Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec le temps.....

Publié le par lariegeoise

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Et oui, la pluie allait arriver dans les jours suivants et c'est pour cela qu'il fallait en profiter pendant que le temps était encore propice pour faire une sortie au sec. Bon, j'avais toutefois apprécié les belles images de la grande marée du siècle où l'on voyait les vagues s'écraser sur le rivage, mais je préférais rouler au sec comme j'étais loin de la mer.

Lundi matin, j'allais de bon coeur me lancer dans une sortie sympa car en plus, il n'y avait pratiquement pas de vent au démarrage. Alors il était ridicule de ne pas s'en priver.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Départ au lever du jour comme les jours précédents, soit à 6H50. Je pouvais cette fois-ci apprécier à juste titre l'mage du soleil venant inonder le paysage. Une petite gelée était remarquée sur les bas côtés de la route. Direction Favières, Tournan, Gretz, des routes habituelles mais dans les kilomètres suivants, j'allais varier un peu le circuit.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Presles en Brie, je traversais le village pour filer sur Liverdy. J'appréciais d'avoir mis mes lunettes de soleil car j'avais droit à un soleil rasant qui m'aveuglait un peu. Forest où j'allais me retrouver sur une route étroite et tranquille avant me retrouver sur les hauteurs de Chaumes.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Je traversais partiellement le village pour tourner à gauche pour prendre cette route tranquille qui allait me mener à Courtomer. Au passage je voyais des enfants qui attendaient le ramassage scolaire. Au centre du village, j'allais filer à droite pour retrouver la route qui allait m'emmener aux portes de Rozay. J'avais faire une petite boucle car quelques temps plus tard j'allais me retrouver sur cette route.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Donc à l'entrée de Rozay, je filais à droite sur Courpalay que j'allais traverser pour faire un peu de kilomètres supplémentaires. Je passais à côté d'un producteur de bière. Et oui, la Seine et Marne étant un producteur de céréales, fabriquait de la bière, d'ailleurs la région de Barbizon est appelé le pays de Bière.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Je partais sur Grand Bréau pour regagner la route qui allait sur Beauvoir que j'éviterai pour regagner Aubepierre. Au passage j'avais droit à l'odeur du produit que déversait dans la terre les agriculteurs, du type pesticide. Une odeur pas très agréable. J'allais rouler jusqu'à Mormant pour filer au premier feu tricolore à droite pour prendre la direction de Guignes.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

J'avais droit à de belles lignes droites que j'appréciais car il n'y avait pratiquement pas de vent mais beaucoup de circulation mais je m'y attendais, dont beaucoup de poids lourds mais ils ne me rasaient pas de trop près. Guignes, traversée de la ville pour rejoindre un peu plus loin sur la droite Ozouer le Voulgis. J'allais me retrouver sur des routes plus tranquilles.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

J'allais retrouver des routes beaucoup plus à mon goût. Courquetaine et je repassais au dessus de la ligne TGV. Ah, à Courquetaine, je me faisais accueillir toujours par trois oies qui signalaient mon passage. Imaginez! Solers et j'arrivais à Soignolles. Je croisais quelques cyclos. Petite montée pour redescendre vers Cordon. J'allais partir en direction d'Ozoir la Ferrière.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Là aussi j'étais sur une route tranquille. Les travaux étaient terminés à Suisnes. J'allais croiser encore d'autres cyclos en passant au dessus de la ligne TGV. Dommage ils ne sauront pas sur la photo, mon appareil ayant trop réfléchi avant de prendre le cliché. Il faudra que je m'y prenne différemment la prochaine fois. Passage une fois de plus au dessus de la ligne TGV avant d'arriver à Chevry Cossigny.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Je n'étais plus qu'à quelques encablures d'Ozoir la Ferrière. J'étais arrêté au niveau d'Attily par des travaux de voiries. Ils élagaient les arbres. Traversée de la ville pour revenir sur Pontcarré.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Et là j'allais modifier mon retour habituel puisque j'allais filer dans le centre du village pour rejoindre Ferrières en Brie et revenir par la zone artisanale qui m'emmenait presque chez moi.

Avec le temps.....

Une voie royale m'était offerte pour arriver à mon domicile par cette belle allée de tilleuls.

Encore une belle sortie de 105kms mais que pour 500m de dénivelé.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Vendredi après midi, je n'avais pu rouler de la semaine à cause du temps assez pluvieux mais aussi pour quelques contraintes personnelles. Mais là, c'était reparti pour une petite sortie. Oh, bien sûr, il y avait le vent mais cela n'allait pas m'arrêter. D'ailleurs si on compose avec lui, on ne sortirait pas souvent.

Direction le sud où le dénivelé n'était jamais très important mais c'était une reprise donc je préférais un terrain plus cool. Départ habituel, Favières, Tournan avec passage à côté du lycée technique Gretz. Pas tellement de monde dans les rues même à cette heure-ci. C'était vrai que j'étais parti vers 13H, heure de la pause repas. Presles en vue et sa partie pavée.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Après le passage à niveau du côté de Liverdy, je filais à gauche pour rejoindre Courquetaine. J'aurai pu regagner Soignolles par Coubert mais je n'aimais pas ce passage au dessus de la ligne TGV où le vélo était assez secoué à cause des raccords de pont. Solers, là, le vent de face, je le ressentais. Soignolles et j'allais prendre partiellement la direction de Melun.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Mais juste après la sortie du village, j'allais filer à gauche pour retrouver une route beaucoup plus tranquille. Après le passage au lieu dit de Barneau, j'allais filer de village en village avec comme point de repère les clochers. Champdeuil, j'étais un peu sur la route qui allait en direction de Blandy les Tours et son château féodal mais ce n'était pas mon but de destination extrême. Crisenoy, après avoir coupé certaines routes assez fréquentées, je filais à gauche pour rejoindre Foujou, qui était la seule route que je pouvais prendre. Je commençais à rencontrer quelques cyclos, la plupart du temps, isolés.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Je laissais à droite la direction de Blandy pour aller vers Champeaux. Toujours ces champs à perte de vue. Effectivement le paysage était assez monotone mais j'étais là surtout pour rouler.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Champeaux, je me laissais dépasser par un cyclo mais je ne cherchais pas vraiment à le suivre car je me doutais qu'il ne prendrait pas ma direction. A juste titre puisque lui allait filer sur Mormant, alors que moi, je tournais à droite pour retrouver St Mery. De toute façon cette route de Mormant je ne l'aime vraiment pas car elle est en très mauvais état. Ma direction extrême était La Chapelle Gauthier.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Bombon, Bréau, deux petits villages bien tranquilles avant d'arriver à ma destination extrême La Chapelle Gauthier. Depuis plusieurs kilomètres, j'avais roulé sur des routes que je ne connaissais pas. Et j'allais me retrouver sur une route beaucoup plus fréquentée puisqu'elle allait d'un côté à Melun et de l'autre à Nangis. J'allais l'emprunter quelques temps, avant d'aller sur celle du retour qui me ramènerait à Mormant.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

St Ouen en Brie, le lieu dit de Lady pour arriver à Mormant et là j'allais prendre une route que j'utilisais assez souvent.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Mormant, j'étais arrêté par quelques feux tricolores pour retrouver Aubepierre où je dépassais un véhicule un peu plus tranquille.Un autre moyen de transport! Au niveau de l'église, j'allais filer à gauche pour regagner Beauvoir, en direction de Chaumes.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Chaumes, à la sortie du village, j'allais tourner à gauche pour rejoindre Châtres. Toujours des cyclos isolés. Il fallait dire que le soleil auquel j'avais droit cet après midi, ne pouvait qu'inciter à sortir. Je n'étais plus qu'à 16kms environ de chez moi.

Avec le temps.....
Avec le temps.....

Je n'allais pas tourner vers Les lycéens comme je faisais souvent au niveau de Neufmoutiers mais rouler vers Villeneuve le Comte. Et là il ne me restait plus que 10kms.

Belle sortie en définitive malgré le vent fort, de 97kms mais avec peu de dénivelé soit 400m, pour un temps de 3H46'.

Mais pour les jours à venir, rien n'était gagné puisque la pluie était annoncée.

Samedi matin : sortie avortée à cause d'une pluie fine et dimanche matin, la forte pluie est annoncée. Ainsi s'achève les sorties de la semaine. Mais lundi le soleil devrait revenir. On va espérer

Commenter cet article

Jean-Charles 29/03/2015 18:11

Encore un long article avec moulte jolies photos pour de longues sorties sous le soleil et, encore, très tôt le matin !
Tu es un guerrier !!!

lariegeoise 29/03/2015 19:51

Non, seulement un cyclo qui aime apprécier la nature et tôt le matin pour savourer encore plus chaque instant. Pour les photos, c'est pour mieux faire découvrir ma région
Merci de ton passage JC

Penn Ar Bed 28/03/2015 17:49

Tu parles d'une tafiole ! ne pas rouler parce qu'il pleut !

lariegeoise 28/03/2015 18:41

Tafiole et retraité Penn, tout s'explique mais promis le semaine prochaine, je sors. Et puis je ne suis pas breton donc je ne suis pas habitué à tes climats!