Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entre les fêtes

Publié le par lariegeoise

Vendredi après midi, pour un besoin de faire le vide du trop plein de ces victuailles ingérées et voulant tester mon nouvel appareil photo, je me lançais dans une petite sortie car la nuit arrivant vite, il me serait difficile de faire plus de 70kms à allure tranquille. Il ne fallait pas trop forcer sur la bête! Je tenais à être encore disponible pour la deuxième fête. Bon, le ciel était un peu plombé mais aucune pluie n'était annoncée et le vent n'était pas trop fort pour une fois. Il valait mieux en profiter car les jours suivants annoncés par la météo n'étaient pas top. Et oui, la neige était annoncée et comme je n'ai pas de VTT....

Entre les fêtes
Entre les fêtes

Direction la forêt de Ferrières, tout au moins sa traversée. Je croisais déjà quelques cyclos qui devaient revenir de leur escapade car il n'était guère plus de 13H. Au croisement, je filais à gauche pour rejoindre Villeneuve St Denis où des poules d'eau s'ébattaient sur le plan d'eau. Villeneuve le Comte, j'allais filer dans le centre pour aller vers Châtres. Effectivement le vent n'était pas trop violent. Pour l'instant pas de cyclo dans mon sens. De toute façon, j'allais rouler au feeling, soit partir comme le vent me pousse. Arrivé à Liverdy, sans m'arrêter aux daims, je filais au centre du village vers Forest.

Entre les fêtes
Entre les fêtes

Forest et son pigeonnier légendaire. Tout le monde connait-il la raison de ces pigeonniers dans les fermes ou autre? A savoir! Mais moi, j'étais venu pour rouler. Direction la ville voisine, soit Fontenay Trésigny. Juste un détour par les pavés toujours pour ralentir la circulation mais pas terrible pour les pneus. Ou alors pour se croire en Belgique. Passage par le porche de la ville pour laisser croire que la ville était fortifiée autrefois. Mais je faisais un détour pour éviter le feu du croisement et revenir sur la gare ferrovière. Go pour Marles en Brie qui me servira de base car je ferai juste un petit circuit circulaire autour du village. A la sortie, je prenais la direction de Crèvecoeur en Brie. Bon, la pluie et la boue étaient assez présentes mais en cette saison, difficile de l'éviter. Dans le centre du village, après le passage du haras, à droite toute, pour rejoindre Mortcerf que j'atteindrai brièvement.

Entre les fêtes
Entre les fêtes

J'allais me retrouver dans cette partie boisée mais aucun cueilleur de champignon, mon cher Penn! J'atteindrai très vite Mortcerf et je tournerai à droite pour revenir sur la partie boisée avant Lumigny. Un arrêt devait ponctué au croisement de la route qui allait sur Melun car il y avait pas mal de circulation. Au centre, je tournais à droite pour revenir sur Marles en Brie. Et j'avais effectué la boucle. J'étais dans les temps pour rentrer avant la nuit. Dans le centre, j'allais être témoin d'un déplacement d'un drôle de véhicule. Une oie qui rentrait tranquillement au milieu de la chaussée vers la ferme avoisinante. Elle était guidée par ses propriétaires. Comique, non? Mais moi j'allais me diriger vers Les Chapelles Bourbon.

Entre les fêtes
Entre les fêtes

J'allais longer la voie ferrée jusqu'au passage à niveau avant de rejoindre le village. J'avais un petit vent qui contrariait quelque peu mon avancée. Retour vers Neufmoutiers ou plus exactement Les Lycéens où la route allait m'emmener à Favières. 9kms me restaient à parcourir pour arriver à mon domicile. Je ressentais quelques tiraillements dans les jambes, n'ayant pas roulé depuis une semaine. Je croisais un cyclo que j'avais rencontré lors de ma dernière sortie, qui avait déjà mis en fonction son éclairage facial .

Sortie tranquille de 71kms à un peu plus de 25kms. Pas si mal que cela pour un cyclotouriste!

Mais à quand la prochaine, seule la météo me le dira!

Entre les fêtes
Entre les fêtes

Lundi après-midi, une envie de sortie me titillait depuis plusieurs jours et j'allais certainement effectuer mes tours de roue dans ma campagne pour la dernière fois de l'année. Pourtant la température ne m'incitait pas trop car nous avions un chiffre bien en dessous de 0°. Pas un temps pour les sudistes! Les flaques d'eau sur le bas côté de la route étaient encore bien gelés. Que cela ne tenait. Equipement plus que d'hiver en long : blouson le plus épais possible, bonnet chaud utilisé pour la premier fois mais gants avec juste le pouce couvert (très pratique pour les photos!) couvre-chaussures. Bref, j'étais prêt. Pour la distance, rien de prévu, je ferai à l'instinct comme souvent mais en essayant de rentrer avant la nuit. Tiens, j'ai l'impression d'entendre Cigogne! Départ comme souvent vers Villeneuve St Denis par le bois de Ferrières, Villeneuve le Comte, Faremoutiers et déjà quelques cyclos. Comme je disais les autres fois, des cyclos qui rentraient! Certains avaient même des cagoules! Aux Lycéens, j'apercevais au loin un cyclo qui allait me servir de motivation pour mon parcours. Malheureusement, je n'arriverai jamais à le rattraper. Direction Châtres que je n'atteindrai pas, car au niveau de la N4, je tournais à droite pour aller sur la zone artisanale de Tournan. Dans le centre, je tournais à gauche en passant au dessus de la N4 pour prendre la direction de Liverdy que j'évitais pour aller en direction de Coubert en passant par le sous bois. Et toujours ce cycliste devant moi. Je récupérais un peu de la distance qui nous séparait dès qu'il y avait une bosse. Coubert et j'allais le perdre avant d'arriver dans le centre. Il avait dû filer tout droit. Tant pis!

Entre les fêtes
Entre les fêtes

Je décidais de partir vers Soignolles et peut-être prendre le circuit qui me ramènerait par Pontcarré. En arrivant au stop, j'en décidais autrement et je montais en direction de Solers. J'avais parcouru plus d'une trentaine de kilomètres. Je ne ressentais pas trop le vent de face pour l'instant. Courquetaine, je croisais quelques marcheurs. Un bon moyen pour se déplacer tout en faisant de l'exercice. Je passais au dessus de la ligne TGV. J'allais partir vers Chaumes.

Entre les fêtes
Entre les fêtes

A la ferme, à la sortie du village, aucun canard sur la mare. Ils n'avaient pas envie de faire du patin à glace. Ils étaient planqués dans un coin. Ozouer le Voulgis, direction CHaumes en traversant la partie boisée où bon nombre de cyclos font leur pause technique. Pour l'instant, je n'avais pas d'envie pressante! J'étais prudent pour traverser la route qui allait vers Melun et un arrêt m'était plus que recommandé.

Entre les fêtes
Entre les fêtes

Après le passage du croisement, j'allais monter sur Forest où j'allais rencontrer quelques cavaliers. Il y avait un haras un peu plus loin. Une belle ligne droite m'attendait avant d'arriver à Fontenay Trésigny. Je commençais à sentir le vent sur le côté qui était assez fort, ce qui amplifiait cette sensation de froid. Petit tour dans la ville pour prendre la direction de Marles en Brie. Au niveau de l'église, je tournais à gauche pour me diriger vers La Houssaye. Pas question de m'arrêter au chocolatier car le soleil avait disparu et les heures avançaient.

Entre les fêtes

Dans le centre du village, au feu tricolore, je filais sur Neufmoutiers. Je sentais de temps à autre quelques gouttes. Du verglas certainement! Il ne me restait que 16 kilomètres à parcourir mais depuis Marles en Brie, j'avais droit à un vent violent de face, ce qui ne facilitait pas mon retour en plus du froid! Villeneuve le Comte et j'apercevais quelques cyclos isolés, entre autre celui que je voyais depuis quelque temps avec son éclairage. Fin de mon parcours au bout de 80kms mais une bonne douche chaude tout comme un thé m'attendaient. Un grand besoin de rester au chaud se faisait ressentir!

Et ce serait ma dernière sortie de l'année, ayant quelques dernières activités autres avant le réveillon du nouvel an.

J'aurai dépassé les 14000kms, cette année. Un score que je n'avais pas encore atteint jusqu'à là.

A mes chers lecteurs , fidèles pour certains, Je leur souhaite une bonne fin d'année en pleine santé pour profiter de ce réveillon que nous avons bien mérité, non?

A l'année prochaine.... si vous le voulez bien!

Commenter cet article