Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Publié le par lariegeoise

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Et oui tout a une fin, malheureusement car celle-là je l'appréciais plus que tout, à savoir que je trouvais très agréable de rouler avec Didier. D'ailleurs, je me devais de le remercier de m'attendre souvent sur mes parcours car pensez bien que je roule nettement moins vite que lui. L'âge doit être en cause! Par contre, il n'avait pas trop de chance pour ses prises photos mais il va s'améliorer. Lol! Ou alors il faut qu'il investisse dans un autre matériel pour ses prises de vue.

Pour mieux me rendre compte du parcours, ne l'ayant jamais fait complétement à ce jour, j'allais le reconnaître mardi matin, surtout pour vérifier les données proposées par Openrunner et Strava. Mais ce ne serait pas inutile car nous aurions droit samedi à une brume qui allait persister un bon moment dans la vallée, nous privant de magnifiques paysages dont je ne voulais pas priver mes fidèles lecteurs. Pour leur montrer que même en plaine, il y a de la bosse et surtout leur prouver que la montagne est belle. Donc pour la narration de notre périple commun vous aurez un mixage photographique des deux parcours, identiques, bien sûr.

Mais auparavant vendredi matin, histoire de me mettre en jambes pour ne pas être ridicule devant Didier, j'allais me faire une petite sortie, en plaine, excusez du peu!

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Les 3O premiers kilomètres allaient être identiques de ceux que j'aurai fait cette semaine, à savoir départ aux aurores, direction Tarascon s/Ariège, Bompas, Mercus, Foix, Varhiles où il fallait faire un petit détour en ville pour me diriger en direction de Pamiers. St Jean du Falga, j'allais jusqu'au feu tricolore pour bifurquer à droite et traverser Verniolle, encore plus ou moins désert à cette heure-ci. J'étais à mi parcours et je revenais en direction de cette belle chaîne des Pyrénées.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Pour l'instant, ça ne montait guère et je me trouvais sur une route bien tranquille qui allait en direction de Lavelanet. Petit arrêt technique, oui, parfois, j'en fais, sur un pont qui passait au dessus du Crieu. Il était bien à sec à cette heure. Non, non, je n'allais pas troubler le peu d'eau. Seigneurix, tiens un lieu dit, où Astérix était passé, peut-être.... Ou alors c'était le fait d'un breton. Ventenac, j'allais me détourner de mon droit chemin pour aller à la rencontre de mon premier col.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Donc après le village, j'allais tourner à droite pour partir en direction de Bousquet. Village typique, ariégeois. Pas de chien en vue, car je m'en méfiais quand je traversais ce genre de lotissement. Et oui, ces petites bêtes défendent rageusement leur territoire, parfois. Et cela continuait à monter.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Col de Chacarny, j'allais croiser mon premier cyclo. Mais pour information, les vrais cyclos de la région, ne roulaient jamais l'après-midi. Et comme, je suis d'accord avec eux! Une petite descente avant de remonter rapidement en direction du deuxième col.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Col de Py, à peu près à la même altitude que le précédent, j'allais me retrouver sur la route qui menait à Foix. Et toujours la vision du château situé en haut de sa butte. Il ne me restait plus que 20kms pour rentrer chez moi.

Cela aura été une sortie de 90kms pour plus de 1000m de dénivelé. J'étais prêt pour ma sortie du lendemain avec Didier.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Samedi matin comme prévu, je retrouvais Didier vers 7H15 comme le soleil ne se levait pas plus tôt! Et nous attaquerions par Foix et on remonter sur Varilhes, circuit que j'avais fait la veille. Inutile de vous dire qu'avant de retrouver Didier j'étais passé par Arignac et les deux bosses d'Amplaing. Didier y aura droit au retour.

A l'entrée de St Paul de Jarrat, je tournais tout de suite à gauche pour passer au dessus de l'Ariège qui était en cette période assez basse. Petit détail dans la sortie avec Didier, il m'avait perdu après le dernier village et j'avais dû batailler pour revenir sur lui, en vain car il allait m'attendre au premier feu tricolore pour tourner à gauche en direction de Benagues. Belle montée dans le village à des pourcentages intéressants. Là, mardi j'avais pu voir le magnifique paysage de la vallée de Pamiers qui m'était offerte. Par contre, samedi, le brouillard qui avait envahi la vallée, allait nous priver de cette belle vue. Comme Didier roulait nettement plus vite que moi, je lui précisais qu'il devait aller en direction d'Escosse, village que nous traverserions.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Les pourcentages étaient assez importants et j'étais souvent à la ramasse par rapport à Didier. Mais comme d'habitude, je le laissais partir ne voulant pas me griller car nous n'étions pas encore à la moitié du parcours. Il y avait quelques temps, j'avais croisé tout le club de Pamiers. Après la bosse, nous avions droit à une petite descente, tout à fait provisoire car cela allait remonter très vite. Dans un virage, nous allions passer à côté d'une voiture qui avait dû faire une belle cabriole. Les feux de détresse étaient allumés, ce qui voulait dire que cela avait dû se produire depuis peu.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Et comme il se doit, nous allions faire le petit jeu des photographes qui se prennent chacun leur tour. Bon Didier a gagné mais il n'a pas de chance dans la qualité de ses photos, le pauvre. Je conseille fortement à Claudine de lui donner des cours! Lol! Nous allions laisser à notre gauche le village de Madière.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Et toujours ces montagnes russes comme dirait mon ami Cigogne mais le plus dur c'est qu'il fallait relancer régulièrement. Nous devions mener avec dextérité les changements de vitesse. Ne jamais emmener trop gros sinon, nous restions sur place.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Au dernier croisement dans la descente, nous devions éviter de prendre la route directe pour Pailhès mais remonter à droite pour arriver dans Escosse. Au départ, j'avais envisagé de revenir par Pailhès mais j'avais très vite vu que nous gagnerions que très peu en kilomètrage, donc ma décision était de prendre le circuit prévu pour être plus tranquille.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Escosse, notre village prévu que nous traversions assez facilement car il n'y avait pas de circulation. Je précisais à Didier, que nous devions filer en face pour remonter sur St Michel. Et oui, nous n'étions pas au bout de nos peines.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Ah, là, ratée la photo de Didier. Et oui, il avait le soleil en face mais par contre, il avançait comme un métronome. St Michel était à portée de roues. Petit village tranquille où nous entendrions que les chiens aboyer. Didier se méfiait car il avait peur que l'un d'eux viennent lui mordre le mollet!

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

St Michel, nous allions tourner à gauche pour rejoindre la route Pailhès/Escosse. Au loin, une ferme typique de l'Ariège. Nous n'étions plus très loin du croisement. Je laissais filer Didier en espérant qu'il avait bien pris la direction que je lui avais indiquée.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Au loin, on pouvait apercevoir des fermes isolées en haut d'une colline. Bon, c'était bien ce que je craignais, Didier était parti trop loin car nous devions revenir en direction d'Escosse que nous n'atteindrions pas car nous tournerions avant. Grande descente où nous allions récupérer quelque peu après toutes les bosses auxquelles nous avions eu droit.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Au loin, nous pouvions voir le village de Madière et son château. Et après cette belle descente, nous allions laisser Escosse à certaines encablures et tourner à droite pour rejoindre St Victor Rouzaud. Nous commencions à croiser quelques cyclos qui ne manquaient pas de nous saluer.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Encore une belle bosse pour rejoindre Rieux de Pelleport. Bon ce n'est pas encore cette année que je rencontrerai la fille d'Eric. Je suis certain qu'il a peur de me la présenter. Lol ! Dans la semaine, ils avaient fait le fauchage des bas côtés, bien utile. Et nous allions monter vers Loubens sur quatre kilomètres.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Loubens qui avait fait la fête, le week-end d'avant mais là, il était bien calme. Descente sur le croisement de St Jean de Verges/ St Girons où il faudrait être prudent pour traverser la route. Et hop, ça remontait.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Dernier col de la sortie, celui du Pas de Portel et nous plongerions sur la route à gauche qui nous mènerait sur Foix. Et là aussi, les cyclos étaient nombreux. Baulou et nous pouvions lâcher les chevaux.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Labouiche et sa rivière souterraine où quelques touristes attendaient pour la prochaine visite. Foix n'était plus qu'à une dizaine de kilomètres. Après avoir plongés sur Vilotte, nous attaquerions la remontée sur Tarascon s/Ariège sans oublier d'admirer le château.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier
Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Il ne restait plus qu'une vingtaine de kilomètres à parcourir que Didier décidait de faire en partie avec moi, jusqu'à Tarascon. Il aurait à peu près le même kilométrage que moi. Nous allions nous quitter au niveau du passage à niveau près de la gare SNCF. Et oui, il ne nous restait plus qu'à se dire à l'année prochaine. Merci Didier pour m'avoir une fois accompagné car c'était toujours plus sympa de rouler à deux, même si je ne suis pas aussi performant que toi. Bonnes vacances à toi mon cher Didier sans oublier Claudine et à l'année prochaine.

Ma dernière sortie de l'année avec mon pote Didier

Et pour ma part, il me restait ces derniers quatre kilomètres à monter pour retrouver mon domicile avec la vision du Calamès.

Et cette sortie nous aura permis de parcourir 116kms pour 1800m de dénivelé et tout cela dans la plaine. Imaginez!

Mais pour ma part, j'aurai encore d'autres sorties mais en solo.

Commenter cet article

jean-charles 23/09/2015 12:07

Eh bien, Jean-Pierre ! Quel article ! Encore une fois tu n'as pas été avare en photos et descriptions ! Superbe ! Mais aussi : quelle forme !!! 115km de bosses (ne sois pas modeste) après avoir roulé 90km la veille "pour te mettre en jambes" ! C'est un gars comme toi et Bernard qu'il me faudrait pour me secouer les puces, nom de Zeus !!!
En, tous cas, tu habites une superbe région. Je suis ^passé à Millau hier soir en revenant d'Espagne et, là aussi, la région est magnifique. Mais je me suis promis de monter la sortie de Millau en allant vers le sud la prochaine fois que je descends en journée ! 8km de belle grimpette !!!
Bon vent à toi, en attenant la lecture de tes prochains exploits vélocipédiques !!!

lariegeoise 23/09/2015 14:55

Merci de ton passage sur mon blog. Mais là je suis remonté sur la RP avant de descendre définitivement dans le sud comme c'est mon souhait depuis bien longtemps/ Et retrouver le plein soleil et la neige l'hiver.
Mais là, je suis bloqué par un coincement de mon nerf sciatique qui m'empêche de rouler jusqu'à.... A suivre

cestdurlevelo 08/09/2015 07:44

Je rejoins Alex, les parcours en dents de scie, c'est casse pattes un max !
Quelle belle overdose de ciels bleus en tout cas !
Bravo, super belle ballade, ça fait envie :)

cestdurlevelo 08/09/2015 07:59

Zut :(
remets toi bien !

lariegeoise 08/09/2015 07:57

Je suis d'accord avec toi mais c'est un peu notre rançon en plaine ou alors c'est les vrais cols. Effectivement toujours du soleil.
Mais depuis quatre jours je suis à pied suite à une sciatique et je n'arrive pas à me remettre sur pied. Difficile à subir.

l'ange blanc (gil) 07/09/2015 22:30

du beau et un parcours varié et dis donc 1800 m de D+ ça rigole pas le "plat" en Ariège !!!

lariegeoise 08/09/2015 03:06

Ik faut dire que dès que tu dépasses Foix tu as de la bosse partout!

cathare 03/09/2015 15:49

bien belle ballade !!!et t'inquiète pas bientôt je te la présenterai surtout que son chéri c'est mit au vélo

lariegeoise 03/09/2015 23:08

Ta malédiction me poursuit? Je suis pris d'un lunbagow violent que rien me calme! Donc le vélo va rester en stand by. Mais l'année prochaine je la connaitrai peut-être et toi, tu iras peut-être mieux;

Alex 31/08/2015 22:24

Les parcours en dent de scie sont assez usants, plus que des montées franches qui ont le même dénivelé total !
1800m de D+ : c'est une petite sortie ^ ^.
Pour le fait de se faire distancer dans les montées, je crois que je vais y avoir droit bientôt : je tente un BRM200, je vais prévoir le harpon au cas où

lariegeoise 31/08/2015 23:06

je suis d'accord avec toi mais il faut bien varier les circuits sinon tu montes toujours les mêmes bosses.
1800 de dénivelé mais en S/M il faut drôlement tourner pour avoir ça, non?
C'est sûr que si tu ne roules pas, tu vas te faire larguer. Cette année, les 200 j'ai stoppé. Je préfère le plaisir.