpes (elle commence vers 450m par endroit !! - mais avec le redoux de ces derniers jours, ça remonte, mais dans tous les cas, finies la moyenne et haute montagne pour le moment)
Par contre, il doit faire un peu plus frais qu'en Seine et Marne ^ ^

lariegeoise 03/12/2015 10:52

Merci Alex mais là ce n'était qu'un passage. Effectivement moi aussi la neige fond sur les hauteurs avec le soleil mais ça gèle fort la nuit : -4° souvent. Mais début février je serai en Ariège pour plus en profiter.

KIKI-129 03/12/2015 08:57

Belle sortie d'automne, tu vas déménager ? pour l'Ariège ?
Ca fait des années que je n'avais pas roulé en novembre, surtout en tenue d'été, 2 sorties vélo et 2 VTT.
Quand on va sur certains blogs comme celui de véloblan ton lien ne fonctionne pas !?

lariegeoise 03/12/2015 10:55

Exact et je vais m'installer à Toulouse en gardant mon toit en Ariège pour être plus près de mes montagnes. Pour les liens je ne peux pas te dire.
Et à un de ces jours dans mes montagnes!

laurent 02/12/2015 20:34

Salut JP,
Belle sortie avec toujours de formidables paysages. L'Ariège est une belle région (département). La montagne est belle mais exigeante. Bon courage et surtout une bonne fin d'année.
Amicalement,
Laurent

lariegeoise 02/12/2015 21:37

Merci Laurent. Tu sais que je suis toujours amoureux de cette région paisible où il fait bon vivre. Mon installation à Toulouse me permettra d'y être plus souvent et de partager ce plaisir.
Bonne fin d'année à toi aussi auprès des tiens
Amitiés

cathare 02/12/2015 19:57

belle ballade pour terminer la saison !!

lariegeoise 02/12/2015 21:38

comme tu dis avec plein de projets en tête. On aura l'occasion de se voir plus souvent.