Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'un département à un autre........

Publié le par lariegeoise

Comme les autres semaines en cet été où le beau temps n'arrive vraiment pas à s'installer, d'ailleurs on se demande s'il arrivera un jour, j'allais jongler pour mes sorties avec les déclarations de Météo France. Un site internet qui marche très fort en ce moment! De plus, voyant que je me faisais larguer régulièrement par mon club lors des sorties communes, je me décidais d'essayer de faire les parcours qui figuraient dans la brochure du club en solo, considérant qu'il est plus facile de les réaliser en partant tôt le matin, et sans trop taper dans ses réserves. Car le but est bien de prendre du plaisir de rouler et d'essayer de prendre quelques clichés de ces sorties. En sortie club, j'ai beaucoup de mal à réaliser les deux combinées.

Le premier projeté semblait être bien vallonné à souhait.

D'un département à un autre........

Je devais rejoindre la route des corniches par Les Cabannes en empruntant la N20 pour être plus vite, plus près du sujet : les bosses. Bon, j'avoue que je n'aimais pas trop fréquenter cette route car je savais qu'il y avait toujours beaucoup de circulation, étant un passage obligé pour arriver en Andorre. Mais à 6H du matin, la route risquait d'être calme et c'est effectivement ce que je rencontrais. Donc un bon terrain d'échauffement car après ma descente vertigineuse de chez moi, où j'atteignais comme d'habitude une vitesse maximum de 50kms/h, le parcours était assez plat sur 15kms. Bon, bien sûr, pas de cyclo sur la route.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Et très vite, j'entrais dans le vif du sujet car la route allait s'élever à partir de Verdun à une moyenne dépassant les 10% sur 1,5kms, après cela montait en zig-zag mais plus tranquillement. Du 7% seulement! Donc si j'avais revêtu mon coupe vent, j'allais très vite avoir chaud. Le compteur affichait toutefois une température de 9°. Un peu juste pour un mois d'août. Une montée de 6kms pour rejoindre cette fameuse route des corniches. La pluie ayant sévi la nuit précédente, les nuages restaient accrochés à la vallée. J'avais une vision féérique des Cabannes.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

En haut de la bosse, je filais à droite en direction du Col de Marmare. Là, je savais que le parcours était un peu plus facile puisque ce serait une succession de montagnes russes. Le château de Lordat émergeait de la brume. Mais je n'avais pas la vision de rapaces qu'ils lâchent lors de la visite des touristes.

D'un département à un autre........

Dans la vallée de Luzenac, tout semblait calme. Les wagons de la carrière descendaient déjà. Eh oui, nous étions mardi, jour des travailleurs.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Au loin, le dernier village de Caussou que j'allais rencontrer avant d'effectuer la vraie montée vers le col à des pourcentages raisonnables puisque le 6% était annoncé sur les pancartes longeant la route. Et toujours pas d'âme qui vive.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

A mi montée, j'allais arriver dans ce grand virage aménagé pour les touristes qui peuvent admirer la vallée. Mais moi, je n'étais pas là pour faire du tourisme et je plongeais vers la vallée par une route assez étroite que j'avais fréquentée de multiples fois. La prudence était de mise car c'était assez pentu et j'allais me retrouver plus ou moins à flan de coteau.

D'un département à un autre........

J'avais droit à une autre vue de la vallée. La N20 était assez calme. Au loin, cette route qui devrait nous emmener à la station d'Ax les trois domaines, ou l'Andorre, sans passer la ville d'Ax les Thermes. Mais les travaux sont arrêtés depuis bien longtemps, faute de financement. Je me montrais prudent dans la descente car il y avait pas mal de gravillons. Le parcours prévu me proposait de tourner à gauche dans Vaychis mais ne l'ayant pas regardé assez précisement, je préférais filer jusqu'à la N20, route que j'avais empruntée de multiples fois.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

J'arrivais très vite dans la ville et au niveau de l'église, je quittais la N20 pour me diriger à gauche vers le col répertorié de La Chioula. J'avais droit à une montée en Zig zag avant de retrouver celle du col envisagé. A droite, je laissais celle qui allait vers Pailhères. Mais ce serait pour une autre fois.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

En montant, je pouvais apercevoir les pistes de Bonascre où j'allais l'hiver skier avec mes petits enfants en février. La montée réelle était de 6kms avec de bons pourcentages.

D'un département à un autre........

La Chioula, deuxième col après de celui du Pas de Souloumbrie. C'est une station réservée uniquement au ski de fond. Quelques randonneurs partaient à l'attaque de belles ballades et quelques touristes prenaient l'air, sortant de leur camping car.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Col de Marmare que j'abordais pratiquement en descente de la Chioula. J'allais être sur le plateau pendant quelque temps. A gauche, je pouvais descendre via la route des Corniches. Mais là je me dirigeais à droite vers un autre col en passant par Prades. De ce côté c'était plus facile car le vent n'était pas de face. Mais dommage qu'il y ait ce temps en cet été supposé car la région est magnifique. Des gars du Conseil Général était en train de réparer partiellement la route. Donc prudence car les gravillons étaient bien présents.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

J'allais faire mon passage éclair dans l'Aude avant de rejoindre le Col des Sept Frêres. Il y a juste à côté un col qu'il faudra qu'un jour j'aille voir de plus près. Tiens, un cyclo. Bien sûr un ancien!

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

J'allais embrayer sur mon grand plateau, la route allant sur Belcaire que j'apercevais, était assez descendante. Dans le village je devais être prudent car ici, les gens traversent sans regarder. Une chute, je n'aimerai pas! Après le village, j'allais tourner à gauche pour prendre la direction de Belesta mais en priorité, le Col des Morts. Le vrai soleil commençait à pointer son nez.

D'un département à un autre........

Au loin Belesta qui avait souffert dernièrement par les gros orages qui avaient sévi dans la région, faisant déborder l'Hers.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

A l'entrée de Belesta, je tournais à gauche pour me diriger vers la dernière difficulté de la journée : le Col de Montségur qui avait été rebaptisé car avant il s'appelait le Col du Tremblement. Je passais à côté de la Fontaine de Fontestorbes. Un cyclo me doublait comme une bombe. J'allais le retrouver en haut car il avait escaladé le Col sur l'autre versant. Un cyclo qui ne devait faire que les bosses. Au niveau du départ de la montée vers le château, je me faisais applaudir par quelques touristes, anglais je crois! Descente sur Villeneuve d'Olmes pour me diriger vers Foix en m'accordant la bosse de Nalzen, et après direction Tarascon.

Résultat de la sortie : 150kms pour 2650m de dénivelé.

Cette sortie étant prévu pour le samedi suivant avec le club, j'envisageais que je ferai l'impasse car en partant à 8H30 du matin, c'est assez difficile de boucler ce circuit avant midi. C'est bon pour les cadors! Donc j'aviserai.

D'un département à un autre........

Jeudi matin. Le circuit de la semaine suivante pour le club me semblant plus soft, j'envisageais de le faire car parfois il faut savoir varier pour être au top niveau quand il le faut. Départ comme très souvent vers Foix mais en passant par l'ancienne N20 pour respecter le circuit. Bon, imaginez qu'à 6H passés, il n'y avait pas trop de monde sur la route. Première bosse, la montée du Col del Bouich sur 6kms environ à un pourcentage abordable aux environs de 6%.

D'un département à un autre........

Dès le franchissement du col, j'emboîtais le grand plateau car la route était très roulante. La Bastide de Sérou, j'étais sur la route qui allait sur St Girons. 4kms plus loin, j'allais prendre la direction du Mas d'Azil, route que nous avions emprunté avec mes amis de route à l'ascension. Et là, je n'allais même pas avoir de pluies éparses!

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Je me retrouvais sur une route assez tranquille et très agréable surtout quand la chaleur est là. L'aspect boisé de la route et l'Arize qui coule le long de celle-ci, ne peuvent que nous faire apprécier cet endroit. Une dizaine de kilomètres me séparait de la route qui venait de ST Girons pour rejoindre le mas d'Azil.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Rieubach, où un chemin de croix était assez remarquable, serait mon point limite de cette route avant de prendre la direction de Camarade. Je n'atteindrai pas le Mas d'Azil qui n'était qu'à quelques kilomètres. Une belle montée m'attendait en direction de Mérigon. Au loin, je pouvais deviner la chaîne des Pyrénées qui étaient un peu cachée par les nuages en cette journée encore sombre.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Et je partais en direction de Daumazan en traversant partiellement la Haute Garonne avant de revenir en Ariège. La route était assez roulante et j'arrivais à être assez performant!

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Daumazan et son château de Cazalère où est un magnifique terrain de camping. Le soleil avait vraiment fait son apparition. J'allais attaquer le chemin de retour.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

J'allais me retrouver sur une route bien tranquille que je n'avais jamais empruntée. Sabarat, Montégut, je laissais sur la droite la direction du Mas d'Azil. Plantaurel où nous pouvons trouver les vins remis au goût du terroir dans le domaine Sabarthès. Et j'allais me retrouver sur une route assez fréquentée pour me diriger vers St Jean de Verges.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Et la route du retour m'était toute tracée par le passage à Foix, Mercus avec une pensée pour mes amis cyclos qui étaient venus à l'ascension et ce n'est pas une photo montage comme ont dit certains!

Résultat de la sortie 140kms avec seulement 1300m de dénivelé avec un circuit assez roulant.

Ce parcours est prévu pour la sortie club de la semaine prochaine.

D'un département à un autre........

Samedi matin, je faisais un break dans mes sorties avec mon club mais je ne manquais pas d'aller les saluer comme j'étais en ville à leur heure de rendez-vous. Dommage car certains avaient prévu de raccourcir et en plus c'était avec le groupe que j'arrivais à le mieux suivre et qui avait l'état d'esprit que j'aimais. Tant pis je les verrai la semaine prochaine. De toute façon, ils avaient dû essayer certaines averses dans la matinée. C'était désespérant ce temps au mois de juillet.

Mais dimanche matin, je décidais de me faire une petite sortie en espérant retrouver sur la route mon ami Patrick de Foix. J'avais programmé un circuit assez ambitieux par deux cols dont La Chioula et Bonascre. Je montais par la route des corniches dès Verdun comme j'avais fait mardi matin. En week-end, je n'appréciais pas trop le passage de la N20, jugeant que c'était le week-end du grand départ et par conséquence, beaucoup de véhicules. Et pas trop ne pensent pas à rouler trop près de nous. Première bosse du Pas de Saloumbrie comme toujours.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Et toujours ce regard vers la vallée qui était encore recouverte par une épaisse brume qui sévit depuis un bon nombre de jours à mes plus grands regrets.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Pas grande vision dans la descente pour aller sur Caussou, le plafond étant tellement bas. Et la chaleur qui n'est pas là mais j'étais resté sans coupe vent mais avec mes manchettes. Au loin, le château de Lordat s'éveillait. Des images que j'avais déjà vu dans la semaine.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Je dépassais le village de Caussou pour escalader 4kms de l'ascension du col de Marmare avant de plonger sur Vaychis pour aller escalader le col de Bonascre. Pendant un temps, j'avais envisagé de monter le col de La Chioula en passant par le col de Marmare. Mais ne sachant quand je pourrai rencontrer Patrick comme cela était envisagé avant, je préférais rejoindre Bonascre directement. Déjà des copines de montagne, avec le mâle en pleine liberté.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........D'un département à un autre........

Après être passé sous le pont de la voie ferrée, je retrouvais la N20 qui n'était pas encore envahie par les voitures. Je pouvais me diriger vers Ax les Thermes pour monter cette bosse franchie de nombreuses fois par les colosses du TDF. Un coup d'oeil sur les Thermes et sur l'Ariège (le cours d'eau) qui descendait de la montagne.

D'un département à un autre........

Et hop, c'était parti pour 8,5kms d'ascension avec un départ assez costaud comme souvent dans ces Pyrénées. Le pourcentage maximum était de 10,5%. Il était 8H30' passé mais pas d'autres cyclos en vue.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Un petit coup d'oeil sur la vallée d'Ax en montant car je savais que la descente serait rapide et plus risquée pour prendre des photos. Mais la pente m'attendait car je n'étais qu'aux premiers virages.

D'un département à un autre........

J'attaquais la portion dure à 10% avant de retrouver un partie plus facile à 6%. D'ailleurs un peu plus haut, une camionnette était tombée en panne. Il n'y a pas que les vélos qui calent!

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Une trouée dans la montée me permettait de voir l'autre versant de la vallée par où passait le télécabine qui montait d'Ax jusqu'à la station. Il me restait 3kms à monter. De grands virages me permettaient de récupérer quelque peu.

D'un département à un autre........D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

J'arrivais dans les derniers kilomètres qui affichaient des pourcentages à 9%. Un regard sur l'immeuble où j'ai déjà loué un appartement pour l'hiver prochain. Je faisais le tour de la station par la route des chalets. Je m'alimentais d'une barre de céréales et un peu d'eau.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........D'un département à un autre........

Et j'arrivais au centre de la station qui était envahi par les VTTistes et même un Raid. J'avais connu cela l'année dernière avec mon petit fils. 10H j'avais un message de mon ami Patrick qui ne faisait que se lever donc je le verrai pas ce matin. Donc je décidais de rentrer directement par la N20.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

En conséquence, je décidais de descendre directement pour regagner mon domicile en passant par la N20 car dans ce sens, il n'y aurait pas trop de voitures. Les embouteillages étaient dans l'autre sens. Une quarantaine de kilomètres m'attendait depuis la vallée. Je me permettais de jeter encore un coup d'oeil sur la vallée.

D'un département à un autre........

Le soleil était sorti et j'allais rentrer tranquillement. Pas d'autres cyclos en vue. La grotte de Lombrives était annoncée : c'est la plus grande d'Europe. J'étais à une vingtaine de kilomètres de Tarascon et je laissais la direction des Cabannes qui mène à la montée du plateau de beille, sur la gauche.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Au niveau du passage à niveau, à Sinsat, je tournais à droite pour voir où je pouvais récupérer la route qui va directement à Aulus et permettre de sortir de la N20. Bon, la route est faite de graviers, pas terrible pour un route! Mais je fus agréablement surpris en découvrant ce départ de canoé sur l'Ariège. A découvrir de plus près. Des pêcheurs se revêtaient au passage. Il fallait dire que l'endroit était tranquille.

D'un département à un autre........
D'un département à un autre........

Le lieu étant un cul de sac, je revenais sur mes pas pour reprendre la N20 et je tournais à droite avant Lombrives pour arriver enfin sur Aulus les Bains où les thermes semblaient fonctionner. L'endroit était très paisible et loin de l'agitation de la N20.

D'un département à un autre........

Quatre kilomètres plus loin, j'allais arriver à Tarascon où le soleil brillait. Il me restait 4 kilomètres de montée pour arriver chez moi.

Résultat de la sortie : 103kms pour 1750m de dénivelé. Une bonne sortie.

Et maintenant comme mon épouse pouvait à nouveau conduire, j'allais pouvoir me relancer sur des circuits de 200kms. Le prochain, je le programme pour mercredi surtout que le soleil doit revenir. Et je pourrai rencontrer mon ami Cathare de VT.

Commenter cet article

jp37 20/07/2014 15:35

Salut JP, désolé pour le retard, mais avec toutes mes occupations et le DTF je n'ai pas beaucoup de temps. Je vois que je ne suis pas le seul à avoir des soucis avec les sorties club, mais pour moi c'est réglé depuis que je roule seul. Belle semaine en tout cas.

lariegeoise 21/07/2014 07:24

Toujours de belles semaines et pour les sorties club, je m'adapte et je me pose la question pour l'an prochain. Mais rien de vraiment dramatique. Par contre j'ai toujours un gars sympa Patrick, avec qui je peux faire de belles sorties. Cette semaine Jean Michel devrait venir et je pense faire de beaux parcours avec lui, entre pailhères que je n'ai pas franchi encore cette année.

Alex 16/07/2014 09:09

pas évident de sortir cette météo :(
surtout en montagne où la météo est très changeante
je n'ai plus qu'une ou deux journées pour faire mon 200 de juillet; le dodécaudax, c'est un truc pour les retraités ^ ^
bonne fin de rétablissement à ta femme ;)

lariegeoise 16/07/2014 20:31

Mais je suis sorti pourtant à 6H ce matin, donc imagine. C'est le retour qui a été hard. Mais j'ai fait des pauses par obligation car cela ne servait à rien de se tuer! Lol!

Alex 16/07/2014 19:10

"La galère car c'est un handicap quand il n'y a pas un poil d'ombre." : c'est ce que j'aurais en aout quand j'essaierai de te rejoindre. D'où partir très tôt, car à 10h, ça tape déjà...

lariegeoise 16/07/2014 17:37

Merci Alex pour Pierrette.
Pour le challenge DODECAUDAX j'ai abandonné car même retraité c'est trop difficile à réaliser en ce moment ou alors il faut aimer la pluie.
To day 216kms pour aller voir Cathare sous une grosse chaleur sur le retour. La galère car c'est un handicap quand il n'y a pas un poil d'ombre.