Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour en Seine et Marne

Publié le par lariegeoise

Ca y était, ma saison ariègeoise s'était achevée, il y a déjà une semaine et j'allais à nouveau hanter les routes seine et marnaises, beaucoup plus plates malheureusement.

Mais avant je devais donner un petit coup de rafraîchissement à mon jardin qui s'était laissé envahir lors de cette longue absence. Malgré que j'avais eu un voisin plus que sympa car il m'avait tondu la pelouse plusieurs fois. Ca aide!

Mais je ne pouvais résister à cette envie pressente de remonter sur mon bike pour voir si mon séjour en altitude m'avait été bénéfique. Et je n'allais pas être déçue même si le dénivelé serait loin de celui que je faisais habituellement depuis plusieurs moi.

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Après un retour sur la RP mardi matin, une sortie jeudi était raisonnable; Et comme je me doutais, le temps allait être frais : 9° au départ. Je mettais mon blouson de demi saison car les manchettes risquaient d'être un peu justes pour cette température. Le lever de soleil sur l'A4 me permettait de faire le premier cliché. Mais la brume qui allait envahir une grosse partie de mon parcours, m'interdirait de beaux clichés. De même, j'allais jongler avec ma paire de lunettes qui allait être envahi par la buée assez souvent. D'ailleurs à partir d'un moment, j'allais completement les abandonner car je ne voyais strictement rien.

Direction la forêt de Ferrières où l'odeur de champignons allait se faire sentir. Ca serait une de mes futures occupations pour rassurer Penn! Ensuite, bifurcation à gauche pour rejoindre Villeneuve St Denis. Là, j'allais être surpris car le bitume avait été totalement refait et cela allait être du caviar pour cyclo pendant plusieurs kilomètres. Il y avait de la circulation d'automobilistes qui partaient au boulot. Donc prudence! Villeneuve le Comte, Chatres, Liverdy, Coubert. Des routes faites de multiples fois mais que j'aimais bien retrouver. Soignolles et ma première véritable bosse!

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Petit cliché d'un lavoir qui aurait pu servir de concours à mon ami Patrick mais un ariégeois. Ozouer le Voulgis, j'allais faire plusieurs traversées de forêts comme souvent en cette région mais pour les bosses, pas terrible! Petit pause technique car l'air était frais. Direction Chaumes que j'éviterai en montant par Forest. Ah, enfin une bosse. Les peupliers à ma droite avaient bien grandi.

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Des chasseurs étaient déjà arrivés car je trouvais pas de mal de voitures dans des chemins privés mais pas de cerf et je n'entendais pas leur brame actuel. Là, c'était le lieu de ma pause. Passage auprès de mon château du Vivier hanté par quelques belles, mais bien loin de la splendeur de ceux des cathares.

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Dernière vision sur le château avant de reprendre la route pour Fontenay Trésigny. Petite ville bien tranquille que je traversais avant de rejoindre Marles en Brie. Lumigny, la route était toujours aussi rugueuse. Pézarches, direction Hautefeuille. Dans le village, j'allais virer à gauche pour reprendre la direction de Tigeaux. Quelques cyclos isolés, et oui il était plus de 10H!

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

J'allais remonter par la bosse de Tigeaux mais la plus facile. Je me faisais dépasser par un cyclo que j'allais suivre jusqu'à le dépasser dans la forêt pour le laisser sur place quand je lâchais les chevaux jusqu'à Villeneuve le Comte. Retour par la route de l'aller jusqu'à la dernière bosse avant d'arriver chez moi. Et en semaine, il n'y avait pas grand monde sur les routes.

Résultat de la sortie : 98kms avec seulement 355m de dénivelé pour une moyenne de plus de 26kms/h. Pas mal pour un retour.

Samedi, je reviendrai pour plus bosselé! Mais il me faudra me faire une idée que je ne pourrai plus faire de grande distance. Les jours raccourcissent!

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Samedi matin, je comptais bien me faire une sortie bosses mais je serai certainement largement en dessous de mes dénivelés ariègeois. Allez, il fallait que je me fasse une raison! Premier objectif, prendre un lever de soleil pour mon ami Sébastien de FB. Mais raté, je ne réussissais pas à trouver le bon endroit. Mais ce n'était que partie remise, car le temps était toujours aussi beau. L'été avait vraiment commencé le 1/9!

Direction Villeneuve St Denis par la route habituelle. Bon, beaucoup moins de monde sur les routes et je ne le regrettais pas. Par contre, pas encore de cycliste. Mais je m'y attendais un peu. Au centre du village, je partais vers Tigeaux pour me faire la première bosse que je connaissais bien. Et comme me l'avait indiqué Bernard, la route était interdite pour les voitures en direction de Monthérand. Je descendais de vélo pour passer plus facilement et sans risque. Par contre, j'avais droit à un soleil rasant, m'obstruant un peu la vision. Je croisais un cyclo qui avait aussi bravé l'interdit. Comme quoi, je ne montais pas aussi tranquillement. Mais assez souple! J'avais de l'entrainement.

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Oh c'était un parcours que j'avais fait dans le passé de multiples fois, simplement je regardais la distance pour ne pas rentrer trop tard. Et toujours pas de cyclo! Descente sur Guérard pour partir sur Rouilly d'en bas et rejoindre La Villeneuve. Encore une montée. Descente sur Faremoutiers pour monter jusqu'au centre du village. Descente sur Pommeuse que connait bien MJo. Le grand et petit Morin sont les cours d'eau qui alimentaient la région.

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Passage au dessus du Grand Morin par Mouroux, non loin de Coulommiers, un pêcheur était au bord de l'eau et se demandait quel était ce cycliste qui voulait le prendre en photo. Il était au calme malgré quelques voitures. Montée sur Courrois pour rejoindre Saints par des routes bien tranquilles. j'étais sur un plateau et j'en profitais pour accélérer l'allure car le bitume était excellent.

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Dans le village, à gauche toute pour rejoindre Bautheil. Bon, à part les champs de maïs, le paysage n'avait rien d'extraordinaire et pratiquement pas de vent. C'était aussi pour cela que j'aimais mes sorties matinales. Je passais à côté d'un apiculteur et coupais la route qui allait à Coulommiers. Direction Amilis où avait été créé un mini Lourdes que connais bien mon ami Régis. D'ailleurs, c'était lui qui me l'avait fait découvrir. Je revenais sur mes pas, ou tout au moins sur une route parallèle à celle que je venais d'emprunter.

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Pause technique dans la zone industrielle, absente de tout travailleur. Je remontais sur Saints pour traverser la route à Mauperthuis pour rejoindre St Augustin. Et oui, des petites bosses s'offraient à moi pour aller d'un mont à un autre. Je remontais vers Faremoutiers par la belle montée du Poncet. Un 10% sur 800m, intéressant , non?

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Dans le centre du village, je tournais à gauche pour rejoindre la Celle d'en Haut. En haut, en bas, un diminutif bien connu dans la région! L'école et cette maison, style du 19ème siècle. Remontée pour rejoindre Guérard que j'allais quitter au stop à gauche pour rejoindre Tigeaux. Un groupe de cycliste, sortie club peut-être! Je filais à gauche en direction de Mortcerf.

Retour en Seine et Marne
Retour en Seine et Marne

Après le passage à niveau, je tournais à droite pour une montée et rejoindre Mortcerf. Je me faisais dépasser par un cycliste que je tenais à distance. Il allait bien s'essouffler à un moment donné. Dernière montée en direction de La Houssaye. Le cycliste dont je vous parlais, commençait à donner des signes de fatigue dans la bosse. J'allais le retrouver en haut où il allait faire un break. J'embrayais pour une vitesse de 30/35kms/H et je sentais qu'il était à mes trousses mais il ne prenait pas de relais. Au centre du village je tournais à droite pour aller sur Neufmoutiers et revenir par Les Lycéens. L'arbre de repos ou plutôt de pause technique, de Bernard était toujours là, ainsi que le château. Rien n'avait changé. Quelques cyclistes comme toujours à cette heure. Je suivais tranquillement un groupe jusqu'à l'entrée de mon village. Fin de parcours pour ce matin.

Bilan de la sortie : 102kms pour 705m de dénivelé pour une moyenne de 25,4kms/H.

Assez content de ma sortie. Mais je poursuivrais toujours en solo mes futures sorties, décidant au dernier moment du circuit et préférant rouler le matin.

Ce sera tout pour la reprise cette semaine.

Commenter cet article

Régis 04/10/2014 17:33

Allez mon JP!
A toi la conquête du maillot à pois au sommet des ponts de chemin de fer et surtout tu n'oublies pas de baisser la tête pour te protéger du vent au milieu des champs de betteraves.

lariegeoise 04/10/2014 17:56

Salut régis. Heureux de te lire. Tu viens quand en S/M? Bon, je t'avoue que mes montagnes me manquent un peu. Hier j'étais dans ton coin vers Rebais. Et c'est bien toi qui m'a fait découvrir ce coin juste le temps de rêver en haut de l'église de Doué. Le soleil est encore là mais l'automne fait déjà quelques signes de sa présence. A plus.

jp37 01/10/2014 08:25

800m à 10%!!!! Tu as ramené les montagnes Ariégeoises en SM.
Tu as de la chance de pouvoir enlever tes lunettes quand il y a de le buée, car si moi je le fais, je ne vois plus rien.

lariegeoise 01/10/2014 17:39

Pour le dénivelé, c'est vraiment sur une courte distance donc c'est pinus pour moi car j'ai connu beaucoup plus long et plus dur en ariège! Mais c'était une bosse connue.
Pour les lunettes, effectivement je vois quand même et heureusement car ce matin le brouillard était pire!