Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un 100kms ou rien

Publié le par lariegeoise

Depuis plusieurs semaines, je m'étais posé la question, à savoir si je pourrais être fin prêt, fin juin 2014 en vue de La Mountagnole, cyclosportive ariègeoise. Ne serait-il pas nécessaire que j'essaye de mettre dans mes jambes, ce rythme de sortie de 100kms au minimum? Et très vite, je prie la décision de m'y fixer, sachant que dorénavant je serai en général seul pour mes sorties et que je pourrai adapter mes circuits aussi bien en direction, tout comme en kilomètres et à la vitesse que je voudrai sans être obligé d'attendre quelqu'un ou d'être attendu! Et me voilà lancé dans ce challenge. Et j'avouais que cela me plaisait pas mal, sachant que je m'adapterai à cette formule, m'apportant aussi des plaisirs supplémentaires à mes sorties par le fait de découvrir de nouveaux coins et peut-être dénicher pour Xeland de VT de nouveaux châteaux. Là, aussi, c'était le challenge que j'avais de mettre à mon objectif. Et je rentrerai à l'identique comme dans les plaisirs de Régis ou JP37 lors de leurs sorties.

Donc départ le lundi 31/3 pour terminer en beauté mon objectif kilométrique pour le mois et exceptionnellement j'allais sortir un après-midi, ce qui en général n'était pas dans mes habitudes, considérant que le matin je suis plus en train de pouvoir avoir des activités assez poussées. Départ pour Favières en traversant le bois de Ferrières où je m'apercevais très vite que la forêt commençait à se parer de feuilles, ce qui serait assez vite plus agréable, ne serait-ce que d'être coupé du vent car en ce moment, nous y avons droit tous les jours.

Détour par le bois pour rejoindre Les Lycéens et retour vers Villé pour regagner Tournan en Brie. De là, je filais sur Coubert en évitant Presles apercevant au loin deux cyclos en perdition. Puis Soignolles et sa bosse intéressante pour retrouver Courquetaine. Rien de bien nouveau dans mes derniers circuits mais dans un premier temps, j'allais faire un circuit tranquille. Ozouer le Voulgis et direction Forest, m'évitant d'aller sur Chaumes. Bon j'avais rencontré bien sûr quelques châteaux comme celui de Courquetaine ou du Vivier mais rien de bien nouveau.

Un 100kms ou rien

Après je filais sur Fontenay Trésigny, où j'allais m'arrêter au fameux château qui est toujours en plein travaux. Je me demandais bien quand il sera habité. Il fallait dire qu'il était dans un tel état. Mais je n'allais pas m'attarder et repartir en direction de Marles en Brie pour rejoindre Lumigny que j'éviterai toutefois à droite un peu avant l'entrée du village pour arriver aux Ormeaux. Touquin n'était qu'à quelques encablures. Pézarches et go pour Hautefeuille.

Un 100kms ou rien

Hautefeuille, la maison de retraite que me promettait depuis bien longtemps Veloblan de VT. Mais le vieux n'était pas encore mûr pour ce genre de domicile. Courtesoupe, nom qui est souvent utilisé dans les lieux dit d'après mes dernières sorties. A savoir pourquoi! JP37 connait peut-être la raison, lui le grand historien devant l'éternel. Je ne passais pas à Mortcerf comme souvent, allant directement sur Dammartin s/Tigeaux pour arriver à Tigeaux même pour me faire une belle bosse de 2kms en final et rejoindre Villeneuve le Comte. L'arrivée n'était plus tellement loin.

Ce serait tout de même une belle sortie d'après midi de 101kms pour seulement 370m de dénivelé. Mais dans quelques semaines, je ferai beaucoup mieux en dénivelé. Et pour mon 200kms du mois, je me demande si je ne le ferai pas en Ariège. A voir! De même, j'avais atteint le chiffre de 1500kms pour le mois de mars.

Un 100kms ou rien

Jeudi 3/4, j'allais reprendre la route pour un périple plus important et une plus grande découverte. J'avais fait un break plus important dans mes sorties, ayant eu ma petite fille chez moi, le mercredi après-midi. Un autre plaisir. Mais un rythme de 3 à 4 sorties par semaine, me permettrait d'atteindre mes objectifs et il fallait dire que le temps était très favorable en ce moment. J'avais adopté depuis quelques jours la tenue courte, en conservant toutefois un blouson léger. Le vent m'incitait à adopter cette formule. Par ailleurs, j'allais parcourir des routes que connaissait par coeur mon ami Régis puisqu'il dit qu'il a oublié cette région étant maintenant déjà loin.

Et là, la sortie serait matinale, allant à ma préférence et à l'heure aussi puisque mon départ serait proche de 7H. Mon point extrême du circuit envisagé serait La Ferté Gaucher, pour rester dans les tranches horaires que je m'étais limitée mais j'aurai dû par prudence essayer de calculer le kilométrage. Toutefois j'avais emporté avec moi une carte régionale pour m'éviter certaines erreurs de parcours. Je suis le conseil des vieux routiers! Direction Villeneuve le Comte mais là, rien de bien nouveau pour regagner Tigeaux et me diriger vers Sorbonne car j'allais éviter la grande route pour rejoindre directement Crécy la Chapelle. Un coup d'oeil au Morin (rivière) et go pour la N34 que je parcourai brièvement car j'allais attaquer à droite, la petite bosse pour retrouver la route de La Ferté Gaucher. Il fallait dire que cela montait un bon moment avant de me retrouver sur un plateau où je serai bien sûr sujet au vent de face. Dur ennemi! Un peu de circulation mais plutôt dans l'autre sens, étant à une heure où les gens allaient plutôt au travail.

Un 100kms ou rien

Là, j'étais sur la route principale qui menait à La Ferté sous Jouarre. Rien à voir avec l'autre Ferté! Haute Maison, Pierre Levée : une grande ligne droite m'attendait. A la sortie du deuxième village, je bifurquais à droite pour aller en direction de Doué. J'interceptais différentes routes très fréquentées puisqu'elles convergeaient la plupart, en direction de Coulommiers mais pour moi, c'était en avant toute, pour aller en direction de Rebais. Entre temps, je m'écartais de la D204 pour prendre le cliché d'une ferme plus ou moins fortifiée. Même si le chemin était plus qu'empierrée pour y accéder, le détour en valait la peine. Les agriculteurs juchés sur leurs tracteurs me regardaient avec des yeux ronds. Ils étaient en plein labour ou semences.

Un 100kms ou rien

Mais je n'allais pas m'attarder trop longtemps, la route qui m'attendait, était encore bien longue. Je rejoignais la D204 pour arriver à Rebais. Je n'étais pas loin du domicile de TIKIS de VT. La Ferté Gaucher n'était qu'à une dizaine de kilomètres. J'entrais dans la ville où on m'annonçait le vélo rail du haut morin. Mais je n'arrivais pas à trouver le lieu de départ. De toute façon, ce n'était pas mon objectif mais cela aurait pu alimenter ma découverte. Je sortais très vite de la ville et prudent, je consultais mon plan pour voir si j'étais dans la bonne direction du retour pour rejoindre Coulommiers par une route beaucoup plus tranquille.

Un 100kms ou rien

A Montigny, un dernier coup d'oeil au Morin qui serpenterait de la même façon que ma route. A Jouy s/Morin, je vis des ouvriers du Conseil Général qui répandaient des gravillons sur la route qui allait être "hard" sur trois kilomètres. Ma hantise principale était la crevaison. Il y a des choses comme cela. La route n'étant pas trop accidentée, j'allais adopter une allure assez soutenue traversant différents petits villages. Coulommiers était à un peu plus de 20kms.

Un 100kms ou rien

Ah la petite église sur le parcours pour faire plaisir à JP. C'est vrai qu'elles sont moins belles que du côté de Bordeaux!

Un 100kms ou rien

Coulommiers, maintenant je connaissais le chemin du retour que j'allais accidenter quelque peu en montant quelques bosses. N34 jusqu'à Mouroux où j'allais rentrer par le chemin des écoliers. Pommeuse et cette belle pente pour rejoindre Rouilly, Guérard, Monthérand et la dernière petite bosse de 2kms à Tigeaux pour rejoindre Villeneuve le Comte.

Un 100kms ou rien

Une dernière petite montée pour retrouver mon domicile en passant par le moulin de Jossigny.

Belle sortie de 113kms pour 375m de dénivelé mais je venais de découvrir un nouveau parcours.

Un 100kms ou rien

Samedi 5/4, j'avais fait un break dans mes sorties habituelles du vendredi après-midi, ayant des travaux de tapisserie à faire chez moi. Eh oui, le vélo n'est pas toujours prioritaire! Mais mon lever très matinal car je partirai vers 7H, me permettrait de me rattraper sur la longueur de ma sortie. Et puis un samedi matin, je rencontrerai peut-être des cyclos.

Là, la direction serait différente puisque je filerai vers Tournan en passant par Favières. Il y avait de la brume dans les champs mais ce jaune du colza donnait un peu de luminosité. Gretz, Presles, je filerai vers Liverdy, Châtres, Château du Vivier (Ah, j'avais appris qu'Alex avait réussi à le prendre en photo!) quelques lapins cavalaient dans la campagne. De bonne heure le matin, c'est là qu'on peut voir plein de choses. Vilbert en évitant Chaumes, Rozay, Le Mée, Les Ormeaux, Touquin. Pas trop de vent en cette matinée.

Un 100kms ou rien

Je désirai retrouver une route tranquille par le centre réservé à des mobil-homes : Les étangs fleuris. Lieu qui est souvent fréquenté par des étrangers. Ah, une pause sanitaire s'imposait car le froid avait déclenché certaines envies. Mais c'était de courte durée et je repartais de plus belle vers Amillis.

Un 100kms ou rien

Petit bar pour laisser un souvenir à Régis avant d'aller retrouver la grotte à la mémoire de la vierge Marie de Lourdes. Mais je vous en ai parlé lors d'un dernier reportage. Par une route bucolique, je rejoignais Dagny. C'était beaucoup plus agréable par cette route car l'autre qui rejoignait directement Dagny était toujours en très mauvais état. Une bosse m'attendait pour arriver à la N4 très fréquentée par des camions. La prudence était de rigueur pour la traverser. Jouy le Chatel et direction vers Mormant. Je croisais quelques cyclos isolés. Pécy où je voyais un puits de pétrole. Les français toujours en avance!

Un 100kms ou rien

Gastins, où j'étais arrêté par des enfants qui fêtaient le carnaval. Des princesses, il y en avait à foison! Je filais sur Mormant en passant quelques petits villages.

Un 100kms ou rien

Au loin, j'apercevais la raffinerie de Grandpuits. Je poussais même à pénétrer dans le village de La Fermeté pour prendre le cliché de plus près. Aubepierre, Chaumes était en vue. Je roulais à bonne allure.

Un 100kms ou rien

Je faisais toutefois un arrêt à Beauvoir pour ajouter un château à la collection d'Alex. Il est devenu un site d'hôte. Le retour était habituel. Chaumes, Châtres , Les Lycéens à Neufmoutiers, plus que 13kms à parcourir. J'allais rentrer dans les temps malgré la distance.

Un 100kms ou rien

Favières, j'étais dépassé par un groupe du club de Bussy St Georges. Je restais dans le paquet pour rentrer en souplesse malgré que nous roulions au delà du 30kms/h. Mais ils allaient faire un arrêt au croisement Villeneuve St Denis/ Pontcarré. J'allais finir mon périple seul.

Belle sortie de 126kms à une bonne allure puisque j'affichais 25,80kms/h mais qu'avec 490m de dénivelé. Ainsi s'achevait ma semaine avec seulement trois semaines mais de belles! J'avais déjà de projets de circuits pour la semaine suivante pour découvrir d'autres chateaux et surtout Nangis qui n'était pas si loin.

Commenter cet article

Régis 14/04/2014 21:05

Enfin, tu as trouvé la formule magique pour ton blog.

lariegeoise 15/04/2014 05:49

On ne peut pas être bon partout. Là je termine le CR de la semaine passée et tu verras cette vallée! Avant celle des montagnes!

jp37 13/04/2014 08:03

Belle semaine JP, 3 ou 4 sorties c'est un beau challenge. Je pense en effet que ton changement de version a dû me supprimer pour la notification des nouveaux articles, je viens de me ré-inscrire. Tu vas être au top pour l'Ariège, et si tu fais ton 200 là-bas, ta préparation pour la Mountagnole sera optimale!!

lariegeoise 13/04/2014 14:22

J'y compte bien!
Je vais revoir pour les gens qui venaient sur mon blog. Merci mais cela m'étonnait de ta part!

Régis 10/04/2014 22:38

"La vallée des châteaux". Qu'es aco? On m'aurait caché des choses quand j'étais Briard?
A part ça, Jean-Pierre, pour le parcours de la Montapeine 2014, c'est à Meaux CT qu'il faut demander. Pas à Crécyvélo 77.

lariegeoise 11/04/2014 07:22

Salut régis
Je vais regarder avec plaisir ton article pour apprécier encore plus ta région.
La vallée des châteaux, c'est une communauté de commune du côté de Chatelet en Brie/Blandy les Tours. Mais tu en sauras plus avec mon article de la semaine. Mais c'est vrai que j'en ai déniché pas mal. Je fais des découvertes et j'avoue que ça me plait. Et enfin je peux allonger mes distances.
Pour la montapeine, je leur ai lancé à l'organisation des messages mais personne ne m'a répondu. Je vais regarder sur le site car le circuit n'était pas encore en ligne mais j'ai bien peur de ne pouvoir me le faire en solo car j'ai des travaux chez moi actuellement et je pars en Ariège le 27/4. Je t'avoue que ça me tarde un peu. Mais merci du renseignement.

cathare 10/04/2014 15:37

bravo encore de tres belle ballades a ton actif ,et toujours de superbe photos
Allez bientôt de retour a la montagne

lariegeoise 10/04/2014 21:15

Tu penses bien que j'attends cela avec impatience! Et to day, j'ai accumulé encore de nouvelles découvertes de châteaux dans la "vallée des châteaux" mais ce sera pour un autre article!