Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après une bonne réparation, c'est reparti.....

Publié le par lariegeoise

Après une bonne réparation, c'est reparti.....
Après une bonne réparation, c'est reparti.....

Après avoir subi à contre cœur, cette reconnaissance avortée à cause d'un bris de pédalier, j'avais pu faire réparer rapidement ou tout au moins le plus vite possible, mon vélo pour pouvoir rouler à nouveau mais surtout pouvoir participer à la Mountagnole qui fait partie des courses les plus recherchées de l'Ariège. D'abord un grand merci à "Ariège Cycles" qui ont été très pros et qui ont remis en état mon vélo. Et comme vous devez vous en douter, j'ai voulu tester mon vélo pour connaître ses réactions après sa remise en état. Oh j'allais faire un circuit pas trop long mais qui aurait tout de même du dénivelé. Départ vers Tarascon pour rejoindre Vicdessos qui était à 15 kilomètres de la ligne de départ de la Mountagnole. Le temps était clair malgré une petite fraîcheur mais j'avais gardé le blouson. Petite montée en faux plat qui ne pouvait que m'échauffer. Niaux, et quelques villages pour arriver à Vicdessos.

Après une bonne réparation, c'est reparti.....
Après une bonne réparation, c'est reparti.....

Après une montée en douceur parce que les pourcentages sont aux environs de 3%, j'arrivais au pied de la première difficulté de la journée : la montée vers le Port de Lers. 11 kilomètres dont les trois premiers kilomètres assez difficiles puisque les pourcentages oscillaient entre 7 et 9%. Assez casse pattes pour celui qui ne connaît pas. Et très vite la première maison annonçant un pourcentage plus facile était en vue. Il fallait dire que je voulais vérifier si les travaux entamés par la DDE étaient terminés car c'était après Sentenac que ceux-ci avaient été entamés.

Après une bonne réparation, c'est reparti.....
Après une bonne réparation, c'est reparti.....

Mon vélo répondait parfaitement mais j'avais remarqué que mon frein arrière était très réactif et je comprenais très vite que je devrais être très prudent sur son utilisation. A quatre kilomètres du sommet je commençais à apercevoir les premières cascades. L'eau descendait très fort. La route était en parfait état, à part un peu de gravillons au premier virage avant le village dans la descente. Par contre dans le grand virage après le nouveau pont qu'ils avaient créé la chaussée était encore déformée et remplie de gravillons mais en passant à droite en descendant ça devait passer sans problème.

Après une bonne réparation, c'est reparti.....
Après une bonne réparation, c'est reparti.....

A trois kilomètres du sommet, je pouvais apercevoir la route que je venais de gravir et très vite, j'arrivais au sommet atteignant plus de 1500m. Une petite halte pour prendre le cliché qui s'imposait et prendre quelques victuailles. J'allais repasser sur le plateau moyen et très vite, je me rendais compte que je devrais me montrer prudent dans la descente car la route avait été gravillonnée jusqu'à Massat, soit sur 17 kms. Quelques randonneurs m'avaient dépassé dans la montée mais en voiture!

Après une bonne réparation, c'est reparti.....
Après une bonne réparation, c'est reparti.....

Et c'était parti pour 17kms de descente vers Massat mais il fallait se montrer prudent car la route était parsemée de gravillons. Je testais mes freins pour la descente et ça répondait même parfois un peu trop. Les vaches étaient remontées sur les hauteurs et il faudra être prudent au cas où elles iraient sur la route lors de la course. Bon, les gravillons en montée samedi, ce ne sera pas un problème.

Après une bonne réparation, c'est reparti.....
Après une bonne réparation, c'est reparti.....

Et très vite j'allais revoir la vallée au niveau du lancer des parapentes où malheureusement le week-end dernier une personne s'est tuée en sautant. Tout comme la vue sur la descente du col d'Agnes. Quand j'aurai cette vision, je ne serai pas loin de plonger sur Auzat.

Après une bonne réparation, c'est reparti.....
Après une bonne réparation, c'est reparti.....

J'allais descendre gentiment car il y avait pas mal de voitures qui montaient et toujours cette peur de rencontre une vache suivant son veau. Un peu plus bas, l'Etang de Lers où déjà quelques camping-cars étaient en stationnement.

Après une bonne réparation, c'est reparti.....
Après une bonne réparation, c'est reparti.....

Après l'étang, dernier regard sur le Port de Lers avant d'attaquer la descente vers Massat. J'allais même un moment me faire une frayeur en passant un passage gravillonneux que je n'avais pas vu. La roue arrière avait chassé un max! Le Port dernier village avant Massat.

Après une bonne réparation, c'est reparti.....
Après une bonne réparation, c'est reparti.....

Massat, toujours animé à la mi matinée par quelques commerçants touristiques. Et 12,5kms de montée à des moyennes plus raisonnables 5/6%. Col de Caougnous qui annonçait l'arrivée à moitié du col. A gauche, la montée vers Péguére. Samedi, nous serons dans les hauteurs.

Après une bonne réparation, c'est reparti.....
Après une bonne réparation, c'est reparti.....

Plus que quatre kilomètres avant le sommet que je pouvais apercevoir. Et toujours des cyclos prenant la pause devant le panneau. Il ne me restait plus qu'à plonger vers mon domicile.

Après une bonne réparation, c'est reparti.....

9kms à parcourir jusqu'à Massat et cette bosse qui vous coupe les jambes avant le village

76kms parcourus pour 1800m de dénivelé.
Une sortie sympa avant d'aller retrouver les légionnaires le lendemain.

Le vélo tournait bien après leur intervention. Go pour la mountagnole.

Commenter cet article

Jean michel 28/06/2015 10:52

C'est pas une sortie de dechocage tu vas arriver fatigué pour samedi

lariegeoise 28/06/2015 11:42

merci de passage Jean-Michel. La course s'est bien passée. Mais beaucoup plus dure que les autres années car pas de moment de récupération et c'est parti entre 40/50kms/h. Tu regarderas le TDF le 16/7 ça te montera ce que tu n'as pas monté. Amitiés