Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'automne est arrivé.........

Publié le par lariegeoise

Lundi, mardi, un repos bien mérité. De toute façon maintenant il fallait faire avec le temps et quand tu pouvais sortir, ce n'est que du bonus. Et dire que dans le sud, il y avait toujours du soleil. Qu'est-ce que j'étais venu faire en RP! Grrrrr...... Mais je réussissais quand même à faire quelques beaux tracés même si je me plantais parfois dans les circuits et si j'avais des galères. Ah, le vélo, ce n'était pas toujours un sport tranquille.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Mercredi matin , je me décidais à ressortir le bike au lever du jour comme d'habitude et pour un tracé que j'avais plus ou moins préparé la veille sur openrunner. Toujours utile, ou presque parce qu'en faisant parfois de l'approximatif on se trouve parfois en galère. Mais laissez-moi, vous conter ce périple. D'accord tenue longue : il ne fait que 9°!

8H passé, je ne pouvais faire guère mieux comme heure de départ! Direction le nord où je n'avais pas encore tout exploré mais de vieux souvenirs m'aideront bien à retrouver mon chemin, parfois. Je partais en direction de Lagny s/marne mais je bifurquais bien vite par Chanteloup. J'essayais toujours de faire un tracé où je peux rencontrer le moins possible de voitures. Mais en RP, parfois, c'est difficile. Montévrain, je contournais un peu Disneyland. Chessy, mais j'allais regretter de ne pas avoir pris la piste cyclabe car ce passage sur les pavés, un enfer. Mes pneumatiques avaient déjà dû souffrir à ce moment-là! J'aurai du prendre la piste sur le côté gauche. Je ferai mieux la prochaine fois pourtant je connaissais bien le parcours jusque là.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Tiens un château créé de toute pièce car il n'avait pas un style particulier mais une vue sur le plateau où j'allais me payer un peu de vent. Assez coutumier en ce moment. Lesches, Tribaldou, quelques bosses mais si peu. La chaussée était à peu près correcte malgré le passage des camions dans ce coin. Direction Vignely où j'aurai dû filer à gauche pour rejoindre Villenoy mais la route semblant être en piteuse état, je préférais partir vers Isles de Villenoy pour rejoindre Nanteuil les Meaux par le nord de Meaux. Mais première galère car la seule route que j'aurai pu prendre pour m'y emmener, était une quatre voies interdite aux deux roues. Donc le premier chemin me ramenait à Vignely. J'avais dû me planter quelque part. De plus la route était plus qu'impraticable et arriva ce qui arriva...

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Et je perçais à l'arrière. Donc ma troisième crevaison en une semaine. Il me faudrait carrément changer de train de pneus à mon retour car ces galères à répétition commençaient à m'énerver sérieusement. Il fallait dire que j'avais mis des pneus réchappés qui étaient pas trop abîmés. Comme quoi en cette saison, il vaut mieux être bien chaussé! Je réparais avec plus ou moins de difficulté sur un pont qui passait au dessus du canal de l'Ourcq. Je revenais sur Vignely pendant un instant, un peu le sens de l'orientation. Bref, je décidais de remonter en direction de la N3, faisant abstraction du passage par Nanteuil pour aller directement sur Villeroy. Et oui des noms qui se ressemblaient et comment ne pas s'y perdre. Je croisais pas mal de cyclos isolés avec toujours ce vent violent de face.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Et là, j'allais avoir droit à de belles lignes droites en empruntant la D129 puis la D139 en passant par Charny que j'avais croisé dans un autre sens, Messy, Gressy et Mitry Mory était à ma portée. Je pouvais voir les avions qui atterrissaient sur les pistes de Roissy en France. Je n'avais pas tellement bien jugé l'importance de la ville et j'allais tourner un peu en rond pour rejoindre exactement Villeparisis qui devait être le point extrême de ma sortie. Les deux villes avec l'évolution des constructions étaient très proches contrairement à ce que je croyais. Enfin, j'allais tracer ma route selon les souvenirs que j'avais de mes derniers passages dans le coin. Il fallait dire que je n'avais pas exactement étudié la route finale.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Vaujours, je passais à côté du bal trappe. Coubron, Courtry, des villages qui me disaient quelque chose mais j'avançais. Je me rappelais la bonne route à prendre.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Le Pin, Villevaudé, j'étais en direction de Thorigny, route que j'allais quitter pour partir sur la Pomponnette, route qui longeait l'A104 mais dont la route était toujours en mauvaise état. Je me rapprochais sensiblement de chez moi. La prochaine fois, j'étudierai un peu mieux le final.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

La Pomponnette et ses superbes maisons, lieu qui avait été mis en valeur par certains propos de Jean Lefebvre lors de pièces de théâtre. Pomponne et j'arrivais à Lagny s/Marne. Je n'étais plus qu'à peine 10kms de chez moi.

C'était pour moi un nouveau parcours de 84kms pour 450m de dénivelé à une moyenne respectable de presque 25kms/h. Avec le vent que j'avais eu, je ne me plaignais pas trop.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Jeudi après-midi, j'avais opté pour un circuit dans le sud, espérant que je pourrais approcher la distance de 100kms, plus facile car le jour me laissait encore la possibilité de rouler au moins plus de quatre heures. Et tout incident était possible comme je l'avais vécu ces jours derniers. Mais j'avais mis tous les atouts de mon côté la veille car j'avais rechaussé mes roues de pneumatiques neufs, donc tous les espoirs m'étaient permis.

Départ pour le bois de Ferrières, non pas pour chercher des champignons mais bien pour rouler. Et ce vent qui était toujours là. Villeneuve St Denis, Villeneuve le Comte, je croisais des cyclos isolés comme nombre de fois mais jamais dans mon sens. A croire que je ne prenais pas la bonne direction! Au croisement de la route de Tournan, je bifurquais à droite pour rejoindre Les Chapelles Bourbon. Le village commençait bien à s'agrandir en constructions. Mais que pouvaient bien chercher les citadins dans un tel lieu car c'était vraiment un village dortoir. Pas un commerce.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Direction Marles en Brie pour me diriger vers Lumigny que je n'atteindrai pas puisque bien avant l'entrée du village, j'allais tourné à droite pour rejoindre Les Ormeaux. Je passais à côté d'une ferme où l'on peut ramasser soi-même les produits de la terre. La route était un peu boueuse à cause des différents engins agricoles qui allaient dans les champs. Au carrefour, j'allais à droite en direction de Nesles. Je passais à côté d'un site pouvant récupérer le gaz de chiste. Comme quoi, tout était en place. A l'entrée de Nesles, je laissais sur la droite le parc aux félins, très intéressant en cette période de vacances pour les enfants. Saine occupation. Mais moi, j'allais tourner à gauche pour rejoindre Rozay en Brie.

L'automne est arrivé.........

Dans la bosse allant vers la ville de Rozay, je laissais à droite un magnifique étang très prisé par les pêcheurs. Et toujours ce vent! Je contournais la ville pour rejoindre Courpalay.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

A la Grange Bléau, j'allais admirer une fois de plus le château de Lafayette dont il faut deviner l'existence car il est bien caché et aucune pancarte pour le situer. Je filais ensuite sur le Grand Bréau pour rejoindre la route qui allait à Beauvoir.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Une grande ligne droite m'attendait mais aussi un vent violent de face, m'obligeant à relancer sans arrêt. Et tout cela jusqu'à Guignes qui était la ville la plus proche. Et pour l'instant pas de cyclo. Ils avaient peut-être été balayés par le vent. Par contre, pas de voitures qui venaient de Nangis, l'autre grosse ville. Et dans les champs, les engins pour ramasser le maïs, étaient en pleine action. Comme quoi les agriculteurs étaient bien occupés puisque souvent ils travaillaient à la lueur des phares de leurs engins.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Dans le centre du village, des ouvriers municipaux en pleine activité! No comment! Mais pour ma part, j'allais filer en direction de Coubert, laissant sur la droite le village d'Ozouer le Voulgis où je passais assez régulièrement mais cette fois-ci, j'avais envisagé de faire un peu plus de kilomètres. Et toujours ces grandes lignes droites.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Je tournais à gauche pour aller sur Solers qui était toujours en travaux car il refaisait la rue principale mais à l'avenir je l'éviterai car je ne dus me retrouver sur le bon chemin que grâce à un automobiliste qui semblait bien connaitre le coin tant il me fallait tourner dans les petites rues pour me retrouver en direction de Soignolles. J'allais ensuite prendre un circuit que je connaissais bien ou presque.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Dans le centre du village, j'allais tourner à droite pour me diriger directement sur Cordon, m'offrant une belle bosse que je n'avais jamais montée jusque là et me faire découvrir le gué qui avait été souvent interdit aux voitures. Suisnes, Grisy Suisnes, là j'allais trouver quelques cyclos isolés. La Ferté sous Jouarre n'était qu'à 12kms.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Chevry Cossigny, j'allais arriver sur La Ferté qui m'obligerait à passer par pas mal de ronds points et entre autre La Muraille de Chine. Non, il l'avait déplacée. Ah, c'était un restaurant. Là, j'allais pouvoir mettre le turbo car je n'étais plus sujet au vent.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Pontcarré, je n'étais plus qu'à 8kms de mon domicile. Pas mal de cyclos, c'était un passage presqu'obligé mais le week-end, c'est pire. Et je rallongeais par la rocade de Jossigny pour arriver à un kilométrage intéressant.

J'avais parcouru 99kms à une moyenne de 26kms/h mais avec que 255m de dénivelé mais un vent violent. Cela compensait un peu!

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Dimanche matin , le changement d'heure était là et j'allais pouvoir en profiter pour faire un parcours un peu plus long, du style, plus de 100kms. Et après, ça va devenir de plus en plus difficile en une demie journée. Mais comme dit mon ami Philippe, à cette époque il faut commencer à roulotter pour être au top au printemps. Style récupération. Là, le temps annonçait la veille n'était pas au top car il était plus que brumeux et pas terrible pour faire des photos. Certains adeptes des sorties matinales étaient déjà sur le bitume. Style chasseurs ou pêcheurs et même parfois des cyclistes!

Bon, laissez moi vous conter cette superbe sortie où un nouvel avarie allait encore m'arriver. Comme quoi, la scoumoune, je connais.

Petit détail : il faisait 12°, ciel bâché, je mettais la tenue longue par protection.

Départ 7H10, juste à la pointe du jour. Direction Villeneuve St Denis en passant par le moulin. Cliché que connait bien Bernard. J'avais coupé pour ne pas faire trop long car le point extrême était encore loin. Peu de monde à cette heure sur l'autoroute, ils devaient être au lit. Non, non, je n'avais pas pris l'autoroute mais je passais dessus, histoire de me faire un peu de dénivelé comme dirait mon ami Régis! Le veinard du pays basque! Villeneuve le Comte, il y avait déjà un rassemblement de chasseurs mais au bistro. Il valait mieux qu'ils se réveillent pour voir le gibier à défaut de cyclo. Tigeaux, je filais en direction de Crécy la Chapelle. Tiens, un cyclo! Il fallait dire que nous étions dimanche, et les sportifs du week-end sont souvent de sortie. Je tournais au niveau de Serbonne pour rejoindre la N34 en direction de Coulommiers. Déjà un pêcheur avait installé trois lignes pour essayer de choper un poisson sur le Grand Morin. Les chances n'étaient pas égales, un peu comme pour les chasseurs!

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Au croisement au niveau de l'église, je tournais à droite pour me diriger vers Coulommiers. Belle bosse sur 1,5kms approchant le 8%. De quoi me mettre en jambes. Au départ, j'avais voulu monter par Monthérand mais vu l'état déplorable de la route ces derniers temps, j'avais abandonné l'idée. Mais là, il n'y aurait pas trop de circulation à cette heure. Et après j'avais droit à une belle ligne droite avec le style montagne russe. Les arbres avaient déjà mis leurs couleurs d'automne. Sympa! Je passais à côté du terrain d'aviation pour petits avions de touriste mais personne ne décollait à cette heure-ci. D'ailleurs le plafond était bas. Mouroux et j'allais arriver en ville. Là, ça bougerait un peu plus.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Et je partais en direction de Rebais pour me diriger très vite vers la Vallée du Grand Morin. Région que m'avait fait découvrir Régis. Dommage qu'il ne soit plus là pour m'en montrer d'autres coins. Au marché, ça s'activait un maximum.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Quelques clichés de la ville mais la luminosité n'étant pas là, je savais que les images ne seraient pas top. D'ailleurs, les clichés instantanés n'étaient pas bons. On ne peut pas être parfait.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Bien avant Boissy le Chatel, je bifurquais à droite pour prendre ce circuit sympa que j'avais déjà découvert l'an dernier. J'étais à peu près au kms 30. J'allais traverser quelques petits villages bien tranquilles et croiser quelques cyclos isolés. Certains répondaient au salut. Chauffry, j'allais apercevoir au loin, un groupe de cyclos. J'allais ralentir pour les récupérer pour essayer de faire une partie de manivelle avec eux. Toujours sympa, puisque je savais que je tenais la route en ce moment. L'effet montagne, très certainement.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Sympas, ils me saluaient et on roulait à bonne allure. Je me permettais même l'occasion de les prendre de face mais la photo ne sera pas bonne! Il riait de me voir prendre la position photographe! Et me disait : Attention aux droits d'auteur! Malheureusement j'allais les quitter à Jouy sur Morin car eux, tournaient à gauche alors que moi j'allais filer sur Coulommiers qui n'était plus loin. Ils me saluaient en partant. Donc, je confirme, sympa comme club.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Et à un peu plus du kms 50, j'arrivais en ville de La Ferté Gaucher. J'arrivais à la gare qui était à l'entrée mais était-ce le départ du circuit vélo-rail. Seul Régis pourrait m'en dire plus. Je faisais un petit tour en ville, histoire de trouver un cliché intéressant mais il n'y avait que des rues étroites et en sens unique. Difficile de s'y retrouver.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Et je retrouvais le Grand Morin. Pas grand monde circulait en ville, ce qui me permettait de me faire un sens interdit pour faire plus court. Je repartais en direction de Vitry le François, pensant retrouver un peu plus haut la direction de Choisy en Brie où j'avais prévu de passer. Mais je me retrouver en direction de St Mars Vieux Maisons, ce qui m'éloignait très à l'est. Donc je décidais de remonter sur la gauche pour essayer de trouver la bonne route. La prochaine fois, il faudra que je regarde de plus près avant de partir. Je n'avais pas emmener de carte car j'avais plus ou moins le sens de l'orientation prévu. Du coup, je me retrouvais à La Ferté Gaucher et là plus de problème de direction mais j'étais passé par une route en réfection. Pas terrible pour mes pneus mais là ils tenaient encore la route. Le soleil n'arrivait pas à percer les nuages et le paysage était un peu monotone en cette période où il n'y avait que des labours.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Choisy en Brie, un peu plus de roulage mais il n'y avait pas trop de vent. C'était préférable car j'étais à découvert par rapport aux champs de culture . J'avais aperçu qu'avant j'aurai pu découvrir un circuit automobile qu'il y avait à gauche de ma route mais aussi un aérodrome.

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Chevru, j'allais bifurquer à droite pour me diriger vers Amillis et là je serai en terre connue. Mais très agréable comme parcours. Je profitais pour déguster une banane tout en roulant. Et oui, je ne m'arrêtais guère. Juste pour les pauses techniques ou autre.... A l'entrée du village, je passais par des travaux qui allaient m'être fatal car j'allais percer de l'arrière. Incompréhensible , normalement avec des pneus neufs. Parfois, il y a des mystères mais il fallait dire que de ce côté, la route n'avait jamais été terrible. Je réparais et le club des anciens de Crécy qui passait à côté de moi, me demandait si tout allait bien. Comme quoi, l'esprit de Régis était par là. Bref je repartais en direction de Touquin et je les apercevais un peu plus loin car il était en train de faire une pause technique. La prostate, certainement! Lol!

L'automne est arrivé.........
L'automne est arrivé.........

Avant Touquin, je croisais la route de quelques randonneurs. Direction Pézarches avant de rejoindre Lumigny pour faire plus court car j'avais déjà dépassé les 100kms. Marles en Brie et j'arrivais à Les Chapelles Bourbon où bon nombre de maisons avaient été construites et ça devenait un peu un village dortoir car il n'y avait aucun commerce, à part un retaurant.

L'automne est arrivé.........

J'allais arriver à la fin de mon périple et j'accélérais car cette crevaison m'avait retardé dans mes projets horaires. Les Lycéens et je filais sur Favières avant d'arriver dans le bois de Ferrières. Mon périple se terminait.

Très intéressant comme parcours car j'aurai roulé sur 120kms à une moyenne de 26,7kms/h mais que pour 450m de dénivelé. Certains se plairont à me dire que c'était plat. Mais que voulez-vous en Seine et Marne, il faut bien s'adapter au terrain.

Ainsi se terminait ma semaine Cycliste.

Commenter cet article

jp37 30/10/2014 18:48

Lorsque l'on ne connait pas parfaitement le parcours mieux vaut avoir une carte en effet, ou alors tu fais comme moi, si tu as un atlas, tu photocopie les pages qui correspondent à ta zone parcourue, sa prends moins de place et tu peux surligner ton circuit. J'ai même un porte-carte acheté chez DK, sa coute 4 ou 5€ je crois. Sinon pour les pneus, prends des Conti.

lariegeoise 30/10/2014 21:17

Salut JP
Merci de tes conseils. Je vais regarder à l'occasion chez DK mais c'est vrai que je suis un adepte de partir à l'aventure avec tous ses risques! Pour les pneus, c'est la première fois que je crêve avec des pneus! La chambre qui a été coincée? Jusque là je n'avais pas eu de problème. Mais cette saison réserve pas mal de surprise et les roues sont remplies de boue plus ou moins séchée avec les agriculteurs.

Michel (Cyfac) 27/10/2014 15:49

Salut Jean-Pierre,
Bon ! Tu as bien roulé Jean-Pierre la semaine dernière, mais prends une carte, cela t'évitera bien des problèmes... Tu n'as pas de bol avec tes crevaisons en ce moment. A très bientôt à l'AG de VT et heureux de te revoir en RP.

lariegeoise 27/10/2014 17:12

Salut Michel
C'est ce qu'on me dit souvent mais j'ai la flemme d'en emmener une! J'espère encore le faire cette semaine car je voudrais approcher les 15000kms pour la fin de l'année mais c'est pas gagné.
Heureux de te voir à l'AG. Ce sera l'un de mes buts principaux. Revoir de bons amis.