Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes derniers tours de roue?

Publié le par lariegeoise

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Et oui, peut-être mes dernières randonnées en Seine et Marne avant un bon moment car je suis actuellement occupé avec mon prochain déménagement vers Toulouse. Au lieu de sillonner le département, je passe une grosse partie de mon temps à faire des cartons ou chercher un futur appartement. Mais après, les montagnes seront plus proches pour moi et pour moi, ce sera un peu plus le pied, enfin, je l'espère!

Donc départ mardi matin pour une petite sortie dans des coins bien habituels. Départ vers Favières mais rassurez-vous, le panneau n'était pas pour moi. J'étais loin d'arriver à cette vitesse. Bifurcation à l'entrée du village pour Les Lycéens où pas mal de voitures le matin, prenaient cette direction pour éviter les bouchons qui étaient présents comme tous les matins. Direction Châtres sur cette belle route refaite.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Mais j'allais tourner à gauche au croisement de la route qui allait à Tournan. Direction La Houssaye, tranquille. Là, la circulation était moins dense. Bon, une simple attention m'était recommandée quand je traversais la route allant vers Melun, pour rejoindre Mortcerf.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Belle descente pour arriver à Morcerf mais belle bosse aussi car souvent quand on a une telle inclinaison, la montée est tout de suite présente. Les montagnes russes comme dirait mon ami Cigogne. Direction Faremoutiers où j'allais traverser la ville assez tranquille à cette heure-ci pour filer à droite dans le centre pour prendre la direction de Touquin. Pas mal de vent était déjà présent. De quoi vous casser!

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Quelques tours de roue et j'allais me retrouver à l'obélisque de Mauperthuis. Et toujours ce vent fort de face. Je traversais le village en faisant bien attention à la traversée de la route de Provins. Et oui, toujours ces camions qui roulaient assez vite!

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Les Ormeaux et j'arrivais à Nesles. J'allais laisser à ma droite le parc aux félins dont je vous avais parlé de multiples fois ces temps derniers. A l'intersection de la route de Rozay, j'allais tourner à droite pour rejoindre la route qui allait me ramener vers Chaumes.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Vilbert, et à l'embranchement de la route de Chaumes, j'allais tourner à droite pour rejoindre mon célèbre château du Vivier en ruine mais toujours présent. Voyant que j'étais en avance sur mon horaire de route, j'allais filer à droite pour rejoindre Fontenay Trésigny. Et là, j'avais droit au vent dans le dos. Beaucoup plus agréable.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Fontenay Trésigny, j'allais traverser la ville pour retrouver Marles en Brie. Les feuilles commençaient à être moins nombreuses sur les arbres.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Marles en Brie, dans le centre du village, je filais en direction de La Houssaye. J'allais rencontrer quelques cyclos isolés avec qui j'allais rouler de temps à autre. Mais dans le centre du village, j'allais perdre mon compagnon de route momentané. Il avait dû filer sur Mortcerf. La route n'était pas trop boueuse car il n'avait pas plu depuis longtemps.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Je foulais filer sur la route directe de Neufmoutiers mais elle m'était interdite à cause de travaux en cours. J'allais revenir sur la route de Tournan mais je coupais au niveau de La Chapelle Bourbon pour passer par Beaumarchais. Et toujours ce regard sur ce magnifique manoir anglais. Neufmoutiers et la route du retour m'était toute tracée. Villeneuve le Comte, Villeneuve St Denis, dans le centre du village, je tournais à droite pour monter vers le moulin de Jossigny pour finir mon périple du jour.

Belle sortie de 87kms où le vent se sera fait plus que sentir.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Samedi matin, et oui, j'avais eu la flegme de sortir les autres jours et le temps ne m'avait pas inspiré jusqu'à ce jour, j'allais faire un tour vers le nord suivant la proposition de Cigogne pour trouver des bosses. Tout relatif car je n'atteindrai que 650m de dénivelé, montant que je réussis en une seule montée du col au dessus de chez moi en Ariège. Donc départ à 8H car le jour se lève de plus en plus tard et en plus je retrouvais mon bike avec le pneu avant percé. J'avais attrapé un silex. Donc le temps que je répare ma monture, l'heure ne pouvait qu'être tardive, pour moi, je m'entends.

Direction Chanteloup où je m'apercevais que les nouvelles constructions allaient bon train, Montevrain, Chessy et j'allais descendre sur Lesches. Pour l'instant, le vent m'était encore favorable. Je n'étais pas loin de Disneyland.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

A la sortie de Lesches, j'étais arrêté par un noctambule qui cherchait un gymnase. Il ne savait certainement pas que toutes les activités sportives étaient annulées suite aux événements tragiques de la veille, dans un quartier que je connaissais bien y ayant travaillé quelque temps. Montée vers les hauts de Lesches pour rejoindre Tribaldou. Et pas de cyclistes, d'ailleurs je n'en verrai pas beaucoup en cette matinée. Il y a parfois des choses qui vous cassent au maximum.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Passage au dessus de la Marne pour regagner Esbly où là, j'allais retrouver le canal de l'Ourcq. Ces deux bras d'eau se suivaient pendant un bon moment. A la sortie de la ville, je tournais à gauche pour partir en direction de Couilly Pont aux Dames.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Avant le passage à niveau, je tournais à gauche pour retrouvé Condé Ste Libiaire et cette montée célèbre de Quincy Voisins, situé pas très loin de Meaux. Dans le centre du village, j'allais partir en direction de Coulommes/Bouleurs qui étaient au dessus de Crécy la Chapelle pour situer la région.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Coulommes et son célèbre derrick qui n'était pas en activité à la sortie du village. Mon compteur avait fait des siennes une fois de plus, et je roulais au temps. Sancy les Meaux et j'allais filer sur Maisoncelles en Brie pour poursuivre en direction de Pommeuse. Je ne passais pas loin de Coulommiers, célèbre pour son fromage.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

je passais pas loin, non plus, de La Ferté sous Jouarre mais là, je regagnais Faremoutiers et encore une belle bosse. Dans le centre de la ville, je filais tout droit vers l'Obélisque de Mauperthuis.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Touquin n'était plus qu'à une portée de fusil. C'était le moment de le dire car bon nombre de chasseurs étaient en activité. Lumigny, tranquille comme toujours, je tournais à gauche pour aller sur Marles en Brie.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Je traversais le village pour longer la voie ferrée pour regagner La Chapelle Bourbon. Et là je commençais à croiser quelques clubs de cyclos. A la sortie du village, je partais vers Neufmoutiers.

Mes derniers tours de roue?

Et mon périple allait toucher à sa fin puisque je filais vers Les Lycéens, Favières et là plus qu'une dizaine de kilomètres à parcourir.

Belle sortie tout de même venteuse de 89 kms.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Dimanche matin, je remettais le couvert pour un parcours classique et pas trop long car je devais aller déjeuner chez ma fille. Je partais toujours vers 8H en direction de Villeneuve le Comte mais j'allais m'apercevoir que j'avais oublié d'emmener mon appareil photo mais mon compteur refonctionnait. Comme quoi je n'avais toujours pas la même scoumoune!

Marles allait être en vue pour regagner Chaumes que j'allais traverser pour retrouver Vilbert, Rozay en Brie où j'allais attaqué la route du retour mais être aussi attaquer par un vent violent de face. Il fallait que je m'arrache au maximum pour avancer.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Le ciel était encore plombé à 10h du matin. Je passais pas loin de Beauvoir pour arriver à l'Etang, proche de Verneuil, Guignes et filer sur Ozouer le Voulgis. Quelques cyclos isolés comme souvent et là, j'allais retrouver un vent qui m'était plus favorable. Courquetaine non loin de Liverdy, j'avais attaqué la route du retour.

Mes derniers tours de roue?
Mes derniers tours de roue?

Presles en Brie, Gretz, Tournan et j'allais arriver à Favières. J'essayais de rattraper quelques cyclos isolés qui roulaient cool.

Fin du périple de 83kms. J'étais dans les temps.

Commenter cet article

Neurone 23/11/2015 14:39

Bonjour JP,
Toujours aussi agréable à regarder
Une question me taraude le cerveau depuis longtemps ( remarque vu ce qu'il y a dedans ça taraude à vide): Pour les photos je suppose que tu t'arrêtes chaque fois et prends le temps de les réaliser.

LARIEGEOISE 23/11/2015 18:24

Merci Robert de ta visite.
Non, non, je prends mes photos en roulant mais parfois je m'arrête mais très peu. Et j'ai parfois triché en prenant des photos récupérées sur internet.
Bon, si tu as suivi mes transferts. Je pars m'installer à Toulouse en gardant ma maison à Bedeilhac. Donc je roulerai beaucoup en montagne et j'ai déjà mes potes de route. A bientôt.
JP

l'ange blanc 21/11/2015 08:22

ça a l'air bien calme et paisible malgré le grand nombre de villages et villes traversés ou à proximité mais je suppose que le réseau routier secondaire doit être important et du coup tu dois disposer d'un tas de petites routes sympa sans trop de circulation, par contre ça manque un peu de cols, vivement la montagne et Toulouse !!!

cestdurlevelo 19/11/2015 10:33

Vivement Toulouse :)

lariegeoise 21/11/2015 17:44

Comme tu as raison, vivement la montagne mais il me reste que deux mois à attendre! Pour le moment calme, c'est surtout parce que je pars tôt et que les gens sont partis au boulot ou dorment! Lol! Je vais retrouver mes potes de l'ariège

lariegeoise 19/11/2015 13:54

Pour sûr pour avoir des images bien différentes et retrouver les montagnes

Joël 18/11/2015 16:28

Mais comment fais tu pour avoir des routes désertes comme cela ???? on dirait un film ou tu es seul au monde (et avec quelques cyclos tout de même...) bonne route

lariegeoise 19/11/2015 06:27

déjà je pars tôt et en plus quand tu bascules de l'autre côté de l'autoroute et de Disney, les petites routes sont calmes. Mais bientôt je vais retrouver mes montagnes et d'autres paysages : le Gers et le Tarn