Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec les légionnaires

Publié le par lariegeoise

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Les légionnaires de Castelnaudarry avaient organisé pour essayer de récolter des fonds pour une association de leur régiment, un circuit cycliste sur trois jours partant de Lourdes. Nous avions prévu avec le club de les retrouver en haut du col de Port pour les accompagner jusqu'à Tarascon. Ils étaient partis de Bagnères de Luchon pour la montée de trois cols : Mente, Portet d'Aspet et Port sur une étape de 135kms. Belle sortie, non? Ils étaient divisés en 5 groupes suivant leur force. Notre rencontre ne s'effectuerait qu'avec le groupe 1.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Nous nous retrouvions sur le parking habituel de Tarascon vers 10H30 et nous serions au nombre de 9. J'allais rouler pour la première fois avec Claude et son frère, ainsi que Bernard. Serge était accompagné par une personne de sa connaissance qui était de Narbonne. Je retrouvais Didier avec qui je roule souvent. Pas mal de papotages comme souvent en début de circuit et nous avions prévu de monter jusqu'au col de Port où nous attendrions les légionnaires, ou tout au moins le groupe 1. Nous avions prévu de manger au restaurant La Sapinnière qui est situé en haut du col. Donc une montée tranquille car deux jours après, nous avions la cyclosportive La Mountagnole. Pour ma part, j'avais monté mes nouveaux pneus et cela me permettrait de les tester. La chaleur était déjà bien là et j'avouais que ce n'était pas mon truc de rouler par ces chaleurs.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Bon, je lançais les hostilités car les bavardages ne cessaient pas et si ils voulaient monter tranquillement, il valait mieux donner le top départ. Pas de bol pour moi car je devais remonter les quatre kilomètres que j'avais descendu quelques heures avant. Didier et moi, nous nous faisions concurrence pour prendre des photos. Les deux Lavigne allaient être très vite en tête de la montée mais c'était plus cool que les montées du samedi.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Une fois Bedeilhac passé, nous avions droit à une petite descente que le frère de Claude oubliera qu'il faudra la monter au retour. Le piège après une superbe descente. Les deux frères Lavigne réunis au niveau de Saurat mais j'allais les laisser filer après le panneau annonçant la distance à parcourir pour arriver au col de Port.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Le frère de Claude allait m'accompagner quelques temps mais je le laisserai partir car on était dans le dur de la montée qui sévissait sur 6kms et après on retrouvait des pourcentage largement gérables. Claude et son frère allaient redescendre pour voir où en étaient les cyclos car chacun montait à son rythme et très cool. Moi j'attendais dans un virage pour prendre quelques clichés souvenirs.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Tout le monde était vraiment éparpillé et Claude me prévenait que les derniers étaient très loin. Je décidais de continuer ma montée car nous n'étions plus qu'à trois kilomètres du sommet.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Je finissais tranquillement avec un petit regard en arrière où les sommets étaient encore noyés dans les brumes de chaleur. Et le sommet n'était plus loin ainsi que le restaurant La Sapinière.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Certains montaient au sommet pour prendre le cliché souvenir. oh ça n'avait rien d'un exploit. Certains avaient mis le maillot de l'ariégeoise de l'an passé et d'autres celui du club. Mais je rappelais à tous que ce serait bien d'aller vers le restaurant pour leur annoncer notre présence.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Le reste de la troupe allait arriver un peu en désordre sans forcer. L'ami de Narbonne fermait la marche avec Serge qui l'avait accompagné. Bon, eux aussi allaient faire quelques photos au sommet et venaient nous rejoindre rapidement.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Une place de choix nous était proposée, nous permettant de surveiller l'arrivée des légionnaires. Et nous allions commander notre repas après avoir siroter une bonne bière en temps de cyclo qui se respecte.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Délicieux repas que nous allions faire avec des produits régionaux et moyen de faire mieux connaissance entre nous. Des moments privilégiés qu'il faut surtout conserver dans un club. Le commandant nous prévenait de la situation des légionnaires cyclos. Nous n'avions pas pris notre dessert que le premier arrivait. Mais on avait le temps de finir notre repas car ils restaient bien éparpillés et il était souhaité que l'on descende tous ensemble.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Le repas terminé, nous nous mettions assez rapidement en place pour attendre les derniers du groupe 1 qui était devancé par une moto de sécurité. Les légionnaires venaient nous saluer, ne manquant pas aux usages du bien se conduire.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Nous entamions très rapidement la conversation et très vite, on s'apercevait que c'était des gens simples et plus que sympas. Nous étions contents de cette rencontre.

Rencontre avec les légionnaires

Mais avant de donner le top départ de la descente, nous allions faire la photo souvenir aussi bien pour eux que pour le club.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Bon souvenir, non? En tout cas, c'était plus que sympa. Je décidais d'envoyer la photo à la dépêche qui allait s'en servir pour faire un article sur "La Solidaire". D'ailleurs ils feraient un très bel article.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Et nous attaquions en tête la descente qui se ferait à une vitesse vertigineuse puisque j'allais atteindre à un moment les 62kms/h. Les légionnaires n'étaient pas en manque pour s'éclater par contre un légionnaire perdait un bidon et traversait la route pour le récupérer au moment où j'arrivais. Ouf, je passais sans encombre! Et nous allions arriver à Saurat.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Saurat, on décidait de faire un arrêt pour récupérer tout le groupe car nous étions une vingtaine et il était nécessaire qu'on arrive ensemble pour se montrer au public, ensemble! D'ailleurs c'était les ordres du commandant. Et toujours la moto qui nous ouvrait la route. On leur disait qu'on aurait encore un kilomètre à montrer avant le village de Bedeilhac et plonger sur Tarascon.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Et c'était reparti pour finir en beauté.

Rencontre avec les légionnaires
Rencontre avec les légionnaires

Et après un arrêt au dernier rond point à la sortie de la quatre voies, nous finissions la descente tous ensemble, soit à 20 comme nous avions entamé cette plongée. Nous étions accueillis par d'autres légionnaires qui avaient monté un stand dans le centre de la ville, nous offrant une bière. Moi je devrais remonter chez moi en vélo. Le soir, nous étions invités à un pot d'amitié où on nous offrait une casquette.

Belle rencontre pour le club. Les cyclos, le lendemain allaient filer vers Castelnaudarry en passant par le col de Marmarre. De vrais champions car le circuit que le premier avait fait, avait été parcouru à la moyenne de 27kms/h.

Commenter cet article