Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autour de Coulommiers

Publié le par lariegeoise

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Mardi matin, je m'étais préparé un parcours sur Strava comme souvent en ce moment, allant du côté de Coulommiers. Mais toujours à la recherche de nouvelles routes, j'allais toutefois emprunter partiellement certaines que j'avais faites dans l'autre sens d'autres fois.

Départ 6H30' à la pointe du jour. Direction Favières, Tournan où j'allais passer dans le centre ville pour rejoindre la route allant vers La Houssaye.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Pour l'instant j'étais sur des routes assez connues. Pour la température, c'était encore juste mais le vent n'avait pas encore fait son apparition, d'où mon envie pour chaque sortie de partir tôt le matin. J'allais me diriger après avoir quitté Tournan vers Les Chapelles Bourbon. Un peu de voiture mais normal à cette heure-là. Traversée de Marles en Brie, Liverdy et j'allais rejoindre Pézarches en passant par la route de Provins. Là, je me montrais prudent car il y a toujours beaucoup de camion, et un pauvre cyclo par rapport à un tel engin il ne fait pas le poids. Touquin, dans le centre du village, je tournais à gauche pour rejoindre Amillis. Tiens, mon premier cyclo!

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Au stop avant le village, j'allais tourner à gauche pour le contourner. Toujours cet angoisse de crevaison en le traversant. Il y a des moments comme cela qu'on a envie d'éviter. J'allais partir en direction de Dagny, mais presque après être passé à côté du village, j'allais tourner à gauche pour partir sur la route qui allait vers La Ferté Gaucher.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Chevru par une route bien tranquille mais qui s'élevait un peu. Dans le centre du village, à gauche toute pour rejoindre Chailly en Brie. J'allais avancer un peu plus dans le village pour prendre le cliché de l'église pour ensuite faire demi-tour et m'éloigner de la route qui allait à La Ferté. Je me rapprochais de Coulommiers.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Je commençais à apercevoir au loin la ville de Coulommiers derrière ces champs de colza. Mais j'allais continuer ma route pour filer tout droit sur Boissy le Chatel en coupant la route qui allait sur La Ferté. La prudence m'était recommandée car il y avait de la circulation. Belle bosse assez longue pour arriver dans le centre de Boissy et là j'allais me retrouver sur une route assez tranquille.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

J'apercevais encore Coulommiers car mon but était de contourner la ville par des routes beaucoup plus tranquilles. Molambout, je quittais la route de Doué pour traverser le village de St Germain sous Doué.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Et là, j'allais commencer à croiser des cyclos plus ou moins isolés qui ne manquaient pas de me saluer au passage. Enfin des connaisseurs.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Le Bas Ménil où j'allais apercevoir cet ancien lavoir et m'obliger à dépasser quelques engins agricoles. Aulnoy où j'allais prendre la direction de Giremoutiers que je connaissais pour l'avoir traversé plusieurs fois et pouvoir regagner Mouroux. Il y avait des travaux actuellement.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

J'empruntais à gauche une route assez bucolique après avoir regagné le haut de Mouroux. Je l'avais prise un de ces jours derniers. Il ne fallait pas avoir peur de partir vers l'inconnu mais se fier au sens de l'orientation. Quelques bosses m'étaient offertes. Pour repartir en direction de Pommeuse et Faremoutiers pour regagner Rouilly.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Guerard, j'allais remonter vers le terrain de golf de Crécy la Chapelle. Toujours une autre bosse et quelques cyclos qui descendaient. Je plongeais sur la ville pour tourner à gauche au niveau de l'église pour regagner Serbonne. Je longeais le Grand Morin pour retrouver la route qui allait à Tigeaux. Je rejoignais un autre cyclo que je saluais mais cette fois-ci, il n'allait pas essayer de me suivre puisque j'allais monter la côte me ramenant à Villeneuve le Comte.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Une dernière grande ligne droite m'était offerte mais cette fois-ci avec le vent de face. Villeneuve le Comte où un cyclo allait me rejoindre au dernier feu tricolore. J'avais décidé de rentrer tranquillement, étant cassé une fois de plus par ce vent fort. Villeneuve St Denis et j'étais chez moi.

Belle sortie avec des montagnes russes comme dirait Cigogne de 117kms pour 1000m de dénivelé.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Mercredi après midi, j'envisageais une sortie car je savais par Cigogne que le temps serait pourri pour finir la semaine...de travail! Et du mois d'avril. Je savais que j'étais proche du score 1500kms depuis le début du mois comme je le souhaitais et je voulais bien y arriver, voire le dépasser. Pas d'établissement de circuit, simplement une direction pour aller dans un secteur moins connu de ma part.

13H, j'étais prêt pour mon escapade. Bon, c'est vrai que j'avais regardé toutefois une carte routière pour retenir quelques noms de village pour ne pas me perdre mais le sens de l'orientation sera plutôt mon guide. Favières, Tournan et j'arrivais à Gretz. Et là, je n'allais pas aller en face pour rejoindre Presles mais filer à droite pour essayer de revenir sur Chevry Cossigny.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

A la sortie de la ville, je me faisais arrêter à une barrière SNCF pour laisser passer un train. Pas question de forcer le passage même si j'étais arrivé au moment où les barrières allaient descendre. Je filais en direction de la route qui allait à Melun pour la couper et rejoindre Chevry Cossigny. Brie Comte Robert n'était plus loin, heureusement car j'avais droit à un vent violent de face. Cela allait me casser un maximum et comme dit Cigogne, pas la peine d'aller en montagne pour se faire de grosses cuisses. Mais je préfère toutefois la montagne!

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Combs la Ville ou la ville nouvelle de Sénart et là, j'allais aller dans l'inconnu car ce ne serait plus des routes que j'avais l'habitude de prendre. Je savais simplement que j'allais continuer vers le retour de mon domicile, en contournant Brie Comte Robert. J'allais partir vers des directions qui allaient m'emmener à l'inconnu car je ne trouvais pas de panneau indicateur mais je savais qu'il fallait que je passe en dessous de l'A5. Lieusaint et j'allais rejoindre Moissy Cramayel.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Je décidais de traverser la ville de Moissy où un cirque s'était installé sur la place mais mal m'en a pris car j'allais me retrouver sur une route pavée sur au moins 600m. Et ce n'était pas un Paris/Roubaix que je voulais faire. Et je me retrouvais bien vite sur une route très fréquentée puisqu'elle allait à Guignes. Mais là, j'avais droit au vent dans le dos, chose très appréciable et j'allais lâcher les chevaux si je puis dire!

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Limoges Fourches sur ma droite mais j'allais jusqu'au prochain sens giratoire, laissant aussi Réau et regagner Soignolles. Je ne savais pas au juste quelle direction j'allais prendre.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Un cyclo venant d'en face et filant sur Evry Grégy allait m'inciter à le suivre quelque temps. Donc je tournais à gauche au niveau de l'église pour monter la petite bosse. Revenant à sa hauteur je pensais qu'il allait entamer la conversation mais il se mettait à accélérer, en conséquence je décidais de le quitter dès la direction Cordon indiquée. D'ailleurs il allait continuer vers Evry Grégy. Moi, je remontais vers Cordon pour revenir sur Chevry Cossigny, route que j'avais prise de multiples fois. Je n'avais pas l'intention de faire un grand parcours.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Je prenais la direction d'Ozoir la Ferrière où je longeais l'ancienne N4. Traversée de la ville pour retrouver Pontcarré. Au passage, j'apercevais un papy qui avait ramassé un magnifique bouquet de muguet dans le bois. Et la grande ligne droite pour rejoindre Pontcarré. Je réfléchissais très vite pour savoir quelle route j'allais prendre pour avoir le vent dans le dos pour finir ma sortie.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Au feu tricolore, j'allais tourner à gauche pour rejoindre Ferrières en Brie. je ne me faisais pas arrêter par les enfants qui voulaient traverser car nous étions en période de vacances. Je croisais encore des cyclos isolés. Et je regagnais Bussy St Georges. J'allais filer tout droit car de toute façon la route de mon domicile était coupée à cause de travaux.

Autour de Coulommiers

Et j'allais rentrer à mon domicile par Guermantes. Je n'allais pas rencontrer Cigogne et sa bande puisque aujourd'hui c'était certainement Piscine pour lui.

Petite sortie tranquille de 88kms que pour 400m de dénivelé mais avec un vent violent qui avait fait son oeuvre.

J'avais dépassé les 1500kms, score que je souhaitais pour ce mois-ci puisque j'arrivais à 1570kms

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Samedi matin, une éclaircie était prévue pour la matinée, en conséquence je décidais d'aller rouler avant la pluie. Pas de parcours spécialement prévu mais simplement essayer de faire au moins 100 bornes. Cela devait être faisable! Je me réveillais assez tardivement contrairement aux autres jours, c'est pourquoi pas question d'aller faire un tour sur mon PC pour voir le temps prévu. Je ferai selon mon envie et si je me prends une averse, je verrai. Bon dehors, ce n'était pas très encourageant mais il ne faisait pas trop froid. Donc je décidais de rester en court.

6H30', top départ. Je partais par des routes habituelles mais je décidais d'emprunter des routes assez larges pour éviter d'avoir un mauvais état des routes après la pluie qui était tombée tous ces derniers temps. Go pour Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte et direction Châtres que j'éviterai puisque au dernier carrefour avant le village, je filais à droite pour revenir sur Tournan. Pas très encourageant le temps en s'avançant dans la campagne. Le plafond était bas et je me demandais si la pluie n'allait pas arriver plus tôt que prévu. Mais déjà un avantage, j'étais un dimanche matin, donc pas trop de circulation. Inutile de vous dire que je ne croisais pas encore de cyclo. Même pas un TGV.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Au premier rond point à l'entrée de Tournan, je filais à gauche pour revenir sur Liverdy. Par contre je me montrais assez prudent car la chaussée était assez glissante après la pluie de la veille. Avant d'arriver au village, j'allais être dépassé par pas mal de vans. Non le vent il était absent ce matin et c'était bien agréable pour une fois. Il devait y avoir un concours hippique. Tiens, pour Laurent ou Michel ou Eric, de belles cavalières préparaient leurs montures au haras qui était juste après Liverdy. Traversée de la route de Melun pour rejoindre Forest et partir vers Fontenay Trésigny.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Là, j'allais emprunter des routes plus étroites mais tranquilles en passant à côté du haras de Chaumes mais je décidais de filer jusqu'à Fontenay Trésigny pour revenir sur Chaumes plus tard. Tiens une jogueuse. Un truc qui pourrait inciter Eric à sortir de chez lui. Elle avait une belle crinière! Mais je n'allais pas m'attarder. Ce n'est pas une telle rencontre qui me détournerait de mon droit chemin.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Traversée de Fontenay Trésigny pour retrouver au feu tricolore la route de Chaumes vers laquelle j'allais me diriger. Mais quelle fouteuse idée que de mettre tous ces pavés pour faire ralentir les gens. J'allais me montrer prudent car c'était assez glissant et à un moment même, j'avais ma roue arrière qui chassait. Quelques hommes qui étaient aller chercher les croissants pour Madame! Je n'allais pas jusqu'à Chaumes car j'allais tourner à gauche pour retrouver la route de Rozay.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Vilbert et je traversais Rozay pour passer au dessus de la N4 et me diriger vers Nesles. Au départ, j'envisageais de partir sur Lumigny mais je préférais tourner à droite après le feu tricolore pour regagner les Ormeaux. Et toujours pas de cyclistes. Touquin était en vue.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Et toujours pas de soleil mais il allait falloir que je me fasse une raison. Touquin après avoir traversé la route de Provins. Au centre du village, je tournais à gauche pour regagner Pézarches. Un petit arrêt technique m'était conseillé. Toujours les réactions du froid matinal! Puis go vers Hautefeuille.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Non, non, Veloblan, la maison de retraite ne sera pas encore pour moi même si je l'apercevais en traversant Hautefeuille. J'allais filer en direction de Genevray. Tiens mes premiers cyclos qui partaient sur Faremoutiers. Pas de chance d'avoir de cyclos dans ma direction pour l'instant. J'allais descendre sur Guérard pour m'offrir quelques petites bosses pour terminer en beauté ma sortie.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

J'allais me montrer prudent en traversant le village car je jouais l'équilibriste en prenant le cliché car je le fait toujours en roulant. Pas le temps de flâner sur le paysage. Passage au dessus du Grand Morin, là j'ai bon Régis? Une belle montée m'était offerte pour rejoindre Montbrieux. Pas question de filer sur Monthérand car la route devait être impraticable. Le terrain de golf de Crécy la Chapelle n'était pas loin et tiens un autre cycliste. J'étais dans les temps! Du monde en cette matinée, sur le terrain.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Plongée sur Crécy la Chapelle en prenant la route venant de Coulommiers mais avant la ville, j'allais tourner à gauche pour retrouver la route de Serbonne. Tiens un pêcheur sur les bords du Grand Morin. Il était outillé le bougre. J'éspére que cela mordait pour lui. Je retrouvais la route qui allait vers Tigeaux.

Autour de Coulommiers
Autour de Coulommiers

Montée de la côte de Tigeaux où les cyclos sortaient de partout. Il était vrai qu'il était dans les environs de 10H! J'allais me faire dépasser plus d'une fois par des avions mais en fin parcours, parfois, je n'ai pas envie de forcer, quoique j'atteignais parfois une vitesse avoisinant les 30kms/h. Arrivée triomphale chez moi.

Bonne sortie tout de même puisque j'avais parcouru 102kms mais que pour 500m de dénivelé mais je n'avais simplement cherché à prendre l'air. Et j'avais débloqué mon compteur pour mai. J'avais déjà dépassé les 4000kms depuis le début de l'année. Mais en temps que retraité, je le pouvais! J'entends déjà les détracteurs!

Commenter cet article